Aller au contenu

Fluoflashfun33

Membre
  • Compteur de contenus

    390
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    9

Tout ce qui a été posté par Fluoflashfun33

  1. Petite ballade de 75Km ce début d'après midi sur la piste Roger Labépie (proximité de Bordeaux). Je reprends des petites distances sur les conseils de mon kiné. C'était sympa, cette piste est ombragée et fraîche, même si je commence à bien la connaître, elle est toujours aussi agréable... Enfin, plus tout à fait... Elle est très fréquentée, et je trouve que nous devrions être plus discipliné, parce que parfois c'est n'importe quoi. Par exemple, les courseux qui roulent à fond les ballons sur la piste, qui peut être étroite à certains endroits, et qui roulent côte à côte en prenant toute la place, qu'on voit débouler au dernier moment parceque la piste tourne. Eux aussi n'ont pas la visibilité sur la sortie de virage, mais peu importe, ça roule comme des cons à fond et ça se rabat au dernier moment. Les cyclistes du dimanche qui eux aussi prennent toute la place, et qui gueulent "attention" quand tu arrive, à se demander si ils gueulent pour avertir les autres ou si c'est toi qui te fait engueuler... du plaisir en barre ! Tu arrive à un endroit où la route coupe la piste cyclable. Tu as un stop. Tu te dis que tu vas en profiter pour t'arrêter deux minutes, boire un coup le temps que la voiture qui arrive au loin passe. Tu as déclipsé les chaussures, sorti le bidon, tu commence à boire et là, la voiture s'arrête et te fait signe de passer... ha... oui mais là j'peux pas. Quelques temps plus tard, de nouveau une route qui coupe la piste. Tu t'apprête à t'arrêter au stop parce qu'une voiture arrive. Tu ralenti, mais la voiture ralentie aussi et est quasiment arrêtée. Tu te dis que la voiture est entrain de s'arrêter pour te laisser passer, donc tu remets un coup de pédale pour traverser et là, la voiture redémarre et pile parce que tu as commencé à t'engager. Et le conducteur t'engueule en te montrant que tu as un stop. Bref, ça fait un peu beaucoup pour 70 bornes sur cette piste sensée être calme 😛
  2. Le Willier Montegrappa que j'ai acheté neuf pour 1200 euros va très bien, et Willier semble être une marque sérieuse. Donc quand on débute, on est pas obligé de se ruiner, même si 1200 euros est déjà un gros budget pour beaucoup de monde...
  3. Mon projet de vélo "néo-rétro" évolue...
  4. Je pense qu'il veut dire par là que c'est une eau potable et sans risque.
  5. Je crois que certains plastiques gonflent et fondent dans l'acétone...
  6. Salut, si j'étais dans ta situation, je pense que je regarderais si les pignons ont la même largeur. Avec toute mon inexpérience, je pense que si les pignons de la cassette 11v ont la même épaisseur que les pignons de la cassette 10v, je tenterais le coup. Je vérifierais avec un pied à coulisse, ou bien en posant un pignon de chaque cassette sur une surface plane et de vérifier avec une règle posée dessus que la hauteur est la même. Il me semble également que pour mélanger deux cassettes, il faut que les deux soient du même fabricant. Enfin bon, c'est à confirmer avec les autres avis. En tout cas sur mon vélo de travail j'ai mélangé deux cassettes du même fabricant (Miche) et ça fonctionne sans problème. Le vélociste m'avait dit que si il avait s'agit de deux fabricants différents, ça ne l'aurait pas fait.
  7. Salut, perso je ne m'y risquerait pas, ou alors juste pour dépanner le temps de trouver rapidement de l'huile adéquat. Et encore... j'aurais peur de l'encrasser encore plus ! Déjà l'huile d'olive est plus épaisse que de l'huile conçue pour. Donc elle risque de ne pas rentrer entre les maillons, et donc de ne pas lubrifier là où il faudrait. Et puis l'huile c'est fait pour cuire ou faire une vinaigrette, je ne sais pas trop quel sont ses capacités de lubrification. Donc à mon avis, c'est un "non", mais ce n'est que mon avis de petit padawan.
  8. Le ravitaillement en eau a été un petit problème pour moi car je n'ai pas encore bien l'habitude. Les robinets dans les cimetières, oui, j'ai eu l'occasion de ravitailler de cette manière. Il m'est arrivé aussi de faire appel à la générosité des habitants. Je n'ai eu aucun refus pour le moment, les gens comprennent très bien que tu as besoin d'eau, ça ne représente pas vraiment un sacrifice pour eux que de te filer 1l ou 2l de flotte et j'ai trouvé les gens plutôt sympa. La première fois que j'ai demandé, je m'excusais de les déranger etc... la dame m'a mis de suite à l'aise en me disant que c'était tout à fait normal, que ce n'était pas la première fois qu'on lui demandait. En plus si tu fais un peu de distance ça fait toujours un peu rêver les gens quand tu leur explique que tu es parti de tel endroit et que tu vas à tel endroit "juste en vélo".
