Aller au contenu

Tubeless


Marcel BONNARD
 Share

Messages recommandés

Il y a 8 heures, Michel DURY a dit :

si d'aventure il advint que je crevasse dans mes Pyrénées, seul au milieu d'un col sans nom, a mille lieues d'un salvateur Norauto

J'ai crevé dimanche dans la descente du Soulor, mais avec mes anciennes roues. Ma faute, un Pro4 avec presque 9000 km (6 400 à l'avant, 2 400 à l'arrière).

Quant à mes Mavic, on verra ce week-end 😊

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, James JEAU a dit :

Technologie tubeless sans fond de jante Fore

C'est donc une roue Mavic, pas besoin de ruban d'étanchéité, si elle tient 3 bars il n'y a aucune raison quelle ne tienne pas 5 ou 6 bars. Si ta roue Mavic n'est pas estampillée UST pas sur qu'elle soit compatible avec un montage tubeless. J'avais tenté de convertir tubeless une Ksyrium Elite sans succès. 

Modifié par Gérard CRESPO
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, Gérard CRESPO a dit :

C'est donc une roue Mavic, pas besoin de ruban d'étanchéité, si elle tient 3 bars il n'y a aucune raison quelle ne tienne pas 5 ou 6 bars. Si ta roue Mavic n'est pas estampillée UST pas sur qu'elle soit compatible avec un montage tubeless. J'avais tenté de convertir tubeless une Ksyrium Elite sans succès. 

Est-ce que c'est un Ksyrium Elite UST ou ancien model qui n'est pas tubeless ready.?

 

Cela n’empêche pas que une jante Mavic UST se combine le mieux avec les pneus tubeless Mavic (fabr. Hutchinson).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Johan ASSINK a dit :

Est-ce que c'est un Ksyrium Elite UST ou ancien model qui n'est pas tubeless ready.?

 

Cela n’empêche pas que une jante Mavic UST se combine le mieux avec les pneus tubeless Mavic (fabr. Hutchinson).

C'était une Ksyrium Elite 2010 donc pas ready bien qu'elle soit en perçage "Fore". 

Modifié par Gérard CRESPO
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 58 minutes, Gérard CRESPO a dit :

C'était une Ksyrium Elite 2010 donc pas ready bien qu'elle soit en perçage "Fore". 

J'ai roulé des Mavic Aksium et j'ai encore maintenant des Fulcrum Quattro avec dans le temps les pneus tubeless Schwalbe Ultremo, One et Hutchinson Fusion 3, puis Fusion 5 et en ce moment des Schwalbe Pro One sans trop de problèmes pour faire les jantes étanche. Les Fusions j'arrivais même à monter avec un pomp à pied. Le clou c'est qu'il faut bien coller une tape tubeless avec un largeur du bord à bord de la jante. :classic_wink:

Modifié par Johan ASSINK
  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voici maintenant un an tout juste que j'ai décidé de m'essayer au Tubeless. J'ai au préalable essayé de rechercher un maximum d'infos diverses, dans les revues, chez les revendeurs, sur les forums. J'ai sauté le pas au moment où je me suis offert une paire de mavic slr, jantes spécialement étudiées pour le Tubeless, sans fond de jante. C'était un détail important pour moi, hors de question de me prendre la tête avec des fonds de jante. J'ai choisi les pirelli tlr après maintes comparaisons des produits du marché. Environ 5500 kms de roulage divers et variés, pas énorme mais assez pour me faire une idée sur le sujet. J'avais quelques appréhensions sur le montage, après avoir lu et entendu tout et son contraire. Pour faire simple et rapide, je dirais que pour moi les avantages sont plus nombreux que les inconvénients. Je monte mes boudins à la main et sans outils (chose que je n'ai jamais réussi à faire avec aucun pneu à chambre), la gorge centrale mavic aidant pas mal je pense. Le confort au roulage est réellement supérieur à tous les tubetypes que j'ai eu l'occasion de rouler, et la douceur est vraiment appréciable. Je claque les pneus avec une simple pompe à pied, et m'aide parfois d'une cartouche co2 quand ça veut pas. Pour ce qui est du liquide préventif qui soit-disant sèche en quelques semaines, j'ai pu constaté par 2 fois (et malgré les températures extrêmes (0 à 25 degrés) où mon vélo dort) qu'après 6 à 8 mois les 30ml de liquide préventif étaient toujours présents, et bien liquides ! J'ai eu quelques crevaisons, toujours bien colmatées par le scellant, impressionnant d'efficacité ! J'ai juste été un peu déçu quand à l'usure des pneus, mais j'avais déjà le même souci en tubetype, je suis très loin des kilométrages que certains semblent réussi à faire. C'est vrai que je suis assez maniaque et je ne pousse jamais très loin l'usure. À ce jour je ne pense jamais revenir en chambres à air, pour moi il n'y a pas photo. Le mieux est quand même de se faire une idée tout seul, en essayant d'être objectif. Le seul point négatif du Tubeless à mes yeux reste son tarif onéreux, tout du moins pour les pirelli que j'utilise (mais que je ne troquerai pour rien au monde !). Sûr que pour les budgets serrés ce ne sera peut-être pas la solution idéale. J'ai pas mal questionné de gros rouleurs qui m'ont conforté dans mon choix, et je ne le regrette pas. Voilà, je tenais juste à faire part de mes impressions, puisque moi aussi il y a quelques mois j'étais bien content de pouvoir lire les expériences personnelles d'utilisateurs. 

