FLASHS

Cyclosport

L'Etape du Tour — 3 questions à Tao Quéméré

Publié le 12/07/2016 12:18

Vainqueur de l'Etape du Tour - "Ce qui m'a aidé, c'est la suppression du col de la Ramaz. Ça m'a permis de bien finir dans le col de Joux Plane."

Tao QuéméréTao Quéméré | © Team Skoda

Tao, à 25 ans tu as remporté l'Etape du Tour Megève-Morzine dimanche. Comment s'est déroulée ta dernière montée de Joux Plane ?
Jérémy Bescond abordait Joux Plane avec près d'une minute d'avance. C'est parti au train avec William Turnes. Nicolas Roux a suivi avant de lâcher William. Les attaques se sont multipliées. Je suis revenu sur un coureur au train. Petit à petit, j'ai refait mon retard sur Jérémy Bescond. Ce qui m'a aidé, c'est la suppression du col de la Ramaz. Ça m'a permis de bien finir dans le col de Joux Plane. Je n'avais qu'une crainte, c'était de me faire reprendre dans la descente. Alors j'ai débranché le cerveau.

Comment es-tu arrivé au cyclosport ?
Effectivement, je suis un nouveau sur le vélo puisque ce n'est que ma deuxième année sur les cyclos. J'ai été amené ici par le Team Skoda, parrainé par Jérôme Pineau et Florian Rousseau. Pour la préparation, la reconnaissance des étapes, ça a été une très belle expérience. Autant humainement que sportivement.

Pourtant tu es un sportif accompli.
Je découvre le cyclisme, mais je ne suis pas nouveau dans la compétition. J'ai passé cinq ans à haut niveau en ski de fond. Désormais, je travaille pour l'équipe de France l'hiver et pour le parcours aventure au Grand Bornand l'été. J'ai donc du temps pour rouler. J'ai plus ou moins prévu de faire davantage de cyclosportives. Mais je fais également du kilomètre vertical. Il va me falloir bien gérer les deux disciplines.

Propos recueillis le 10 juillet 2016 à Morzine.

Sport 101 Facebook V4

KTM