Aller au contenu

Une carte grise pour les vélos ?


Johnny AMEDRO
 Share

Messages recommandés

Pour l'instant il n'y a rien d'officiel au ministère. Mais avec ce gouvernement de dictature , de magouilleurs, de boursicoteurs, de défenseurs des lobbies du CAC40, tout est à craindre.

NB ceux qui ont des "beaux vélos" normalement les cadres sont déjà marqués et numérotés.

Même le mien Vitus à (-1000€) est marqué sur le dessous de la boîte de pédalier.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis bien d'accord avec toi, mais tu sais ici en France gueuler d'abord et réfléchir ensuite est un sport national.

Si demain je dois acheter un vélo d'occase (on parle de déplacement urbain ici, c'est principalement l'objet de la loi), qu'il est gravé et que le vendeur ne peut pas me prouver qu'il est à lui je passe mon chemin.

Une fois je suis allé chez un gars acheter un vélo d'occase sur leboncoin, il en avait un dizaine sur son balcon...

Le vol de vélo en ville est un vrai fléau, les routards ne représentent qu'une petite minorité du parc vélo.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est oublié un peu vite que l'immatriculation des vélos étaient obligatoire jusqu'en 1959 (loi du 28 avril 1893). La plaque d'immatriculation obligatoire jusqu'en 1943 a été remplacé par un timbre fiscal par la suite. En 1958, les recettes de cette taxe étant jugées dérisoires pour le budget de l'état, elle sera supprimée. Pour mémoire, en 1958, cela coûté 25 F soit environ 0,45 € par an.

Mais pour le législateur, l'intérêt de cette taxe, outre l'aspect financier, était la protection contre le vol, grâce à la plaque d'immatriculation. Jusqu'aux années 1950, le vol de vélo était considéré comme un vol aggravé et sévèrement puni. On peut se rappeler des affres vécus par le héros du "Voleur de bicyclette" de Vittorio de Sica.

Aujourd'hui l'Etat accorde une prime pour l'achat d'un vélo électrique (n'utilisant pas de batteries au plomb), il apparaît donc normal que s'il subventionne, il contrôle l'utilisation de l'aide accordée pour éviter le vol, le détournement et le recel. Par ailleurs, combien d'entre nous ont subi des vols de vélos dont le coût d'achat représente parfois plusieurs milliers d'euros, vélos revendus souvent sur des sites d'annonces sans aucun contrôle. Combien d'entre nous ont acheté en toute bonne fois un vélo dont le vendeur serait bien incapable de fournir la facture d'achat. Et j'en profite pour rappeler que le recel est autant puni que le vol et qu'il est parfois plus facile pour les forces de l'ordre d'inculper un acheteur trompé de recel que d'arrêter le voleur.

Alors au-delà des discours populistes sur les tracasseries administratives et la charge de l'impôt, on peut lire cette proposition comme un juste contrôle de l'utilisation des deniers de l'Etat et un outil dans la lutte contre l'insécurité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"sévèrement puni." c'est justement là que le problème ce trouve , la justice actuel est débordé les flics aussi ...

A Metz on a des vélos Indigo en locations depuis 1 an , protégés etc avec gps... cela n’empêche pas qu'il y a 1/3 de la flotte de vélos qui sont volés ou abîmés ....quand on choppe un jeune dessus il dit qu'il l'a trouvé lol .....

Je te rappel qui'il y a un nombre important de personnes qui roulent sans permis ou assurance malgré les risques soit disant encouru ..... en vélo se sera pareil avec les barjots jeunes et insolvables  ...

Je pense que cette mesure vas être dur a appliqué et peu efficace mais bon on verra ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sous couvert de moins de vols, de traçages de vélos, de sécurité (prétextes nobles), on va se retrouver sous peu avec une taxe supplémentaire, le gars qui vole un vélo "marqué" revend le groupe, les roues et basta ! C'est de l'enfumage gouvernemental ! Je rejoins JP Martinez pour la mise à l'écart de cette bande de bons à rien! Mais car il y a un mais, par qui les remplacer????????????????????????????????????

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



















Elisabeth BORNE

 



@Elisabeth_Borne




·

1h



 





 


Faux ! Le #PlanVélo généralisera progressivement le marquage des vélos (qui existe déjà) lors de leur vente par un professionnel pour lutter contre le vol : dispositif simple et efficace. Il n’y aura évidemment pas la moindre « carte grise » et aucun document à porter sur soi!


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur le certificat, il y aura forcément description du vélo, donc probable impossibilité de le personnaliser. Les "standards" multiples qui n'en sont plus limitaient déjà de plus en plus le choix des périphériques, eh bien là ça risque d'être encore plus verrouillé par la loi. A chacun de voir, une Dacia non plus on ne peut pas la personnaliser, c'est super fun.

De plus mes vélos sont en métal (alu, acier et titane), ce sont des pièces de collection que j'ai peaufinées. Les truc actuels me plaisent très moyennement, j'ai couru sur du carbone et je n'ai pas aimé. J'ai du "néo-vintage" et je cours avec parce qu'un vélo c'est fait pour rouler, mon vélociste arrive à me trouver des pièces de tradition, pour les cadres j'ai acheté des fins de stocks à vil prix, parfois venu de coins méconnus mais avec une tradition cycliste. Ca me ferait bien mal de les "graver" ou de les "tatouer" en sachant très bien que ça ne les protégera absolument pas du vol (j'ai déjà mon nom dessus, mais au moins deux partiraient sans aucun problème à bon prix aux US où les collectionneurs raffolent du matos que j'ai, et à mon avis, le certificat machin truc français, là-bas, ils s'en fichent si c'est pour récupérer des pièces rares italiennes ou tchèques). Je vois bien aussi Emile Arbès faire graver sa belle collection...

Pour le catadioptre... 😃 Actuellement les trottinettes elles ont quoi comme freins ? Dans un autre genre, combien de véhicules agricoles sont vraiment en règle ?

Mes vélos obéissent aux normes UCI, c'est impec pour ce que j'en fais.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les voitures ont une carte grise et cela n'empêche pas le vol. Mais une "immatriculation" des vélos le réduira probablement sans pour autant le supprimer.

Il y en a qui vendent à des prix défiant toute concurrence des "génériques" Time, Colnago, Look, Pina. Bref des contrefaçons car le générique n'existe pas sur ces marques. Et il y en a qui achètent, sachant très bien que ce sont des contrefaçons, d'autres ne voulant pas se poser de question.

Mais je constate que tu n'as pas répondu à ma question😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Disons qu'il y a eu une déclaration de la ministre, suite à une pétition qui a atteint 9000 signatures en un temps record. Reste que le projet de loi prévoit toujours l'enregistrement des vélos d'occasion, (et leur marquage) qui devra se faire dans les deux ans, pour qu'ils soient enregistrés dans un « fichier national des propriétaires de cycles »...

https://www.20minutes.fr/planete/2359031-20181023-video-mobilite-carte-grise-velos-ministre-transports-dement

Vu les experts en com super doués pour noyer le poisson, mieux vaut attendre comment ça va se faire concrètement. Mais en gros on joue sur les mots, il n'y a pas de "papier" gris dans la poche, mais bien d'après le projet l'obligation d'enregistrement, comme pour le fichier des cartes grises des autres véhicules.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben voyons...

J'ai vu comment "on" fait dans d'autres domaines, j'ose espérer me tromper, on en reparlera.

Sans doute après les élections. En ce moment il y a un "truc" qui devait coûter 20 milliards et qui finalement en coûtera 40 en 2019 pour les comptes publics (genre qui finit en dividendes pour l'essentiel d'après les études indépendantes. Il faudra bien trouver le moyen de les récupérer un jour par ailleurs de manière plus ou moins pérenne. En ce moment "on" cherche en catastrophe à combler la différence... Dans ce contexte, ne serait-ce que 15 balles par vélo à récupérer, ça peut valoir le coup de faire revivre un vieux truc (après tout, un impôt sur les bicyclettes a bien existé de 1898 à 1957, et il y a même eu l'immatriculation sous l'Occupation... Officiellement ça empêchait le vol).

 

D'ici là le Père Noël sera passé, il y en a manifestement qui y croient. 😃

 

Bonne journée quand même.

A+

T.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout cela ne serait pas si problématique si ce n'était pas un fichage supplémentaire...Un premier pas. Puis dans quelques années, les "vélos marqués" (à nos frais) seront soumis à encore autre chose de plus restrictif, et tout ça, petits pas par petits pas. Si le peuple accepte ce premier pas, les gouvernements successifs n'hésiteront pas à aller plus loin.On l'a vu avec la vitesse sur départementale: avant 1974, il n'y avait rien, puis 90, maintenant c'est 80....  N'importe quelle dictature agit comme ça, la France ne fait pas exception...

De St Augustin :

 "A force de tout voir on finit par tout supporter... A force de tout supporter on finit par tout tolérer... A force de tout tolérer on finit par tout accepter... A force de tout accepter on finit par tout approuver !"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
 Share





×
×
  • Créer...