FLASHS

Cyclo-cross

Mondiaux CX Bogense — Antoine Benoist bronzé, Cant dompte les Hollandaises

Publié le 02/02/2019 16:45

Le Breton Antoine Benoist confirme sa belle saison en prenant la troisième place des mondiaux espoirs. Chez les femmes, Sanne Cant l'emporte devant un quatuor Hollandais, Lucinda Brand est 2ème et Marianne Vos 3ème.

Podium juniors hommes mondiauxPodium juniors hommes mondiaux | © UCI

La plus belle course de la saison de cyclo-cross se déroule ce week-end, avec le championnat du monde à Bogense, au Danemark. C’est un circuit ultra rapide qui attend les coureurs, en bord de mer, sur sol gelé. Une butte est exploitée pour un enchainement de parties pédestres. Les juniors ont ouvert le bal ce matin à 11h00, et le Britannique Ben Tulett conserve son titre acquis l’hiver dernier. En effet, il l’emporte avec 20 secondes d’avance sur le Belge Witse Meeussen et 27 secondes sur Ryan Cortjens. Premier Français, Théo Thomas termine à une belle dixième place. 

Antoine Benoist conclut sa belle saison en bronze 

Antoine Benoist 3ème des mondiauxAntoine Benoist 3ème des mondiaux | © Relève Skoda

A 13h00 se sont élancés les espoirs hommes et le Breton Antoine Benoist (Chazal Canyon) prend le meilleur départ. Dans la première partie de course, Eli Iserbyt (Belgique) tente un coup de poker en partant en solitaire. Sur la partie goudronnée au niveau de l’arrivée, le Britannique Thomas Pidcock a « mis les gaz ». Après avoir ramené tout le monde sur Iserbyt, il contre-attaque et s’en va seul. Regroupement derrière avec Eli Iserbyt, Joris Dorigoni, Loris Rouiller, Antoine Benoist, Thomas Mein, Tomas Kopecky et Ben Turner. Dans les deux derniers tours, le Belge Eli Iserbyt ressort du groupe de contre pour aller chercher la deuxième place. Un gros numéro de Thomas Pidcock qui domine les débats et s’impose en terre danoise et devient le nouveau champion du monde espoirs de cyclo-cross. Auteur d’un gros final, le Breton Antoine Benoist décroche ses concurrents et va chercher une belle médaille de bronze. 

Une Belge contre un quatuor Hollandais   

Podium femmes mondiauxPodium femmes mondiaux | © UCI

C’était ensuite au tour des élites féminines de s’élancer à 15h00. Cuissard long pour la quasi-totalité des concurrentes, le froid est bien présent. Comme on pouvait s’y attendre, les Hollandaises ont animé la course. Dès le premier tour, un groupe de quatre concurrentes se détache, composé des Néerlandaises Annemarie Worst, Denise Betsema et Marianne Vos et de la Belge Sanne Cant. Autour de la mi-course, Lucinda Brand et Jolanda Neff feront leur retour à l’avant, avant que la Suissesse Neff ne cède quelques longueurs. Dans la dernière partie de course, la Belge Sanne Cant prend les commandes, elle impose son rythme et choisit ses trajectoires. Elle est suivie de près par un quatuor Hollandais, avec Vos, Betsema, Worst et Brand. Sanne Cant passe à la cloche avec 6 secondes d’avance sur Lucinda Brand et 7 secondes sur Marianne Vos. C’est un dernier tour de folie que nous ont livré les féminines, avec le suspense jusqu’au bout entre Sanne Cant et Lucinda Brand. 6 secondes les séparent durant tout le dernier tour, et la Belge Sanne Cant résiste et s’offre une magnifique victoire. Elle remporte ainsi son troisième titre de championne du monde de cyclo-cross. Les Néerlandaises Lucinda Brand (Sunweb) et Marianne Vos (CCC Liv) prennent respectivement la deuxième et la troisième place. Du côté des tricolores, Marlène Petit prend la 19ème place et Caroline Mani la 32ème place. 

Classement juniors :  

  1. Ben Tulett (GBR) en 42’29’’
  2. Witse Meeussen (BEL) à 20’’
  3. Ryan Cortjens (BEL) à 27’’
  4. Thibau Nys (BEL) à 42’’
  5. Pim Ronhaar (NED) à 46’’
  6. Tom Lindner (ALL) à 47’’
  7. Carlos Canal Blanco (ESP) à 48’’
  8. Lennert Belmans (BEL) à 52’’
  9. Jakub Toupalik (TCH) à 56’’
  10. Théo Thomas (FRA) à 1’02’’

Classement espoirs : 

  1. Thomas Pidcock (GBR) en 47’42’’
  2. Eli Iserbyt (BEL) à 15’’
  3. Antoine Benoist (FRA) à 23’’
  4. Tomas Kopecky (TCH) à 31’’
  5. Jakob Dorigoni (ITA) à 35’’
  6. Ben Turner (GBR) à 38’’
  7. Ryan Kamp (BEL) à 46’’
  8. Loris Rouiller (SUI) à 56’’
  9. Thomas Mein (GBR) à 1’07’’
  10. Niels Vandeputte (BEL) à 1’22’’ 

Classement élites dames :  

  1. Sanne Cant (BEL) en 47’53’’
  2. Lucinda Brand (NED) à 9’’
  3. Marianne Vos (NED) à 15’’
  4. Denise Betsema (NED) à 25’’
  5. Annemarie Worst (NED) à 34’’
  6. Jolanda Neff (SUI) à 1’16’’
  7. Kaitlin Keough (USA) à 1’21’’
  8. Nikki Brammeier (GBR) à 1’37’’
  9. Sophie De Boer (NED) à 1’59’’
  10. Ellen Van Loy (BEL) à 2’05’’

Par Maëlle Grossetête 

ASO Triathlon Paris

Sea Otter

Sport 101 Facebook V4

Sport Com'

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 24 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019
dimanche 24 mars 2019
dimanche 07 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES