Aller au contenu

Brigitte CRETON

Membre
  • Compteur de contenus

    698
  • Inscription

  • Dernière visite

Brigitte CRETON's Achievements

Community Regular

Community Regular (8/14)

  • Premier message
  • Collaborateur
  • Posting Machine
  • Conversation Starter
  • Week One Done

Recent Badges

0

Réputation sur la communauté

  1. @Michel : Non , j'aurais bien aimé tenter le 739, mais j'ai un évènement familial incontournable la même semaine. Je ferai partie de l'équipe de l'organisation du départ, qui a lieu à côté de la maison !
  2. J'ai fait la rando en deux jours l'an dernier, c'était TOP ! Une organisation très au point, de belles routes, un beau dénivelé quotidien , j'ai adoré !
  3. Le site est complet, la procédure d'inscription est en ligne https://www.bridoubikedudiable.fr/boutique-en-ligne/?fbclid=IwAR016KALhCzPPeNXiIUK6acfs2ap19GpVAlSe-ETTfZ77NW0HahI9mZMm4A
  4. Il n'y a pas de "démesure" ... juste la mesure de quelque chose de différent. Quand on participe à une grimpée, une cyclosportive, on essaye de développer certaines capacités, quand on fait du long , on fait intervenir d'autres facteurs, il y a un aspect aventure, organisation , et il y a un plaisir spécifique. L'intérêt humanitaire existe certes sur certaines épreuves sportives, mais c'est loin d'être le cas pour toutes. Là au moins on a une épreuve à cout limité, à impact écologique limité (accès en train au départ et à la gare pour le retour), avec un accueil (inoubliable) que je connais pour avoir fait les brevets CCK 200 km et 300 km trois ans de suite . Après on peut ne pas aimer enchainer, rouler en partie la nuit, faire de la montagne ....
  5. Quelles contraintes ? En mode avec classement, ou sans classement ?
  6. Une nouvelle épreuve longue distance à découvrir https://www.bridoubikedudiable.fr/
  7. C'est un grand plaisir (et très instructif) pour moi de lire tous ces récits. On y apprend toujours quelque chose Je trouve que l'article dans l'Equipe reflétait finalement quelque chose d'assez sombre, montrant beaucoup les abandons, les gens vraiment défaits, au bout du bout. Il y a même quelqu'un qui l'a feuilleté et qui m'a dit "ah ah là là vous avez eu de la pluie "... parce qu'il y avait une photo prise pendant l'unique petite averse ... dans les récits (qu'il s'agisse d'un PBP très rapide ou d'un où on utilise tout le temps imparti) au contraire on retrouve beaucoup d'enthousiasme et même de bonheur, même si certains moments sont difficiles. Finalement ce n'est pas très facile de faire comprendre à l'entourage non cycliste (ou pire encore non sportif) la joie qu'on éprouve à participer à ce style d'épreuve. Quand les gens en on entendu parler, ils propagent des rumeurs comme "c'est extrême" "c'est une longue souffrance" ....
  8. Moi ça y est c'est bon, j'ai arrêté de rêver toutes les nuits que j'étais au contrôle et que je devais repartir 😃 Et moi aussi je pense à 2023 😇 . Pourquoi est-ce que ce truc rend aussi "accroc" ? Il y a des rendez vous que je n'ai pas raté depuis que j'ai commencé (16 ardéchoises) mais ça reste un ton en-dessous au niveau "obsession"
  9. Tout aussi délicieux à lire !!! Mille bornes sans dormir, tu as une sacré résistance au manque de sommeil. Bien contente en te lisant d'avoir anticipé l'arrêt de la première nuit avant Carhaix car j'y serais arrivée à l'aller dans les mêmes heures que toi au retour et en plus le dortoir est glacé en plus d'être surpeuplé. St Nicolas est bien pour ça. Gonflé quand même ton gars avec l'accent du Sud ... c'est vrai que parfois l'ambiance entre les participants est "bizarre", la solidarité ne vient pas toujours au bon moment ... parfois une remarque peut être mal comprise aussi ... de plus , plus on avance plus on se retrouve avec des gens qui n'ont plus de ressources que pour s'occuper d'eux-mêmes.On a de bonnes, voire de très bonnes surprises quand même. Et sa se confirme, l'arrivée sur Dreux est interminable (pour moi les deux fois ce fut le plus dur du PBP !!!!) 😕
  10. ah ah ... alors moi 😃 à 14 de moyenne je ne trouve même pas de train équivalent ... éventuellement ces petits trains à touriste que l'on trouve dans les villes 😃
  11. Désolée Bertrand .... je me suis un peu embrouillée dans les conversations mais c'est bien à toi que je parlais :-D
  12. Ah ah ça file des frissons ce PBP "TGV" 😲 Bravo Jean-Marc ! C'est marrant car malgré la durée d'épreuve et du coup tous les timings qui ont été différents pour nous deux (par exemple je n'ai connu que des contrôles archi-pleins dès le début) , je retrouve des points communs , comme la première nuit que j'ai trouvée douce, la bosse juste avant le contrôle de Brest pas facile , la sieste à Fougères (mais moi c'était dehors à l'ombre) les interminables lignes droites avant Dreux ... ... mais surtout la sensation de participer à un truc exceptionnel ... vraiment du bonheur à l'état pur . Pour la douche que ton collègue a voulu prendre, j'ai eu la même idée à Villaine la Juhel. J'ai trouvé ça vraiment régénérant, un peu comme un repas pris à table ou une sieste ... je ne l'avais pas fait en 2015 mais en fait ce n'est pas une idée si bizarre.
  13. L'avantage c'est qu'après quand on fait un 200 bornes ça paraît court 😃 Franchement ... il faut essayer ... car c'est vraiment vivre un moment d'exception. Physiquement c'est à la portée de beaucoup de monde. Mentalement, il faut avant tout en avoir sincèrement envie... et ne jamais oublier cette envie en cours de route.
×
×
  • Créer...