Aller au contenu

Votre sortie du jour 2014


Pierre BEZIZ
 Share

Messages recommandés

Finalement, une belle semaine, malgré pas mal de taf!

Jeudi soir 61 km, samedi AM 89 km et hier AM 61 km!

du rythme et des bosses, un peu de travail en force pour les cuissots....

bon, j'ai bien fait d'en profiter, la quinzaine à venir sera maigre sur le plan kilométrique, avec du boulot, des gardes et réception d'amis 5 jours fin de semaine!

La saison est néanmoins bien garnie; je n'ai pas encore regardé le D+ total, mais ça doit être très conséquent.

Si j'arrivais à m'astreindre à un régime alimentaire plus rigoureux, et que j'arrive à perdre 3 ou 4 kg, ce serais le top!

mon objectif de cette fin d'année...... on verra bien! il faudrait me mettre des objectifs vélo pour me motiver!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

😃Vendredi 15/ 8 j'ai fait le 90 km au Tour de la CUC ( Communauté Urbaine du Centre ) région de Morlanwelz / Belgique.

J'avais hésité à prendre part car on annonçait une météo automnale avec du vent et des averses orageuses.

Finalement pas une goutte de pluie mais un vent bien présent sans être trop fougueux.

Samedi repos car j'assistais à un mariage d'un proche et dimanche il faisait un vent à ne pas mettre un cycliste dehors.

Les rafales de plus de 50 kms/h c'est pas pour moi.

Mois d'août très perturbé du point de vue météo et on annonce rien de bon avant le WE prochain

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hier, 120 kms entre dirac (charente) et Royan-pontaillac. Tout seul, 28,8 de moyenne. Début très agréable dans une bonne fraîcheur matinale, jusqu'à Archiac puis la départementale s'est bien élargie pour finir avec un flot continuel de voitures et un bon vent de face. Heureusement l'arrivée sur la mer et le restau en perspective motivent bien pour finir !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après 3 courtes sorties (limitées à 125, 132 puis 142 bpm) qui m'ont quand même partiellemnt rassuré à la suite de mon malaise vagal, j'avais décidé de faire une sortie longue et tranquille aujourd'hui.

Le vent, nettement plus fort qu'anticipé, m'a forcé à revoir mon parcours.

Je suis parti peinard, vent ds le dos à 31/h pendant 3h jusqu'à la Porte du Scex en étant donc passé juste dessous Olivier Comment. J'ai même presque respecté les feux cette fois. Faire cette section du bord du lac à 36/h aujourd'hui n'aurait rien eu d'un exploit.

A Monthey, km 106, j'ai pris vers le Pas de Morgins. 13 km d'ascension + 2km de fx plat pour finir.J'y étais abrité du vent sauf pour les 2 derniers km. Me suis arrêté à mi-hauteur pour un café + crumble abricots en admirant les Dents du Midi (que je vois aussi depuis chez moi). Mine de rien c'est presque 1000 m de D+. Bcp de circulation, je ne recommande pas.

Ensuite longue descente vers Thonon, vent très fort, tempétueux même par moments. Puis 30-40 km assez galère sur le plat, fx-plats montants légers = ascensions avec ce vent. Longs slaloms entre les voitures ds Douvaine, puis plus tard ds Genève.

Au final 207 km en 7h45 avec je pense ds les 1300m de D+. Pratiquement une sortie de vieillard à la B.V.

Pas de sensations inquiétantes. Maintenant qq jours de repos.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Deux jours après être revenu à Bruxelles, je ré-enfourche mon fidèle destrier pour une sortie sans but particulier de 3 h dans le sud-est de la capitale belge. Auderghem, Watermael-Boitsfort, forêt de Soignes, Hoeilaart, Overijse, Huldenberg, Tervuren, Auderghem… Une boucle traditionnelle pour moi.

Quelques bosses au programme, dont quatre murs patentés: la rue Félix Sohie à Hoeilaart, pavée, où j'ai constaté que mon dérailleur arrière, chaîne tout à gauche, frottait contre les rayons, quelque chose qu'il ne faisait pas sur les murs bitumés — les pavés ça vous tourneboule les roues! ; réglage express dudit dérailleur et direction la rue Edgar Sohie, voisine bitumée de la précédente, puis le Hengstenberg à Overijse (pavé aussi, passé sans problème), puis le Smeysberg à Huldenberg.

Les jambes tournaient bien mais sur des braquets plus grands qu'à l'habitude (d'autres, me connaissant, diront «moins petits qu'à l'habitude»), ce qui est toujours bon signe.

Temps frisquet (coupe-vent de rigueur pendant toute la sortie — on est vraiment au mois d'août???), crachins peu gênants alternant avec des éclaircies quand même bienvenues, mais surtout un vent fort avec des rafales limite dangereuses. Ah, ce bon vieil Éole belge ! Après quinze jours à Grenoble j'avais presque oublié son existence. Mais je peux pas dire qu'il m'ait manqué…

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...