FLASHS

Féminines

Mondiaux Route Yorkshire — Le numéro solitaire de Van Vleuten

Publié le 28/09/2019 19:33

La Néerlandaise Annemiek Van Vleuten a dominé ce Mondial en parcourant plus de 100 kilomètres seule en tête avant de s'imposer et être sacrée Championne du Monde 2019. Elle devance sa compatriote Van der Breggen et Amanda Spratt.

C’est 152 concurrentes de 50 pays différents qui se sont disputées le titre mondial aujourd’hui au Yorkshire. 149 kilomètres étaient à parcourir avec la difficulté principale après 40 kilomètres, une bosse de 2,9km à 8,5% de moyenne avant d’arriver sur le circuit final autour d’Harrogate pour effectuer trois tours sur des routes techniques et vallonnées. 

L'attaque de Van VleutenL'attaque de Van Vleuten | © UCI

Dès la première difficulté les équipes de Hollande et de Grande-Bretagne sont très actives en tête de peloton mais le véritable juge de paix aura été l’ascension de Lofthouse après un peu plus d’une heure de course, seulement. En effet, la Néerlandaise Annemiek Van Vleuten n’a laissé de chance à personne, debout sur les pédales elle a simplement monté la bosse à bloc pour décrocher toutes les concurrentes de sa roue, et cela à plus de 100 kilomètres de l’arrivée. C’est donc parti pour un long, très long raid solitaire sur les routes en toboggans du Yorkshire. 

Le groupe de contre emmené par DeignanLe groupe de contre emmené par Deignan | © UCI

Derrière elle, un groupe de costauds s’est formé avec la Britannique Deignan, les Italiennes Paladin et Longo-Borghini, l’Américaine Dygert-Owen, l’Australienne Spratt, la Danoise Ludwig, l’Allemande Koppenburg et la tenante du titre Van der Breggen. Les principales absentes de ce groupe sont la Sud-Africaine Moolman, la Polonaise Niewiadoma et Marianne Vos. 

Malgré une bonne entente dans le groupe des poursuivantes l’écart fluctue entre 1’30’’ et 2 minutes. Il faudra attendre le circuit final pour voir les premières attaques, avec notamment Lizzie Deignan que l’on a vu très offensive mais qui aura connu « l’effet boomerang » quelques minutes après, pour se faire revoir par le peloton. C’est l’Américaine Chloé Dygert-Owen, nouvelle Championne du Monde de chrono qui aura été la seule à faire la différence et même reprendre 30 secondes sur Van Vleuten. On a même osé l’imaginer revenir sur la Néerlandaise mais ce n’était qu’un rêve, la jeune Américaine a payé le prix de ses efforts et s’est fait reprendre par le duo Van der Breggen – Spratt. Elle termine tout de même avec une belle médaille en chocolat autour du cou, après un bon comportement offensif, très prometteur... 

Annemiek Van Vleuten Championne du Monde 2019Annemiek Van Vleuten Championne du Monde 2019 | © UCI

Les plus fortes du groupe de contre se sont alors isolées à l’avant au fur et à mesure des kilomètres, sur ce parcours sans répit extrêmement exigent. Anna Van der Breggen et Amanda Spratt se sont disputées la médaille d’argent et c’est la première citée qui a réussi à distancer l’Australienne dans les derniers kilomètres. Après 103 kilomètres seule à ouvrir la route Annemiek Van Vleuten coupe la ligne en 4h06’05’’, soit 2’15’’ avant sa compatriote Anna Van der Breggen. Van Vleuten s’offre ainsi son premier titre mondial sur l’épreuve sur route après un numéro hors du commun. Aujourd’hui il y avait, elle, et les autres. Elle succède donc à sa compatriote Van der Breggen et le maillot arc-en-ciel reste chez les Hollandaises, qui dominent le cyclisme féminin. Et pas de problème avec les commissaires aujourd'hui, la victoire est extrêment limpide et rien ne pouvait arrêter Van Vleuten à la conquête du maillot arc-en-ciel après sa déception sur le contre-la-montre mardi. 

L’Italienne Elisa Longo Borghini est la dernière rescapée du groupe de contre, elle prend la 5ème place et une autre « Orange » en la personne de Marianne Vos règle le sprint du peloton pour la 6ème place. La Bretonne Audrey Cordon-Ragot termine dans le même temps que Vos, à la 17ème place. 

Podium Elites Femmes YorkshirePodium Elites Femmes Yorkshire | © UCI

Un coup de bordure chez les espoirs hommes, une échappée de loin victorieuse chez les femmes, on se demande ce que le Yorkshire va nous offrir demain pour les hommes. Ce qui est sûr, c’est que la bagarre sera belle entre les Van der Poel, Gilbert, Alaphilippe, Matthews, Sagan, Bennett, le phénomène Evenepoel, entre-autres... 

Classement Championnat du Monde Elites femmes :

  1. Annemiek Van Vleuten (NED) en 4h06’05’’ 
  2. Anna Van der Breggen (NED) à 2’15’’ 
  3. Amanda Spratt (AUS) à 2’28’’
  4. Chloé Dygert-Owen (USA) à 3’24’’ 
  5. Elisa Longo-Borghini (ITA) à 4’45’’
  6. Marianne Vos (NED) à 5’20’’
  7. Marta Bastianelli (ITA) à 5’20’’
  8. Ashleigh Moolman (SAF) à 5’20’’
  9. Lisa Brennauer (ALL) à 5’20’’
  10. Coryn Rivera (USA) à 5’20’’ 

Par Maëlle Grossetête 

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE