Aller au contenu

David GRIMPETTE

Membre
  • Compteur de contenus

    726
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par David GRIMPETTE

  1. C'est quand même bête d'avoir refuser pour faire presque pareil le lendemain 😕.
  2. Je reprends mon souffle et c'est sur ma liste 🆒. Et toi Jean-Louis, des sorties récentes ?
  3. Ca peut donner une idée de la difficulté quand c'est un col inconnu, mais oui l'expérience personnelle compte ensuite bien plus. Enorme ton avatar 😃
  4. "J'aime à dire que l'on ne peut comparer aucun col et que chacun possède son jardin préféré souvent très peu en rapport avec la difficulté supposé mais souvent lié à la première impression laissée par la première montée, mais bon..." Tout à fait d'accord ! Pour aller plus loin, il existe des indices de difficultés des cols (qui n'ont rien à voir avec le ressenti que l'on peut avoir en les grimpant), mais qui peuvent aider quand on ne connait pas du tout un col et qu'on souhaite s'y aventurer. Par exemple, le Tourmalet par Luz est à 1076, le Galibier par Valloire à 926. Bien sûr si tu ajoutes le Télégraphe et que tu prends comme point de départ Saint Michel de Maurienne, le Galibier avec ses 35km passe à un indice de 1526.
  5. Le gars qui filmait, c'était moi 😃. Impossible d'y passer en hiver la route est fermée et impraticable 😉.
  6. Thanks Franck 😄. Effectivement, un miraculé. Tiens, une vidéo tournée en hiver il y a quelques années de cette route lors d'une avalanche :
  7. Variété. C'est le maitre mot de mes sorties Pyrénéennes 🆒. Impensable pour moi de faire tout le temps la même chose tellement les possibilités sont nombreuses. Alors cette fois direction Argeles Gazost. J'invite 3 connaissances à me rejoindre, 2 déclinent (peur de mes accélérations fulgurantes), on sera donc 2 sur cette sortie. Le pote se prépare pour la marmotte des Pyrénées ce WE, ça va pas chaumer donc... On commence par les grimpées autour de Saint Savin, en face du Hautacam, j'adore cet endroit très calme. C'est irrégulier et ça grimpe bien. https://pbs.twimg.com/media/DH0GZGgXcAE2UCf.jpg:large Après 1h à monter et descendre, on arrive au pied du Col du Soulor. Là le revêtement est PARFAIT, on peut produire son effort et en profiter en même temps, le pied ! Même le court passage à 14% passe tout seul sur ce revêtement. https://pbs.twimg.com/media/DH0GikgXUAAK2-p.jpg:large On s'attaque mutuellement, il me double, je le double etc. Le but est de monter de façon irrégulière et se faire mal. https://pbs.twimg.com/media/DH0Gm3sXoAA9s2I.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DH0GrHSWsAApmvK.jpg:large On doublera une 15aine de cyclistes au total, la montée se passe bien et on avale les 7.5km à 8% à 12,8km/h https://pbs.twimg.com/media/DH0Hm2FWAAAKVIe.jpg:large (Le sommet, vue Est) Ensuite lonnggggggggggggguuuuueeeeeeee descente vers Arthez et grimpée du Col du Soulor par ce versant inédit pour moi. 22km de montée, mais seuls les 12 derniers sont difficiles. Il présente par ce versant 1080m de D+. Il fait 23°C au pied... https://pbs.twimg.com/media/DH0HAkfWsAEZuYb.jpg:large (traversée de Ferrieres) https://pbs.twimg.com/media/DH0HDmuXgAA9xHe.jpg:large (9% sur un revêtement très moyen) https://pbs.twimg.com/media/DH0HHgEWAAAERpF.jpg:large (30°C déjà...) https://pbs.twimg.com/media/DH0HMNQXsAADaD4.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DH0HQHgWAAAhMqP.jpg:large (zen) Depuis des kms j'apercevais un maillot bleu au loin, sans réussir à le rattraper: https://pbs.twimg.com/media/DH0HY3jWAAA1ApX.jpg:large C'est finalement chose faite à 5km du sommet sous 37°C 😲. https://pbs.twimg.com/media/DH0HexRXkAAE6y9.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DH0G8zSXsAADZSv.jpg:large (vue incroyable sur le cirque du Litor) On arrive au sommet cramés par le soleil qui tape bien fort ce jour. Là direction la route du col d'Aubisque sur quelques kms pour profiter de la vue, et retour au Col du Soulor. https://pbs.twimg.com/media/DH0HqlaXoAAtWD1.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DH0Huz9WAAAuxGj.jpg:large On avale finalement les 20km jusqu'à Argeles et profitons d'un coca bien mérité 😄. 4h de selle et 2300m de D+
  8. Le K-Taping et les étirements sont une solution curative. Posé avec précision, le K-Taping permet une meilleure contraction des muscles les plus faibles, un ré-équilibrage musculaire et donc un soulagement de la pression exercée sur la rotule.
