Aller au contenu

Michael RUFFIER

Membre
  • Compteur de contenus

    1 410
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

Messages postés par Michael RUFFIER

  1. Dimanche, je suis parti avec mon beau-frère et son cousin. Le cousin habite dans l’Isere et connaît bien le coin. Quand il nous a proposé de grimper le Grand Colombier, j’aurais peut-être dû regarder en quoi ça consistait… La route était fermée aux voitures, c’était trop bien. Par contre, la route par Culoz est impraticable (une coulée de pierres), nous sommes donc montés par Anglefort. Force est de constater que le patelin porte fort bien son nom… Quelle épreuve ça a été pendant 2h30 🥵 15 km, les 7 premiers aux alentours de 10%, 3 km ensuite à 12%. Je n’ai jamais rien fait de plus dur… 

    Il faisait chaud, aucun patelin ni fontaine sur le parcours. Mais bon, la vue sur le Mont Blanc et le lac du Bourget en haut… ça vaut toutes les crampes du monde !

    0F37C75C-B3B3-4318-BAF7-C8E93E9DE6CE.jpeg

    B1F1A317-C5D2-4067-B8A1-919A2109D689.jpeg

    • Merci 2
  2. Il y a 19 heures, Jérôme BIDAULT a dit :

    Bonjour

     

    Je tombe sur ce sujet fort à propos, je mesure 1m78, 84.5 de longueur d'entrejambe.

     

    Je viens du VTT (position relevée) mais je roule sur un gravel Specialized diverge taille 56 potence de 70 que je trouve parfait en taille et géométrie pour sillonner les chemins et sentiers roulants.

     

    Je souhaite me prendre un route, surement un TCR advanced, quelle taille me faut-il M ou ML ?

     

    Si je regarde la géométrie un ML se rapproche plus de mon diverge 56 mais si je fais de la route ce n'est pas pour avoir la même géométrie que le gravel, aussi j'accepte de descendre le cintre et d'avoir un vélo un peu plus court.

     

    Je vous remercie de vos conseils avisés !

     

    Salut 

    J’ai un TCR Advanced Pro 1 2021.  Je fais 1m82, EJ DE 85. Je suis sur un ML, avec une potence de 90. Avec des problèmes de dos (un de mes disque a disparu 🤪) et cette position plus court me permet d’avoir un cintre plus bas que mon vélo précédent (Scott Addict en 56) sans aucune douleur. 
    mais bon, les sensations des uns… 

  3. 15 jours que je n’étais pas monté sur la bête (trop de travail, trop chaud…), je comptais faire un grand tour avec du D+ dans la montagne bourbonnaise, avant de monter le Grand Colombier ce samedi. 

    Je mets donc le vélo sur le pied d’atelier pour une révision, nettoyage, graissage vendredi soir. Je me penche pour ranger la pompe et…. lombalgie. Je n’ai pas

    pu me relever…

    Du coup, je vais monter le Grand Colombier sans préparation 😜

  4. Salut à tous

    Une fois de plus, je vois des CR et des stats qui me font dire que vous êtes des athlètes à part entière ! Encore bravo à tous !

    Pour ma part, je vous ferai grâce de mon kilométrage famélique. Je suis en vacances dans l’Herault, après avoir passé 2 jours dans le Tarn avec au programme un triathlon XS avec le fiston de 13 ans, et un S en relais avec 2 collègues (j’ai fait le vélo, au hasard !)

    Mon fidèle destrier ayant fait le voyage, je vais attendre que les températures chutent un peu pour visiter l’arrière-pays biterrois !

    Oubliez pas de profiter de l’apéro estival quand même. Et je ne parle pas que de mes 2 copains sudistes, pour eux je ne me fais pas de souci !!

    • Like 2
  5. Il y a 14 heures, Michel DUBIN a dit :

    Bon alors, un petit CR pour les courageux ?

     

    Lundi soir une tentative de "couchage" de bonne heure (19h30) pour dormir un peu avant ce défi avec boules Quies et compagnie... bilan le cœur qui cogne dur et le début de panique puis calme puis rien, pas de sommeil (peut être quelques micro siestes dans le doute?)... bref debout 23h00 et Basta on verra bien je pars à 23h32 (oui je suis méticuleux et précis comme garçon, voir obsessionnel, mais faut ça quand on est fou... 😉 ), comme ça la fin se ferra moins tard si il y a une fin...

