Aller au contenu

TDF 2021 blabla .....


Messages recommandés

Bravo au Cav. Et de 4 et le record d'Eddy egalé. On peut dire ce qu'on veut mais aucun sprinter n'a réussi ce que le Cav est en train de réaliser. Bien sûr il a le meilleur train et Ewan n'est plus là mais un sprint ce n'est pas que les 200 derniers mètres.

Eddy est considéré comme le plus grand coureur de tous les temps. Le Cav est pour moi le plus grand sprinter de tous les temps. Sa façon de se faufiler comme un chat, un peu comme McEwen est un plaisir pour les yeux.

Je crois qu'avant son retour au premier plan il était, il y a quelques années, capable de gagner sans train. Ce qui faisait sa force était sa double accélération. Il l'a perdue aujourd'hui et il a besoin d'un bon train pour gagner.

Encore bravo au Cav que j'aime bien. Et si quelqu'un doit battre le record de mon idole tant mieux si c'est le Cav et personne d'autre.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai connu et couru avec un breton - Jacky Botherel - qui avait cette double accélération mais n'a pas fait une grande carrière parce qu'il n'avait pas assez de "caisse" pour le monde des pros (comme le Cav au début de sa carrière pro), en amateur il avait gagné le championnat du monde sur route de 1965 à San Sebastian. En 1967 j'ai eu l'occasion de faire une course par étapes en Argentine avec le 4ème de ce championnat, Delmo Delmastro.

https://br.wikipedia.org/wiki/Jacques_Botherel

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hé Michel tu rigoles ou quoi?!

Ce record, c'est du pipi de chat. D'ailleurs il faut comparer ce qui est comparable, et là on a un tableau assez parlant, le record de notre idole est tout simplement imbattable: voir tableau en fin d'article

https://www.rtbf.be/sport/cyclisme/tourdefrance/detail_tour-de-france-cavendish-la-terreur-des-sprints-et-merckx-le-cannibale-deux-coureurs-que-tout-oppose-reunis-par-un-record?id=10799242

J'ajoute que Monsieur Cavendish est emmené dans un fauteuil par son équipe là où Eddy se battait seul contre tout le peloton qui voulait sa peau, ce n'est pas du tout le même contexte.

Cavendish est un champion, Merckx est un dieu.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On s'en fout. Bien sûr on ne peut pas comparer. D'ailleurs le Cav est le premier à le reconnaître. Il n'empêche il est le plus grand sprinter de tous les temps.

Oui sur ces dernières victoires il a besoin d'un train parce qu'il veillit mais pour ses autres victoires lorsqu'il était plus jeune il n'en n'avait pas vraiment besoin.

Merckx a dit que tous les records étaient faits pour être battus. Je ne pense pas qu'il dort mal pour la cause.

Pourquoi toujours minimiser la victoire d'un sprinter ? C'est aussi du grand art et il ne faut pas avoir froid aux yeux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

+ 1 

tout à fait d'accord avec ton point de vue ..

et ce qui est dommage , c'est que tous les gens qui ne connaissent rien au vélo, mais qui entendent de partout par les différents et nombreux médias que  "le record de Merckx va être battu ! "  , s'imaginent que Cavendish est plus fort que Merckx et ne font même pas la différence entre une victoire gagnée au sprint et des victoires remportées sur des contre la montre ou sur de belles et difficiles étapes de montagnes ...  

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J’ai aussi eu l’occasion de le côtoyer ainsi que son ami Bocande (vainqueur d’une étape sur la route de France) lors d’un Brest Dinard Evry ( ils avaient trop salé la soupe ) et participaient sans se mêler au débat !

Devant mon étonnement de le trouver là Jacques Botherel m’expliqua que l’on peut être Tout bon chez les amateurs et chez les pros exploser (kilométrage différent etc…)

J’en garde un excellent souvenir 2 mecs sympa bien posé sur le vélo et d’une grande disponibilité. Pour la petite l’histoire c’est Camille Lemmens qui avait gagné à Evry

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merckx avait aussi une fameuse équipe. S'il a perdu le Tour 1975, c'est aussi en partie à cause de l'absence de Joseph Bruyère blessé.De même; en 1971, dans l'étape Orcières-Marseille, s'il n'a repris qu'un peu plus de deux minutes à Ocana, c'est parce que Bruyère avait subi une crevaison dans la descente et que le DS avait demandé à 2 équipiers de l'attendre. Ils ne sont jamais revenus, sinon, ils auraient cassé les relais du peloton en chasse derrière le groupe Merckx. La course aurait été pliée si Merckx avait repris 10 minutes ce jour-là.

Question train, il y en a aussi en montagne pour emmener le leader.

Bien sûr, on ne peut pas comparer les victoires de Merckx avec celles de Cavendish. Aussi ce sont deux époques différentes. Et personne n'en conclut que Cavendish est plus fort que Merckx. Certainement pas moi. Mais de là à en conclure que les 34 victoires du Cav ne valent rien, je ne suis pas d'accord. 

Je n'aime pas quand on sous-estime systématiquement la victoire d'un sprinter. On ne gagne pas 34 sprints dans la plus grande épreuve du monde si l'on n'est pas le meilleur dans cette discipline.

J'adore voir un sprint et la façon dont les meilleurs parviennent à se maintenir dans les 5 ou 10 premiers d'un peloton qui roule à plus de 60 km/h pendant les 20 derniers kilomètres. Je le répète, ce sont des artistes. Se faufiler, frotter, passer par un trou de souris, c'est beau à voir.

Ce record n'est même pas un record. Si l'on fait le total des étapes gagnées par Merckx dans les 3 grands Tours, celui-là n'est pas encore prêt d'être battu.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
 Share





×
×
  • Créer...