Aller au contenu

David GRAND

Membre
  • Compteur de contenus

    134
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages postés par David GRAND

  1. Est- ce qu'un cyclo moyen peut sentir les limites d'un vélo en côte voire tout court ? Très franchement, je suis doute.

    J'ai lu des trucs comme quoi les roues campa vento sont lourdes, inertes, machin, qu'elles font baisser le rendement dans les bosses prises sur la plaque. En 3 semaines les miennes ont alors du perdre 500 grammes, parce- qu'en me dressant sur les pédales ça passe nickel alors qu'auparavant je devais repasser le petit plateau. Sauf qu'en 3 semaines j'ai perdu 1.5 kgs et pris des cuisses.  Autrement dit je n'ai pas les capacités pour sentir une différence entre mes vento et des Neutron car c'est d'abord moi que je dois charrier. Et c'est d'autant plus dur si je ne vais pas rouler.

    Bien sûr je viens d'acheter un second vélo, plus léger, mieux équipé. Mais tout en sachant que j'irai pas plus vite pour autant, car la différence entre ce cadre carbone et mon orbéa alu est sensible. Va falloir que je ré-apprenne à pédaler avec ce Kuota.

    Tout ça pour dire que si tu veux te faire plaisir n'hésite pas mais profite de ton enthousiasme pour ton nouveau vélo pour rouler rouler rouler. Parce- que tu prendras ton pied sans enrichir Total.

  2. Salut,

    oui, je ne règle pas talon à plat mais quelque- peu relevé comme en roulage. Le truc pénible c'est que les deux pieds n'étant pas identiques (chez moi c'est flagrant), il faut faire une cale après l'autre. Mais de toute façon j'ai remarqué qu'un seul réglage ne suffisait pas. Je suis toujours obligé d'y revenir pour peaufiner.

  3. Salut,

     

    je demande l'aide d'un tiers. Je sers bien mes chaussures, je les engage dans les pédales, je fais vérifier que le métacarpe tombe bien sur l'axe de la pédale et si un ajustement est nécessaire je règle. D'ailleurs faut que je le fasse aujourd'hui, j'ai changé mes cales hier.

  4. Ok, je demandais cela parce- que j'ai remarqué que sur ma max flite, si je ne suis pas toujours en prise avec si possible du braquet, j'ai mal. Dans les pentes pas raides, genre 4-5%, en tournant les jambes sans forcer, je souffre vite du fion. Ça disparaît si je remets la plaque. Le phénomène est moins évident avec la vieille selle italia x1 d'origine, plus étroite mais aussi nettement plus dure.

  5. Enfin je vois mal comment juger de l'état d'un vélo en passant à côté ! Quand on roule en hiver, après 30 bornes le vélo est tout crotté. Alors comment savoir si le vélo n'est pas entretenu ou juste sale à cause de la sortie ?  Vous ne trouvez pas cela un peu réducteur ? Parce- qu'une chose est sûre : un vélo qui ne sort que deux fois pendant l'été ne risque pas d'être sale...

  6. C'est vrai ça, comment vous comportez- vous quand vous passez une fille à vélo ? Vous regardez aussi la propreté du matériel ? Hummmm. Y a plusieurs années peut- être bien 10, dans une épingle lors d'une petite grimpette dans le Vercors, deux nanas arrêtées m'interpellent alors que j'attaque l'épingle en danseuse pour me la péter :

    "Bonjour, vous voulez pas nous tirer ?"

    Quelle ne fut pas ma déception quand elles ajoutèrent, amusées : "avec une corde".

    Là je me suis remis debout sur les cales, et suis reparti vers le sommet assez vexé quand même.

  7. * après 75km: là c'est pour les warriors du vélo, qui aiment se taper des sorties qui dépassent les 3 heures.

     

    La vache ! Je serais un warrior ? J'en n'ai pas l'impression...  non plus sérieusement, les distances dont tu parles, c'est en y allant franchement ou bien en cyclo tranquille ? Parce- que là encore, on n'appréciera pas le confort avec les mêmes critères.

  8. Oui, là je suis d'accord, sur l'ensemble du vélo il y a des trucs parfois très beaux qui peuvent vraiment déclencher l'achat. J'aimerais beaucoup par exemple pouvoir un jour changer le cadre alu de mon Orbéa pour tout remonter sur un cadre acier de Colnago master, ou encore un Wilier. Cependant je n'ai pas acheté mon Kharma pour son esthétique car je préfère les cadres plus sobres, mais pour d'autres raisons.

    Mais pour les roues, je recherche avant tout effectivement un produit fiable et qui ne privilégie pas la "haute vitesse".  Après, que le béotien trouve que mes vento font plus "racing" que des roues plus légères rayonnées "normalement", je m'en fous.

  9. Alors quand j'étais petit ma maman m'a appris à dire bonjour aux gens. Donc étant assez c.on mais pas trop, quand il m'arrive de dépasser un cycliste qui comme moi est là pour se faire plaisir, je le salue quand je passe à sa hauteur et parfois on se tape la discute. Je fais aussi un signe de la main quand en ce moment je croise un de mes semblables (un peu les mêmes). Avouez qu'on n'est pas des masses à rouler par endroits ces derniers temps... pis pourquoi se faire la gueule ? Après, quand je me fais passer, si le gus ne répond pas à mon bonjour, c'est lui le coincé, je m'en tape, derrière mes lunettes y pas grand chose qui m'atteint.