    Les 70 premiers km sont OK, 25 de moyenne, cool ça me calme un peu, le fait de passer par Poitiers dans la ville de nuit au bout de 20km c'est cool et inspirant avant ma vrai plongée dans la nuit et la campagne sud Vienne et Charentaise. Pause à 70km (Charroux) 10min : pipi, remplissage bidons, je continu et me cogne quelques toutes petites routes voir chemins jusqu'à la Rochefoucauld  (24,5km/h la moyenne chute avec la nuit et le déniv) et j'arrive vers Grassac (km140) avec le soleil levant vers 5h30 (la moyenne chute à 24 avec toutes ces bosses) et là: gros coup de mou donc je m’arrête illico presto suite aux recommandations de S.Barret (un Youtuber ultra distance super sympa dont je visionne les films et qui dit qu'aux premiers bâillements et fatigue, surtout en fin de nuit il faut mettre le clignotant tout de suite pour éviter le danger de la grande fatigue), bref pas fier, je me met dans mon sac à viande et ma couv de survie derrière une cours d'école pour tenter de dormir un peu en me disant que ça sent pas bon c't'aventure... mais bon après 20min allongé par terre avec de longue inspiration je me calme un peu et peu être une micro sieste? (la je n'ai pas eu l'impression mais on ne sait jamais en fait), et bien je re-pacte tout, je mange un sandwich fait mes insulines, rempli les bidons (et oui il y avait un robinet dehors à cette Ecole....Yessss).

    Re-départ 6h30, Café ouvert à Rougnac (super sympa: double expesso) 7h00 et hop en avant vers Rochebeaucourt et Argentine, Gout rossignol (je n'invente pas les noms), Vertillac, et Mussidan 9h15 km 213 ==> pause Boulangerie et mise en tenue de jour moins chaude (il fait 19degré) puis franchissement de la Dordogne à Gardonne (km 240) vers 10h45 puis mis parcours (km257 à 11h30) et 12h00 à Allemans du Dropt (km 270) Yes j'ai remonté la moyenne et l'objectif s'affine (24,7 de moyenne): Boulangerie et pâtisserie (mia) plus remplissage Bidon.

    Ensuite passage Garonne à Tonneins vers 13h15 et petit coup de fil à un ami 😉  (Olof mon pote suédois qui vit en famille à coté de Lavardac), pour une rencontre au km 330 vers 14h35 jusqu'à Nerac km 340, pour une pause boisson et papotage (ça fait du bien).

    Roulage cool ensemble sur 10km avec son VTT Electrique pour m'accompagner un bout: cette phase m'a régénérée physiquement et psychologiquement: Ah le lien social, qui a dit que nous étions des animaux sociaux (pas moi, mais je dois l’admettre 😉). Séparation puis "gros roulage" genre 30-35km/h dans ce début de vallée de la Baïse: Condom (le Bonheur n'est'il pas dans le Prés?) pause station service (coca, eau???), Valence, et jusqu'à St Elix-Theux km 425 ou coup de mou et de chaud de fin d'AM (18h30), la moyenne roulée était montée jusqu'à 25,2 mais la, il faut refroidir la tête les pieds surtout (surchauffes et douleurs).

    Sinon les jambes nickel. Je mange même si l'appétit est moyen mais la glycémie indique bien que je dois manger en continu maintenant, n’ayant plus de stocks de glycogène endogène, donc pas le choix même si j'en ai un peu marre du sucré, bref dur mais ça va le faire.

    A partir de la, les derniers 90km seront en gestion pur de la glycémie sans trop de pauses et en tenant compte de l'augmentations des douleurs aux épaules, mains, pieds, dos, fessiers mais pas des jambes ==> la cote de Lannemezan puis Montréjault, la beauté des Pyrénées ennuagées dans le soleil couchant, puis la remontée de Luchon dans la nuit avec les pieds qui font très mal sur une route "défoncée" de la veille pour reconstruction (chaque dénivellation fut douloureuse), mais bon je tiens le bon bout, avec certe une réduction de la moyenne à 24,7km/h.

    Perte de 20min dans cette remontée faite avec du braquet car c'est ce qui arrive quand on fatigue, imperceptiblement ou ne mouline plus on "braquasse" même sans le vouloir et sans efficacité, mais c'est presque inévitable sauf à se concentrer la dessus mais on à autre chose à penser alors...

    Bref, arrivée à l'appartement à 22h54 donc 23h22 après le départ avec 512,5km et 4022m de déniv en 20h45 roulées:

    24.7km/h de moyenne roulée, 21,93km/h avec les pauses (2h37 de pauses  ==> pas mal avec ma pause de "mauvais sommeil" d'une heure..... la, je suis content car j'ai optimisé les pauses par la suite).

