FLASHS

Cyclo-cross

Anais Morichon espère un circuit gras à Quelneuc

Publié le 09/01/2018 09:24

15ème du classement général de la Coupe de France élites, Anais Morichon se dit satisfaite de sa première saison chez les grandes. Elle espère un circuit gras à Quelneuc, pour tenter de décrocher un top 10.

itw anais morichonitw anais morichon | © anais

Tu termines 15ème du classement général de la Coupe de France. Quel bilan fais-tu de ta saison pour le moment ?

Pour le moment je suis assez contente de ma saison pour ma première année chez les grandes. J’aurais malgré tout aimé obtenir un top 10 sur l’une des manches de la Coupe de France.

Quels vélos utilises-tu ? A disques ? Comment trouves-tu ce système de freinage ?

J’utilise des BMC machine cx01, à freins à disque. Je trouve ce système vraiment bien, je suis à l’aise sur le vélo.

itw anais morichonitw anais morichon | © camille godefroy

Comment s’est passé ton dernier week-end de préparation avant le championnat de France ?

La semaine dernière j’ai effectué un gros bloc d’entraînements avant d’enchaîner deux courses le week-end. Je m’impose le samedi et le dimanche je termine 2ème, je n’avais plus rien dans les jambes après la semaine que j’ai effectué. Maintenant place à la dernière ligne droite avant le championnat.

Comment trouves-tu le circuit de Quelneuc ? Il te convient ? Quelles seront tes ambitions là-bas ?

Ce circuit est plutôt pas mal. J’espère obtenir un top 10 là-bas. Avec les conditions météos, je pense que le circuit sera gras, c’est donc un point positif pour moi.

Comment as-tu géré la période des fêtes ?

J’ai tout de même passé les fêtes avec ma famille et mes amis, tout en restant sérieuse sans faire d’écart.  

itw anais morichonitw anais morichon | © camille godefroy

Une semaine type avec l’école et les entraînements, ça ressemble à quoi ?

Je suis en bac pro TCVA, technique vente en animalerie. J’ai choisi cette filière plutôt pour le vélo car l’école est plus près de chez moi alors c’est plus simple pour aller m’entraîner. Je changerai complètement de voie après mon bac. J’ai pu obtenir des horaires aménagés mais ce n’est pas toujours facile tout le temps, il y a des semaines où c’est compliqué pour en avoir. Mais quand j’en ai, je finis à 15h30. Je commence la semaine en faisant un peu de course à pied, de gainage suivi d’une petite séance sur home-trainer le lundi. Le mardi et le jeudi c’est souvent mes jours de repos. Le mercredi est consacré à ma plus grosse sortie et le vendredi je fais plus souvent de la route que du cyclo-cross, sur 1h30 à 2h00. Ensuite, le samedi j’effectue mon déblocage en cyclo-cross sur 1h30 avant la compétition du dimanche.

Comment ton entourage t’aide dans ta pratique du cyclo-cross ?

J’ai beaucoup de chance d’avoir mes parents et mon frère derrière moi. Ils m’aident beaucoup au quotidien et je les remercie encore beaucoup pour tout ça.

itw anais morichonitw anais morichon | © sly sly sport

Quelles sont tes qualités pour performer dans les sous-bois ? Et tes axes de travail ?

Je travaille beaucoup dans les sous-bois en faisant de grandes sorties. Cela m’aide énormément pour la technique, ce que j’aime le plus.

Sur route, tu porteras une nouvelle année les couleurs de la DN 17. Dans quel état d’esprit abordes-tu cette saison ?

Je suis vraiment contente de commencer ma 3ème saison avec la DN 17. C’est une très belle équipe où l’ambiance est excellente. Il y a plein de jolis projets qui nous attendent pour cette année. C’est une belle saison qui arrive, j’ai hâte.

Si tu veux rajouter des choses ou faire des remerciements, n’hésites pas !

Je tiens à remercier mes sponsors : grâce au magasin Planète Vélo Limoges j’ai pu avoir des vélos vraiment au top pour cette saison, mais également Duke pour les roues où je n’ai jamais eu de problème avec.

Par Maëlle Grossetête

Sena sept18

EvoluCycle

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 septembre 2018
dimanche 30 septembre 2018
dimanche 07 octobre 2018
dimanche 14 octobre 2018
samedi 20 octobre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES