Aller au contenu

Bernard VAILLANT1639476554

Membre
  • Compteur de contenus

    9 136
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages postés par Bernard VAILLANT1639476554

  1. Ça va de soi. Je suis de ceux qui aiment, bien sûr, le Tour et, je l'ai dit, j'aime les valeurs de l'olympisme, malgré les hypocrisies qu'il y a derrière (j'ai plus ou moins regardé la cérémonie). 

    Je note juste quelques incohérences et le fait que beaucoup de Japonais sont contre ces jeux ce dont l'état se fout et en dépensant de l'argent public. 

    Pendant ce temps, j'étais hier soir avec des amis au restaurant sur un port du sud Finistère. Énormément de monde. Dans peu de temps on va faire chier clients et restaurateurs avec le pass sanitaire. 

    On va aussi nous emmerder avec le drame réel climatique et on dépense du carbone en veux-tu en voilà pour aller à Tokyo. 

    Je trouve tout ça délirant et incohérent. 

    En fait je ressens très fort que les contraintes c'est pour les gueux ! 

     Je dois aussi rappeler, ce qu'on ne peut oublier, les interdictions de plage !!! 

     

  2. Une chose m'interpelle. J'aime bien l'universalisme, la diversité, l'image de paix, que portent les JO.

    Mais force de constater que le peuple japonais n'en veut pas.

    À Paris, pour 2024, c'est pareil de la part de la majorité des Parisiens.

    Eh bien les états, c'est une évidence, n'en ont strictement rien à foutre.

    C'est un genre de fuite en avant face aux grands enjeux, entre autres climatiques, ou sanitaires. 

    C'est naturellement le cas avec le Tour aussi où l'intérêt de quelques uns masquent le désintérêt voire le rejet de beaucoup (à Brest certains riverains étaient exaspérés des contraintes imposées et même des commerçants). 

  3. Je n'ai vu que la toute fin de la bagarre. Je trouve que c'est d'un esthétisme fou et quelle promotion pour Paris, comme le Tour dans son ensemble pour la France.

    Et quelle promotion pour le vélo mondialisé !

    Reste l'éternelle question. En ces temps de grandes difficultés diverses est-ce légitime d'y  consacrer de l'argent public ?

    Ma réponse bienveillante du matin sera :

    "Il faut bien vivre ".

    Il y en a d'autres tout à fait possible opposées. 

  4. J'aime bien le coin en élargissant à toute la vallée de la Loire et environs

    Souvent pour un WE.

    À mon avis-je ne prétends pas à la vérité- la visite des châteaux est peu intéressante, souvent. J'ai cessé après la déception d'Azay le rideau (un scandale). Ça appartient à l'état, le prix est prohibitif et il n'y a rien. 

    Les sites de l'extérieur suffisent. 

    Une exception peut-être qui n'est pas un château : Fontevraud. C'est formidable. 

    La région est parsemée de bonnes tables. Privilégier les conseils guide rouge. On n'est jamais déçu. 

     

  5. Effectivement.

    Ce qui m'a frappé hier, images que je n'ai pas vues en direct, c'est l'épuisement de MVDP à l'arrivée tout en ayant en même temps une mine superbe. C'est incroyable. Un visage poupin. Alors que je me souviens des visages détruits des coureurs du passé.

    C'est d'ailleurs vrai aussi pour le vainqueur du jour.

    Probable meilleure préparation. 

  6. Prudhomme lui même dit qu'il a retiré la plainte parce que ça prend des proportions exagérées.

    Ça ne peut qu'aider cette femme dont on ne va quand même pas bousiller la vie pour quelques malheureux sous. 

    C'est pas la peine d'aller au tribunal.

    Elle n'a rien fait d'autre qu'une bêtise. 

  7. Il ne s'agit pas de ne pas défendre ses intérêts. Et d'ailleurs, ASO a dû se rendre compte qu'une plainte n'était pas dans son intérêt. Ce qui est évident.

    Il s'agit d'éviter l'expression d'une véritable haine contre une brave femme qui n'a fait qu'une erreur. 

  8. Pourquoi tant de volonté de nuire à une probable brave jeune femme qui n'a fait qu'une erreur ?

    A tel point que la Gendarmerie du coin a lancé un appel au calme tant les messages sur les réseaux sociaux sont violents et même appelant à la violence contre elle !

    Cette femme a dit le procureur a honte et n'en pouvait plus de la pression. C'est pour ça qu'elle "s'est rendue" comme disent les mauvais journalistes là où des bons auraient dit qu'elle "s'est présentée".

     

  9. Apparemment la plainte a été retirée par le Tour contre cette jeune femme. C'est du bon sens.

    Auparavant la formulation des journalistes m'a amusé. "La jeune femme s'est rendue". On a vraiment l'impression d'avoir à faire à la pire criminelle du siècle. "Elle s'est présentée à la gendarmerie" aurait été suffisant. 

  10. J'imagine qu'elle s'est rendue compte de son erreur. Il était difficile pour elle de supporter regards péjoratifs et j'imagine toujours les "hurlements" faciles des voisins pour pas dire plus.

    Insupportable pour n'importe qui.

    Peut-être même que le mieux était de partir.

    Après peut-être qu'elle aurait pu se présenter à la police.

    Mais bon. C'est pas non plus une criminelle. 

  11. Ah ben alors là j'en fais pas une maladie ! Ou on s'arrange à l'amiable ou l'assurance fonctionne effectivement. Et je fais une grosse bise à la gamine pour lui dire que je ne lui en veux pas.

    Peut-être que dans le cas de cette femme sa responsabilité civile jouera et rien de plus. On va quand même pas la foutre en taule ! Ni l'accabler d'amendes.

    C'est ça que je veux dire.

  12. Bien sûr que j'y vais fort mais c'est pour illustrer que cette femme ne risque pas grand chose, outre que je n'aime pas l'acharnement éventuel contre une femme qui n'a commis rien d'autre qu'une erreur.

    Elle n'a rien fait volontairement.

    Un avocat, même commis d'office, aura vite fait de la décharger des trop lourdes responsabilités en plaidant une méconnaissance du cyclisme, un excitation liée à la fête et le fait que le cyclisme est probablement le seul sport à être si peu sécurisé.

    Madiot disait qu'une mère de famille actuellement ne peut conseiller à son fils de faire du vélo.

    De fait.

    Donc cette femme n'est pas responsable des maux du cyclisme.

  13. Que veux tu qu'on lui fasse ? Un avocat plaide facilement l'erreur (qui est humaine) dans un contexte où elle ne connaît rien du cyclisme.

    C'est probablement une brave femme et elle est déjà punie par les regrets.

    On va juste lui rappeler sa dose d'inconscience et c'est tout.

    Ça ne vaut rien de plus et les organisateurs sont plus responsables qu'elle. 

  14. "Ce que j'ai toujours du mal à comprendre c'est la passivité des principaux intéressés : les coureurs.

    Pourquoi tout simplement ne font ils pas la "grève". 

    Ils arrêtent de courir et basta. 

    Là ça changerait immédiatement".

    C'est ce que je suggérais hier juste après l'arrivée. Je trouve même qu'ils pourraient aller plus loin dans la protestation en, tout simplement, et pour commercer, ne pas courir du tout 1 journée.

     

×
×
  • Créer...