  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suite...

Existe t'il un adaptateur pour gonfleur valve pneu voiture, vers une valve pneu vélo sans l'obus ? (Vous me voyez venir).

J'ai monté mon deuxième pneu en 2 minutes, j'avais le moral à bloc, mais impossible à claquer sur un gonfleur Auchan !!

Michel, je retourne à Norauto ? 😁

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 37 minutes, James JEAU a dit :

Suite...

Existe t'il un adaptateur pour gonfleur valve pneu voiture, vers une valve pneu vélo sans l'obus ? (Vous me voyez venir).

J'ai monté mon deuxième pneu en 2 minutes, j'avais le moral à bloc, mais impossible à claquer sur un gonfleur Auchan !!

Michel, je retourne à Norauto ? 😁

Hahaha, excellent!!!!

Et quoi, tu es toujours en train de monter tes pneus, là?

 

Messieurs, faisons une prière pour que notre James n'ait jamais de crevaison, et que si oui, un Norauto soit à portée de ses pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, Sébastien GUERRAZ a dit :

Voici maintenant un an tout juste que j'ai décidé de m'essayer au Tubeless. J'ai au préalable essayé de rechercher un maximum d'infos diverses, dans les revues, chez les revendeurs, sur les forums. J'ai sauté le pas au moment où je me suis offert une paire de mavic slr, jantes spécialement étudiées pour le Tubeless, sans fond de jante. C'était un détail important pour moi, hors de question de me prendre la tête avec des fonds de jante. J'ai choisi les pirelli tlr après maintes comparaisons des produits du marché. Environ 5500 kms de roulage divers et variés, pas énorme mais assez pour me faire une idée sur le sujet. J'avais quelques appréhensions sur le montage, après avoir lu et entendu tout et son contraire. Pour faire simple et rapide, je dirais que pour moi les avantages sont plus nombreux que les inconvénients. Je monte mes boudins à la main et sans outils (chose que je n'ai jamais réussi à faire avec aucun pneu à chambre), la gorge centrale mavic aidant pas mal je pense. Le confort au roulage est réellement supérieur à tous les tubetypes que j'ai eu l'occasion de rouler, et la douceur est vraiment appréciable. Je claque les pneus avec une simple pompe à pied, et m'aide parfois d'une cartouche co2 quand ça veut pas. Pour ce qui est du liquide préventif qui soit-disant sèche en quelques semaines, j'ai pu constaté par 2 fois (et malgré les températures extrêmes (0 à 25 degrés) où mon vélo dort) qu'après 6 à 8 mois les 30ml de liquide préventif étaient toujours présents, et bien liquides ! J'ai eu quelques crevaisons, toujours bien colmatées par le scellant, impressionnant d'efficacité ! J'ai juste été un peu déçu quand à l'usure des pneus, mais j'avais déjà le même souci en tubetype, je suis très loin des kilométrages que certains semblent réussi à faire. C'est vrai que je suis assez maniaque et je ne pousse jamais très loin l'usure. À ce jour je ne pense jamais revenir en chambres à air, pour moi il n'y a pas photo. Le mieux est quand même de se faire une idée tout seul, en essayant d'être objectif. Le seul point négatif du Tubeless à mes yeux reste son tarif onéreux, tout du moins pour les pirelli que j'utilise (mais que je ne troquerai pour rien au monde !). Sûr que pour les budgets serrés ce ne sera peut-être pas la solution idéale. J'ai pas mal questionné de gros rouleurs qui m'ont conforté dans mon choix, et je ne le regrette pas. Voilà, je tenais juste à faire part de mes impressions, puisque moi aussi il y a quelques mois j'étais bien content de pouvoir lire les expériences personnelles d'utilisateurs. 

