Aller au contenu

Bernard HAULOTTE

Membre
  • Compteur de contenus

    38
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Bernard HAULOTTE

  1. Après avoir atteint les 12.000 km le 3 décembre, je ne suis plus monté sur le vélo. J'ai d'abord relâché un peu, puis me suis remis au jogging (environ 50 km) et au moment de refaire un peu de vélo à l'aise, ce fut la semaine de gel puis de vent et pluie. Pour couronner le tout, j'ai la crève depuis une semaine. Pour 2023 et ma participation aux 10.000, c'est en suspens car à l'instar de Claude Munier qui vise un semi-marathon, je voudrais participer à un 13 km en février puis à un 10 miles en mars. C'est vite et pour l'instant mes jambes flageolent dans la moindre volée d'escaliers. Allez, haut les coeurs et bonne année à tous.
  2. Heute, vandaag, today, aujourd'hui, j'ai dépassé les 12.000 km en 2022. Je vous contextualise l'affaire. Non, je ne vous parlerai pas de mon premier vélo d'ado fin des sixties. Un Flandria rouge évidemment, acier, un plateau, cinq pignons, une selle dure et des boyaux, avec lequel je roulais comme un dingue avec les copains du quartier alors que je faisais du judo en club. Non, je ne vous parlerai pas de mes 9 années dans l'Armée belge, période pendant laquelle j'ai fait toutes les conneries militaires, mais pendant laquelle le vélo est devenu occasionnel. Non, je ne vous parlerai pas de ma période post-militaire de 25 à 40 ans pendant laquelle j'ai beaucoup couru à pied, plusieurs années à 5.000 km. Mais j'ai assez vite collectionné les pépins physiques de longues durées qui m'ont empêchés de faire mieux que 2h32' au marathon. La grande frustration de ma vie sportive a été de ne pas descendre sous 2h30'. Non je ne vous parlerai pas de la période suivante (1995-2009) où j'ai fait du « jogging » et de plus en plus souvent du VTT pour pallier les faiblesses de mon appareil locomoteur. Non, je ne vous parlerai pas de la période 2010 à 2020 pendant laquelle j'ai repris le vélo de route. Autour de 5000 km par an jusque 2019, 8000 en 2020 (merci au travail à domicile grâce au Covid). Non, je vous parle de mes 8700 km en 2021 (retraité depuis septembre 2020, ça aide) qui m'ont décidé à m'inscrire au Challenge objectif 10.000 de cette année. Donc grand merci Michel car ton truc m'a permis de garder ma concentration sur le vélo et la motivation nécessaire. Enfin merci pas si sûr vu que j'ai roulé par temps hivernal dès le premier janvier, alors qu'habituellement j'aurais fait un confortable petit jogging de maximum 45 minutes ou une séance de PPG (préparation physique généralisée) en écoutant le premier concerto pour piano de Brahms. Tiens faites-vous des étirements, du renforcement musculaire, des exercices isométriques ? 12.000 km, à 67 ans, c'est inespéré lorsque je repense à mes dernières années de vie professionnelle à temps plein, avec trois heures de déplacement en train quotidiennes, une solide tendinite dans le bras (trop de souris) et la montée de l'hypertension. Bon mission accomplie; demain je relâche = je vais courir. Je crois avoir appris à bien pédaler, mais ne serai jamais un vrai cycliste. Je reste un coureur à pied qui fait du vélo.
  3. 1012 km en novembre. Je suis près de mon graal réévalué (12.000).
  4. Vu le brouillard à couper au couteau alors que mon feu arrière est HS, je me suis contenté d'un aller-retour sur le chemin de halage de la Sambre entre Charleroi et la frontière française (Jeumont). C'est une portion de l'Eurovélo 3. Les pêcheurs étaient rares mais les hérons cendrés toujours au poste.
  5. Merci patron. Je pense que les 12.000 km sont accessibles. Faudra juste voir si on va avoir un hiver digne de ce nom.
  6. Suivant le journal de Gazette van Antwerpen (la gazette d'Anvers), le Gitan a été accidenté mardi 23, la veille de son 75ème anniversaire. Voici le lien en néerlandais, uniquement pour la photo, pour ceux qui ne pratiquent pas la langue: https://www.gva.be/cnt/dmf20220823_96162836 Il dit qu'il roulait bien à droite de la route quand un groupe de cyclos est arrivé en face et que l'un d'eux l'a percuté à l'épaule. Suivant son calcul, il roulait à 25 km/h tandis que celui d'en face roulait à 35 km/h, ce qui a produit un choc de 60 km/h... Il n'est pas tombé de son vélo, mais a été transféré à l'hôpital avec trois côtes cassées ainsi qu'une clavicule. Il dit qu'il n'est pratiquement jamais tombé de vélo dans sa carrière professionnelle. La pratique du cyclo-cross a dû l'aider pour ça. Jamais pu l'approcher, avec son équipe Flandria en 1970. L'équipe avait logé dans l'hôtel où ma mère travaillait à Charleroi (pour le Tour de Belgique, mais je n'en suis plus sûr) et j'avais pu admirer cette équipe prestigieuse à cette époque avec en bout de table le directeur sportif Briek (Albéric) Schotte et ses coureurs qui se tapaient des assiettes avec une montagne de purée en milieu de matinée. Autre temps, autre diététique. Et je roulais sur un vélo Flandria rouge évidemment, en acier, avec un plateau et cinq pignons. Et des boyaux, comme c'était la norme à l'époque.
  7. Il était parfois surnommé le Buster Keaton du vélo.
  8. Avatar oblige: https://www.rtbf.be/article/deces-dherman-van-springel-monsieur-bordeaux-paris-a-79-ans-11053804
  9. Sassari, ça fait penser à la (semi) classique Sassari-Cagliari, courue pour la dernière fois en 1983 déjà. Mais Wiki donne le palmarès: beaucoup de grands noms du vélo.
  10. "Cette épreuve marquait aussi le retour en compétition de Julian Alaphilippe". Julian avait gagné la première étape du Tour de Wallonie le 23 juillet, au sommet du mur de Huy. Juste pour info. Désolé si je donne l'impression de faire mon intéressant.
  11. Ca donne envie. Le café et les bugnes. Pas la Côte d'azur: trop peuplée.
  12. En Belgique, le Ravel à priori c'est pas mal. Mais vite marre de ces barrières en chicane serrée à chaque croisement. Même aux croisements avec des chemins de campagne où passent deux tracteurs par semaine.
  13. Sur mon Axxome 350, monté chez Origine, j'ai 2 mm entre le GRX 810 et la manivelle. Jamais pensé que ça pose problème..
  14. Roger Moens doit avoir toujours les idées claires. Début de l'an dernier, il voulait donner son droit au vaccin Covid, pour lequel il était prioritaire vu son âge, à un athlète olympique belge. Afin que celui-ci ou celle-ci puisse se préparer pour les JO l'esprit tranquille, ayant évacué le problème de la vaccination de cette période.
  15. Attention Whippet, quand on a été disqualifié, on a plus rien à perdre. En Lorraine, à Bourg-en -Bresse ou à Aurillac (le bled où on se les caille), on peut toujours te retrouver !
  16. 1307 km en mai, ce qui m'amène à 5294 km en 2022 ou 53% de l'objectif de l'année. C'est positif.
  17. Je n'étais pas au courant, une occasion manquée. Ce matin, j'ai roulé sur des parties du parcours. A Gozée et de Barbençon à Boussu, pour avoir un peu de vent dans le dos sur du beau macadam. Sans soupçonner que des pros allaient y passer l'après-midi. Tout ce que j'ai vu, c'est l'organisation cyclo à Clermont.
  18. Voici quelques temps, un ostéopathe m'a aussi diagnostiqué une hyper contraction du psoas. Il m'a conseillé deux exercices. Assis sur le bord d'une chaise et penché en avant, se masser le muscle à travers le ventre avec les doigts. Donc au-dessus de la symphyse pubienne (entre les crête iliaques). Debout, jambes bien tendues (veiller à ne pas plier les genoux) et bras tendus au-dessus de la tête, Tirer le plus possible les mains jointes vers le haut. Je fais ces exercices dans ma séance d'étirements hebdomadaire et n'ai plus eu le problème.
  19. La vessie de Remco... https://www.rtbf.be/article/remco-evenepoel-victorieux-malgre-un-arret-a-10-kilometres-de-la-fin-jallais-exploser-je-devais-marreter-10999455 "Je crois que j’ai dû m’arrêter 10-15 fois pour ça aujourd’hui", a-t-il rigolé. "J’allais exploser, je devais m’arrêter. J’ai pu rentrer car il y a moins de vent dans les voitures" Surprenant autant d'arrêts. Je ne suis pas assez les directs télé; ce genre de problème est-il courant ? A la vitesse ou les courses se roulent actuellement, peut-être pas évident pour tous les coureurs de s'arrêter puis de recoller au peloton. Je me souviens avoir lu que dans je ne sais plus qu'elle course, les frères De Vlaeminck s'étaient échappés, une fois hors de la vue du peloton, ils étaient entrés dans des buissons pour soulager leur vessie tandis que le peloton les dépassaient sans le savoir. Le peloton avait chassé un certain temps pendant que les deux roublards recollaient à l'arrière en rigolant. Mais c'était environ un demi-siècle dans le passé et certaines étapes se roulaient à un train de sénateur.
  20. 1240 km en mars grâce aux températures clémentes, mais avec beaucoup de vent. Même les jours annoncés avec vent faible ou sans vent (avec forte concentration de particules fines), les drapeaux claquaient aux mâts et les éoliennes tournaient à bonne vitesse. Presque 3000 km depuis le début de l'année soit un bon départ pour les 10.000. Mais au prix de quatre crevaisons sur nos belles routes belges (Entre-Sambre-et-Meuse). Un record mensuel pour moi.
  21. Bonjour Vincent. Je sors du sujet pour dire chapeau bas. Je crois pouvoir apprécier la performance de faire du vélo dans ces conditions. En effet, ma femme a fait deux pneumothorax et a toujours une partie d'un poumon décollé. Elle a 51% de capacité respiratoire pour le moment. Et c'est pour elle la galère tous les jours même dans une vie sédentaire.
  22. Alors Johan Assink, tu n'étais pas dans ces 300 fêlés ? 😏 https://www.rtbf.be/article/pedaler-contre-le-vent-ou-comment-gravir-un-col-en-zelande-10929889
  23. Trop de vent pour rouler aujourd'hui en Belgique. Je termine alors janvier avec 867 km. J'espérais 800. En fait, je n'ai jamais roulé autant en janvier. Lorsque je travaillais plein temps, jusque septembre 2020, je rentrais à 17h30 chez moi et hors de question de rouler dans le noir. Restaient les week-ends pendant lesquels la météo n'était pas toujours propice au vélo. Alors je courais à pied. En janvier 2021, j'avais roulé 5 fois et couru 9 fois. Mon inscription au schtroumpfesque objectif des 10.000 km m'a fait augmenter ma tolérance aux mauvaises conditions météo de la Belgique. Le côté pénible est qu'il faut passer beaucoup de temps a entretenir le vieux mulet.
  24. 14 "you know" en 1'40", c'est aussi une performance 🥴
×
×
  • Créer...