FLASHS

Cyclosport

Compte-rendu des Cimes du Mercantour

Publié le 10/06/2014 12:43

Pour cette cyclo de montagne conviviale, les grimpeurs étaient de sortie avec neuf cols au programme et plus de 2500 mètres de dénivelé en 110 kilomètres.

Au départ des Cimes du MercantourAu départ des Cimes du Mercantour | © Cimes du MercantourC'est à Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes) que 250 cylos environ se sont donné rendez-vous samedi pour les Cimes du Mercantour, cyclosportive organisée par le Vélo Club de Breil sous l'égide de la FSGT. Toutes les conditions sont réunies et la journée s'annonce clémente. Les températures annoncées sont estivales et le soleil est au rendez-vous. Rien de tel pour une cyclosportive de montagne ! Sous le chapiteau d'accueil, où ont lieu les inscriptions, deux parcours sont proposés. Le petit parcours "La Barthélémy Palméro" de 62 kilomètres avec 1445 mètres de dénivelé et le grand parcours, "La Charles Cottalorda" de 110 kilomètres avec 2661 mètres de dénivelé.

Le départ fictif, commun aux deux parcours, est donné à 8h30. Le départ réel arrêté se fera 2 kilomètres plus loin au pied du col de Brouis. Peu de temps pour s'échauffer donc, et c'est déjà parti pour environ 10 kilomètres d'ascension à un rythme soutenu. À mi-col, un groupe d'environ 20 coureurs s'est déjà formé. Derrière, le peloton s'étire et les plus courageux tentent de s'accrocher. La descente sur Sospel est rapide. Devant, on cherche à faire le trou avec les poursuivants. Pas de temps pour récupérer et contempler le paysage, que la dernière ascension commune aux deux parcours, le col de Castillon, 6kilomètres à 5,2% de moyenne, s'annonce. La montée se fait au train bien au-delà des 20 km/h.

Très vite arrive la bifurcation entre le petit et le grand parcours. Sur le groupe échappé, seuls quatre coureurs basculent sur la petite boucle en direction du col Saint-Jean puis retour à Breil-sur-Roya par le col de Brouis. Sur le grand parcours, la fin est encore loin avec encore six cols à gravir : le col de Braus, le col de l'Ablé, le col de l'Orme, la Cabanette, le col du Turini (point culminant de la journée à 1604 mètres d'altitude) et enfin, le juge de paix, le col de Brouis.

Le podium des Cimes du MercantourLe podium des Cimes du Mercantour | © Vélo 101Les cols de Braus, l'Ablé, l'Orme et du Turini se font aussi avec du rythme, histoire d'écrémer par l'arrière les quinze survivants. Certains coureurs italiens n'hésitent pas à placer quelques franches accélérations pour faire flancher certains organismes déjà bien fatigués. La descente de 20 kilomètres, sinueuse et technique, passant par Moulinet pour rejoindre Sospel se déroule à vive allure. Tous commencent déjà à appréhender la dernière ascension et à envisager l'arrivée.

Une fois le village de Sospel atteint, il ne reste plus qu'a gravir une dernière fois le col de Brouis, et ses 11,9 kilomètres à 4,5%. Autant dire que si certains n'avaient pas pris le temps lors de sa première ascension, ils peuvent désormais contempler le paysage pour oublier, quelques secondes, les jambes qui brûlent, en veillant discrètement aux progressions à l'arrière. Au sommet, on distingue la mer, l'Italie et les sommets du Mercantour. Il ne reste désormais plus qu'une petite dizaine de kilomètres pour rejoindre Breil-sur-Roya où la douche et un bon repas attendent les participants.

Sur le petit parcours, Ernesto Mendoza décroche la victoire en 1h56'09", suivi par Julien Plumer et Théophile Lefebvre. Sur le grand parcours, la course est remportée par Alberto Botasso en 3h32'17", suivi de Nicolas Agniel et de Simone Lanteri. Tout au long de la course, plusieurs ravitaillements étaient proposés par des bénévoles dynamiques et investis. Bonne note concernant le fléchage et le tracé du parcours. Cette cyclosportive familiale, regroupant Français et Italiens, a séduit bon nombre de participants. - avec Nicolas Féraud.

Classement 110 km :

1. Alberto Botasso (ASD FS Passatore) en 3h32'17"
2. Nicolas Agniel (AVC Aix-en-Provence) en 3h37'33"
3. Simone Lanteri  en 3h39'55"
4. Julien Gueydon (SC Nice Jollywear) en 3h41'42"
5. Alexandre Blain (VC Hyérois) en 3h41'43"
6. Juan-Pedro Badt (AS Var Mer) en 3h43'48"
7. Marco Lanteri (San Remo Bici) en 3h45'49"
8. Joel Artieri (UC Monaco) en 3h46'30"
9. Pierre Féraud (Team Scott-Vélo 101-Risoul) en 3h51'02"
10. Nicolas Féraud (Team Scott-Vélo 101-Risoul) en 3h55'08"
...
114 et 1ère féminine. Myriam Fourtin (Risoul Vélo Club) en 4h59'37"

Classement 62 km :

1. Ernesto Mendoza (Team Spoc Nice) en 1h56'09"
2. Julien Plumer (SC Nice) en 1h56'29"
3. Théophile Lefebvre (OC Raphaélois) en 1h27'13"
4. Thomas Talon (OC Raphaelois)  en 1h57'13"
5. Alessandre Calderone (Cyclista Bordiguera) en 1h59'45"
...
17 et 1ère féminine. Caroline Scavini (Team Spoc Nice) en 2h12'28"

abus JUIN

KTM

Meribel juin 2019
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
mercredi 12 juin 2019
dimanche 23 juin 2019
vendredi 28 juin 2019
dimanche 30 juin 2019
samedi 06 juillet 2019
dimanche 07 juillet 2019
jeudi 11 juillet 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES