FLASHS

Cyclosport

La Risoul-Queyras, un parfum de Tour et de Giro

Publié le 30/07/2019 17:35

Retour sur la Risoul-Queyras 2019, la seule cyclosportive qui change de parcours chaque année !

 

La Risoul-Queyras se targue de modifier son parcours chaque année et chacun a son point de vue, est-il mieux de garder le même parcours, histoire que les cyclos puissent comparer et apprécier le poids des ans, ou, au contraire, faut-il changer chaque année? Dans une aussi belle région que le Queyras, on aurait tendance à voter positivement et encourager le club et l'office de tourisme à nous faire visiter patiemment tous les contours de la station de la fôret blanche.

 

Cette année, on pouvait voter blanc, comme la couleur du maillot offert à tous les participants et que chacun doit porter, même avec une couche par dessus comme c'était le cas dimanche matin. Beau maillot, venu d'Italie, fabriqué par Jollywear et qui souligne que la Risoul-Queyras, bien que déja à plus de 10 ans d'âge, est encore jeune donc perfectible, mais elle gagne à vieillir, un peu comme les liquides produits par les alambics individuels, venus, eux-aussi souvent d'Italie, tout ça pour une production locale! avec modération, bien sûr.Le maillot blanc obligatoire de la Risoul-QueyrasLe maillot blanc obligatoire de la Risoul-Queyras | © Risoul-Queyras

 

Cette année encore la Risoul-Queyras avait un parfum de Tour de France avec l'Izoard placé 3 jours après les pros et aussi avec ce maillot blanc immaculé, Krys étant remplacé par Vélo 101, on blague mais regardez bien, vous allez nous supporter de nouveau une année au moins! Un parfum de Giro aussi, et ils étaient nombreux à vouloir jouer les Damiano Caruso, l'équipier fidèle de Vicenzo Nibali, passé en tête lors de l'étape 18. La station de Risoul respire l'Italie et c'est tout naturellement qu'une large colonie de coureurs Transalpins fait le déplacement chaque année pour mener la vie dure aux meilleurs cyclos Français. Ce dimanche 28 juillet, la RQ avait un plateau des plus relevés, avec la vainqueur de l'Etape du Tour, Cédrick Dubois, 7ème au final c'est dire le niveau des présents, et des absents du we précédent comme David De Vecchi ou Rodolphe Lourd, respectivement 2 et 4èmes. Pour les vainqueurs, voir plus loin!risoul-queyras 1© Risoul Labellemontagne

 

Météo capricieuse, on l'a dit, les inscriptions avaient très bien marché, le record de participation était en vue, mais c'était sans compter sur les, et la pluie annoncée de 8 heures à 11 heures, ce dimanche matin et qui en a amené d'une part, à bifurquer vers le moyen parcours, et d'autre part, à ne pas venir s'inscrire en dernière minute, car c'est bien connu, l'inscrit de la dernière ligne droite est moins téméraire, il préfère payer un peu plus cher, mais rouler au sec, ne serait-ce que pour pas alir le beau maillot blanc! Heureusement, on n'aura pas eu de coulées de boue sur les cols empruntés, la similitude avec le Tour a ses limites quand même. Pour tout ce petit monde, l'arrivée était située au coeur de la station de Risoul, histoire d'être près de la voiture, du ravito d'arrivée et du repas voire des podiums pour certains, certaines avec toujours le bon choix des produits locaux, tartes entre autres!

 

Debout, il fallait l'être tôt pour aller chercher son dossard au coeur de la station, faire le chemin inverse et retrouver le lac des Iscles, sur la base de loisirs d'Eygliers, pas pour la baignade mais pour se mouiller dès 8h15, moyen et grand parcours. Les filles devant, une bonne habitude à Risoul, et c'est parti pour 135/ 3600 m D+, 105/2700 m D+, et 45/ 1400 m D+ dont le départ était donné 1/4 d'heure après et qui devrait être réservé à des non habitués des cyclos, des jeunes, des féminines, des non licenciés qui veulent voir ce que c'est et dont les chasseurs de podiums à bas coût devraient être exclus.risoul-queyras 2© Risoul Labellemontagne

 

Evidemment, le morceau de bravoure des 2 parcours était l'Izoard, grimpé par sa casse déserte et redescendu, en neutralisé par Briançon, à la sortie de laquelle, le chrono se réenclenchait. Un parfum de Tour, on l'a dit, d'étape du Tour puisque 2017 c'était Briançon-le sommet à 2361 mètres, jusqu'à la semaine dernière la plus haute arrivée de l'EDT. Seule la tarversée de Briançon était un peu banzaï, grosse ville, flêches plus ou moins présentes et signaleurs, remplacés par des spectateurs bien sympa et super bien intentionnés sur le coup.Risoul-queyras 3© Risoul Labellemontagne

 

3 Italiens dans le top 5, ils sont venus, ils ont vu et ils ont vaincu, preuve en est que depuis le (presque sacre de Nibali au Giro, les Italiens ont fait de Risoul (la porte à côté pour eux!) la station où on vient peaufiner son Français que les Italiens parlent tous plus ou moins, avec l'accent qui va bien. Victoire de Carlo Fino qui l'a jouée fine pour mettre 4h30'55" soit près de 4' sur David De Vecchi qui bat au sprint Paolo Castelnovo, équipier de luxe ce dimanche. Quant à Stefano Sala, 5ème, c'est près de 7'30" qu'il prend sur son compatriote. 115 classés, à noter la présence de Jérôme Gilbert, frère de et ex-pro chez Wanty notamment.

 

Côté féminines, bravo à Morgane Toullec de l'OC Costebelle, qui met 5h40'06", 43ème au scratch, elle devance Annabelle Dietre et Amélie Devecchi. Sur le parcours 105 km, plutôt 102 même ou 101 pour trajectoires tendues! Marion Bessone confirme sa belle 5ème place à l'EDT et l'emporte en 4h01'43", 27ème au scratch, laissant Louhanna Dupouy à quelque 12' et Sandrine Rey, un peu plus loin derrière. 243 classés.

 

A noter que le repas était sous forme de plateau, même lieu et même menu pour tout le monde, dont la tarte des Alpes, à la confiture et pâte sablée, un délice! Pour le critérium le plus haut d'Europe, programmé la veille au soir, il a été annulé à cause de la pluie. A ce propos, pourquoi pas revenir à la montée chrono en fin d'après-midi, simple à organiser, arrivée au coeur de la station aussi et sans les risques d'un vire-vire!

 

L'année prochaine si tout va bien, on reviendra goûter au parfum d'Italie à Risoul, un mélange de convivialité et de pleine nature, le Tour de France étant avancé pour cause de Jeux Olympiques, si les planètes s'alignent! il s'achèvera une semaine avant la Risoul-Queyras, et la pluie aura forcément cessé d'ici là....Un grand bravo au dévouement de toute l'équipe d'organisation, chaque année on le dit, la Risoul-Queyras c'est une organisation par des passionnés, pour des passionnés. Auguri à tutti et bonnes vacances sportives à tous.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE