Aller au contenu

Cuissard assos


Fabrice LANDE
 Share

Messages recommandés

  • 11 months later...

Déterrage de posts !!

Novice dans la pratique du cyclisme, je suppose que le choix de ce genre de cuissard n'est pas forcement une bonne chose .. mais m si cela s'ameliore avec les sorties (max 50 kms pr le moment !!) j'ai qd m pas mal aux ischions (2-3 jrs apres encore)...

 

Je met cela sur le dos de l'inexperience ..??  ou y'a moyen d'ameliorer le truc avec un bon cuissard style ASSOS ?

 

PS : ma selle est une Avatar de chez Spe

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a douleur et douleur : la simple pression sur les ischions donne des douleurs les jours qui suivent la sortie. Solution, réduire la durée des sorties et persévérer : si on s'arrête trop longtemps, l'adaptation ne se fera pas facilement, mais peu à peu, cela doit cesser. Un débutant en outre appuie trop sur la selle : moindre pression sur les pédales, moins de passage en danseuses, et en outre il ne sait pas faire varier cette pression en fonction des circonstances.

Après, souvent il a une selle premier prix, pas toujours adaptée : trop rembourrée - échauffement - trop dure, ou simplement mal conçue. Après, une bonne selle demande un bon cuissard. J'oubliais le vélo participe aussi au confort....

Autre type de douleur, les brûlures prévenant d'un mauvais cuissard qui fait des plis, ou trop grand - il bouge - ou, cela se voit chez les débutants, port de sous-vêtements sous le cuissard : un cuissard n'a pas pour fonction le seul rembourrage, il doit supprimer les épaisseurs telles les bordures du slip qui brûle la peau (idem en course à pieds d'endurance).

Les brûlures se traitent de manière préventive, sur longue distance, avec des crèmes spéciales.

En résumé, les douleurs d'appui initiales se traitent avec la pratique, elles sont fonction de la durée : mon premier 400 km à été rendu difficile les dernières heures - douleur d'appui - mais le 600 qui a suivi à été plus facile et le 1000 suivant à été presque non douloureux ; j'ai fini mon premier 1200 avec un engourdissement de la verge qui a duré 15 jours (selle fi:zik arione carbone). Cet été j'ai fait deux 1200 en 15 jours sans douleurs de selle : malgré un vélo carbone plutôt raide et des roues Mavic R'Sys, avec une selle Brooks Swallow titane bien rodée et un crèmage répété (Nok, Assos et Cetalvon), un cuissard Assos mille et 10 à 15000 km annuels...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est sûr qu'avec les heures de selle diminue la douleur au niveau des ischions. On la sent toujours, c'est juste qu'on la supporte mieux. Sur la selle, je ne le sens pas trop, mais quand je me douche après une sortie, si je presse sur les ischions, la "douleur" est bien présente.

Par contre, le choix de la selle est fondamental, de même que le réglage de la selle et le choix du cuissard. Pour preuve de l'importance du réglage, je roule avec une Fizik Aliante Versus: posée au bon endroit, je peux l'oublier pendant de très nombreuses heures, 2 ou 3mm en avant ou en arrière, et c'est l'inconfort assuré.

Niveau cuissard, j'ai profité des soldes l'été dernier pour m'acheter un Assos FI Mille au prix du FI Uno, c'est un investissement que je ne regrette pas. Maintenant, il y a sûrement d'autres cuissards moins onéreux qui sont très bien, mais je n'ai pas eu l'occasion d'en avoir (je n'ai eu que des cuissards bas de gamme de chez Ekoï).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai un assos depuis fin 2012 et j'en suis très content. J'ai pris le modèle bien rembourré spécial cul sensible, je ne me souviens pas du modèle, 150 boules quand même, mais je n'ai plus de douleur aux ischions. Me reste à choisir une selle (j'ai une san marco ponza) mieux adaptée à ma morphologie et ce sera parfait. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

samedi direction le magasin et me suis fait plaisir avec un p'tit assos (1er prix) pour voir surtout la diff car avec mon cuissard spe 3 jrs apres j'avais encore mal aux ischions !!

aujourd'hui ma 1ere grande sortie (+ de 3h) et eureka ..... quasiment aucune douleur.... j'ai bien un ressenti mais rien avoir avec avant !!

 

Je vous donnerai les retours d'ici quelques jrs mais pr le mt que du bon !!! Bien content le ced !!

 

PS : du coup j'ai mal au genou maintenant !!! :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

BRM de 200km pour moi samedi dernier, un peu plus de 8h de selle, armé de mon cuissard Assos FI Mille, d'une bonne couche de crème Assos en préventif sur les ischions et sur la peau du cuissard, une selle Fizik Aliante Versus, et aucune douleur, un vrai bonheur.

Voilà bien quelque chose dans lequel il ne faut pas hésiter à investir, bien plus important qu'une nouvelle paire de roues... Un bon cuissard, une bonne selle, de bonnes chaussures!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi, je suis assos addict, un uno long pour l'hiver, un corsaire pour l'automne et le printemps, et 2 uno courts et un mille court pour l'été, plus une veste ij habu que j'ai bcp portée cette année (l'investissement en valait la peine) , même un maillot court semble mieux que tout ce que l'on peut trouver ds le commerce, mais je n'ai pas encore essayé, la veste intermediate 7 me plaît bcp aussi, mais il faudrait attendre des soldes...Aprés ça , il semble impossible de revenir à qqch de plus commun, mon c... va faire le difficile! Au niveau selle rien ne vaut une selle italia avec revêtement cuir, SLR gel flow par ex. Cet hiver j'ai roulé sur mon BMC GRANFONDO 02, avec une selle Royal en revêtement synthétique, et mes blessures inguinales sont de retour, c'est énervant et diffficile à faire disparaître!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...