Aller au contenu

TDF 2021 blabla .....


Messages recommandés

Je le redis , on fait quoi . Râler c'est bien mais personne ne sait quoi faire .

J'ai vu les chutes , qui est fautif, les organisateurs ? Quand Roglic tombe , il tombe tout seul, ou quelqu'un du peloton lui a fait un croc aux roues . Ewan a l'air de déraper et tombe .

On te sort le tracé , oui mais quand en formule 1 t'as un virage serré tu ralentis, un peloton c'est plus compliqué . Les mecs prennent toute la largueur de la route, un escargot passe la tête, le cycliste le percute et tombe . Faut pas mettre toutes les fautes sur les autres . On ne peut pas refaire toutes les arrivées dans les villes .C'est la masse qui créé les chutes .

Yaka foquon

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a un moment faut arrêter les bêtises celles  tenues par certains et celles faites .

Le tracé du Tour de France est sûrement " déposé" une année ou deux avant son déroulement. 

Je ne sais pas si les équipes  ont la possibilité de voir le tracé. 

Les chagrins diront que deux  ans avant il est difficile de connaître les équipes qui participeront. 

Les instruits penseront qu ’une solidarité peut s ’instaurer ,même si l ’equipe ne participe pas ,mais du moins voir le tracé et les problèmes  éventuels. 

Je ne sais pas comment cela se régit. 

Reste que le parcours, lui peut etre reconnu,il restera toujours une part d incertitudes ,je ne parle pas de la pancarte, et qu’il faut faire avec le parcours. 

L ’euphorie de certains coureurs génèrent la galère des autres. 

Dans beaucoup de métiers, il y a des risques ,c est la vie .

J ai vécu des moments très difficiles  ,je ne vais pas comparer ,mais quand on la trouille on reste chez soi et on ne  va pas chercher la culpabilité  chez l ’autre ...

J ’assume .

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ecoute l'interview de Pierre Rolland, il l'explique assez bien...

Hier sur les 5 derniers km, il n'y avait pas de difficulté majeure excepté la grande courbe ou un coureur a tiré tout droit et balancé dans le peloton comme dans un jeu de quilles.

Prendre les écarts à 5km de l'arrivée aurait permis une arrivée plus sereine avec 30-40 coureurs à fond (les sprinteurs + les trains) au lieu de 150. Peut-être c'est une solution à envisager de décorréler l'arrivée "classement général" de l'arrivée pour le victoire d'étape sur les étapes "de plaine".

Ceci-dit sur les diverses chutes collectives qu'il y a eu depuis le départ, ce type de mesure en aurait peut-être évité une, les autres sont dues à des erreurs individuelles ou l'imprudence d'une spectatrice... un gel à 5km n'aurait rien changé...

Après, le commentaire de Pierre Rolland sur le vélos qui permettent d'aller de plus en plus vite sur le plat est édifiant. J'ai cru entendre Jean-Louis Aguilar 😆

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a un fait indéniable: c'est la fréquence croissante des chutes, quand à trouver des solutions ce sont évidemment les intéressés (instances dirigeantes, manager, coureurs, organisateurs, ....) qui devraient d'abord identifier les raisons de cette fréquence nouvelle et ensuite tenter de trouver des solutions réalistes.

Ne rien faire ou faire l'autruche sur ce problème serait effectivement le plus simple et le moins fatiguant pour ceux qui ne sont pas sur le vélo.

Dans les années 70 et 80 il y avait beaucoup d'accidents mortels en F1 et en moto, les pilotes ont protesté fortement et efficacement, et depuis, grâce aux mesures prises, il y a tjs des accidents et des chutes mais beaucoup moins de décès alors que les vitesses sont de plus en plus élevées.

 

   

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu es  sérieux ?

Après il faut développer.

La course s' arrête pour des chutes.?

Le parcours est  connu les points chauds aussi .

Ce sont des professionnels, et ils se doivent de l 'être à chaque minute .

En voiture  on anticipe ,à  vélo itou ,

C est la vie .

La grève ,la place ,la plage ou l 'arrêt du travail, bel exemple. 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sinon on pourrait rétablir le trafic normal sur les routes pendant les étapes, avec les voitures les camions les tracteurs les feux rouges les stops tout ça, à mon avis ce serait une bonne chose, non?

Ben quoi...?

Au moins les mecs feraient gaffe, et ne rouleraient pas comme des dératés, je ne comprends pas que personne n'y ait encore songé :-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur une vidéo postée hier soir par Philippe Gilbert, il explique que la CPA, après consultation des coureurs avait demandé à ASO de geler les temps aux 5 km compte tenu de la dangerosité du final. ASO avait accepté mais l UCI a refusé.  Les coureurs sont beaucoup plus remontés contre l'UCI que contre l'organisateur.  Les décisions contestables après la chute de Thomas n'ont pas arrangé les choses. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La prise de temps avant la ligne me semble une bonne solution à généraliser. 

Les équipes de leaders du CG s'ajoutent à la bataille jusqu'à la ligne car les cassures de quelques secondes coutent trop cher dans la densité actuelle. Ca fait trop de monde devant. 

Il suffit d'imaginer une configuration de course où les temps sont pris à 5 km et la victoire/points/bonifs attribuée à la ligne. Plusieurs avantages :

  • L'équipe du maillot jaune n'a besoin de rattraper une éventuelle échappée dangereuse que jusqu'à cette ligne 
  • Les équipes de leaders libèrent les avant postes entre 5 et 10 km de la ligne d'arrivée
  • Les temps sont pris avant l'emballage final donc un leader piégé à + de 5 km ne perd pas de secondes supplémentaires sur le groupe de tête à 70 kmh
  • On évite la situation ridicule où un coureur qui crève à 3 km perd moins de temps qu'un coureur lâché à 2 km. 
  • Ca ne change rien sur une étape avec des bordures/cassures 
Evidement applicable uniquement sur étape "sprint massif" avec par exemple aucune côte répertoriée dans les X derniers km (un peu comme la règle des 3 km il me semble à étendre au arrivées en bas d'un col ou après une bosse)
Ca permettrait je pense de réduire le risque de chute en général et également de piéger un favoris sur une étape sans enjeu. Un leader qui tombe loin ou a un ennui mécanique à 10 ou 30 km même tarif que d'habitude. 
Alors oui on aurait potentiellement un échappé avec un temps inférieur au vainqueur mais personne ne regarde les temps du top 10 sur un sprint massif et c'est pas 30 ou 40 sec qui vont faire remonter un sprinter au classement. Si c'est en début de tour et qu'il n'y a pas d'écarts c'est aux équipes de sprinters de rattraper l'échappée avant les 5 km sinon le premier à y passer aura la maillot jaune tout simplement. 
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...