Aller au contenu

Jean-luc LAULHE

Membre
  • Compteur de contenus

    232
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Jean-luc LAULHE

  1. https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2015/11/14/viree-entre-prealpes-de-grasse-et-mercantour-argentera/
  2. Pour ton info Christian, je suis un adepte de la moulinette vu mon profil de grimpeur. D'ailleurs, ma maigreur a peut-être contribué à l'apparition de cette pathologie. Pour ce qui est de la selle, je viens de la changer pour plus de confort. De la même façon j'ai déboursé 250 € pour acheter un cuissard Assos spécial endurance. Ma grosse crainte, c'est quand je vais m'engager dans des périples vélo de 3 à 4 semaines. Je suis réfractaire aux solutions artificielles telles que l'infiltration pour solutionner un problème physique mais je ne veux pas non plus mettre une croix sur mes périples.
  3. Bonjour, je remonte le post car ma bursite au niveau de l'ischion droit est revenue. Par contre, cette fois-ci,belle ne veut pas passer malgré plus d'1 mois d'arrêt, le glaçage et les anti inflammatoires. Aujourd'hui, la bursite n'est pas douloureuse mais bien enkystée si bien que j'ai une boule bien dure au toucher. J'ai 2 questions : avez-vous déjà ou continuez-vous toujours à rouler avec une bursite ischiatique dure mais non douloureuse ? Cela vous gêne t il ou n'y prenez vous même plus attention ? Avez-vous déjà subi une infiltration pour une bursite et quel fut le résultat ? Échec ou réussite ? Les beaux jours reviennent et je ne voudrais pas gâcher mon été à cause de cette affection Merci d'avance pour vos réponses
  4. Les principaux : col de la Croix de Bauzon / Station de Bauzon depuis La Souche col de Meyrand depuis Valgorge via Loubaresse col du Chap del Bosc / Pas du Loup depuis Pied-de-Borne via le col de Teste Rouge col du Mas de l'Ayre depuis Les Vans col du Pré de la Dame depuis Villefort ou Génolhac en Lozère Autres plus modestes : cols de la Croix de Rocles et de la Croix Millet depuis Largentière Bon séjour
  5. J'ai grimpé le col des Gondrans en 2016. C'était largement jouable en vélo de route. Je vous laisse vous faire votre propre idée avec le récit et les photos de la journée : https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2018/04/30/8eme-etape-frassino-col-du-granon/
  6. Bonjour Didier, Villefort est un très bon choix de camp de base. Tu seras au pied du col du Pré de la Dame et pas loin du col de Finiels qui flirte avec le mont Lozère. Tu auras les Cévennes à portée de roues au sud, les monts d'Ardèche au nord-est, les gorges de l'Ardèche plein est, le joli Gard provençal au sud-est et Mende avec sa célèbre montée Jalabert plein ouest. Bref, de quoi te régaler en vélo et faire en plus plaisir à Madame 🆒
  7. https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2013/06/16/lusette-mont-aigoual/ https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2016/11/20/balade-cevenole/
  8. Bonjour les mordus de la petite reine, effectivement, j'ai passé mon tour pour le Veleta l'an passé, la faute à une belle inflammation dans le bas du dos (petite hernie ?) qui venait titiller mon nerf sciatique. Du coup, tout le périple espagnol du printemps est tombé à l'haut. En août/septembre, j'ai pu par contre effectuer mon voyage entre la Forêt-Noire et l'Autriche via la Suisse et l'Allemagne. Cela dit, je suis quand même resté un peu sur ma faim l'an passé. Cette année, si le coronavirus veut bien nous laisser respirer, j'ai programmé : - Un périple partagé essentiellement entre le Valais suisse et le Piémont italien (juillet/août) - Un périple alpin franco-italien sur la 2ème quinzaine de septembre - Un périple à travers l'Espagne de Tolède jusqu'en Béarn durant la première quinzaine d'octobre - 1 semaine dans le Benelux fin octobre L'Andalousie et le Veleta, ce sera pour 2021 ! Et merci pour vos commentaires. C'est chouette si je peux vous donner envie de découvrir certains cols
  9. https://www.cyclingcols.com/stats/distance/eur
  10. Pédale c'est le meilleur magazine ! Cyclist, j'aime beaucoup leurs rubriques évasion même si je connais beaucoup des lieux fréquentés. D'ailleurs, je fais un peu pareil avec mon blog http://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com sauf que là j'ai un retard monstrueux ! 🙄
  11. Coucou Bernard, eh bien on va dire que tout va bien ou plutôt tout va mieux ! Je t'écris à l'instant de ma chambre d’hôtel située à Oberaudorf en Allemagne car je suis en plein dans mon périple entre la Forêt Noire et le Salzkammergut. Aujourd'hui, malheureusement, c'est pause car il pleut sans discontinuer depuis ce matin mais le beau temps revient demain et je vais pouvoir aller taquiner le Kehlstein qui m'avait résisté en 2015 encore à cause du mauvais temps (ce sera ma session de rattrapage). Ceci dit, hormis en Forêt Noire où le climat a laissé à désirer, on s'est bien gavé ces 15 derniers jours (j'ai d'ailleurs escaladé l'Albulapass !). Pour en revenir à l'inflammation dans le dos, j'ai craint que cela s'empire pendant la 1ère semaine mais force est de constater que cela va de mieux en mieux... et pourtant j'ai grimpé ces derniers jours de sacrées ascensions atrocement raides (Grüntenhütte pour ne citer qu'elle !). Du coup, étant bien affûté et reboosté, je suis de plus en plus tenté pour réaliser un périple de 12 jours en Andalousie début octobre en mode solo et conquérir enfin ce fichu Veleta. J'ai déjà défini mon programme avec départ et arrivée à Malaga. Tu trouveras le détail complet en suivant ce lien : https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/tours/view/11756 Voilà, si t'es motivé...
  12. Bonjour Christian, eh bien le Veleta ce ne sera pas pour ce printemps car j'ai annulé mon voyage à cause de ma sciatique. J'ai encore le nerf bien enflammé et j'ai décidé de stopper le vélo jusqu'à nouvel ordre. Si tout rentre dans l'ordre dans les 10 prochains jours (le nerf est déjà un peu moins douloureux ce dimanche), j'envisage quand même d'effectuer la moitié de mon périple espagnol mais seulement la partie nord, soit un départ depuis Tolède jusqu'en Navarre. J'attaquerais du coup début juin. Pour l'Andalousie, je prévois une session de rattrapage début octobre d'où ma nouvelle question : jusqu'à quand peut-on prétendre grimper le Veleta ? Est-ce qu'à la mi-octobre, c'est envisageable ? Merci d'avance pour l'info
  13. Bonjour Bernard, oui, la préparation a été studieuse, je me considère prêt... sauf que j'ai le nerf sciatique qui se rebelle ! J'ai roulé dans les Alpes le week-end dernier et ce n'était pas particulièrement agréable. Bref, je suis dans l'expectative quant à la réalisation de ma transibérique car si j'y vais, je serai sans assistance et ce pendant 4 semaines. Je vais voir comment la situation évolue en début de semaine prochaine et je prendrai une décision mercredi car le grand départ est prévu le week-end prochain. Pour ce qui est du Veleta, je regarde régulièrement les webcams de la Sierra Nevada et ce n'est pas vraiment gagné non plus. Il a neigé sur le massif fin avril et il y a encore pas mal de neige au-dessus de 2 500 mètres. Bref, affaire à suivre
  14. Bonjour Sébastien, un vieux souvenir ! A l'époque, j'avais changé ma selle pour une beaucoup plus molletonnée. Le temps a ensuite bien fait les choses. Merci
  15. Oui Bernard, je me souviens très bien de ce panneau au milieu du parking sommital (je suis en photo avec sur mon blog d'ailleurs) mais paradoxalement, je crois vraiment que la route qui mène au Tiefenbachferner est plus haute encore juste à la sortie du très long tunnel (après, elle redescend légèrement pour arriver au pied du Tiefenbachgletscher). Oui aussi pour la route la plus haute d'Europe qui se situe en Espagne, non pas au Mulhacén mais au Veleta (= 2ème plus haut sommet de la Sierra Nevada derrière le... Mulhacén !). J'ai prévu de m'y rendre fin mai en espérant que la neige ne fasse pas trop de résistance.
