Aller au contenu

Clementine SETA

Membre
  • Compteur de contenus

    2 864
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

Tout ce qui a été posté par Clementine SETA

  1. Ca me faisait de l'oeil depuis un bout de temps; ça y est, je viens de passer à l'acte. Achat d'un vélo Gravel ce jour, pour poursuivre sur les chemins muletiers les routes de montagne sur lesquelles j'ai l'habitude de rouler. Un beau Liv Devote bleu nuit équipé en Shimano GRX-810. Livraison la semaine prochaine. De quoi se donner envie de prévoir rapidement un week-end à Sestriere pour faire la route de l'Assietta (entre autre)!
  2. Bizarre virus, en effet. J'y ai encore eu droit il y a une semaine, alors que nous étions en vacances, perdus au milieu de la Norvège. 3ème fois que je l'attrape, alors que je suis vaccinée. Il faut croire que mon corps fabrique très peu d'anticorps contre ce virus. Ce qui est bizarre, mais cela doit dépendre des variants, c'est que la forme est différente à chaque fois : - première fois, symptômes faibles pendant une semaine puis enchaînements de problèmes pulmonaires/articulaires/maux de tête pendant plus de 6 mois; - deuxième fois, un vague rhume mais qui a laissé pas mal de fatigue; - 3ème fois, les symptômes que décrit Thibaud : gros mal de gorge et poussées de fièvres assez importantes pendant 3/4 jours. C'est reparti comme c'est venu, sans laisser aucun symptôme... Dommage pour le voyage qui a été un peu écourté. Routes magnifiques en Norvège avec spectacle grandiose à tous les virages - mais entre le temps capricieux, le vent omniprésent, les tunnels (nombreux) qui ne peuvent pas toujours être empruntés à vélo... ce ne doit pas être si simple d'y rouler. On a d'ailleurs vu assez peu de cyclistes pendant notre périple.
  3. 1/ POGACAR Tadej 2/ VINGEGAARD Jonas 3/ THOMAS Geraint 4/ KUSS Sep 5/ MACNULTY Brandon Team GE On part demain pour la Norvège. Je vais essayer de scruter les derniers pronos de ce TDF, mais je ne suis pas sure d'arriver à tout faire tous les temps. D'avance, désolée à l'équipe - même si je ne suis pas, en général, celle qui rapporte les plus gros points.
  4. On est assez proches dans nos pronos, en ce moment, Clément.
  5. 1/ CARUSO Damiano 2/ KRON Andreas 3/ POGACAR Tadej 4/ VINGEGAARD Tadej 5/ IZAGIRRE Ion J - MATINEZ Daniel Felipe Team GE
  6. 1/ VAN AERT Wout 2/ PHILIPSEN Jasper 3/ GROENEWEGEN Dylan 4/ JAKOBSEN Fabio 5/ DAINESE Alberto J - PEDERSEN Mads Tem GE
  7. 1/ KUSS Sep 2/ POGACAR Tadej 3/ VINGEGAARD Jonas 4/ POWLESS Neilson 5/ TEUNS Dylan J - VAN AERT Wout
  8. Pas faux. Comme signalé sur Eurosport, les circonstances de course n'ont été guère favorables à Kueng. A la bagarre en début de course pour creuser avec le peloton qui ne voulait pas laisser sortir, il a laissé, avec Ganna et Jorgensonn, beaucoup de forces dans la bataille. Et ce sont les trois coureurs arrivés ensuite qui se sont finalement détachés, Houle, Wright et Pedersen. Pas grand chose à faire contre ce dernier, qui était, ce jour, sûr de sa force.
  9. J'ai vu ça aussi. C'est dommage que le Tour y passe si peu, il y aurait de quoi faire. Je suis tombée, en cherchant l'info, sur un site parlant des cols sous-exploités sur le Tour. Etait aussi mentionné le col du Coq, avec seulement deux passages. Il est vrai que le revêtement n'est pas dans un super état, mais c'est aussi une sacrée montée.
  10. Le Collet, en effet, c'est une belle montée, oubliée depuis le passage du Dauphiné, il y a déjà pas mal de temps. Dans la région de Chambéry-Aix, mon conjoint propose un passage par le Clergeon, entre le lac du Bourget et Rumilly. C'est en effet une belle bosse, avec du pourcentage. Le Tour n'y est a priori jamais passé. On s'interroge sur le Salève : le peloton y est-il déjà passé? C'est une sacrée montée, depuis Annemasse ou Collonge. Belle vue sur Genève du sommet, ça pourrait ne pas être mal du tout.
  11. D'autant que la deuxième photo est prise dans la descente du Galibier, entre Plan Lachat et Valloire. Le peloton a dû y passer à plus de 80 km/h. Personnellement, je ne suis allée qu'une fois dans l'Alpe pour le Tour, et je n'aime pas trop cette foule très dense, mais je peux aussi comprendre que les spectateurs recherchent cette ambiance festive qui y règne et qui est un spectacle à elle toute seule.
  12. Article intéressant ce jour dans le Dauphiné, évoquant les montées alpines qui n'ont jamais été empruntées par le Tour et pourraient bientôt se retrouver au programme des coureurs. Pour le plateau de Solaison, déjà passé deux fois par les coureurs lors du Dauphiné, ce n'est qu'une question de temps pour le voir apparaître sur la Grande Boucle. Le Dauphiné évoque également le col du Sabot, dans le prolongement de Vaujany. Je suis étonnée que le Tour n'y soit jamais passé car la route n'est pas si étroite et c'est vraiment un col intéressant tant par sa difficulté que par ses paysages. Nans PETERS, le local de l'étape, interviewé par le journal, indiquait l'intérêt de goudronner la liaison vers La Croix de Fer pour un enchaînement de haute volée. Je n'aime personnellement pas trop cette idée de rajouter du goudron sur encore plus de pistes de montagne, mais c'est sûr que, niveau vélo, cela pourrait créer du spectacle. Dernier col évoqué - je ne le connais que de nom et de réputation -, le col du Parpaillon pour proposer un équivalent français à la Finestre. Gros travail de réhabilitation à effectuer avant que ça ne puisse se faire... D'autres idées, si Christian Prudhomme nous lit? Côté Maurienne, deux arrivées potentielles, dont j'ai déjà parlé dans d'autres discussions : l'arrivée à la Planchette au-dessus de Saint Michel, et, surtout, la montée de Plan du Lac, qui est à la fois sublime et difficile. Petit bémol pour cette dernière : les derniers km s'effectuent dans le Parc de la Vanoise, j'imagine que cela peut être un bloquant à une arrivée d'étape. Côté Ecrins, je ne sais pas si le peloton est déjà arrivé à la Bérarde. Ca monte sec au niveau de Saint Christophe en Oisans avant de s'apaiser sur les derniers km; paysage à couper le souffle mais route étroite avec du vide, cela limite sans doute la capacité de passage des coureurs et du barnum de voitures suiveuses. Autre possibilité de belle arrivée : la montée au Pré de Mme Carle. Top au niveau du paysage, ce sont surtout les derniers km qui sont pentus. Même problème cependant qu'au niveau de Plan du Lac : l'arrivée s'effectue dans le Parc des Ecrins. Et, pour changer de massif, le Tour n'est parti qu'une fois de Corse. Même si c'est complexe au niveau des transferts, j'espère qu'il y retournera bientôt. Des routes non empruntées, il y en a pléthore. Je milite pour deux arrivées au sommet : l'une au plateau d'Ese au dessus de Bastelica - une partie de ma famille est originaire de là-bas, je connais bien cette route qui n'est pas très dure mais est magnifique et ferait un bel enchaînement avec le col de Vizzavone et de la Scalella. Et, pour du grand spectacle, une arrivée au sommet de la Restonica... ça aurait sacrément de la gueule!
  13. Dans la liste que tu donnes, je vois justement assez peu de coureurs capable de gros coups sur une grosse étape de montagne courue sous la chaleur - je ne parle pas de la valeur intrinsèque des coureurs mais de la forme affichée sur ce Tour. Caruso, Fuglsang, Mollema ne sont guère en jambe, je ne crois pas vraiment à un retour de forme sur cette enchaînement de deux étapes dures. Meintjes est encore placé au général, dans les 20, je le vois plus chercher à s'accrocher que se glisser dans un coup. Kamna et Powless ont déjà beaucoup donné, mais pourquoi pas. Barguil, s'il a récupéré. Konrad et Verona, pourquoi pas. j'ai mis ce dernier dans ma liste de favoris pour le prono. J'écris cela, mais, bien sûr, comme toujours, la course viendra bouleverser nos brillantes élucubrations d'avant étapes, et c'est tant mieux!
  14. Je pense au contraire que c'est un coureur qui aurait gagné à lâcher plus tôt les classements généraux des grands tours pour aller chercher davantage d'étapes. La stratégie de cette année est à mon avis la meilleure pour lui. Côté FDJ, on le souligne peu, mais gros tour de Madouas, qui est toujours proche de Gaudu, et permet à Pinot de justement jouer les électrons libres.
  15. Mollema, très en dedans sur le début de ce Tour, je n'y crois pas vraiment. J'ai regardé le classement ce matin pour voir les grimpeurs assez éloignés au général et paraissant en assez bonne forme pour aller chercher l'étape. Je n'en ai pas vraiment trouvé. Pinot, bien sûr, mais j'ai un doute sur sa forme - même si je suis d'accord avec Guillaume sur le fait qu'il se soit relevé depuis quelques jours et que sa performance d'hier n'est pas significative de grand chose. Barguil est-il capable de réitérer une grosse étape après celle d'hier? Je mets une piécette sur lui. Très grosse chaleur ce jour encore en Savoie. On avait prévu d'aller à La Croix de Fer, mais attendre 3h en plein soleil à plus de 30°... on va voir l'étape à la télé.
  16. 1/ POGACAR Tadej 2/ VINGEGAARD Jonas 3/VERONA Carlos 4/ BARDET Romain 5/ BARGUIL Warren J- QUINTANA Nairo Team GE
  17. Pas dans le même style, mais effectivement, sympas les deux Slovènes; une belle sportivité en tout cas. Sur cette étape, le travail d'équipier de Roglic est assez admirable. Il se sait moins fort que Vingegaard et donne tout pour l'aider à décramponner Pogacar, de toute évidence sans arrière pensée. Pas si évident quand on arrive avec le rôle de co-leader de l'équipe.
  18. Eh ben... quelle étape! Rarement pris autant de plaisir à regarder le TDF. Chaleur étouffante en montagne, ça a dû jouer. Une pensée pour les coureurs qui ont été distancés dès le pied du Télégraphe. Ca ne va pas être évident pour les délais.
  19. Ils ont mangé quoi, les Jumbo, au petit-dèj? Curieuse de voir ce que ça va donner après Plan Plachat.
  20. Le peloton à Saint Michel de Maurienne. Comme prévu, il fait une chaleur torride, avec un vent assez présent, dans le sens de la course. La montée du Granon va être très dure...
  21. Au boulot jusqu'à midi. Je pense ensuite sortir voir les coureurs dans la traversée de Saint Michel ou dans les premiers km du Télégraphe. Très chaud hier en Maurienne, et depuis quelques jours, on a un vent assez fort qui se lève l'après-midi. Il devrait a priori plutôt pousser les coureurs ce jour; demain, il sera contre pour le petit bout de vallée entre Saint Michel et Saint Jean. Le Granon est un col magnifique pour finir. Beau spectacle à venir.
  22. Je ne vois pas un gros écart à l'arrivée entre Vingegaard et Pogacar, mais ce dernier me semble un cran au-dessus. Pour le top 5, on semble parti pour le même phénomène que sur le Dauphiné, où l' "ancienne génération" a repointé le bout de son nez : Geraint Thomas est solide, et Quintana, secondé par un bon Barguil, tient un rang qu'on ne lui connaissait plus. Tiendra-t-il les 3 semaines, c'est moins sûr. Quant aux autres outsiders : Yates paraît régulier, je le vois assez bien prendre un accessit - sauf s'il nous fait une "Simon" et prend 20 minutes sur une étape. Et j'espère que ça tiendra côté français pour Gaudu et Bardet. Le Tour est deux jours en Maurienne mercredi et jeudi : deux occasions de voir passer les coureurs. Mercredi à Saint Michel et jeudi à La Croix de Fer? Une partie du tour devrait se jouer ces deux jours.
  23. 1/ KAMNA Lennnard 2/ LAFAY Victor 3/ JORGENSON Mateo 4/ JUNGELS Bob 5/ LATOUR Pierre J - PINOT Thibaut En espérant que POGACAR n'ait pas décidé d'aller gagner toutes les étapes de montagne...
  24. 1/ POGACAR Tadej 2/ GAUDU David 3/ VINGEGAARD Jonas 4/ TEUNS Dylan 5/ YATES Adam J - POWLESS Nelson Team GE
  25. Après son bon Dauphiné, je le voyais bien finir ce Tour dans les 5. Les circonstances de courses n'ont pas été favorables avec du temps perdu à chaque étape piégeuse. C'est peut être un mal pour un bien pour cette équipe AG2R qui est débarrassée du poids du général et dont les coureurs pourront aller dans les coups. C'est l'équipe locale des savoyards, j'espère une victoire d'étape (dans une des étapes de transition entre Alpes et Pyrénées?).
×
×
  • Créer...