FLASHS

Cyclo-cross

Championnats du Monde — Vanthourenhout concrétise ses espoirs

Publié le 01/02/2015 12:24

Championnat du Monde Espoirs. En l'absence de Wout Van Aert et Mathieu Van Der Poel, le Belge Michael Vanthourenhout ajoute le titre mondial à son palmarès.

Le circuit de TaborLe circuit de Tabor | © Michal Svacek/MF DNESIls sont jeunes, talentueux et plein d'avenir. Mais soyons honnêtes, les garçons qui se présentent ce matin sur la grille de départ du Championnat du Monde Espoirs de cyclo-cross n'auraient probablement pas eu beaucoup de chance de ravir le titre mondial en présence des deux cadors de leur génération, Wout Van Aert et Mathieu Van Der Poel, qui lutteront cet après-midi pour le titre suprême. Certes, Michael Vanthourenhout à Valkenburg et Laurens Sweeck à Heusden-Zolder sont bien parvenus à vaincre les deux géants, mais avec un maillot arc-en-ciel en jeu, il n'est vraiment pas dit qu'ils auraient pesé lourd sur le circuit tchèque, méconnaissable ce matin en comparaison avec ce qu'il était hier.

Quand la neige tombait à gros flocons hier sur les filles, c'est un franc soleil qui règne sur les 3105 mètres du circuit de Tabor, que les Espoirs devront parcourir six fois. On ne trouve dès lors presque plus une trace de neige, si ce n'est sur la partie la plus ombragée du parcours. Mais ne nous fions pas aux apparences. Le radoucissement cache bien des dangers. Si ce n'est plus du tout le même circuit qu'hier, il se veut pourvu de pièges invisibles. Plusieurs portions sont très glissantes, les roues chassent, et il faudra être un sacré équilibriste pour éviter une erreur fatale. Car dans ces conditions la moindre faute se paiera cash. Et Laurens Sweeck qui aura pris sa part de gadins va savoir de quoi il retourne.

Vainqueur de deux Coupes du Monde cet hiver, la dernière à Hoogerheide il y a une semaine, Laurens Sweeck est cité comme le grand favori. Fidèle à son rang, c'est lui qui force la décision dans le deuxième tour, entraînant avec lui son compatriote Michael Vanthourenhout, le Néerlandais Stan Godrie et le Français Clément Venturini, auteur d'un très gros retour et qui se paie comme toujours l'audace de sauter les planches à vélo... un exercice risqué à Tabor. On verra d'ailleurs nombre de coureurs s'y manquer, à commencer par Clément Russo victime encore un peu plus loin d'une nouvelle chute qui le contraindra à renoncer, visiblement touché à la jambe.

Michael Vanthourenhout jubileMichael Vanthourenhout jubile | © Michal Svacek/MF DNESRevenu sur la tête de course, Clément Venturini ne perd pas de temps. Le vice-champion de France Elite prend les choses en main dans le troisième tour mais s'expose à une accélération progressive de Michael Vanthourenhout à laquelle personne ne va pouvoir riposter. Au cap de la mi-course, l'ancien champion d'Europe Espoirs possède un léger avantage sur ses trois poursuivants (Godrie, Sweeck et Venturini). Il ne se relèvera plus, forçant un peu plus l'allure dans le quatrième tour pour carrément faire le trou dans la cinquième boucle et entamer la révolution finale avec 16 secondes d'avance sur son premier poursuivant. Son avantage, Michael Vanthourenhout le doit tout autant à sa capacité physique qu'aux déboires cumulés de Laurens Sweeck, peut-être le seul à même de rentrer sur lui mais qui multiplie les glissades et rétrograde.

Resté seul en tête la seconde moitié de la course, Michael Vanthourenhout s'en va conquérir le titre mondial chez les Espoirs, comme son oncle Sven Vanthourenhout en 2001 sur le même circuit de Tabor ! Lauréat de la Coupe du Monde Espoirs cette saison, il complète son palmarès avec un titre qui échappera donc une fois encore à Laurens Sweeck (5ème en 2012, 6ème en 2013, 4ème en 2014), argenté à Tabor, alors que Stan Godrie prend la médaille de bronze. Décroché dans le quatrième tour, Clément Venturini sera resté à portée de fusil d'une médaille mais est maintenu à distance par ses deux adversaires. Il termine au pied du podium, 4ème.

Classement :

1. Michael Vanthourenhout (BEL, Belgique) en 49'55"
2. Laurens Sweeck (BEL, Belgique) à 10 sec.
3. Stan Godrie (PBS, Pays-Bas) à 14 sec.
4. Clément Venturini (FRA, France) à 24 sec.
5. Joris Nieuwenhuis (PBS, Pays-Bas) à 31 sec.
6. Toon Aerts (BEL, Belgique) à 45 sec.
7. Jakub Skala (TCH, République Tchèque) à 1'06"
8. Diether Sweeck (BEL, Belgique) à 1'14"
9. Quinten Hermans (BEL, Belgique) m.t.
10. Gioele Bertolini (ITA, Italie) m.t.

Mavic nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES