Aller au contenu

Olivier DARGE

Membre
  • Compteur de contenus

    1 254
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Olivier DARGE's Achievements

Proficient

Proficient (10/14)

  • Premier message
  • Collaborateur
  • Posting Machine
  • Conversation Starter
  • One Year In

Recent Badges

0

Réputation sur la communauté

  1. Courage pour la suite. Tes interventions sont souvent intéressantes et sympathiques.
  2. Les cyclistes en VAE on les reconnait de loin : - souvent assis sur une selle trop basse - cadence très faible - habillés chaudement - le style "je caresse les pédales" On en voit de plus en plus, même dans des régions ultra plates en Flandre.
  3. Grand soleil, peu de vent. Temps splendide, enfin digne d'une saison d'été… quoi, la fin de l'été arrive ? Oui, le variant été indien ;)
  4. J'aimais me moquer doucement de ceux à qui cela arrive, eh bien voilà. ;) 7.1 je crois. J'avais la haine... vite réparé les pneu (avec l'aide des deux mains d'un copain, ca va plus vite!), et ensuite une grimpette assez longue.
  5. Tu vois, nous ne sommes pas pareils. Une petite bosse je veux bien, je la prends en force et ça passe. ça ne veut pas dire que je grimpe comme une enclume, mais ça fait mal aux cuisses, etc. C'est dur :-D Quand je pousse en dehors des longues côtes, c'est dur mais différemment.
  6. Sinon, changer de copine. La mienne, je l'ai chauffée un peu dans quelques montées puis je l'ai emmenée au Smeysberg, toute rouge en haut. J'étais étonné quand même. Il faut adapter ses braquets et le vouloir (surtout). J'espère que les développements de ton amie sont suffisants. Ceci dit, j'ai toujours du mal avec les côtes, et jamais je me régale en voyant un profil montant.
  7. salut. Rien de spécial à raconter, j'ai peu roulé en août. Dimanche c'était sortie club. Les horaires ont changé, nous partons un peu plus tard et on s'est tapé plusieurs crevaisons (3+1) c'est mauvais pour le kilométrage et ça casse le rythme. J'y ai également eu droit. On était bien en file sur la "piste cyclable", assez vite je pense, quand tout d'un coup j'entends : "Trou !", trop tard j'ai tapé dedans. Le trou n'était qu'une plaque d'égout (bien) trop basse et le choc fut suffisant. 300 m plus loin j'ai dû m'arrêter. Les plus de 7 bar dans la roue avant (en 25 mm) n'ont pas suffit à amortir le choc. Snake bite |^ ^|. Qu'on ne vienne plus nous faire la morale à propos des pistes cyclables, on est très souvent mieux protégés sur la route. Celle-ci faisait 1 m de large donc tous en ligne et à bon rythme : un peu de peinture rouge au bord de la chaussée et quelques traits discontinus, voilà ta piste, cher cycliste ! La sortie 73 km, D+640 et énergique, on a pas glandouillé en chemin. 31,2 km/h. On est arrivés les premiers en terrasse (!), vraiment un drôle de dimanche matin. J'ai nommé cette sortie "parcours pistes pourries" sans forcer le trait !
  8. oui. Malheureusement il ne faut même pas aller jusqu'au discours haineux ou raciste pour agiter leur alarme.
  9. Quand on n'y trouve plus de plaisir, le plus simple est de ne plus participer, mais je ne me souviens pas de tes motivations. FB est une meilleure place pour se faire éjecter pour x jours ou plus, il suffit d'utiliser du vocabulaire nuancé, l'IA de FB se charge de te mettre dehors très vite ;-)
  10. Il est tout de même écrit Speed , ça devrait aller plus vite. Un coup de peinture rouge, et on emballe le tout. La crédulité de ces cyclistes avides de matériel d'exception me laisse toujours pantois :-D. Faiblesse typiquement masculine, pas seulement en cyclisme. Ils proposent des données chiffrées ?
  11. Quelques vélos cargo AE par ici, un petit revendeur local fait de bonnes affaires, il suffisait d'y penser. Aux supermarchés, les aménagements parking vélo sécurisés (arceau fixe) pour ces engins seraient à revoir, c'est que ça prend de la place. Pour l'état des routes il s'agit de notre sécurité (les trous) mais aussi d'agrément. La plupart du temps quand je peste sur une mauvaise route, c'est surtout à cause de la fraîcheur du revêtement qui craint : pas de risques de chute ou de casse, mais ça vibre à des fréquences variables. Il faudrait des arrêts photo et poser l'appareil près du sol, la texture pourrie ne se verrait pas à hauteur d'homme. Je pense à un tronçon à Tourinnes-st-Lambert, du vieux béton bien granuleux, certainement un acné mal soigné ;-). Bien sûr parlons des vrais crasses comme les JOINTS entre les plaques de béton, les portions pavées déchausse-dents, les saignées longitudinales séparant les 2 bandes de circulation, les nids de poule, les aménagements "sécurité" communaux posés sur la route (hu hu)...même à moto je dois faire gaffe. En groupe il faut être attentif et signaler clairement aux copains ces dangers ponctuels.
  12. ah ok. Bon à savoir, je communiquerai aux femelles intéressées. Pour ma part, je ne lorgne plus sur Assos, jamais essayé cependant.
  13. Bon à savoir, ces cuissards sans bretelles intéressent bien les femmes, pour le pipi facile. Il fallait y penser. J'en ai également sans bretelles, des modèles basiques. Ce n'est pas ce que je préfère pour les raisons évoquées plus haut, je les utilise pour de courtes sorties ou pour le vélotaf.
  14. Beaucoup de courage pour la suite, Hugues.
×
×
  • Créer...