FLASHS

Cyclosport

Time-Megève Mont Blanc — Un avant-goût de l'Etape

Publié le 09/06/2016 15:46

La Time-Megève Mont Blanc a ouvert en Haute-Savoie la saison des cyclosportives montagnardes. Avec 30 kilomètres communs à ceux de l'Etape du Tour.

L'ascension du col des Saisies est en partie ombragéeL'ascension du col des Saisies est en partie ombragée | © Manu MollePendant que les pros entamaient dimanche au Critérium du Dauphiné leur préparation finale au Tour de France, les cyclos étaient rassemblés 50 kilomètres plus au sud des Gets pour une première épreuve alpestre de prestige au doux parfum d'été. A l'entame du mois de juin, la Time-Megève Mont Blanc ouvre chaque année la saison des cyclosportives montagnardes. La 13ème édition de l'événement haut-savoyard suscitait d'autant plus d'engouement cette année que l'Etape du Tour Megève-Morzine, le 10 juillet, empruntera une partie de ses routes. Certes, le rendez-vous de juillet coché de longue date par 15000 cyclistes n'aura de commun avec la Time que 30 kilomètres et la montée des Aravis (par La Giettaz), mais cette analogie suffisait à rehausser encore le prestige d'une épreuve dont on ne dément plus le succès.

A l'entame ou presque de l'été, que seule une météo capricieuse a tenu à retarder en ce premier dimanche de juin, 1350 cyclos ont déferlé dans les rues de Megève, où l'épreuve éponyme faisait son retour après s'être élancée de Sallanches l'an passé. Pour tous, il s'agissait donc d'abandonner la plaque pour adopter des braquets de grimpeur en cette journée dédiée à la grimpe avec pas moins de cinq ascensions pour les cadors (146 km) et un chronomètre qui n'aura tourné que dans les cols. Par mesure de sécurité, l'organisation a opté en effet pour la neutralisation du chronomètre dans les descentes, les classements étant réalisés par addition des temps de montée. Soit 3800 mètres de dénivelé à fond, pour les plus gourmands, sur un parcours de toute beauté.

Partez à l'assaut du col des AravisPartez à l'assaut du col des Aravis | © OT du Val d'ArlySorti de Megève, cap était donc mis sur le col des Aravis depuis Flumet (11,6 km à 5,5 %), que les cyclos de l'Etape du Tour prendront eux aussi de plein fouet dans un mois. Une entrée en matière idéale, roulante dans son ensemble, avec quelques forts pourcentages autour de La Giettaz. Et au sommet – bien que dans le dos – un splendide panorama sur le massif du mont-Blanc, qu'il n'était pas aisé d'apercevoir entre les nuages accrochés aux cimes rocheuses toujours marbrées de neige. Ni à l'aller ni au retour, car la spécificité de la Time est d'effectuer deux boucles, l'une dans le massif des Aravis, l'autre dans le Beaufortain, histoire de grimper ce qu'on ira descendre et de descendre ce qu'on aura grimpé !

Passé les Aravis, on aura donc laissé la route de l'Etape du Tour à Saint-Jean-de-Sixt. Quand l'Etape filera sur le Grand-Bornand pour enchaîner Colombière, Ramaz et Joux-Plane en direction de Morzine, il s'agissait dimanche de tourner dans la chaîne des Aravis pour reprendre le col des Aravis dans le sens opposé via la difficile ascension du col de la Croix-Fry (12,8 km à 6,6 %). De retour à Flumet, où les concurrents du 85 kilomètres auront filé directement sur Megève, ceux des 146 et 112 kilomètres auront poursuivi leur route jusqu'aux Saisies (14,7 km à 5,1 % côté Crest-Voland), pour une seconde boucle dans le Beaufortain, avec passage dans Beaufort et retour par les Saisies (15,5 km à 7 % côté Hauteluce).

Ne restait alors plus qu'à rallier Megève et son Palais des Sports, où un repas chaud était servi en marge de la remise des prix et d'un tirage au sort incluant parmi les lots un cadre Time Izon Aktiv ! Côté récompenses, William Turnes, le cyclo n°1 du moment, a pris ses marques avant l'Etape du Tour en parvenant enfin à rompre avec sa série de places de 2 pour s'adjuger sa première cyclo de la saison sur son terrain de jeu de montagnard. Face à une belle poignée de cyclosportifs aguerris, il aura accentué son capital confiance et sa motivation en vue des prochains rendez-vous en laissant derrière lui le pro de HP BTP-Auber 93 Théo Vimpère et l'Elite de Chambéry Cyclisme Formation Victor Lafay.

A noter parmi les participants la présence sur le 112 kilomètres du pilote F1 Romain Grosjean, parrain de l'édition, pour qui le vélo est une vraie passion et fait partie intégrante de la préparation physique. Un champion attaché tant à Time (il teste certains produits sur route et sur circuits de F1) qu'à Megève (où il a épousé sa femme) ! Une station mègevanne pour qui la saison estivale est bel et bien lancée. Le vélo y sera au cœur de l'actualité avec notamment la MB Race, la course de VTT la plus difficile au monde du 1er au 3 juillet, l'Etape du Tour le 10 juillet et bien entendu le Tour de France les 21 et 23 juillet.

Classement 146 km :

1. William Turnes en 3h06'11"
2. Théo Vimpère en 3h09'11"
3. Victor Lafay en 3h19'14"
4. David De Vecchi en 3h10'10"
5. Samuel Equy en 3h10'29"
6. Cédric Richard en 3h13'51"
7. Léo Danès en 3h14'11"
8. David Polveroni en 3h14'17"
9. Duncan Alexander en 3h19'44"
10. Pierre Gouault en 3h23'38"
...
125 et 1ère Dame. Sarah Detraz en 4h29'24"

Classement 112 km :

1. Julien Sauvigné en 2h18'17"
2. Cyril Gaillard en 2h18'24"
3. Romain Fiard en 2h19'24"
...
26 et 1ère Dame. Amélie Rivat-Mas en 2h43'14"

Classement 85 km :

1. Julien Lodolo en 1h43'26"
2. Joris Vincent en 1h43'28"
3. Nicolas Thiervoz en 1h45'17"
...
23 et 1ère Dame. Laure-Anne Ferrent en 1h56'40"

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES