FLASHS

Cyclosport

Avec la chaussure Osmos, — Time met le pied dans une autre galaxie

Publié le 05/03/2019 11:00

Deux ans et demi après son achat par Rossignol, Time ressort une chaussure route : La OSMOS, déclinée, en 3 versions. Voici un aperçu avant un test plus détaillé.

C'est à Montebelluna, à 2 enjambées de Venise et au cœur de la silicon valley chaussures Italiennes (Alpinéastars, Gaerne, Géox, Head, Lotto, Northwave, Sidi, Rossignol-Paul Lange, Scarpa, etc....entre autres y sont implantées) que le groupe Rossignol a choisi de présenter sa nouvelle chaussure route : la Osmos. 2013, depuis 6 années, Time n'avait pas bougé sur le créneau de la chaussure, autant dire que l'enjambée 2013/2019 est immense, surtout quand on sait que c'est seulement 6 mois après le rachat de Time que les bureaux d'étude de Rossignol ont planché sur le projet chaussure route; histoire d'achever la quadrature : vélo, pédales, cales et chaussures où comment assurer la parfaite transmission de la puissance du coureur.

OSMOS4© Vélo 101

Time produit des chaussures depuis 1988, soit 2 ans après le développement des pédales, 4 avant les pédales VTT et il aura fallu attendre 1993 pour voir arriver le cadre Time. Les titres de gloire remportés par les coureurs Time en chaussures sont innombrables, et on se rappelle facilement M Indurian, P Delgado, M Pantani, ou E Vanderarden. Historiquement, Time a toujours développé pédales et chaussures en binôme, souvenons-nous de la TBT par exemple. Développer de concert pédales, cales, et chaussures avec semelles internes et chausson, c'est le gage de l'efficacité du pédalage.

Rossignol et son savoir-faire en matière de chaussures : ski alpin, trail, patinage artistique, …de la conception à la production, en passant par le design, autant dire que le mariage Rossignol-Time en matière de carbone, depuis 15 ans pour Time, et d'expertise chaussures, depuis plus de 40 ans, ce binôme pouvait et devait déboucher sur un beau produit, c'est le concept Osmos, où comment allier performance ET confort.

OSMOS2© Vélo 101OSMOS3© Vélo 101

Pas de compromis entre performance, rigidité d'un côté et confort de l'autre, c'est tout l'art de la recherche et développement, des heures d'étude dans les bureaux, à partir de l'analyse de la concurrence, du chaussant et de la forme de la chaussure, le fitting. Ici on travaille sur des phases de tests à la fois en statique et en dynamique. Le travail se fait sur la tige à partir de la recherche autour des matières. Il faut à la fois de la légèreté, du confort, du maintien, de la durabilité, et avoir la meilleure respirabilité possible. Time-Rossignol ont conçu 3 tiges, la Osmos 15 pour les pros, puis Osmos 12 et Osmos 10. Toujours dans un souci de confort, les tiges sont sans coutures "seamless", quant à la respirabilité, elle est mise en avant en frontal et en latéral sur les Osmos 12 et 10. Côté confort, il est maximal pour la Osmos 10.

Quant au Boa, technologie adoptée par tous les grands fabricants, il est présent sur les 3 modèles et exclusif d'autres systèmes sur la Osmos 15.

OSMOS5 © Vélo 101

Si on rentre maintenant sur chaque modèle, on soulignera que pour la Osmos 15, le compromis confort-rigidité est poussé au maximum avec une semelle composite très fine. Pour la Osmos 12, elle a 70% de rigidité en plus pour la semelle interne seule, où les techniciens ont travaillé sur le confort et la réduction des vibrations durant l'effort lors de la transition pied-pédale, la semelle est la Sensor 2 que l'on retrouve sur Osmos 12 et 101. Quant à l'Osmos 15, elle privilégie la rigidité par l'apport d'inserts EVA haute densité sur la zone métatarsienne. Pour la semelle externe, 3 types ont été mis au point, la semelle composite de structure polymère avec 20% de fibres de carbone, que l'on retrouve sur l4osmos 10. Puis la même composition de semelle et avec insert 100% carbone de l'Osmos 12 et enfin le modèle haut de gamme qui possède une semelle 100% carbone, c'est L'Osmos 15.

Osmos6© Vélo 101

Côté prix, pas de compromis, Time revient par le haut à tout prix. 350 euros pour l'Osmos 15, 300 pour la 12 et 250 pour l'Osmos 10. L'Osmos n'est pas spécialement légère, 480 grammes en taille 42 pour le haut de gamme, même chose pour l'Osmos 10, et 500 grammes pour l'Osmos 12, taille 42 dans tous les cas. La 15 possède 2 boas, la 12 un boa et un scratch quant à la 10, elle a un boa uniquement. Pour les coloris, la 15 est proposée en blanc et en noir, la 12 en base blanche mais avec talons soit noirs, soit rouge, avec la made in France et les 3 couleurs bien représentées. Enfin, la 10 est en blanc ou en noir. Pour les tailles, elles vont du 39 au 46 et du 41.5 au 44.5 pour les demi pointures. Les petites tailles sont annoncées pour un peu plus tard. Ces chaussures sont conçues entre la France et l'Italie et fabriquées en Roumanie, quant à la disponibilité, c'est début mars.

KTM

Sport 101 Facebook V4