  9. Hello, Essaye de trouver un kiné qui pratique le K-Taping, c'est la seule solution de soutien dans ton cas qui te permettrait de rouler un peu. Pour approfondir tes étirements, essaye aussi de les faire avec un foam roller. Ils seront plus profonds et efficaces.
  10. 2h de récup ce matin avant d'aller bosser, hâte de retourner grimper dans les Pyrénées lundi prochain 🆒
  11. Ouch tu avais dû en baver Jean-Louis, ça fait long ! Ce vent de sud de face avec l'altitude et la pente, ça rend cette montée vraiment dure. Heureusement sur la route vers le Port de Boucharo je ne le sentais plus 😄.
  12. Merci Michaël ! J'en ai encore mal aux pattes :-)
  13. Un gros coup de courage et hop c'est parti pour une sortie inattendue au départ de Luz Saint Sauveur dans les Pyrénées 🆒 !! C'est ma sortie en haute montagne la plus difficile de l'année, avec 100 km pour 2993m de D+. 1er col du jour : Col des Tentes (2208m) et Port de Boucharo (2273m), somptueux. Dès Luz, ça grimpe pour se rendre à Gavarnie, où j'arrive au pied du col avec déjà 700m de D+, pas idéal comme échauffement. Les jambes sont très moyennes et j'ai le vent de face (vent de sud) tout le long de la grimpée. https://pbs.twimg.com/media/DHQQjdFXUAAacME.jpg:large (Gavarnie) https://pbs.twimg.com/media/DHQQs0_XcAAuFbb.jpg:large (Début du Col de Tentes, 10%!) https://pbs.twimg.com/media/DHQQ8ZuXkAAISlj.jpg:large Les panneaux kilométriques sont complètement erronés, si vous y allez, ne vous y fiez pas. Ils peuvent indiquer un km à 10,2% alors qu'il est à 8%, ou pire, un km à 2.7% alors qu'il est à 8% ! https://pbs.twimg.com/media/DHQRBwkXYAEXju1.jpg:large Avec l'altitude et le fort vent de face, c'est assez rude, mais j'arrive à prendre les photos en roulant sans me casser la gueule 😉: https://pbs.twimg.com/media/DHQRQh1XsAApMxn.jpg:large J'arrive au sommet bien décidé à en découdre avec le chemin qui mène au Port de Boucharo, réservé aux marcheurs! https://pbs.twimg.com/media/DHQRWtiXcAAlZU9.jpg:large Après 200m goudronné, c'est un autre monde :-) https://pbs.twimg.com/media/DHQRhoAXoAAaSX_.jpg:large (un vrai challenge !) Mes pneus m'amènent jusqu'au sommet, après quelques passages vélo sur le dos. Quelle beauté !! Les randonneurs incrédules se demandent ce qu'un cycliste fait sur ce chemin dangereux... https://pbs.twimg.com/media/DHQRo30WsAAWZBB.jpg:large Vidéo prise sur le chemin menant au Port de Boucharo, en descandant: Redescente ultra rapide vers Luz Saint sauveur, soit 30km à couvrir ! Arrêt indispensable car il fait de plus en plus chaud: https://pbs.twimg.com/media/DHQRuHhXcAEeQxH.jpg:large Et j'entame une route inédite, conseillée par JP DASTUGUE du forum, qui mène à Luz Ardiden par Viscos. C'est à ce moment que la fournaise commence, avec des pentes très difficiles dès le pied. https://pbs.twimg.com/media/DHQRzWCXoAEDsI7.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DHQR5gLW0AAFOEE.jpg:large (cuisson!) https://pbs.twimg.com/media/DHQR7fQXoAEOVfy.jpg:large (de beaux virages, pas un chat ici!) https://pbs.twimg.com/media/DHQSAhiWsAAdNkZ.jpg:large J'en bave avec le vent, la vue est somptueuse: https://pbs.twimg.com/media/DHQSGUgXkAA3Kq9.jpg:large J'arrive enfin au croisement qui mène au 4 derniers Km de Luz Ardiden, je finis à l'arrachée complètement vidé: https://pbs.twimg.com/media/DHQSLkvXgAEvFvk.jpg:large 🆒
