Aller au contenu

Le vrai du faux de la garantie à vie


Sébastien BÉGUÉ
 Share

Messages recommandés

La garantie légale de conformité d'un bien ne peut pas être inférieure à 24 mois. Elle est attachée au bien et non à l'acheteur. Si l'acheteur cède le bien avant la fin de cette garantie, elle est automatiquement transmise à l'acheteur suivant.

Elle recouvre :
-un bien impropre à l'usage habituellement attendu d'un bien semblable (par exemple, produit habituellement prévu pour fonctionner sans fil sur batterie qui doit finalement être branché sur secteur);
-un bien qui ne correspond pas à la description donnée par le vendeur même s'il fonctionne parfaitement (par exemple, la couleur ne correspond pas au modèle présenté);
-un bien qui ne possède pas les qualités annoncées par le vendeur ou convenues avec vous (par exemple, une hotte aspirante présentée comme particulièrement silencieuse s’avérant bruyante);
-un bien qui présente un défaut de fabrication, une imperfection, un mauvais assemblage.

Il n'est pas question ici d'usure anormale qui peut-être couverte par la garantie légale des vices cachés.

Si le client constate un défaut plus de 2 ans après la livraison du bien, il ne peut plus bénéficier de la garantie légale de conformité. Il peut éventuellement bénéficier de la garantie commerciale aux conditions fixées par le vendeur ou le fabricant.

Que certains constructeurs offrent une garantie à vie et la respecte c'est bien de le faire remarquer.

Que d'autres y mettent des conditions restrictives, c'est leur droit.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 year later...

"Ah les cycles Laurent, je me souviens de leur publicité dans les années 95 environ. "

Je n'ai jamais entendu parler, Yves, des "cycles Laurent", ni lu un quelconque article à leurs sujets.

Modèles très "régionalisés", je supose ... y aurait-il un rapport avec l'ancien coureur pro Michel Laurent, coursier d'un niveau korrekt ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...