FLASHS

Cyclo-cross

Championnat de France : Mourey rayonne dans la boue

Publié le 06/01/2008 18:57

Le Franc-Comtois Francis Mourey s'offre le Championnat de France devant John Gadret et Arnaud Labbe.
Le Franc-Comtois Francis Mourey s'offre le Championnat de France à Pontchâteau devant le Champenois John Gadret et Arnaud Labbe.

Il a tellement dominé les débats depuis le début de la saison que son sacre sur le circuit de Pontchâteau, en Loire-Atlantique, ne faisait pratiquement pas l'ombre d'un doute. Mais le cyclo-cross est parfois ingrat et Francis Mourey (Française des Jeux), puisque c'est de lui qu'il est question, en sait quelque chose. Le Franc-Comtois possède le niveau des meilleurs coureurs mondiaux. Il l'a encore prouvé à Igorre, en Coupe du Monde, où seul un bris de dérailleur dans le final l'a privé d'une victoire devant les meilleurs. C'est pourquoi le numéro un français demeurait prudent ce matin avant l'épreuve-reine des Championnats du Monde de Pontchâteau, se sachant supérieur au reste des engagés mais redoutant un incident mécanique ou une faute technique sur un circuit ne permettant pas la moindre erreur de pilotage en ce jour pluvieux.
Inondé par une averse détestable depuis le matin, le circuit de Coët-Roz ressemble à un champ de bataille au moment où s'élancent les concurrents pour neuf tours dans la boue. Et comme par magie, les nuages chargés de pluie sont repoussés le temps de la course des Elites. Mais ce trop court instant de répit ne se fera qu'au prix du lever du vent, qui glace une foule innombrable, détrempée et encapuchonnée, mais toujours enthousiaste au passage des vaillants concurrents. Le parcours pontchâtelain, même transformé en bourbier, conserve un charme incroyable. Tout au long des 2650 mètres, les coureurs doivent composer entre passages en prairie, sections en sous-bois, franchissement d'emmarchements en rondins, montée d'escaliers, escalade d'une côte dégoulinant de boue au fort dénivelé... Le tout donnant lieu à un grand spectacle.

Dès le départ, ce sont Arnaud Labbe (Bouygues Telecom) et Steve Chainel (Auber 93) qui donnent le ton, marqués de près par Francis Mourey. Mais le champion de France en titre ne tient pas à subir la course et il prend l'avantage en bas du circuit, avant le premier franchissement des rondins. Il force aussitôt l'allure pour se dégager de Labbe et Chainel et entamer seul en tête les huit tours restant à couvrir. Le pari est audacieux mais on connaît les qualités du Franc-Comtois, qui a remporté de la sorte chacune des manches du Challenge National cet hiver. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, voilà donc Francis Mourey hors de portée de ses adversaires, lesquels, une fois de plus, en sont réduits à se disputer les accessits et les places vacantes sur le podium, où ils seront invités à entourer un imprenable champion de France.
Et la grosse surprise vient de John Gadret (Ag2r Prévoyance). Cette saison, le Champenois a repris sa saison de cyclo-cross sur le tard, ayant eu à cœur de marquer une coupure après une belle saison sur la route, où il s'est encore affirmé comme le meilleur grimpeur du peloton français. Les résultats de l'ancien champion de France n'ont pas été fameux, ce qui laissait évidemment planer le doute sur son comportement sur le circuit de Coët-Roz. Mais bien que parti en lointaine position sur la grille de départ, John Gadret réalise une remontée éblouissante et vient se poster rapidement en second rideau, accompagné par deux coureurs de la Bouygues Telecom, les excellents Julien Belgy et Arnaud Labbe. C'est entre ces trois-là que se joueront les places restant à occuper sur le podium de ce Championnat de France.

Des trois, John Gadret apparaît comme le plus costaud, mais les Bouygues s'accrochent et donnent du fil à retordre au Champenois. Celui-ci démarre à trois tours de l'arrivée, suivi par Julien Belgy. Mais le jeune homme est victime d'un terrible coup du sort. Il crève dans le dernier tour, doit changer de vélo et accepter de perdre sa place sur le podium. Resté dans le coup, Arnaud Labbe effectue son retour sur John Gadret. Les deux hommes s'expliqueront au sprint, Gadret devançant Labbe pour la deuxième place. Arrivé 47 secondes plus tôt, Francis Mourey remporte son troisième titre de champion de France de cyclo-cross dans la catégorie Elites. Le plus net de tous puisque obtenu après une échappée solitaire menée quasiment d'un bout à l'autre de l'épreuve. Un vrai encouragement à trois semaines des Championnats du Monde.
Classement :

1. Francis Mourey (Française des Jeux) les 24,1 km en 1h02'06" (23,3 km/h)
2. John Gadret (Ag2r Prévoyance) à 47 sec.
3. Arnaud Labbe (Bouygues Telecom) m.t.
4. Geoffrey Clochez (Les Bleus de France) à 52 sec.
5. Julien Belgy (Bouygues Telecom) à 1'22"
6. Nicolas Bazin (Apiflo Vacances Differdange) à 1'32"
7. Julien Roussel (Flers Cyclisme 61) à 2'27"
8. Steve Chainel (Auber 93) à 2'40"
9. David Pagnier (ESEG Douai) m.t.
10. Frankie Théot (Flers Cyclisme 61) à 2'43"

Campagnolo Août

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES