Aller au contenu

Elisabeth LAVAILL

Membre
  • Compteur de contenus

    9
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages postés par Elisabeth LAVAILL

  1. la selle sur laquelle je suis le mieux est une Specialized Phenom, toute fine et toute plate. J'ai aussi fini par me faire à la Flite, mais il faut qu'elle soit parfaitement horizontale, réglée avec un niveau, sinon je douille au bout de 200 bornes. Néanmoins, pour avoir fait quelques BRM la saison passée, je sais maintenant, qu'il y a une différence entre 200 bornes sur la selle et 400 bornes dont les dernières peuvent être un calvaire.

    Enfin pour répondre à Jean Dupuis, je dirais que ça dépend ! J'ai fait mon dernier périple sur la flite et avec un cuissard de mec ! Eh bien, je crois que je n'ai jamais été aussi bien ! D'ailleurs mes points de compression douloureux sont sur les ischions, pas ailleurs.

    Encore une fois, c'est vraiment difficile de faire des généralités !

  2. Bonjour, 

    Nous parlons de la compatibilité de matériel Campa, pas Shimano.

    Campa ne fait plus de groupe triple haut de gamme depuis des années mais toutes les manettes (sauf peut-être les plus récentes, et encore) sont polyvalentes double ou triple, d'après toutes les informations avisées que l'on peut récolter sur ce forum et ailleurs. Par contre, chez Shimano, je crois qu'il faut changer la manette gauche. Mais Shimano continue à faire de l'Ultegra triple, et on trouve des D-A 7803 (milieu/fin des années 2000).

    Dans tous les cas, il faut changer le pédalier et le dérailleur avant...

  3. C'est sûr qu'en 55/29, avec n'importe quelle chape, tout lâche !!! Sur le plateau central, que j'utilise le plus, j'aime pouvoir passer l'intégralité des vitesses ; sur le 52, il me faut au moins les 6 plus petits pignons, et sur le petit plateau les 6 plus grands pignons. Je pense qu'une chape moyenne ou longue sera plus confortable, mais si je tombe sur un dérailleur à chape courte à un prix vraiment intéressant, je le prends !

  4. Bonjour et merci pour la confirmation.

    Pour le moment, je ne les ai pas encore achetés ! Je cherche une occas' de leviers  et de dérailleurs record pas trop récents, début 2000's, en 10v pour aller avec mon pédalier et mes étriers. Je ne suis pas pressée, c'est pour un vélo qui est déjà monté, dont le groupe Centaur triple fonctionne encore très bien. Je sais qu'avec une chape courte, ça peut frotter, et je cherche donc un dérailleur à chape moyenne ou longue, j'aime le silence des mécanismes bien propres, bien huilés et parfaitement réglés... Et pour grimper avec mes sacoches le Grand Colombier, ou plus simplement pour quelques murs du Beaujolais ou de l'Aveyron plus violents que les grands cols des Alpes, je risque d'avoir à passer le 30 x 29...

    Je me mets donc en chasse de leviers de type "Ultra" record, et d'un dérailleur arrière record aussi, à chape moyenne, je ne sais pas s'il y a eu des modèles à chape longue. Quant au dérailleurs avant, je ne suis pas sûr qu'il y en ai des triples en record, je me rabattrai sur un "comp", ou je garderai le centaur, même si je n'aime pas l'idée d'un groupe dépareillé - eh oui, je suis exigeante, maniaque et chiante, une vrai gonzesse, quoi ! ;-)

  5. Messieurs, bonjour ! Inconditionnelle de la rando en montagne, je roule exclusivement en triple, sur tous mes vélos. Je suis en train de réunir un groupe record 10V début des années 2000 pour l'un d'eux, un joli Colnago Titane de 2001, et ce n'est pas simple ! J'ai déjà les freins et  le pédalier, mais j'aimerais confirmation que n'importe quelles manettes permettent de rouler en double ou en triple chez Campa. J'ai compris qu'il fallait un dérailleur triple à l'avant à cause de la distance d'enjambement (y en a-t-il des record ? Sans doute puisqu'il y a le pédalier, mais qu'est-ce que c'est dur à trouver !!!), et qu'au pire du pire une chape courte pouvait quand même faire l'affaire. Bref, mon interrogation principale concerne les leviers doubles, qui seraient également adaptés à du triple.

    Merci par avance de vos réponses, et désolée d'exhumer un si vieux post (entre temps Campa a sorti son Athéna 3 x 11, que j'ai monté sur un autre de mes Colnagos !)...

    Bonne route à tous

  6. Pour faire de la rando plusieurs semaines par an, en moyenne 6h par jour tous les jours sur le vélo, je sais que la question de la selle est fondamentale. Il faut en essayer plusieurs jusqu'à trouver la bonne. Effectivement pas d'inclinaisons farfelues, un bon cuissard - ne pas lésiner sur le prix, prendre un rembourrage performant ! - et un coup de bol le jour où on tombe sur LA selle qui va bien. Perso, j'ai presque tout essayé : le cuir, les ressorts, le gel, les selles de mec, les selles de femme, celles qui sont ajourées, les rembourrées, etc... et LA selle pour moi, c'est un selle d'homme ajourée, hyper fine  et rigide, que j'ai failli ne pas laisser sur le vélo tant elle me paraissait inadaptée... Comme quoi...

    Enfin, ne pas oublier que les cadres ne restituent pas les vibrations de la même façon, et oui, c'est vrai, un cadre en titane est beaucoup plus confortable qu'un cadre en alu !!!

    En ultime recours, en attendant le jour béni de la rencontre avec LA selle, il reste toujours l'homéoplasmine, pommade magique !

    Bonne route à tous...

  7. Bonjour messieurs, je vous relance sur la question de ces roues, car j'hésite à m'en procurer d'occasion (1000km, 450 euros), pour une pratique assez particulière : je fais exclusivement de la rando avec sacoches très légères (8 à 10 kg ; j'en pèse moi-même 57, ce qui fait moins que beaucoup de cyclistes de ma taille), presque que de la montagne, mais pas en force, en endurance : 100 à 150 km par jour pendant plusieurs semaines. Bref, j'ai des Ksyrium Elite un peu fatiguées sur mes trois vélos de rando, et j'ai envie de changer de crèmerie... Pensez-vous que les Dura-Ace soient un bon choix  ? et si oui, sur quel cadre ? J'hésite surtout entre mon Cannondale Alu Carbone de 2004 et mon Colnago Titane- Carbone de 2001.

    En tous cas, si je les prends, j'ai bien compris qu'il me faut des fonds de jante renforcés, car, avec mes sacoches, je freine beaucoup en descente de col !

    Merci de vos posts précédents et de vos conseils à venir !

    Et vive la traversée du Cantal, même si la météo en juillet n'est pas aussi clémente qu'ailleurs, c'est un chouette pays aimablement vallonné ! ;-)

×
×
  • Créer...