Aller au contenu

Superprestige


Christophe TEILLIER
 Share

Messages recommandés

Un Van Aert une jambe au-dessus d'un Van Der Poel vite débordé .

Oui Michel , Pidcock comme Van der Haar ont abandonnés sur un parcours , deux poids plume ..Course spectaculaire , à l'ancienne comme dit Jean-Pierre et peut_être un chouïa un dessous des anciens dans les labours et les pentes sévères et pédestres.

Il fallait des lombaires en acier .

Pas de suspense mais course agréable . Pour le téléspectateur . Les spectateurs absents plombe l'ambiance habituelle des cyclo-cross belges .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

déjà que j'ai hésité a employé "a l'ancienne" alors "en dessous" je n'aurais pas osé ...........

1 tour en moins dans cette galère tu dois apprécier d'être doublé .......

quel puissance dégagé par Van Aert, même en courant il dégage de la force avec ses appuis merci a lui de nous régaler en sous bois comme sur la route . 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pareillement , je crois que MVDP a levé le pied et que dominé ce Dimanche par Van Aert deux minutes ou 30secondes n'avaient plus d'importance .

Mais encore une fois l'écart très important avec tous les concurrents indique une supériorité nette .

J'attends avec impatience les confrontations des jours prochains sur des terrains différents pour voir la réaction du perdant magnifique .

J'avais d'ailleurs dans un commentaire  récent souligné le regain de forme de Van Aert .

Vivement la suite !

Ethias cross à Bredène Mercredi 20 Décembre

Trophée des AP assurances Vendredi 1er Janvier

Gullegem le Samedi 2 Janvier

Coupe du Monde  Pays-Bas Dimanche 3 Janvier

Une bien belle fin de semaine pour les amateurs de cyclo-cross en attendant les courses sur route qui se profilent .

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je n'oublie rien du tout en 2017 et 2018 VDP a déjà sorti de sa roue Van Aert a la pédale (et pas qu'une fois)  et  Van Aert  a été blessé en 2019.

ce sont 2 coursiers qui ont un niveau sensiblement égal alors un coup a toi un coup a moi 

sur le sujet qui nous préoccupe là c'est toi qui semble oublier que la veille VDP avait couru et gagné, pendant que Van Aert "faisait de la chaise longue" ils n'étaient donc pas sur un pied d'égalité en ce qui concerne leurs capacités physiques du jour  un était a 100% Van Aert et l'autre VDP avait peut être 95 voir 90 %  car entamé de la veille. maintenant croire a un regain de puissance (gagné en si peu de temps) qui permettrait en cyclo cross de mettre 2 mn 40 a VDP me parait être du niveau d'un fantasme (c'est mon avis je peux me tromper) 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui j'ai revu le déroulé de la course VDP fait 8 tours  (en prise) sur 9 et seul a l'avant,

Van Aert crève dans le 1er tour et fait des efforts pour rentrer sur un petit groupe qui a peu d'avance sur lui, il se refait une santé au chaud derrière dans ce groupe et fait le jump pour revenir sur le groupe de devant (il l'à fait 2 fois au tour 3 et 4)  il n'a jamais eu plus de 15' secondes a boucher entre les  groupes et il reste tranquille jusqu'au 8ème tour ou il se débarrasse de ses adversaires,

en gros il a fait en effort maximum que 3 voir 4 tours  et VDP 8 sur les 9 ce qui me semble un peu expliquer un état de fraicheur supérieur le lendemain  

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Grand Prix Sven Nijs:

Mathieu van der Poel a remporté le GP Sven Nijs à Baal. Le champion du monde en titre a parcouru les 3 derniers tours en tête. Wout Van Aert a terminé deuxième à 8 s.

Hermans a mené durant le premier tour. Puis Tom Pidcock l'a rejoint, puis l'a distancé. Van der Poel a rejoint Pidcock au troisième tour. Peu de temps après, Iserbyt et Van Aert ont également réussi à rejoindre le duo. Van Aert a alors pris la tête et a donné le rythme, mais Michael Vanthourenhout a néanmoins réussi à rejoindre les quatre leaders.

Avec une accélération, Mathieu van der Poel a tenté de laisser ses quatre compagnons  derrière lui à trois tours de la fin. Le groupe de tête a éclaté et Van Aert a été retardé sur chute.

Pidcock a contre-attaqué, mais n'a pas pu rejoindre Van der Poel. Van Aert a réussi à revenir sur Pidcock et a tenté de revenir ensuite sur Van der Poel. Van Aert est revenu à 8 secondes, devant se contenter de la deuxième place.

Pour la quatrième année consécutive, Van der Poel a pu célébrer la victoire à Baal le premier jour de la nouvelle année: sa sixième victoire de la saison.


1. Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) en 1:00:18
2. Wout van Aert (Jubmo-Visma) à 8s
3.Tom Pidcock (Trinity Racing ) à 32s
4. Eli Iserbyt (Pauwels Sauces-Bingoal) à 41s
5. Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauces-Bingoal) à 46 s
6.Toon Aerts (Baloise Trek Lions) à 1m10 s

 

 

 

 

 
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share





×
×
  • Créer...