FLASHS

Cyclo-cross

L'actu cyclo-cross du 31 octobre

Publié le 31/10/2016 07:00

Toon Aerts espère un tournant dans sa carrière, Wout Van Aert déçu par son Euro, Mathieu Van Der Poel trop marqué à Pontchâteau, le phénomène Tom Pidcock.

Toon Aerts regarde derrière lui : le trou est faitToon Aerts regarde derrière lui : le trou est fait | © Vélo101Toon Aerts. Au moment d’enfiler son maillot de Champion d’Europe sur le podium, Toon Aerts n’en revenait pas. Habitué à jouer les accessits, le jeune Belge de 23 ans n’avait jusqu’alors remporté que 2 succès parmi les Elites. Il a su faire preuve d’opportunisme à Pontchâteau pour trouver le chemin de la victoire. "J’ai attaqué à un moment où tout le monde se regardait. Je suis allé chercher le Français (ndlr : Mathieu Boulo) et je savais que si j’arrivais à prendre 20 secondes d’avance, les autres coureurs se regarderaient dans le groupe de contre." Il a pu compter sur la loyauté de ses coéquipiers d’un jour, qui ont su laisser leurs ambitions personnelles de côté pour favoriser le succès d'un des leurs. "C’est peut-être un « cadeau » qu’ils m’ont fait, mais il a quand même fallu créer l’écart. Je dois quand même les remercier ! J’espère que cette victoire va marquer un tournant dans ma carrière."

Wout Van Aert. Sa mine renfrognée à l’arrivée en disait long sur la déception de Wout Van Aert. Le Champion du Monde était venu pour gagner, point. C’est peut-être le plan de marche dicté par le sélectionneur national qui ne l'a finalement pas favorisé. "Le plan était d’attendre le plus longtemps possible, voire le dernier tour, pour conserver le maximum d’énergie. Nous avions une équipe forte, les autres nations devaient aussi prendre leurs responsabilités." Finalement, c’est un autre Belge qui s’impose. "Toon a été très intelligent, commente le Champion du Monde. Il mérite sa victoire."

Mathieu Van Der Poel. Très fort mais finalement 2ème, il semblerait que Mathieu Van Der Poel se soit retrouvé esseulé durant ce Championnat d’Europe. Au milieu des Belges, le Néerlandais n’a pas trouvé de soutien auprès de Lars Van Der Haar, seul Orange à ses côtés. "Il y avait beaucoup de Belges dans le groupe, explique Mathieu Van Der Poel. C’était compliqué pour tenter quelque chose. Il y avait beaucoup d’observation. De plus, les mouvements ici coûtent beaucoup d’énergie."

Cavalier seul de Tom PidcockCavalier seul de Tom Pidcock | © Vélo101Tom Pidcock. Impressionnant d’aisance sur la course Juniors, le Britannique Tom Pidcock était tout simplement irrésistible sur le circuit de Coët-Roz. Passant escaliers et planches à vélo, il s’est rapidement porté en tête de la course pour ne plus en lâcher les commandes. "Je prenais un risque en partant tôt dans le course, mais j'en ai gardé au cas où, explique-t-il." Sa gestion était remarquable, pourtant, cela ne fait qu’un an que le natif de Leeds pratique le cyclo-cross. "J’avais essayé l'an dernier pour faire un break. Je fais également de la route et de la piste. J'ai d'ailleurs passé ma semaine à rouler sur piste. Mais le cyclo-cross, ça me plait. Je vais faire la saison à fond. Pour l’instant, je n’ai pas été battu de la saison." Affaire à suivre …

KTM

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 28 avril 2019
mercredi 01 mai 2019
samedi 04 mai 2019
dimanche 05 mai 2019
mercredi 08 mai 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES