Aller au contenu

Olivier DARGE

Membre
  • Compteur de contenus

    1 254
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Olivier DARGE

  1. Courage pour la suite. Tes interventions sont souvent intéressantes et sympathiques.
  2. Les cyclistes en VAE on les reconnait de loin : - souvent assis sur une selle trop basse - cadence très faible - habillés chaudement - le style "je caresse les pédales" On en voit de plus en plus, même dans des régions ultra plates en Flandre.
  3. Grand soleil, peu de vent. Temps splendide, enfin digne d'une saison d'été… quoi, la fin de l'été arrive ? Oui, le variant été indien ;)
  4. J'aimais me moquer doucement de ceux à qui cela arrive, eh bien voilà. ;) 7.1 je crois. J'avais la haine... vite réparé les pneu (avec l'aide des deux mains d'un copain, ca va plus vite!), et ensuite une grimpette assez longue.
  5. Tu vois, nous ne sommes pas pareils. Une petite bosse je veux bien, je la prends en force et ça passe. ça ne veut pas dire que je grimpe comme une enclume, mais ça fait mal aux cuisses, etc. C'est dur :-D Quand je pousse en dehors des longues côtes, c'est dur mais différemment.
  6. Sinon, changer de copine. La mienne, je l'ai chauffée un peu dans quelques montées puis je l'ai emmenée au Smeysberg, toute rouge en haut. J'étais étonné quand même. Il faut adapter ses braquets et le vouloir (surtout). J'espère que les développements de ton amie sont suffisants. Ceci dit, j'ai toujours du mal avec les côtes, et jamais je me régale en voyant un profil montant.
  7. salut. Rien de spécial à raconter, j'ai peu roulé en août. Dimanche c'était sortie club. Les horaires ont changé, nous partons un peu plus tard et on s'est tapé plusieurs crevaisons (3+1) c'est mauvais pour le kilométrage et ça casse le rythme. J'y ai également eu droit. On était bien en file sur la "piste cyclable", assez vite je pense, quand tout d'un coup j'entends : "Trou !", trop tard j'ai tapé dedans. Le trou n'était qu'une plaque d'égout (bien) trop basse et le choc fut suffisant. 300 m plus loin j'ai dû m'arrêter. Les plus de 7 bar dans la roue avant (en 25 mm) n'ont pas suffit à amortir le choc. Snake bite |^ ^|. Qu'on ne vienne plus nous faire la morale à propos des pistes cyclables, on est très souvent mieux protégés sur la route. Celle-ci faisait 1 m de large donc tous en ligne et à bon rythme : un peu de peinture rouge au bord de la chaussée et quelques traits discontinus, voilà ta piste, cher cycliste ! La sortie 73 km, D+640 et énergique, on a pas glandouillé en chemin. 31,2 km/h. On est arrivés les premiers en terrasse (!), vraiment un drôle de dimanche matin. J'ai nommé cette sortie "parcours pistes pourries" sans forcer le trait !
  8. oui. Malheureusement il ne faut même pas aller jusqu'au discours haineux ou raciste pour agiter leur alarme.
  9. Quand on n'y trouve plus de plaisir, le plus simple est de ne plus participer, mais je ne me souviens pas de tes motivations. FB est une meilleure place pour se faire éjecter pour x jours ou plus, il suffit d'utiliser du vocabulaire nuancé, l'IA de FB se charge de te mettre dehors très vite ;-)
  10. Il est tout de même écrit Speed , ça devrait aller plus vite. Un coup de peinture rouge, et on emballe le tout. La crédulité de ces cyclistes avides de matériel d'exception me laisse toujours pantois :-D. Faiblesse typiquement masculine, pas seulement en cyclisme. Ils proposent des données chiffrées ?
  11. Quelques vélos cargo AE par ici, un petit revendeur local fait de bonnes affaires, il suffisait d'y penser. Aux supermarchés, les aménagements parking vélo sécurisés (arceau fixe) pour ces engins seraient à revoir, c'est que ça prend de la place. Pour l'état des routes il s'agit de notre sécurité (les trous) mais aussi d'agrément. La plupart du temps quand je peste sur une mauvaise route, c'est surtout à cause de la fraîcheur du revêtement qui craint : pas de risques de chute ou de casse, mais ça vibre à des fréquences variables. Il faudrait des arrêts photo et poser l'appareil près du sol, la texture pourrie ne se verrait pas à hauteur d'homme. Je pense à un tronçon à Tourinnes-st-Lambert, du vieux béton bien granuleux, certainement un acné mal soigné ;-). Bien sûr parlons des vrais crasses comme les JOINTS entre les plaques de béton, les portions pavées déchausse-dents, les saignées longitudinales séparant les 2 bandes de circulation, les nids de poule, les aménagements "sécurité" communaux posés sur la route (hu hu)...même à moto je dois faire gaffe. En groupe il faut être attentif et signaler clairement aux copains ces dangers ponctuels.
  12. ah ok. Bon à savoir, je communiquerai aux femelles intéressées. Pour ma part, je ne lorgne plus sur Assos, jamais essayé cependant.
  13. Bon à savoir, ces cuissards sans bretelles intéressent bien les femmes, pour le pipi facile. Il fallait y penser. J'en ai également sans bretelles, des modèles basiques. Ce n'est pas ce que je préfère pour les raisons évoquées plus haut, je les utilise pour de courtes sorties ou pour le vélotaf.
  14. Beaucoup de courage pour la suite, Hugues.
  15. Merci pour les commentaires sur le poids ;-) et pour Thierry, non je ne compte pas (re)grimper le Ventoux de sitôt. Hier en fin d'après-midi une sortie en duo avec ma copine chaussée en Durano Plus (25 mm). Elle me parlait d'une sensation bizarre, alors après un essai bref : la gomme plus épaisse de ces pneus gomme un peu le toucher et la rugosité de la route, c'est particulier. Nous sommes partis dans la campagne vallonnée avec le soleil, 52 km et 24.4 km/h, D+412. Un léger vent du ... Nord (!). Le rythme était parfait pour moi avec ce WE chargé dans les cannes.
  16. Si on excepte l'aspect mental (certains préfèrent le plat et d'autres les côtes), on peut dire en simplifiant à peine que la vitesse sur le plat dépend essentiellement de la puissance et de l'aérodynamique, et celle en côte du rapport puissance/poids. Si tu as atteint tes limites du côté de la puissance, il ne te reste plus qu'à maigrir pour progresser dans les ascensions Oui la masse est là (75-76), mais je ne dois pas me plaindre. Je n'ai jamais été léger ni fluet même tout jeune. À 45 ans j'étais arrivé à 88, sédentaire, oups !, j'ai alors commencé le vélo doucement et suis redescendu vers les 75. Plus tard la course à pied m'a rajouté 1 kg (les mollets prennent un peu). L'entrainement en côte et les km de fond sont indispensables pour rester "à l'aise" en club. Par contre, pas question de vivre en ascète et refuser quelques plaisirs "normaux" ;-) J'en connais des costauds "lourds", voire légèrement grassouillets, qui te déposent en circuit vallonné. Ils sont très entraînés et naturellement "forts". Pas de miracle, il faut rouler suffisamment. Perdre 2 kg apporterait quoi ? J'en ai aucune idée.
  17. Chapeau. Oui, c'est quoi "mieux" ? plus de km ou plus vite. Continue. Santé et bonne humeur.
  18. L'arrivée des nouveaux venant du G1, clairement. Ils ne se rendent pas compte. Au G2, en général, on peut rouler le nez au vent sans trop faire attention, on recolle facilement. Quand le rythme monte et quel que soit le club , il faut être attentif et coller tout le temps et c'est nettement moins facile. Il faudra calmer les nouveaux arrivants :D. Sinon, à ton âge avancé ;-) il faut compenser la perte musculaire naturelle en mangeant beaucoup de bonnes protéines pour limiter la casse. Je blague pas c'est scientifique.
  19. Curieux. Quand je passais de temps en temps au groupe 2, on avait bien quelques bosses, c'était varié. Ça doit dépendre des propositions de R. maître ès GPS ;-) Tu ne restes pas dans les roues, au train ? C'est la meilleure solution, enfin tu connais. Tu es toujours plus à l'aise en côte c'est comme ça. :) Il y a qq semaines, on roulait au train, un retour assez rapide du côté de Cortil, dans un rond-point le mec devant moi à déclipsé accidentellement une de ses chaussures (mauvais réglage), d'une part on a failli se percuter, d'autre part on a mis quelques secondes pour retrouver le rythme, mais on n'a pas pu recoller au groupe qui nous a pris 20-30 m. nom de djosse ;-) !!
  20. 2 sorties ce WE. Samedi avec le club de Blanmont, un groupe B pour l'occasion, direction la vallée de la Burdinale (région de Huy). Plutôt roulant et peu de bosses. Soleil soleil. Bloqués à un moment par la Mehaigne débordant sur la route :-( . 115 km, D+783 et 30 km/h. Dimanche en club, parcours vallonné direction le Bruine Put (celui-ci pris par la Sud depuis Dworp). Il m'a fallu plus d'une heure avant que mes jambes se réveillent, 2 jours de suite ce n'est pas évident. Après j'ai poussé :) 103 km, D+980, 30.1 km/h. La forme est là globalement, mais j'ai toujours beaucoup du mal en côte (ce Bruine Put... mon meilleur passage réalisé aujourd'hui, mais ça pique et fait exploser le cycliste) que sur les parcours quasi plats. Mieux adapté au vent qu'aux fortes montées.
  21. J'aimerais bien comprendre en quoi un frein à disque complique vraiment le démontage d'une roue. Suffit de ne pas serrer la poignée une fois le disque sorti de la mâchoire (si on n'a pas inséré la pièce adhoc). La CAA linéaire ne se développera pas pour ces raisons : - la plupart des VAE ont des pneus très costauds, des modèles dédiés pour ces vélos. - beaucoup de cyclistes en VAE ne mécaniquent pas (encore moins que moi, c'est dire !) et ne réparent pas un pneu au bord de la route. - de plus en plus de cyclistes en VAE ont une assurance dépannage combinée à leur assistance bagnole, justement pour ces crevaisons.
  22. Roules-tu encore en Durano Plus ? toujours content ?
  23. J'en ai entendu parler, si j'ai bien compris. Une CAA qui est ouverte, c'est ça ? Je réponds par rapport à "vu les freins à disque". J'imaginais que c'était surtout utile pour les roues avec une transmission urbaine pas facile à démonter (carter, boulon à la place d'une fixation rapide, et pas d'outillage, etc).
  24. Oui, avec le Rohloff. Imagine un vélo moins lourd, avec des roues et pneus plus sportifs, mais aussi prévenant par mauvais temps, et toujours avec la boite de vitesse. Ça existe, mais le garage est plein ;-). Celui-ci m'aide beaucoup quand je faisais du velotaf et deux sacoches bien remplies. La dynamo est "indispensable" pour la visibilité et bien sûr la nuit. On en a déjà parlé maintes fois. Il reste quand même le changement de vitesse (ici une molette virile à tourner) peu compatible avec un cintre sportif.
×
×
  • Créer...