FLASHS

Féminines

Mondiaux Route Juniors Dames — Le doublé pour l'italienne Elena Pirrone

Publié le 22/09/2017 13:30

Déjà championne d'Europe et championne du monde de contre-la-montre, l'italienne Elena Pirrone remporte en solitaire son troisième maillot arc-en-ciel en moins de 2 mois.

C’est sous un ciel couvert et une météo capricieuse que se sont élancées à 10h05 les 92 concurrentes à Bergen à l’occasion des Championnats du Monde sur route 2017. Au programme 4 tours de 19,1km, soit 76,4km à parcourir sur un circuit usant avec plusieurs difficultés, une portion technique avec des virages en épingle et surtout la bosse principale « La Salmon Hill » longue de 1km500 à 6,4% de moyenne suivi d’une descente rapide.  

championnat du mondechampionnat du monde | © uci

 

Deux grosses nations se présentent au départ avec le statut de favorites, les Italiennes et les Néerlandaises. Chez les Transalpines, l’équipe est composée notamment d’Elena Pirrone, récente Championne du Monde de contre-la-montre junior, de Letizia Paternoster, 5 fois Championne du Monde sur Piste (Aigles en 2016 et Montichiari cet été) et double médaillée sur les Championnats d’Europe 2017 à Herning (Danemark) et de Martina Fidanza, double Championne du Monde sur piste cet été à Montichiari (Italie). Chez les Hollandaises, Lorena Wiebes se présente comme la favorite numéro 1, Championne d’Europe sur route en titre et elle a remporté deux coupes des nations juniors cette années (le Trofeo Da Moreno en Italie et le classement général de l’Healthy Ageing Tour).

Du côté des bleus l’équipe est composée de Clara Copponi, Marie Le Net, Jade Wiel, Evita Muzic et Emeline Eustache. Au départ, les jeunes françaises ont de belles cartes à jouer sur un circuit qui convient bien à leurs qualités.

championnat du mondechampionnat du monde | © uci

Dès le début de course les italiennes ne sont pas épargnées, Letizia Paternoster est victime d’un problème mécanique, elle est attendue par sa coéquipière Vittoria Guazzini et Martina Fidenza a une crevaison dans l’ascension « Salmon Hill ». Citée parmi les favorites, la Danoise Emma Norsgaard est la première attaquante du jour après environ 10km de course, elle creuse jusqu’à 44sec mais le peloton réagit avec notamment les françaises Emeline Eustache, Marie Le Net et Jade Wiel à l’attaque.

Dans le deuxième tour le peloton emmené par une allemande s’étire et une sélection s’effectue par l’arrière dans «la Salmon Hill », on retrouve 22 concurrentes dans le groupe de tête dont 3 françaises (Wiel, Muzic et Copponi). Un gros groupe rentre sur la tête dans la partie avant la ligne d’arrivée avec notamment Eustache et Le Net (FRA).

championnat du mondechampionnat du monde | © uci

38,5km/h de moyenne après 40km de course. La bretonne Marie Le Net une nouvelle fois à l’attaque au début du troisième tour. C’est au tour de Jade Wiel de tenter sa chance juste avant l’ascension de Salmon Hill. De nombreuses tentatives d’offensive dans la bosse, dès le pied attaque de Sophie Wright (GBR), immédiatement suivi par Letizia Paternoster (ITA), c’est finalement l’Australienne Madeleine Fasnacht qui tente sa chance et qui creuse un petit trou. Regroupement d’une quinzaine de concurrentes et l’italienne Elena Pirrone s’échappe à son tour, championne du monde du chrono lundi dernier. Elle passe la ligne avec 14 secondes d’avance sur le groupe de contre avec 3 françaises (Copponi, Muzic et Wiel). La championne d’Europe Lorena Wiebes (NED) se trouve dans le second groupe à 1min21 de l’italienne.

championnat du mondechampionnat du monde | © uci

 

L’écart augmente pour Elena Pirrone, 40 secondes d’avance au pied de la dernière ascension du jour à 12km de l’arrivée. Grosse attaque de sa coéquipière Letizia Paternoster (ITA) au pied de la bosse, c’est Evita Muzic (FRA) qui ramène le groupe puis Jade Wiel qui prend le relais. Au sommet, la fuyarde compte plus que 20 secondes d’avance sur un groupe de 8 avec 2 françaises (Muzic et Wiel). Clara Copponi (FRA), Letizia Paternoster (ITA) et Sophie Wright (GBR) sont rentrées sur le groupe de contre. 3 françaises présentes mais c’est une danoise qui emmène le contre.

championnat du mondechampionnat du monde | © Gazette des Sports

L’italienne Elena Pirrone s’impose donc en solitaire, au milieu d’un public venu nombreux malgré la pluie bien présente. Elle remporte son deuxième titre de championne du monde cette semaine après celui acquit lors du contre-la-montre. La danoise Emma Cecilie Norsgaard Jorgensen remporte le sprint du groupe de contre et prend une belle 2ème place, devant Letizia Paternoster (ITA) 3ème. Belle performance des françaises avec Jade Wiel 5ème, Clara Copponi 7ème et Evita Muzic 10ème. La bretonne Marie Le Net termine 19ème et Emeline Eustache, victime d’une chute dans le dernier tour finit à la 50ème place.

 championnat du mondechampionnat du monde | © Gazette des Sports

 

Classement :

1.    Elena Pirrone (ITA) en 2h06’17’’ les 76,4km (36,4 km/h de moyenne)
2.    Emma Cecilie Norsgaard Jorgensen (DAN)  à 12’’
3.    Letizia Paternoster (ITA) à 12’’
4.    Maria Novolodskaya (RUS) à 12’’
5.    Jade Wiel (FRA) à 12’’
6.    Pfeiffer Georgi (GBR) à 12’’
7.    Clara Copponi (FRA) à 12’’
8.    Simone Boilard (CAN) à 12’’
9.    Anne-Sophie Harsch (LUX) à 12’’
10.  Evita Muzic (FRA) à 12’’

 

Par Maëlle Grossetête

 

 

 

Mavic nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES