Aller au contenu

Le vélo électrique


Messages recommandés

Témoignage personnel : je me suis bricolé mon premier VAE (vélo de recup, annonces sur le LBC pour le kit et la batterie). L'objectif était d'avoir un 'vecteur' pour aller bosser mais sans toutefois avoir un scooter. Equipement : gardes-boues, sacoches, éclairage. Ca m'a permis de comprendre la notion de Watt sur un vélo, de sortir de plusieurs années de sédentarité, de faire tourner les jambes pendant 1h tous les jours de travail, de perdre 10kg sur un an, de gagner en résistance en hiver. Aujourd'hui, je fais la même moyenne, mais en vélo sec. Sans VAE, je ne me serais probablement jamais mis au vélo.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si rouler à 20 km/h vent de face c'est difficile, il suffit de mettre plus petit et de rouler à 15 km/h ou même moins s'il le faut. Je me rappelle avoir roulé (sur le plat) à 12 km/h à l'économie avec un vent de face pourtant assez… décoiffant. C'est la même chose en côte. Évidemment, il faut avoir des braquets suffisamment petits (moi j'ai 😛) et… peut-être que ta femme qui roule en VAE va trouver que tu te traînes. 😃

Et c'est vrai que le confort (position, assise) n'est pas le même. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

vélo, VAE, scooter...

toujours 2 roues et du plaisir, mais...

quand on veut pédaler, il faut faire un choix.

J'ai remué le sujet récemment, car je connais très bien le scooter et la moto, pour de l'utilitaire et pour le loisir et la passion.

J'ai essayé plusieurs VAE, de l'urbain mou et moche, du VTT...c'est vrai que c'est bluffant en montée, chez Bosch il y a du savoir-faire...

Pour le reste je n'ai pas vu la solution que je cherchais : pédaler "à la carte" car j'habite à 30 km du taf, et me faire plaisir.

Le gros avantage du VAE je crois, c'est de permettre au cycliste assisté de se déplacer en pédalant doucement ou fort, sans devoir prendre nécessairement une douche à l'arrivée. Un collègue le pratique à la capitale (la mienne, une fois) et avec son fiston dans le siège enfant. Une soirée un peu trop riche ou arrosée ? Tu règles l'assistance en Turbo. Et les jours de grande forme, tu le laisses configuré en Eco.

Pour ma part, j'ai préféré l'option vélo sec (sans moteur) avec vitesses dans le moyeu, gros pneus, sacoches et phares et une douche chaude à l'arrivée (c'est un luxe en fait !)

Je le pratique de trop loin pour en faire un mode de déplacement régulier, souvent c'est auto+vélo, ou vélo tout seul (mais là, c'est 1h1/2 de retour après le boulot, avec du dénivelé :-p )

Je brule 2 fois moins d'essence dans le scooter depuis quelques mois.

 

Je me fait souvent dépasser par des VAE dans les longues montées. Un petit sifflement qui vient de l'arrière, lentement mais surement. Je pédale p.ex. à du 15 km/h, alors que l'électrique me permettrait presque 25 dans la même montée. Et moins de fatigue à l'arrivée.

Je préfère rouler sans assistance et avoir du plaisir plutôt que d'être esclave de ces vélos lourds et peu gratifiants. Si mon taf était bien plus proche, la situation serait différente.
Tout dépend de ton était d'esprit. Si tu veux le vélo pur, brut avec une note sportive et gratifiante => vélo avec jambes.

Si tu préfères plutôt le vélo comme un déplacement doux, silencieux, non polluant et sans assurance ni permis, le VAE bridé à 25 km/h me semble une excellente solution.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 months later...
  • 4 weeks later...
Bonjour,le VAE est uniquement pour vous un moyen de locomotion et tout votre raisonnement est basé sur ces fondements, et vous faites un comparatif avec le scooter.Mais quid du vélo plaisir,du vélo sportif et du vélo fédérateur.Bons nombres de personnes désirent faire de la bicyclette mais ne peuvent plus ,soit pour des raisons de santé ,d'age ou de niveau.Que nos retraités ,convalescents et certains membres de notre famille( épouse non sportives ou enfants réfractaires aux sports) puissent connaître les joies du vtt sans se poser la question de savoir si ils vont y arriver.Vive le vélo sportif,vive le vélo de loisir.il y en a pour tout le monde et c'est tant mieux.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...

Des vélos légers avec une assistance électrique dans les pelotons :

Oui, mais à condition que cela se voit !

C'est ce que je propose dans le dernier "Le Cycle" :

des pneus rouges pour bien faire la distinction ! 

L'honnêteté des cyclistes avec assistance doit passer par là

 

http://danielclerc.fr/velos_electriques_reflexions.htm

http://danielclerc.fr/theme_velos_electriques.htm

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...
  • 2 weeks later...

Avec une réflexion pareille, la connerie c'est bien toi qui la dit !!!

Mon identification apparente dans un col, calme certainement la jalousie de certains (tu en fait certainement partis) de ce voir doubler alors que leur langue "traine" sur le guidon à 8 km/h

Sans rancune !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 year later...

Amis cyclos bonjour,

Je souhaite relancer ce fil sur les VAE qui, faut bien le reconnaître, n'est pas très disert sur VELO 101 (sauf erreur de ma part).

Bon, on laisse tomber les invectives, on se respecte et on discute ok? Pour ma part, j'ai toujours trouvé des réponses sur ce site et l'expérience des intervenants me laisse toujours pantois.

Voici ce dont à propos duquel j'écris aujourd'hui. Mon projet est d'acquérir un VAE pour aller au boulot, si possible tous les jours avec. J'ai 17kms aller, donc une petite quarantaine aller-retour, sans dénivelé (j'habite en RP) à part une légère petite côte du Pont de Charenton à Vincennes.

Je cherche donc un VAE 100% urbain comme on dit, car sinon j'ai mes vélos "secs" pour rouler le dimanche et en vacances. 

J'ai un peu potassé le sujet et je sais à peu près ce que j'aimerais avoir :

Un vélo cadre Homme (c'est à dire avec une barre transversale : PAS DE COL DE CYGNE beurg ! Par exemple, le cadre hollandais du ASKOLL EB2 me plaît beaucoup, ah les italiens niveau carrosserie c'est quand même quelque chose...) avec une fourche rigide. Je ne veux pas d'une fourche suspendue qui pèse plus lourd et n'apporte rien sur l'asphalte (à ce que je crois), sans parler de l'esthétique...

La question de la batterie-autonomie : je me dis que comme j'ai encore de bons mollets, je devrais moins solliciter l'assistance. J'aimerais néanmoins ne pas avoir à recharger la batterie tous les 4 matins. Du coup, c'est 500W minimum ? Ou l'ampérage est aussi déterminant (plus pour le temps de charge j'ai l'impression)?

A propos de la batterie, j'ai lu quelque part que le nombre de cycles de recharge était à prendre en considération car le coût de rachat (+/- 300€) d'une battereie rajoute au budget de la solution VAE. Cela étant, il me reste 2 ans d'activité professionnelle donc j'envisage une utilisation régulière de mon VAE sur la période, ensuite ce sera selon. Oui, j'ai oublié de vous dire : j'ai passé la barre des 60 ans. 

Niveau moteur, je me fous de savoir s'il est à l'avant, à l'arrière ou au milieu :  c'est vraiment le prix qui fera la différence. Mais peut-être me trompai-je ? 

Justement, s'agissant du budget, j'aimerais rester dans une fourchette allant de 1,5k€ à 2k€ (hors subvention). Et c'est là où les difficultés commencent car il y a visiblement un seuil des 2 000€ qu'il faudrait se résoudre à franchir si l'on veut un matos moyen de gamme (du moins c'est ce que disent les marchands)

Dernière exigence, mais là ça devient la quadrature du cercle : j'aimerais acheter un vélo à minima assemblé en France, faut bien que le pays vive.

Voilà les aminches, si vous avez des idées, des conseils, des retours d'expérience, je suis preneur. Tiens, je n'ai pas parlé de l'entretien d'un VAE vu qu'apparemment y'en a pas (ce qui me fait bien marrer). Ni du débridage mais est-ce vraiment utile ?

Merci.

YC

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...