FLASHS

Cyclo-cross

Championnats du Monde — Un phénomène

Publié le 01/02/2015 16:17

Championnat du Monde. Seul en tête d'un bout à l'autre de la course, Mathieu Van Der Poel est sacré à Tabor devant Wout Van Aert. La nouvelle génération est intronisée.

Tom Meeusen et Wout Van Aert lancent la course, Mathieu Van Der Poel veilleTom Meeusen et Wout Van Aert lancent la course, Mathieu Van Der Poel veille | © Michal Svacek/MF DNESC'est un débat qui a beaucoup agité les observateurs ces dernières semaines. Parce qu'ils se sont imposés parmi les meilleurs crossmen du monde à chacune de leurs confrontations avec l'élite, les Espoirs hollandais Mathieu Van Der Poel et belge Wout Van Aert, 20 ans tous les deux, devaient-ils sauter une classe pour prétendre au titre de champion du monde Elite à Tabor, et par là renoncer définitivement à leur catégorie. C'était du moins leur volonté, eux qui n'avaient plus rien à attendre de leur bref passage chez les Espoirs. Il y a deux semaines, ils ont tranché l'un comme l'autre en faveur d'un surclassement. Décision judicieuse qu'ils ont su assumer à Hoogerheide en prenant la 1ère et la 2ème places de la manche finale de la Coupe du Monde dimanche dernier. Ils veulent répéter aujourd'hui cette performance aux Mondiaux.

Décidément, pas une course ne se sera disputée dans les mêmes conditions à Tabor. Rayonnant ce matin, le soleil s'est dissipé derrière les nuages cet après-midi. Le sol, encore neigeux hier, s'est défait de son manteau blanc mais chaque méandre du circuit tchèque s'est mû en bourbier dans lequel il est facile de s'empêtrer. Passage obligé par le poste matériel à chaque tour ! Il y en aura huit à effectuer, quand sept auraient largement suffi puisque l'heure de course sera déjà atteinte lorsque le leader s'engagera dans le dernier tour... Autant dire que l'épreuve aura été exigeante.

Mathieu Van Der Poel fait son numéroMathieu Van Der Poel fait son numéro | © Michal Svacek/MF DNESLeur promotion dans la catégorie suprême, Mathieu Van Der Poel et Wout Van Aert sont bien décidés à l'honorer. Sans le moindre complexe, les deux Espoirs se pressent devant sitôt le départ donné. Et sans égard pour la vieille génération qu'ils sont en train d'éclipser. Noyés dans les profondeurs de la course, Sven Nys (Belgique) et Francis Mourey (France) se classeront 17ème et 20ème... C'est bel et bien l'intronisation d'une nouvelle génération à laquelle on est en train d'assister à Tabor. Derrière Van Der Poel et Van Aert, on ne trouve guère que Lars Van Der Haar (Pays-Bas), Tom Meeusen, Kevin Pauwels et Klaas Vantornout (Belgique) pour s'accrocher dans les deux premiers tours, à la faveur desquels Mathieu Van Der Poel va se maintenir seul en tête après deux sauts de chaîne de son premier suivant Wout Van Aert.

Le Belge de Vastgoedservice-Golden Palace peut s'en mordre les doigts. C'est parce qu'il est contraint de mettre pied à terre à deux reprises dans les deux premiers tours pour remettre sa chaîne en place que Mathieu Van Der Poel se retrouve sans adversaire en tête. Le trou laissé dans le premier tour avait déjà permis au Néerlandais de filer. Quand le problème se répète dans le deuxième tour, non seulement Van Der Poel repart de plus belle, mais Van Aert semble ne plus y être. Le temps de remonter en selle, de nombreuses secondes se sont écoulées. Le retard de l'ancien champion du monde Espoirs se chiffre à 50 secondes sur son jeune adversaire, qui n'a plus pour poursuivants dans le troisième tour que Kevin Pauwels et Lars Van Der Haar.

Mathieu Van Der Poel sacré à TaborMathieu Van Der Poel sacré à Tabor | © Michal Svacek/MF DNESLa situation n'évoluera presque plus s'agissant de Mathieu Van Der Poel ! Installé en tête, le petit-fils de Raymond Poulidor prend soin de ne pas commettre de faute (il a failli manquer son coup à deux reprises au franchissement des planches à vélo et tombera sans pénalité en s'appuyant sur une barrière pour négocier un virage en épingle). La douzaine de secondes d'avance dont bénéficie Mathieu Van Der Poel ne lui autorise aucune erreur. Et quand son compatriote Lars Van Der Haar engage une féroce poursuite à trois tours de l'arrivée, l'homme de tête sait qu'il ne doit plus faiblir. Un peu plus loin, Wout Van Aert s'est refait la cerise. Et il gomme progressivement son débours, doublant Tom Meeusen, puis Klaas Vantornout, puis Kevin Pauwels, avant de rentrer dans le dernier tour sur Lars Van Der Haar !

Wout Van Aert, qui va aller contester au sprint la médaille d'argent à Lars Van Der Haar, aura de quoi en vouloir à sa mécanique qui l'a privé d'un bras de fer plus loyal avec Mathieu Van Der Poel. Mais il y aura bien d'autres duels entre ces deux-là, car le triomphe absolu de Mathieu Van Der Poel, sacré champion du monde de cyclo-cross à tout juste 20 ans (il les a eus le 19 janvier) n'annonce que le début d'une nouvelle ère. Incarnée précisément par les trois crossmen qui trônent sur le podium tchèque : Mathieu Van Der Poel 20 ans, Wout Van Aert 20 ans et Lars Van Der Haar 23 ans !

Classement :

1. Mathieu Van Der Poel (PBS, Pays-Bas) en 1h09'12"
2. Wout Van Aert (BEL, Belgique) à 15 sec.
3. Lars Van Der Haar (PBS, Pays-Bas) à 17 sec.
4. Kevin Pauwels (BEL, Belgique) à 1'06"
5. Klaas Vantornout (BEL, Belgique) à 1'12"
6. Tom Meeusen (BEL, Belgique) à 1'17"
7. Gianni Vermeersch (BEL, Belgique) à 2'26"
8. Marcel Meisen (ALL, Allemagne) à 2'37"
9. Philipp Walsleben (ALL, Allemagne) à 2'43"
10. Marco-Aurelio Fontana (ITA, Italie) à 2'54"

Groupama picto-dec18

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19