  14. Attends le Schtroumpf belge essaie de nous faire croire que ses routes d'entrainement sont pourries 😉. Il n'a pas goûté aux charmes du 09 😃: https://pbs.twimg.com/media/DGxeca7WsAI4m-t.jpg
  15. Super sortie dans les Pyrénées. Que ces montagnes sont variées. Après l'aspect très minéral de ma dernière sortie au Néouvielle, retour de la verdure à perte de vue 😄. Le profil du jour: https://pbs.twimg.com/media/DGohhfxXcAEu43B.jpg:large Je passe très bien le premier col du jour, le Col de port par Tarascon. Pourtant aucun échauffement et direct dans la pente. J'ai pu, chose rare, le grimper sur le 34x25 avec aisance. https://pbs.twimg.com/media/DGogRBWXsAILq5X.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DGogiZWXUAA6KUK.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DGogcXKXcAAZZV9.jpg:large (ma vitesse moyenne de montée dans ce col) Descente longue vers Massat puis Biert et c'est pas parti pour le vrai morceau du jour: le Col de Portel via le Col de la Crouzette... Très facile sur le début, mais ensuite terriblement pentu... 😲 j'ai même eu du mal à cadrer les photos en roulant, pour dire ! https://pbs.twimg.com/media/DGogrI5XcAcgqRX.jpg:large (celui là passe encore) https://pbs.twimg.com/media/DGogvWVXYAEpB1H.jpg:large (mais là c'est dur !) https://pbs.twimg.com/media/DGogzvXXgAA1nJn.jpg:large (le virage qui tue) Le revêtement assez dégradé rend la grimpée encore plus difficile. Il fait aussi de plus en plus chaud, avec 21°C en bas et 33°C en haut 😛. https://pbs.twimg.com/media/DGog3qgXoAEG9CQ.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DGog7tqWAAAGxpX.jpg:large (aïe) Arrivé au Col de la Crouzette, direction le Col de Portel: https://pbs.twimg.com/media/DGohAD8XYAA6kN8.jpg https://pbs.twimg.com/media/DGohBGeXYAARnxE.jpg Je commence à être un peu dans le dur une fois arrivé au Col de Péguère (après le Col de Portel). La descente est ultra rapide avec les pentes extrêmes de ce mur Ariégeois de 4km. Je ne prends aucun risque car dès qu'on lâche les freins, on dépasse les 80km/h et la route est étroite. Une fois arrivé au Col des Caougnous, je grimpe l'autre versant du Col de Port pour rentrer 😄. Ma vitesse est d'environ 15km/h et, pas assez alimenté, je n'ai plus beaucoup de jus à 2km du sommet. Sur la route, je vois le vélo qu'un Belge du forum a laissé sur la pente après avoir probablement trouvé les pentes Ariégeoises trop dures pour lui ! 😉 https://pbs.twimg.com/media/DGohJfJWsAE42is.jpg https://pbs.twimg.com/media/DGohJeYXgAQkS8M.jpg 🆒
  16. 🆒 La 4ème montre les lacs "Les Laquettes" et les pics à plus de 3000m. Une végétation qu'on retrouve peu dans les Pyrénées, c'est un endroit à part.
  17. Ce n'est pas tout à fait vrai Michel 😉. Je connais quelques cyclistes qui habitent dans les Pyrénées et qui font moins de D+ que moi qui habite en plaine (avec quelques vallons c'est vrai) et qui roule de temps en temps en montagne. Ils roulent dans les vallées sans grimper, donc faire les 10k kms en montagne c'est tout à fait faisable (quand tu ne travailles pas et que tu as le temps pour rouler).
  18. Put... tu as encore changé d'avatar 😃 ! La montée vers Piau Engaly est idéale sous 40°C avec le goudron fondu 😉. Plus sérieusement, elle vaut le détour car elle est assez difficile, sauvage et assez calme en été.
