FLASHS

Féminines

Mavi García: "Le cyclisme féminin est sous-évalué"

Publié le 11/11/2018 08:00

Mavi García (équipe féminine Movistar) explique les difficultés du cyclisme féminin et fait le bilan de la première saison de la nouvelle team féminine UCI chez Movistar

Comment et pourquoi avez-vous commencé le vélo ?

J’ai commencé grâce à mon frère. Au début, on faisait des duathlons ensemble et il m’a motivé pour aller rouler ensemble avec ses potes et pour m’acheter un vélo.

Qu’est-ce qui vous a motivé à passer du duathlon au cyclisme ?

C’est grâce à Movistar, qui m’a donné l’opportunité de devenir professionnelle de vélo et d’axer ma carrière sur une seule discipline, le vélo de route. Je ne pouvais pas refuser cette opportunité.

Mavi García au Giro Rosa 2018Mavi García au Giro Rosa 2018 | © Vélofocus / Movistar Team

En 2018 vous avez intégré Movistar Team, un beau projet pour le cyclisme féminin espagnol et international. Qu’est-ce que vous pouvez nous raconter sur ce projet ?

On savait que ça allait être un beau projet mais on ne pouvait pas imaginer la portée et les nombreux soutiens qu’on a eu. Cela a fait de Movistar Women's Team une des équipes cyclistes féminines les plus professionnelles du monde.

Nous sommes une « famille », cyclistes et staff, et on espère que ça va durer longtemps.

6 cyclistes de Movistar Women's Team6 cyclistes de Movistar Women's Team | © Vélofocus / Movistar Team

Malheureusement, il n’y a pas beaucoup d’entreprises qui investissent dans le vélo féminin comme Movistar. Le cyclisme féminin est-il sous-évalué ? Comment le cyclisme féminin peut continuer à se développer ?

Oui, il a été très sous-évalué et ça continue encore. Je pense que le plus difficile est fait et qu’à partir de maintenant c’est juste une question de temps. Les choses ne changent pas du jour au lendemain et je pense qu’il y aura des modifications à court terme. Nous devons mettre en avant les écoles du cyclisme, les cadets, notre base, et surtout, ne pas arrêter ce qu’on a déjà commencé à faire. Sinon, la réussite des dernières années pourra disparaître.

Malgré l’arrivée récente du projet, vos résultats sont très bons, notamment les 15 victoires en 2018. Quel a été le secret de l’intégration au sein de la team ?

L’ambiance dans la team et pouvoir consacrer 100% de notre temps au vélo. Cela a fait que nous avions toutes pu améliorer notre performance cette saison.

Mavi García en 2018Mavi García en 2018 | © Vélofocus / Movistar Team

Parmi les 15 victoires, vous en avez remporté 2, à savoir le Championnat d’Espagne CLM. Est-ce la victoire la plus importante de votre carrière dans le vélo professionnel ?

Non. Pour moi, c’est plus important la médaille d’or au Championnat d’Espagne sur route (elle l’a remporté en 2016, lorsqu’elle consacrait son temps au vélo et au duathlon). En plus, la 2ème place au Tour de l’Ardèche, où j’ai porté le maillot de leader pendant 2 journées, ou le top-10 sur Flèche Wallonne.

Mavi García, Championne d'Espagne CLM en 2018Mavi García, Championne d'Espagne CLM en 2018 | © Vélofocus / Movistar Team

Quel est votre plus beau souvenir de la saison 2018 ? Et le pire ?

Le meilleur, comme j’ai dit, le Tour de l’Ardèche. Porter le maillot de leader pendant une course internationale a été incroyable et voir le travail que l’équipe a fait pour moi est encore plus beau.

Le pire moment, la chute sur Liège-Bastogne-Liège (elle a dû se faire opérer après cette chute).

Qu’est-ce que vous attendez en 2019 ?

Je ne sais pas ce qui va arriver mais je suis motivée et j’ai envie de me battre pour être parmi les meilleures dans les courses internationales importantes.

 

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19