  10. Pour ma part je laisse tomber la max flite gel. Je l'ai tentée une nouvelle fois dimanche, j'avais mal aux ischions après 40 bornes tandis qu'avec la x1 ça passe. Elle me paraît en fait trop large. Je vais la faire essayer à une copine et si elle lui convient ce sera cadeau !

  11. Je suis d'accord, à 23-24 ans j'avais un Peugeot acier lourd comme pas possible en sora triple, je grimpais les cols à l'aise. J'étais plus léger mais j'avais pas de foncier. Ben ça passait nickel. A mon humble avis, roule roule roule et utilise justement ton triple pour rouler en vélocité.

  12. Salut,

    je ne peux rien te dire sur son confort dans la mesure où je ne peux pas rouler pour le moment. J'aime bien me bagarrer avec le froid mais là les routes sont verglacées ou blanches de sel, donc non. Toutefois en considérant que le vélo est bien réglé, je n'ai jamais eu à me plaindre du confort d'un seul de mes vélos. Tant que la position me va, les défauts de la route peuvent remonter s'ils veulent, ça m'est égal.

    Concernant les étriers perfectibles je ne pense pas que ça me pose un trop gros problème car je ne descends pas comme un fou ni ne freine comme un trappeur. Mais si je changeais, vous pensez quoi des étriers Centaur ? Idem que Veloce ? Mon vélo évoluera lentement mais sûrement, comme beaucoup... je pense monter des pédales plus légères que ces vp-73, donc des keo authentiques, passer en roues plus adaptées à la montagne quand le printemps sera là.

  13. Non, le look ne m'intéresse pas. Ce qui m'intéresse c'est le rapport qualité - polyvalence - prix. Quand je suis sur le vélo, je ne me regarde pas passer dans les vitrines des magasins. En plus à la campagne y a pas de magasin.

  14. Voilà, le vélo est enfin à la maison, au chaud, en attendant qu'il ne neige plus pour aller rôder tout ça. Quoique je l'essaierai certainement demain soir sur les rouleaux... J'ai inspecté un peu les pédales que je ne connais pas du tout, des Vp73-r. De la copie de Keo, ça m'étonne un peu, mais d'après mes recherches ça matcherait avec les keo. Ces pédales vont sans doute aller sur mon orbéa et je vais poser des keo sur le Kuota. Et ouais, évidemment mes vieilles cales rouge look ne sont plus compatibles. Pas bien grave. Et en écoutant les roulements du Kharma, je me rends compte que je ferais mieux de m'occuper de ceux de l'orbéa...

    Pour le reste j'ai hâte d'aller rouler, pas sorti depuis dimanche avec ce foutu temps de blizzard.

    Au printemps, Fulcrum r3 ou Zonda.

  15. Mon Kharma est arrivé une semaine après avoir passé commande. J'ai porté mon orbéa pour reproduite les côtes pour le guidon et la potence. Je l'aurai en début de semaine. Belle bête, très belle finition, j'aime bien les passages de câbles internes et l'aspect des manivelles kuota CK30. En compact centaur 12-25 donc, avec des Mavic Aksium. Je pense rouler avec les mavic jusqu'en mai et ensuite je poserai des fulcrum r3, et passerai alors les aksium sur mon orbéa lui aussi équipé en campa (veloce) car les vento commencent à accuser le poids des années. Ça me fera un mulet pas trop dégueulasse !

  16. Salut,

    d'après mon généraliste, mes migraines sont causées par un dérèglement de mon horloge interne. Il s'agit comme toi de migraines ophtalmiques touchant la moitié gauche du crâne et affectant également la mâchoire et les gencives. Quand elles sont légères elles passent rapidement après une prise de Triptan et un antalgique ainsi qu'une exposition en pleine lumière (pénible mais nécessaire). En revanche les crises aigües me terrassent, et le mot est faible. Je me suis écroulé une fois en pleine rue, à Saint Malo, une autre fois en plein concert à Marseille  avec perte de connaissance et chute et une autre fois j'ai passé une journée à Paris, enfermé dans ma chambre d'hôtel à vomir et cassé par la diarrhée. Je n'étais aucunement malade, il s'agissait de crises particulièrement "méchantes". Point commun à toutes ces crises (5 au total), une fatigue préalable due à un voyage assez long, en train ou en voiture.

    Par contre, 6 heures de selle ne me provoqueront jamais de migraine dans la mesure où je prends la peine de bien m'alimenter pendant et après l'effort. Reste que ces migraines sont une véritable plaie, et on se fait difficilement une idée de la douleur subie tant qu'on n'est pas passé par là.

    Depuis que je me suis remis activement aux sports d'endurance j'ai beaucoup moins de migraine, je ne pense pas que ce soit un hasard.

×
×
  • Créer...