Aller au contenu

Les trois Grands Tours en bikepacking


Sylvain KARLE
 Share

Messages recommandés

Oui il faut du courage et un peu de folie aussi je pense et pas de femme et enfants ...

être sans assistance ,dormir dehors , se trimballer avec plein de matos sur le vélo , rouler tous les jours par tous les temps et faire les mêmes étapes que les pros c'est assez incroyable , peu de gens en sont capables physiquement comme mentalement  .....

 

Il a trouvé un nouveau copain pour l'accompagner sur cette Vuelta qui s'appelle Pierre Charles ( merci a Michel Serre pour me l'avoir dis)  un doux dingue aussi qui a 42000km déja en 2021 et qui roule aussi par tous les temps ...jeudi par exemple il a fait 286km par 45° en Espagne ressenti 48 ...😛

https://www.strava.com/activities/5782698794

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est vraiment la grande aventure, là c'est un niveau super pro

Dans nos campagnes nous croisons de plus en plus souvent de drôles de voyageurs à vélo. hier une maman VAE le papa vélo routier normal et remorque avec le petit, ils allaient à Vassivière (le lac ) , étapes de 70 à 100 km, selon les jours, pour faire leur tour de France.

la semaine dernière un Suisse Allemand avec u vieux biclou, faisant les chemins de St Jacques de Compostelle. Son vélo un demi course des années 60 , tout rouillé. Je lui ai conseillé de régler ses vitesses et mettre de l'huile sur la chaîne. Il avait un sac à dos posé sur le porte bagages et une panière à l'avant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le vélo aventure a plein d'avantages , pas cher , liberté , coté nature et découvertes , dépense physique .....

le Gravel est hyper pratique pour cela car il a l'avantage d'être léger polyvalent et d'avoir un vélo pas hyper chargé du coup on garde un bon rendement .....

bon là on a affaire a des extraterrestres  avec Maximilian et Pierre Charles.

Gravel et VAE incite au voyage cycliste et on a un réseau de vélo-route sympa   ..... 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour avoir fait ça 2 ou 3 fois, la planification et le travail sur la liste du matériel à emporter à minima est un vrai challenge (qui fait d’ailleurs parti de l'aventure), il ne faut rien oublier et ne rien emporter en trop (en fait en emporte tjrs beaucoup trop , mais d'une fois à l'autre ou s'améliore)

D’ailleurs, au final, nous n'avons pas besoin de tant de choses, et en Europe il y a de quoi se ravitailler partout (donc nullement, nécessaire de se charger trop en nourriture sauf pour qques gels pour moi qui suis diabétique pour éviter les coup dur et hypos: en fait pas si souvent car en mode aventure on s'arrète, on prend un café un coca), et pour le logement aussi ce n'est pas si difficile: bivouac ou chambre d’hôte ou...

Lavage du fond de cuissard le soir au savon à minima et bonne crême à cuissard...😕😉 (Ozone, Assos...)

Bref il faut se lancer et alors c'est le bonheur...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...