    Super content et pas si fatigué même si les douleurs étaient présentes à la fin, mais ça s'atténue déjà bien en 2 jours donc pour un p'tit vieux je ne m'en sort pas trop mal 😉

     

     

    Alors là, chapeau !

    Faut quand même avoir une volonté énorme et une condition physique au top pour réussir ce que tu as fait. 
     

    @Sylvain KARLE, je ne suis pas un grand cycliste, et j’ai déjà fait quatre 200km. Crois-moi, c’est laaaargement à ta portée. Si tout va bien, je remets ça en août, si j’ai du temps…

  6. Salut tout le monde. En effet, j’ai survécu à la fournaise ardéchoise. 3 jours merveilleux ! J’avoue que je n’étais pas trop confiant car je suis un modeste cycliste, et je ne savais pas si je pouvais enchaîner 3 grosses sorties en 3 jours. 
    Le fait est que si, et j’étais même surpris de ma récupération : sans doute les effets bénéfiques de la bière fraîche et le coteau ardéchois en mangeant. 
    Hormis la chaleur, je n’ai croisé que des gens d’une gentillesse rare, que ce soit les bénévoles ou les cyclotouristes. 
    107 km et 2400 de D+ le jeudi, 102 et 2200 de D+ le vendredi, et 92 et 1400 de D+ le samedi avec la fin du parcours. 
    Avec les 3 acolytes, nous avions bien lu touriste dans cyclotouriste, et nous avons fait des pauses resto les midis (dont une truffade au col de La Croix de Boutières…)

    Bref, je retenterai sûrement l’aventure !

    B3573079-F721-4C15-9BA6-AA4B22DC4883.jpeg

    • Like 2
  7. Il y a 8 heures, Thibaud CHERBONNEL a dit :

    @Michael RUFFIERbon alors tu le sens comment ces 3 jours sous la canicule? 

     

    J'aime pas la chaleur, je vais être servi.

    Je sens que ça va être l’enfer… et que je vais visiter toutes les fontaines/cimetières/sources/rivières/bistrots de l’Ardèche

    J’aime pas trop la chaleur non plus 🥵

  8. Il y a 10 heures, Thibaud CHERBONNEL a dit :

    Si tout va bien je dois partir avec un dossard prio donc juste derrière ceux qui font l'AVM. 

     

    Tu as ton dossard? 

     

    D'ailleurs je viens de recevoir le dossard pour l'EDT, n°1072, pas loin du SAS 0. ça devrait être pas mal pour la partie roulante jusqu'au Lautaret. 

    Oui, j’ai mon dossard. Au delà de 30 000, je suis pas sûr d’être dans les prioritaires  😂

     

  9. Le 07/06/2022 à 12:43, Thibaud CHERBONNEL a dit :

    On se voit sur le parcours alors. Si tu fais l'AVM, je devrais te doubler normalement 🙂

    Ah ben si tu doubles Michel, je vais pas avoir le temps de te voir passer. Je vais repartir de l’Ardèche avec un rhume 🥹

  10. Il y a 8 heures, Thibaud CHERBONNEL a dit :

    Finalement pas de sorties les deux derniers jours, j'ai senti le dos limite, j'ai favorisé l'ostéo et le repos avant l'ardéchoise dans 15 jours. Donc 1496 kms en mai, les 7000 sont en approche. 

     

    14 jours de vélotaf ce mois-ci, meilleur mois de l'année, et de loin. 

    Moi aussi je fais l’Ardéchoise dans 15 jours !!! Les Crêtes, sur 3 jours. 
    C’est pour ça que j’ai coupé ces deux dernières années, histoire d’arriver en forme 😁😁

    • Haha 3
  11. 1 500km en mai… depuis le 1er janvier ! Mais figurez-vous que ce tout petit total est plus important que l’année dernière à la même date ! 
    Bref, je vous admire toujours autant que je vous jalouse. Profitez-en bien !

  12. Alors moi clairement, si je le rattrape c’est bien. Si je ne le rattrape pas, ben tant pis. En fin de sortie, il m’arrive de me faire doubler par un autre cycliste, je n’essaie même pas de me mettre dans les roues. 
    Quand c’est un tracteur par contre… c’est pas pareil, parfois l’effort peut être salutaire !

