Aller au contenu

Giro 2020


Sylvain KARLE
 Share

Messages recommandés

Vous (l'ensemble des intervenants dans ces querelles, Brice Séraphin et ceux qui lui répondent) ne faites que jeter de l'huile sur le feu, ce n'est pas comme ça que vous allez l'éteindre.

Soyez responsables et les discussions pourront redevenir plus sereines.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La concurrence est moins forte que sur le TDF, mais ce qu'on demande à Démare, c'est de battre les présents, pas les absents.

Anquetil a gagné 4 de ses 5 TDF après la chute et la fin de carrière de Rivière. Les aurait-il tous gagnés sans le col de Perjuret ? On ne le saura jamais et c'est bien 5 TDF qui sont au palmarès d'Anquetil.

Ceci est particulièrement vrai pour un sprinter : on lui demande de tenir la roue des meilleurs et de les battre sur le fil, pas d'être intrinsèquement le meilleur. Ça ne sert donc à rien de spéculer sur ses succès (ou pas) dans des configurations de course différentes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sagan n'est effectivement plus ce qu'il était cette année. Gaviria semble en dessous par rapport à son niveau du mois d'août, et Viviani n'est que l'ombre de lui-même depuis son arrivée chez Cofidis, tu as raison.

Mais rien ne dit que les choses ne vont pas évoluer pendant le Giro. Il reste deux bonnes semaines de course.

Quant à Démare, il a démontré cette année qu'il avait passé un cran. Pour preuve sa victoire à Milan-Turin devant le gratin, et sur son tableau de chasse il a quand même Ewan qui marchait fort sur le Tour, Bennett maillot vert du Tour et Van Aert entre ses deux victoires sur les Strade Bianche et Milan-San Remo.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les absents ont toujours tord , et pour ceux qui ne sont pas au top de leurs forme ils ne s'en prennent qu'a eux ,arnaud n'a pas fait le tour il est frais ,et il a fait ce qu'il fallait pour etre au top sur le giro qui est son objectif sa marche pour lui et c'est tant mieux ,ont ne vas quand meme pas lui reprocher 😆

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour Nabali c'est un peu different.


Il gagne parce que les autres ont fait une erreur  ( ça fait parti du jeu) pas parce qu'ils étaient moins performants


Si tu vas par là, on peut dire aussi que les autres sprinters du Giro ont fait une erreur de préparation (ça fait partie du jeu), qui expliquerait qu'ils ne soient pas à leur meilleur niveau.

Ou encore que Viviani a fait une erreur en signant chez Cofidis. Mais ça fait partie aussi du jeu.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les autres sprinters du Giro ont fait une erreur de préparation

Mais parfaitement

Ou encore que Viviani a fait une erreur en signant chez Cofidis.

mais absolument mais si je pense qu'on l'a un peu poussé à partir.

Mais ça fait partie aussi du jeu.

oui

Bon entre une erreur de préparation et une chute tu admettras que l'on n' est pas dans le même registre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

LES SPRINTERS TOUR DE FRANCE

il y a ceux que je nomme " les purs puissance purs ", c'est à dire ceux qui ne gagnent des etapes qu'en sprint massif, quasi jamais en echappées, qui en gagnent plusieurs à chaque edition et qui brillent ainsi pas mal d'années sur le tdf . il y a donc des ERES de sprinters

et les autres ........ hors concours: MERKX qui gagnait en toutes circonstances.

les plus ou moins purs, dans l'ordre chronologique:

rick VAN LOOY; edward SELS; willy PLANCKAERT; guido REYBROUCK; marino BASSO; eric LEMAN ; patrick SERCU; rick VANLINDEN; jacques ESCLASSAN; freddy MAERTENS (12 etapes); jan RAAS (9) ; shaun KELLY; eric VANDERAERDEN; jeroen BLIJLEVENS; djamolidine ABDOUJAPAROV (9) ; eric ZABEL (12 ) ; mario CIPOLLINI (12) ; tom STEELS; robbie MAC EWEN (12) ; thor HUSHOVD; tom BOONEN; alessandro PETACCHI; mark CAVENDISH (30); peter SAGAN (12); andré GREIPEL (11); marcel KITTEL (14)

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il ne me semble pas que tu sois venu nous dire un mot sur les 500 W de Ganna, alors, quelques remarques.

Tout d'abord, les 526 Watts de Ganna sur 13' c'est quelque chose trouvé sur Strava, donc, comme je n'ai pas les circonstances, à ignorer.

-- Coût du démarrage de 0 à 60 km/h pour un cycliste de 90 kg, vélo compris :

0,5 m v^2  = 12,5 kJ

- Total (intégrale) de l'énergie fournie en 4' à 600 W = 600 X 240 = 144 kJ

On voit que moyenné sur 4 mn le coût du démarrage atteint 12,5/240 = 52 watts.  

52/600 = 8,7%

Avec la même puissance, s'il partait lancé, au lieu de rouler à 59,5 km/h (4'02"), il pourrait rouler 8,7 / 3 = 2,9% plus vite, soit 59,5 + 1,7 = 61,2 km/h. => 17 m/s 

-------

Si je prends 1,19 g/cm^3 pour la densité de l'air et 

0,2 m^2 pour le SCx de Ganna, je tombe pile-poil sur 600 Watts pour la puissance nécessaire pour rouler à 61,2 km/h sur une piste en bois (Crr = 0,001).

On peut pinailler et ajouter 1-2 % pour les pertes en transmission, mais compte tenu qu'on ne sait pas quel est le SCx de Ganna ...

Si son SCx est seulement de 0,19 m^2, on descend à 570 Watts.

Et ainsi de suite, env 540 W pour 0,18 m^2.

Mais étant donné le gabarit de Ganna, je doute qu'il descende en-dessous de 0,19 m^2.

Donc, le mec produit 600 W sur 4 mn, il est vraisemblable qu'il puisse faire 570 W sur 8 mn, 540 W sur 16 mn, etc.

Donc il n'y a pas de quoi être surpris qu'il développe plus de 500 W sur 10 ou 20 mn dans un col.

On reste encore sur un VO2 max un peu inférieur à 90 ml/mn.kg.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...