  16. Bonjour, je vais légèrement compléter le message de Bernard pour avoir grimpé le Rettenbachferner et le Grossglockner. Effectivement, la plus haute route cyclable d'Autriche se situe au pied des glaciers de Soldën. Le Rettenbachferner est considéré comme la plus haute (parking situé, comme le souligne Bernard, un peu au-dessus du stade du Gletscher où était tracée la ligne d'arrivée de l'étape du TDS gagnée par Pinot en 2015 et non en 2017. C'est là aussi que débute chaque année la Coupe du Monde de ski alpin) mais pour moi le Tiefenbachferner voisin est un chouïa plus haut. Pour y accéder, il faut suivre la route qui part à gauche juste avant d'arriver au stade du Gletscher puis traverser un long long long et raide tunnel. Le TDS y a tracé la ligne d'arrivée d'une étape en 2017 et c'est Spilak s'y était imposé. Pour vous faire une idée + précise => https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2016/06/01/11eme-etape-tarrenz-otztaler-gletscher/ Pour ce qui est du Grossglockner, il existe 2 "dérivations" à la route directe entre Heiligenblut à Fusch. Dans le sens sud-nord, la 1ère mène au Kaizer-Franz-Josephs-Höhe, soit au pied du Grossglockner, et la 2nde à l'Edelweissspitze. Pour + d'infos => https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2016/07/29/16eme-etape-winklern-mittersill/ Voilà, et merci Dominique 😉
  17. Bonjour, quelqu'un aurait-il sous la main l'entretien de Cyrille Guimard qui est paru ce jour sur le journal Sud Ouest ? Si oui, pourrait-il nous en faire bénéficier sur ce forum ? Merci d'avance !
  18. 2 autres virées réalisées dans le coin en 2015 et 2016 : https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2015/05/03/viree-en-drome-provencale/ https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2017/10/14/retour-en-drome-provencale/
  19. Salut Michel, j'ai réalisé ma dernière virée - digne de ce nom - de l'année en Drôme Provençale. Mon parcours était : Montlaur-en-Diois - Luc-en-Diois - Lesches-en-Diois - Beaurières - col de Cabre - La Beaume - Saint-Pierre-d'Argençon - Aspremont - Sigottier - Serres - Montclus - L'Epine - col de la Saulce - col des Tourettes - Montmorin - Bruis - La Charce - La Motte Chalancon - Chalancon - col des Roustans - Volvent - col des Guillens - Saint-Nazaire-le-Désert - Pradelle - col de Tavard - col de Pennes - Recoubeau-Jansac - Montlaur-en-Diois = près de 150 kms et 2760m de D+ Si le Diois est trop lointain à rejoindre, tu peux démarrer de La Motte-Chalencon. Tu peux aussi effectuer une variante plus courte à partir de Beaurières en allant chercher Valdrôme puis franchissement du col de Rossas et plongée sur La Charce Quoiqu'il en soit, le secteur est magnifique et le col de Pennes redoutable ! 🆒
  20. Isaac, sache que l'arrière pays héraultais, c'est vraiment le pied pour les cyclistes !
  21. Bonjour Dominique, tu te poses à Foix ou à Tarascon-sur-Ariège et tu as tous les cols à portée de roue : - enchaînement Marrous ou Légrillou - Péguère - Portel - Prat d'Albis - Bout de Touron - enchaînement Lauze - Monts d'Olmes + Montségur - Pas de Soulombrie - Port - Plateau de Beille - enchaînement Port de Lhers - Agnes - Goulier-Neige - Etang de Soulcem et en poussant même jusqu'à Ax-les-Thermes, tu peux t'atteler au plateau de Bonascre, aux cols du Chioula, du Pradel et de Pailhères voire même au col de Puymorens et/ou au Port d'Envalira
  22. Faut croire que le vélo rend agressif ! On dit que le sport calme mais je pense que la plupart des gens qui fréquentent ce forum en font à haute dose d'où de la fatigue accumulée, d'où de l'agressivité car ils n'arrivent pas à gérer émotionnellement leur quotidien. C'est une théorie, pas une vérité absolue ! A débattre
  23. Gagner un autre Grand Tour ? Impossible ! Les organisateurs du Tour de France lui taillent un parcours sur mesure en réduisant les chronos individuels à peau de chagrin et en les organisant en plus sur terrain vallonné ! En Espagne et en Italie, c'est minimum 30 kilomètres et plat comme un galette !
  24. Un bon coureur discret mais performant. Par contre je ne crois pas au top 10 pour lui. Top 20 oui voire top 15. Par contre, je le vois bien sélectionné pour les championnats du monde et être engagé dans une équipe française world tour l'année prochaine
×
×
  • Créer...