  13. J’ai eu des Wind 40 (a patins). Bonnes roues, mais j’ai peiné à les emmener et je les ai trouvées peu rigides (elles frottaient les patins en danseuse). Je ne les ai pas gardées longtemps. Après, en disques, ce petit manque de rigidité est moins pénalisant. 
    Sinon, j’ai la paire de Giant SLR1 42 d’origine de mon TCR en vente. Des roues très légères (1410g) et polyvalentes pour le moins. 

  14. Ils rigolent pas chez D..t…n ! Commandées le dimanche soir, reçue le mercredi après-midi !!

    A peine arrivée, a peine montée 😜

    Par contre, la fixation du disque est au format AFS, pas en Centerlock. Je l’ai serré à la pince. Je ne trouve pas l’outil adéquat sur le net. Quelqu’un connaît ?

    Hâte de les essayer ! Ça tourne comme une horloge ! C’est vrai qu’elles sont larges, montées en pneus en 25, elles rendent bien 🤩

    D8CF4199-BAE8-4F8B-88EF-2F2B83256177.jpeg

    F765E85C-15A3-4295-8E87-E0ACF29F690B.jpeg

    • Like 1
  15. C’est effectivement ce que je recherche. Des roues polyvalentes. Elle sont certes un peu plus lourdes, mais une roue, ce n’est pas qu’un poids ? Si ? Les Shamal ont l’air bien rigides, même en version carbone. Je ne fais pas la course au poids, ou en tout cas, je suis en train plutôt de commencer à m’attaquer à celui du pilote en premier… 

    Bref, je les ai trouvées en super promo chez D…t…r…n . Je te dirai si tu avais raison, @Pierre PLANA ! J’ai été très heureux avec mes Zonda, je me dis que la Shamal ne peut pas faire pire ! 😜

  16. Je remonte ce sujet. Je viens de prendre rdv pour la révision des 500km de mon vélo tout beau tout neuf. Je viens de vendre mes DA C40 à patins hier (dernier vestige de mon Scott). Du coup, en discutant avec mon nouveau bouclard a propos de roues un peu plus polyvalentes que les SLR1 42 d’origine. Nous avons évoqué les Roval C38 et les Shamal Carbone. Je trouve que les SLR1 sont de très bonnes roues, mais pas vraiment adaptée à ma pratique : je roule de manière modeste (genre 26-27 de moyenne sur une sortie de 80-90 bornes), je ne suis quasiment jamais au-dessus de 30km/h sur le plat. Et j’aime quand c’est bien vallonné. 
    Bref, je m’interroge quoi. Les Shamal ont l’air plus rigide que les Roval. Reste à savoir ce qui est le plus adapté à ma pratique… Des avis ?

  17. Je viens d’acheter un TCR pro. Je fais 1m82, et 84 d’EJ. J’étais pile poil entre le M et le M/L. Ayant moi aussi des problèmes de dos (discarthrose), j’avais un peu peur d’être trop couché sur le vélo.

    Au final, après étude sur les deux tailles (ça m’a pris la matinée au magasin !), je suis parti sur le M/L, avec une potence plus courte que celle d’origine (90 au lieu de 110). Je le retrouve donc plus bas que sur mon vélo précédent d’1,5 cm, mais plus proche. J’en suis à 550 km depuis l’achat, et ravi de mon nouveau positionnement, qui me permet en outre d’avoir moins de fatigue dans les bras. 
    Mais après, la vérité des uns est parfois différente de la réalité des autres…

  18. Il y a 3 heures, Johan ASSINK a dit :

    Il voudra que il se dépêche, si non il va pas y arriver.! :classic_tongue: 


    Ah ah ! Fais attention Johan, toi, il va pas te rajouter des km de punition, mais du D+  Et là tu es mal ! 😁

  19. Il y a 11 heures, Franck PASTOR a dit :

    Et pendant que selon les cas vous pédalez ou flemmardez sous la couette, pensez à ceux qui bossent... Normalement j'aurais du sortir aujourd'hui, mais à cause d'heures sup au boulot, pas de sortie possible pour moi avant ce week-end, snif.


    Si j’étais toi, Franck, je ne compterai pas trop sur l’indulgence des dixmilleurs… Ils seraient plutôt du genre à t’envoyer une photo d’un vélo collé à une plaque de col, ou d’une route sur la corniche au-dessus de la Méditerranée. Et je ne te parle pas du tyran bleu, qui ne te filera pas un seul km pour te consoler… Des ingrats !

×
×
  • Créer...