  19. Tout à fait Eric. Le but est quand même avant tout que chacun expose ici son expérience sur les cuissards achetés, bonne ou mauvaise. Mon avis perso, après 2 cuissards Assos "Longue distance" à 255€ pièce, c'est qu'ils s'usent bcp trop vite et qu'il n'est pas normal que des trous apparaissent après seulement 3000km au niveau des coutures. Mais je peux rajouter que niveau amorti, leur modèle longue distance est idéal pour moi qui suis sensible à ce niveau.
  20. Et attends ce n'est pas fini ;) si tout va bien je vais encore cadrer quelques belles routes des Pyrénées en août :) Le tarif sera 1 bière belge contre une photo MDR
  21. Tout à fait d'accord ! Assos, par exemple, ça ne vaut vraiment pas le prix que ça coûte. J'en suis à mon 2nd, j'en prends soin au lavage dans un sac dédié, je ne m'assoie jamais par terre, j'utilise la pommade Assos et je le sèche à l'abris du soleil => résultat après 1 an et même pas 3000km : les coutures extérieures au niveau de la peau laissent apparaitre deux trous qui ne feront que s'aggrandir ! A 255€, plus jamais ça ! 😲
  22. Encore merci à toi, ta femme et tes filles pour votre accueil. Profitez bien de vos vacances.
  23. Magnifique et caniculaire sortie en haute montagne 🆒. Départ d'Ancizan où il fait frais avec un vent du nord... direction les lacs du Néouvielle à plus de 2200m d'altitude 😆. Je pars un peu plus vite que d'habitude, et j'arrive rapidement au pied de la difficile montée vers le Lac d'Aubert. Arrivé au lac d'Oredon: https://pbs.twimg.com/media/DGXfyzAXYAEpTuk.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DGXfVowW0AMjNt0.jpg:large (le lac d'Oredon) Ensuite une courte descente m'amène au pied des derniers kms difficiles vers le lac d'Aubert. Les paysages sont grandioses et aucune voiture ici, la route leur est interdite: https://pbs.twimg.com/media/DGXfaTpXkAAUEqE.jpg:large (What else ?) https://pbs.twimg.com/media/DGXfeiPXUAA2jAR.jpg:large Les kms à 9% s'enchainent jusqu'en haut, à 2192m d'altitude 😲. Il fait de plus en plus chaud. La température est passé de 21°C à Ancizan à 33°C ici ! https://pbs.twimg.com/media/DGXfidyWAAA8ago.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DGXfoZiXsAAulhp.jpg:large (ça ferait presque peur) https://pbs.twimg.com/media/DGXfr5LXkAAYRfm.jpg:large (lac d'Aumar) Arrivé au sommet j'avale un quart de sandwich, mais il ne passe pas bien... La descente est longue et douloureuse sur ses deux derniers tiers, la route saute en permanence et il faut être prudent en raison des voitures qui sont nombreuses entre Oredon et le pied de la montée. En bas, je retrouve les Pyrénées comme je les connais: 40°C ! Arrêt Coca au bar, bidon rempli et c'est parti pour la fournaise jusqu'à la station de ski de Piau Engaly à 1850m d'alititude. La route entre le pied de la route des lacs et le pied de Piau Engaly, plein sud, est difficile avec de nombreuses ruptures de pentes et des passages à 9/10%: https://pbs.twimg.com/media/DGXf3c9XoAA05KE.jpg:large Je cuis littéralement sur le vélo 😲 https://pbs.twimg.com/media/DGXf-DFXYAAyqIM.jpg:large Les kilomètres s'enchainent à une vitesse de tortue, en m'arrosant un max pour ne pas céder. https://pbs.twimg.com/media/DGXgBNZWAAAEk-k.jpg:large La goudron fond de partout, c'est à peine praticable par endroit en vélo: https://pbs.twimg.com/media/DGXgE5tXsAAkSQh.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DGXgJLNXcAEI7IU.jpg:large https://pbs.twimg.com/media/DGXgN-bXkAALys8.jpg:large La montée était bien longue mais c'est la satisfaction au sommet. https://pbs.twimg.com/media/DGXgRTgXcAAc1Gn.jpg:large (Magnifique !) Le retour se fait à grande vitesse jusqu'à la voiture, où il ne fait "que" 27°C, comparé aux max 41°C de la dernière montée, c'est de la rigolade 😛. Pour ces 90km et 2250m de D+, je m'auto-congratule ! Vu l'état dans lequel je suis actuellement, c'est pour moi un petit exploit.
×
×
  • Créer...