  9. Théorie de la terre carrée... les compotistes sont partout ! Ps : les compotistes sont les gens qui font de la compote de sciences, alors que ceux qui font de la compte de peluches c'est des composteurs.
  10. Je suis gourmand et j'aime bien les barres de céréales, les nougat etc. J'aime bien emporter un petit assortiment de ces produits énergétiques, comme j'aime bien emporter mes petits sandwichs... c'est important aussi de se faire plaisir parce que sur de grandes distances tu as besoin aussi de travailler le mental. J'ai du mal à comprendre en quoi ça peut poser question.
  11. Salut, mon avis t'intéressera peut-être car je suis débutant (moins d'un an de vélo) et j'ai dépassé les 400Km. Et c'était pas forcément une super bonne idée 😛 J'en ai payé les conséquences sous la forme d'une belle lombalgie avec deux semaines d'arrêt de travail ! Comme toi, mes sorties sont constituées pratiquement que de plats. Ma vitesse moyenne en déplacement se situe aux alentours de 22Km/h. Le samedi 7 mai j'ai fais 277Km (aller-retour Lormont-Royan) en passant par les deux bacs (celui de Lamarque et celui de Royan). J'ai eu deux gros arrêts de plus d'une heure au niveau des bacs, et j'ai fais quelques pauses supplémentaires. Cela s'est très bien passé. Le samedi suivant, j'ai fais 408Km, j'ai fais peu de pauses et surtout je n'avais pas les grosses pauses d'une heure. La seconde moitié a été difficile, avec des passages à vide. Une semaine plus tard je me retrouvais complètement coincé, j'ai mis plus d'un quart d'heure à sortir de mon lit et je ne pouvais me déplacer qu'à 4 pattes. J'ai dû appeler le 15 et un médecin est venu m'aider. Verdict : trop d'efforts d'un coup, mon corps n'est pas habitué car je suis... débutant. C'est très cool de vouloir faire de la grande distance, je te comprends car je pense avoir les mêmes motivations que toi, mais tu devrais peut-être te modérer dans tes envies (je dis ça mais j'ai déjà des projets pour mon retour sur la selle lol). Si tu ne faisais pas de sport avant (ce qui est mon cas), là c'est clair, fais très attention au retour de bâton ^^ Pour l'alimentation, à chaque fois je suis parti avec deux sandwichs et une ou deux bananes dans mes sacoches pour le "midi", des barres énergétiques et des gels. Je garde les gels pour la fin, je les consomme en plus des barres si je vois que j'ai des coups de mou. J'ai aussi souvent lu qu'il ne fallait pas mettre que de l'eau dans la gourde, mais rajouter par exemple de la poudre pour mélange isotonique. D'après ce que j'ai pu lire sur les grandes distances, les passages à vide sont "normaux", il ne faut pas s'affoler et "attendre que ça passe". Si je refais le compte des longues distances que j'ai fais, je vois que je me suis souvent blessé : - Première fois que j'ai fais plus de 100Km => j'ai pissé du sang (vraiment). Causes possibles : mauvaise selle, pas de cuissard, problème de santé que j'ignorais (sténose urétrale), rythme trop soutenu. Solutions : changement de selle et achat de cuissard chez un velociste, achat d'un compteur GPS avec ceinture cardio pour contrôler ma manière de rouler et opération chirurgicale. - Première fois que j'ai fais plus de 200Km sur nouveau vélo => Douleur très handicapante au genou gauche (sans doute un début de tendinite). Cause possible : vers 140Km j'ai forcé pour aller plus vite en m'aidant des prolongateurs, la douleur est apparue au 150éme Km et m'a obligée à faire les 72Km restants en moulinant pour éviter de forcer sur mon genou. Solutions : étude posturale, repos. - Première fois que j'ai fais plus de 400Km => RAS pendant une semaine puis mal de dos de plus en plus douloureux jusqu'à une lombalgie relativement sévère. Cause possible : trop d'efforts, pas assez de souplesse. J'y travaille avec un kiné mais c'est hard. Solutions : Kiné, repos en cours. Bien entendu, certains de mes propos ne sont peut-être pas justes car entant que débutant je me trompe peut-être, mais c'est le constat que je fais sur ma pratique. En tout cas, pour en revenir à ta question, je pense aussi que 24Km/h de moyenne sur des longues distances, alors que tu as moins d'un an de vélo, c'est probablement trop. Roule moins vite, fais des pauses plus longues et alimente-toi bien 😉
  12. Moi quand je vois le prix des vélos, c'est aussi ce que je dis, alors que si tu prends un cadre en acier, avec juste des roues, pas de transmission et une bûche à la place de la selle, en poussant avec les pieds ça roule aussi bien ! Alors que vous, avec vos transmissions, vos cadres en carbone et vos selles confortables, pfff, vous êtes des victimes de la mode ^^ Edi : ha j'ai oublié de parler des roues aussi... alors là... tout un poème ! 😛
  13. Exactement, on est toutes et tous différents. Le système SPD n'est pas plus cher, il est différent et correspondra mieux à certains profils de cyclistes. Je ne vois vraiment pas où est le problème.
  14. Et sinon, tu espère te faire rentrer dedans quand tu es en bagnole pour justifier le prix de tes airbags et de ta ceinture de sécurité ? Non mais sérieux... et puis par ailleurs les caméras ça sert aussi à faire des vidéos pour donner envie de faire du vélo. Beaucoup d'entre nous apprécions que regarder des contenus Youtube sur le vélo, des vidéos de voyage etc. C'est inspirant.
  15. Si, les douleurs ont presque disparues, en même temps j'ai un traitement en conséquence, avec codéïne, xanax et cie... Donc là, je ne me vois pas remonter de suite sur le vélo, d'autant que je suis en arrêt de travail pour 10 jours. Imagine si un collègue ou mon patron apprennent que je fais du vélo alors que je suis jugé en incapacité d'aller bosser ? 😛 J'ai également une prescription pour des séances de Kiné, j'ai rendez-vous jeudi.
  16. Juste pour dire qu'avec ma lombalgie, impossible de profiter du beau temps, et je vois vos compte-rendus de sortie, et j'ai les boules LOL Bravo en tout cas 😉
  17. Ha non je n'ai aucune trace de sang dans les urines. Tout est clair.
  18. Tu veux parler de calculs rénaux ? Je n'ai aucun signe particulier, et j'ai dû faire pas mal de tests et d'analyse notamment de la fonction rénale il y a quelques mois. Donc ce serait étonnant qu'on soit passé à côté de ça 😉
  19. Toute la semaine passée, tout le monde me disait "ton mal de dos c'est parce que tu as fait trop de vélo" et franchement, je ne pensais pas que ça pouvait arriver, des douleurs qui mettent 1 semaine pour arriver. Je trouve ça un peu %@!?, parce que même si j'en ai fais beaucoup, j'étais "bien", j'ai terminé les 400 et quelque Km sans avoir mal au dos et avec juste les jambes un peu fatiguées. Merci pour les encouragements en tout cas 😉
  20. Bon... les nouvelles ne sont pas top-top... Hier je suis allé voir une ostéo, elle a préféré ne pas faire les manipulations car pour elle ça venait peut-être d'un problème aux organes. Ce matin c'était horrible, je n'ai jamais connu ça. De violentes douleurs, impossible de bouger, j'ai pu au prix de douleurs intenses me mettre à quatre pattes pour me déplacer jusqu'à la douche. Seule l'eau chaude pouvait détendre mes muscles. Mais ça n'a duré que quelques minutes, juste le temps de la douche, une fois fini j'étais de nouveau bloqué. Très difficile de me sécher avec la serviette, impossible de m'habiller etc. J'ai appelé le 15 et un médecin est venu. Verdict : lombalgie sévère. D'après le médecin c'est à cause de l'effort physique très intense suivi d'une période de repos où les muscles du dos ont décompensé. Il m'a filé deux médocs (codéïne et je ne sais plus quoi) et m'a fait une prescription de codéïne, xanax et deux autres trucs assez puissants. Les deux médicaments qu'il m'a filé m'ont fait un bien fou, j'ai toujours des douleurs mais ça va, par contre j'ai l'impression d'être un peu dans les vapes lol. Bref, verdict du médecin : je suis passé de aucun sport il y a six ou huit mois quand j'ai commencé le vélo à trop de sport. Les muscles de mon dos ont décompensés et il me conseille vivement des séances de kiné en parallèle du vélo, avec des petites distances pour reprendre. Voilà, je pensais avoir pris les précautions qu'il fallait... me suis planté.
  21. Quand je faisais du roller, les copains plus expérimentés que moi me disaient souvent "un bon rider c'est un vieux rider". Cela ne sert à rien de te bousiller la santé, tu roule plus tranquille, tu te fais plaisir, tu profite, c'est du bon sens 😉
  22. C'est très incohérent comme discours... Si on t'écoute, le compteur GPS ou les freins à disque, c'est juste du marketing. Sous-entendu, celles et ceux qui achètent ça sont victimes du marketing, ce sont des pigeons. Tu n'as pas l'impression de dénigrer les choix des uns et des autres là ? Clairement si !
  23. Pour être honnête, au début j'ai ramé avec mon Garmin. La première des raisons est que je l'appréhendais comme un GPS de voiture, ou une appli GPS pour voiture. La seconde est que comme tout nouvel appareil, il faut un petit temps d'adaptation pour comprendre et se balader dans les menus. Une fois ce petit temps d'adaptation passé, c'est franchement pas compliqué.
  24. Coucou, pour le DI2, j'en sais rien, je n'en ai pas, mais d'après ce que j'ai pu lire et entendre, la batterie tiens très longtemps, et c'est normal, les dérailleurs ne sont pas continuellement en fonctionnement. Bon, après à mon niveau je ne vois pas l'intérêt d'avoir une transmission électrique. Cependant, je pense qu'on peut vite tomber dans les "fantasmes" autour des nouvelles technologies en pensant qu'elles vont être compliquées à mettre en oeuvre au quotidien. Parfois c'est le cas, parfois ça ne l'est pas. Et par exemple, je pense que tu te fais des idées sur le GPS et la ceinture cardio. "Mettre à jour la dernière version et charger le GPS" Non, la mise à jour c'est pas tous les jours, donc avant de partir, sauf cas exceptionnel, tu n'es pas obligé de mettre à jour ton GPS. D'ailleurs tu peux l'utiliser sans qu'il n'ai sa dernière mise à jour, la mise à jour tu peux le faire tranquillou au calme et ça ne prend pas des plombes non plus. Pour la charge du GPS, c'est juste brancher un câble, c'est pas un truc qui prend beaucoup de temps et qui demande beaucoup d'effort intellectuel. Je ne charge pas mon GPS avant chaque sortie, je dois le charger une fois par semaine... et encore... Et quand je décide de faire une grosse ballade de plus de 100 Km, vu que je prépare mon vélo la veille au soir, je mets le GPS à charger dans la foulée. Gonfler ses roues est plus long et plus technique que mettre son GPS à charger, pourtant, personne ne râle ou ne trouve fastidieux de devoir gonfler ses roues 😉 "vérifier le cardio truc machin (pile ou batterie)" Sur ma ceinture cardio, je n'ai rien pour vérifier la pile ou la batterie, donc c'est simple... je n'ai pas besoin de vérifier ! La seule chose que j'ai à faire, c'est la mettre au bon endroit et mettre un peu d'humidité sur les capteurs. Ce n'est rien à faire, vraiment rien. Pour l'indicateur de puissance etc, ça va être sans doute pareil. Une pile qui tient six mois ou un an. Tu roule avec un compteur de vitesse sur ton vélo ? "Il faut que le capteur soit bien installé sur le rayon de la roue, il faut que le compteur soit bien paramétré (notamment la hauteur du capteur pour que la vitesse affichée soit correcte), il faut vérifier la pile avant chaque sortie etc etc..." En disant ça, j'exagère beaucoup les choses.
  25. Je commence le vélo, je fais 126Km, j'arrive au bout de ma vie, je suis pas bien, le lendemain soir je pisse du sang. Je m'équipe d'un Garmin avec ceinture cardio, d'une bonne selle et d'un cuissard. Je roule en surveillant les données cardios. J'arrive chez moi après avoir fait le même parcours, je suis très bien et je ne me suis pas blessé. Plus tard, je fais 222Km, je me fait une tendinite au genou au 150éme Km, je fais les 72Km restant en ayant le genou en vrac. La semaine suivante je vais faire une étude posturale dans une clinique du sport. Caméras partout, capteurs, imagerie, réglage par un podologue expert en biomécanique. Deux semaines plus tard je fais 280Km sans absolument aucun problème et un confort sur mon vélo que je n'avais pas avant. La semaine d'après je fais près de 410Km en 22h (dans la même journée). Je suis un débutant, je profite de ce que tu appelle le "marketing", je profite de prestations qui font "professionnelles" et beaucoup me diraient sans doute que c'est trop dépenser, que je ne suis pas un professionnel, juste un débutant, que je n'ai pas besoin de tout ça. N'empêche, dans les faits, ça m'a été très utile. Je peux aller plus loin, avec plus de plaisir et moins de blessures. Alors certes, admettons que j'ai succombé aux sirènes du marketing... n'empêche, moi ça m'a été utile.
×
×
  • Créer...