FLASHS

Féminines

Victoire Berteau à la poursuite de ses rêves

Publié le 06/11/2018 10:00

A 18 ans, Victoire Berteau a remporté cette saison plusieurs beaux succès. La récente championne du monde de l'Américaine (avec Marie Le Net) roulera en 2019 pour Doltcini Van Eyck et entend conjuguer piste et route.

Victoire Berteau 2Victoire Berteau | © KiekNoe

Victoire, quel bilan tirez-vous de votre saison?

Je tire un bilan assez mitigé de ma saison. Je réalise un très bon début de saison avec notamment deux victoires en coupe des nations dont Gand-Wevelgem et la 3e étape du circuit Borsele ainsi qu'une 4e place dans la 2e étape. Je suis très déçue de ne pas avoir performé sur les contre-la-montre et ne pas avoir été sélectionnée sur les championnats internationaux. Malgré ça, j'ai pris énormément d'expérience avec mon premier championnat international (Championnat d'Europe sur piste élite à Glasgow) où j'ai pu courir contre les meilleures élites, ce qui m'a aidé pour les championnats du monde juniors sur piste même si j'ai eu un souci de santé lors de mon Omnium. Je repars tout de même avec un titre de championne du monde. 

Les résultats sont-ils en adéquation avec ce que vous vous étiez fixé en début d’année?

Si on m'avait dit que je ressortirais de cette année avec 2 victoires en coupe des nations et un maillot de championne du monde, j'aurais signé de suite. Mais je reste tout de même sur ma faim, j'aurais aimé performer sur les championnats internationaux sur route. 

Il y a eu ce titre de championne du monde de l’Américaine (avec Marie Le net) chez les juniors, mais quels ont été les autres temps forts de votre saison?

Il y a Gand-Wevelgem qui m'a mis en confiance en début de saison puis la coupe des nations à Borsele où j'ai tout de même réalisé un bon chrono mais surtout les championnats d'Europe élites même si nous terminons 5e de la poursuite par équipes. C'était un événement très riche en émotions et une première pour moi à l'international, c'est un super événement en plus, il y'avait beaucoup de sports représentés. 

Victoire Berteau avec le maillot tricoloreVictoire Berteau avec le maillot tricolore | © FFC

" les Jeux 2020 de Tokyo, mon principal objectif pour l'instant "

Quel est votre programme pour les semaines à venir? Allez-vous faire une coupure?

Je suis actuellement trois semaines en coupure où je partirai en vacances en Espagne. Je reprendrai ensuite et participerai aux 3 jours de Genève puis à des manches de coupe du monde sur piste. Je continuerai ma préparation avec des stages piste/route et en fonction des championnats du monde piste et de la sélection. J'aménagerai ma rentrée dans les rangs professionnels avec ma nouvelle équipe Doltcini Van Eyck. 

Vous projetez-vous déjà vers la saison prochaine? Vous êtes vous déjà fixé des objectifs?

Je suis déjà projetée sur la saison route de l'année prochaine mais avant tout, il y a celle de la piste où nous entrons dans les qualifications pour les Jeux 2020 de Tokyo donc mon principal objectif pour l'instant est d'être performante sur la piste., c'est un moment fort. Ensuite pour la route, j'aimerais déjà participer à de belles courses mais je suis avant tout là pour aider mes coéquipières. J'espère tout de même réaliser une bonne saison sur le plan national et après pourquoi pas quelques podiums UCI et même aux championnats internationaux avec l'équipe de France. 

Concernant la préparation, sur quoi mettez-vous l’accent?

J'accepterai mes entraînements sur la piste et sur la route toute la saison pour être performante des deux côtés. Je trouve que pour être performante sur route, nous avons besoin de la piste, c'est un grand plus que nous avons nous les pistards. J'adapterai mes entraînements en fonction de mes objectifs à venir. 

Selon vous, sur quels aspects disposez-vous d’une marge de progression importante? Dans quels secteurs aimeriez-vous évoluer?

J'ai besoin de travailler les contre-là-montre car je suis en train de stagner dans cette discipline et c'est quelque chose qui est important notamment dans les courses par étapes. Les contre-la-montre peuvent faire perdre un général. Je dois également travailler la poursuite par équipes car les temps descendent rapidement et j'ai envie d'être à la hauteur surtout que je suis démarreur. Et pour finir faire des exercices spécifiques dans les montées pour être plus à l'aise. 

Victoire BerteauVictoire Berteau | © Victoire Berteau

Pouvez-vous nous raconter comment le vélo est arrivé dans votre vie et quel a été votre parcours jusqu’à maintenant?

Je faisais de la danse avec ma sœur et mon grand frère du cyclisme. J'étais un peu trop brusque pour faire de la danse du coup je me retrouvais seule à la maison. Et quand je voyais mon grand frère partir à l'entraînement j'ai voulu en faire mais lui a arrêté l'année d'après. Je me suis retrouvée seule mais j'ai de suite gagné alors je n'ai pas voulu arrêter. Ensuite j'ai participé au trophée de France des jeunes cyclistes jusque dans la catégorie minime puis en cadette 1 j'ai participé à ma première sélection en Équipe de France, les jeux européens de la jeunesse puis tout s'est enchaîné. Je suis rentrée dans les équipes de France route et piste, j'ai joué sur les deux tableaux et j'en suis arrivée là. 

Dans l’idéal, quelle suite voudriez-vous donner à votre carrière? Comment aimeriez-vous évoluer?

Je passe dans une équipe UCI Dolticini-Van-Eyck et j'espère évoluer de plus en plus et prendre de la "caisse". Je veux continuer à travailler sur les deux blocs, sur la piste et sur la route, c'est important pour moi de concilier les deux. J'aimerais ensuite gagner des courses WorldTour mais pour l'instant je ne m'affole pas, je travaille pour et on verra déjà dans 2 ans pour les jeux. 

Mavic nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES