Aller au contenu

Albert ALVAREZ1639476436

Membre
  • Compteur de contenus

    170
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Albert ALVAREZ1639476436's Achievements

Contributor

Contributor (5/14)

  • Collaborateur
  • Premier message
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

3

Réputation sur la communauté

  1. Ta remarque n'a aucun sens ! Pourquoi ? Parce qu'on t'explique que çà ne peux pas être le même vélo ! Maintenant, si tu préfères les "expériences réelles" à la raison alors regarde l'horizon et affirme que la Terre est plate. Regarde le soleil pendant 24 heures et affirme qu'il tourne autour de la Terre !
  2. Objection ! Justement nos propos (Bruno et moi-même) ont pour objet de répondre PRECISEMENT à ta question en se gardant bien de s'en écarter. Le hauban concerne bien la roue arrière, non ?
  3. Oui, et surtout il ne s'agit pas de dire que c'est un pb de roulements pressés ou pas. C'est un pb de principe de montage des cuvettes, et rien d'autre, qui, à mon humble avis, engendre des nuisances sonores amplifiées par le carbone des cadres. En outre, un pb de montage/extraction des cuvettes qui nécessite du matériel particulier et un certain soin. Le pire, et là je dis bien "le pire", c'est que trop souvent ces cuvettes - dans une louable intention - sont montées à la graisse ! Ce qui, dans un premier temps, disons 500 km, absorbe les bruits. Mais la graisse se dispersant et favorisant un léger glissement des cuvettes, ceci engendre les fameux craquements. D'où l'intérêt d'un montage bien à sec avec du téflon pour bloquer et absorber les imperfections de l'assemblage.
  4. Bonjour, Evidemment qu'ils sont plus rigides en certains points pour résister aux forces asymétriques exercées par les disques. Et cet accroissement de rigidité ne va pas forcément dans le sens de l'optimisation du "rendement"...ni du confort. Mais je n'irai pas plus loin, l'idée n'étant pas de relancer le débat disques vs patins.
  5. Je ne sais pas si l'origine du press-fit c'est "économie des coûts" ou "gain de poids" ou les 2 ou autre...mais, sur le principe, je doute fort que, même parfaitement ajusté, çà puisse fonctionner sans craquement ; ne serait-ce que pour une seule raison : les variations de température dont les effets, depuis quelques jours, sont clairement perceptibles quand tu pars à 7h et 13° et que tu rentres à 11h30 et 31°. Maintenant, une fois la technique connue pour résoudre les craquements, si tu disposes (ou bricoles) des bons outils pour monter/extraire les cuvettes press-fit...il n'y a plus de problème.
  6. Je me relis et je m'aperçois que je ne suis toujours pas clair. Je n'ai pas voulu dire que c'est "mécaniquement pire". J'ai voulu dire que "le pire" c'est que le press-fit n'apporte rien (à part quelques grammes) dans la mesure où, chez Campa (et d'autres) le pédalier reste le même. Ouf ! Cà y est, je crois que j'y suis arrivé.
  7. @Michel : oui, du Téflon de plomberie, le moins épais possible, quitte à faire plusieurs tours. @Thierry : ok, je comprends, ma remarque est mal formulée. Ce que je voulais dire : il existe (existait) des pédaliers exclusivement de type press-fit ou de tyoe BSC/BSA. Lesquels ? Je ne m'en souviens plus. Or, comme je ne connais vraiment bien que Campa, ma remarque portait sur les UT. Mais je ne dis pas qu'il n'y a que Campa qui serait concerné.
  8. Evidemment, un BSC/BSA, pour quelques grammes supplémentaires, c'est quand même une solution bien plus "mécanique" et largement éprouvée. Je crois qu'on est nombreux à être d'accord sur ce point. Et le pire, pour les Campistes, c'est que le pédalier Ultra Torque est identique ; seules les cuvettes changent.
  9. Bonjour, Il me semble que ce serait une erreur de coller à la loctite ou autre. Pour ma part, çà fait 15 ans que je compense ces jeux entre cuvettes et cadre avec un ruban de téflon de 0,075 mm. Tu maitrises l'épaisseur, c'est aisément démontable, çà absorbe TOUS les craquements issus de la jonction press-fit et çà tient des milliers de km. Bien sûr, chacun reste libre de choisir sa solution.
  10. Quand bien même 100 boyaux neufs "juste mis en pression" fuiraient...çà ne changerait rien : un boyau n'a pas à fuir. Je ne me prononcerai pas à propos du "liquide préventif" parce que je ne suis pas partisan de ce type de produit,
  11. Ok. Si tu gonfles ce boyau hors de la jante et qu'il fuit "quasi instantanément" c'est donc le(s) boyau(x) qui en cause.
  12. Bonjour, Bein...comme son nom l'indique, une jante à boyau c'est fait pour du boyau, pas pour du pneu.
  13. Une chaîne trop usée au bout de 500 km...j'y crois pas trop. Ceci dit, tu te dois quand même d'essayer avec une chaîne neuve, Shimano de préférence.
  14. Ok pour l'incompatibilité : je pensais que tu avais monté une K7 de marque (Shim, Campa...) sur un CRL "exotique" Décathlon. Deux détails : - quand tu écris que tu as nettoyé le CRL il s'agit bien des parties extérieure ET intérieure du CRL, cliquets et ressorts compris ? - d'autre part - et çà n'a rien à voir avec le pb que tu évoques à l'origine : quand tu écris que tu as "graissé" le CRL il s'agit bien de la partie extérieure du CRL en contact avec la K7 et surtout pas de l'intérieur du CRL ?
×
×
  • Créer...