Comme quoi ce système est autant décrié qu'apprécié. Certainement en fonction des pratiques, des équipements (liquide anti crev, jantes, pneus, ...) des routes empruntées ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Michel DURY a dit :

Je me demande si James a fini de monter ses pneus?

 

A vos pronostics les gars!

🤣 on rigole mais c'est galère, j'ai des vieilles roues campa des années 80 - 90, compatibles boyaux - pneus je mets une demi heure à changer un pneu, je prie toujours pour ne pas crever quand je roule vintage...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 15 heures, James JEAU a dit :

Suite...

Existe t'il un adaptateur pour gonfleur valve pneu voiture, vers une valve pneu vélo sans l'obus ? (Vous me voyez venir).

J'ai monté mon deuxième pneu en 2 minutes, j'avais le moral à bloc, mais impossible à claquer sur un gonfleur Auchan !!

Michel, je retourne à Norauto ? 😁

Ça ressemble à ça:adaptateur-pompe-velo-schrader-pour-valve-presta_full.jpg2,18 € les 10  https://fr.aliexpress.com/item/1005003064515058.html?spm=a2g0o.productlist.0.0.1af619b9Lu6K8Z&algo_pvid=a999a3c6-5f69-42aa-9214-323127b6f8d7&algo_exp_id=a999a3c6-5f69-42aa-9214-323127b6f8d7-1&pdp_ext_f={"sku_id"%3A"12000024319091030"}&pdp_pi=-1%3B2.18%3B-1%3B-1%40salePrice%3BEUR%3Bsearch-mainSearch

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 43 minutes, Gérard CRESPO a dit :

Moi je pense qu'il n'y a pas la possibilité de le monter sur une valve de vélo sans obus.!

Modifié par Johan ASSINK
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Johan ASSINK a dit :

Moi je pense qu'il n'y a pas la possibilité de le monter sur une valve de vélo sans obus.!

La main gauche maintient l'adaptateur sur la valve sans l'obus , la main droite actionne la gâchette . C'est comme ça que je fais pour faire claquer le pneu.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, Michel DURY a dit :

Je me demande si James a fini de monter ses pneus?

Je te sais impatient Michel, alors sache que je suis passé chez Norauto et... j'ai réussi à claquer le deuxième pneu 🤭

Prochaine étape, le liquide de prévention, avant regonflage en espérant que l'étanchéité se fasse (je croise les doigts).

 

PS: Si tu veux faire un livre avec mes aventures, je te cède les droits, contre une remise de 3000 km. Ajoutés au 7000 que je compte faire, on sera bon 😛

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Gérard CRESPO a dit :

La main gauche maintient l'adaptateur sur la valve sans l'obus , la main droite actionne la gâchette . C'est comme ça que je fais pour faire claquer le pneu.

Johan a raison.

Je ne sais pas si il existe un embout qui soit shrader d'un côté et qui se visse sur une Presta sans obus.

Ceci dit, ça doit améliorer le truc comme le dit Gérard, parce que l'embout d'un gonfleur auto est difficile à plaquer sur la valve.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 24 minutes, James JEAU a dit :

Johan a raison.

Je ne sais pas si il existe un embout qui soit shrader d'un côté et qui se visse sur une Presta sans obus.

Ceci dit, ça doit améliorer le truc comme le dit Gérard, parce que l'embout d'un gonfleur auto est difficile à plaquer sur la valve.

Voir le modèle indiqué par Gérard ci dessus, c'était classique dans les années 80/90 les gars, ça doit encore se trouver dans les grands surfaces rayon vélo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 56 minutes, James JEAU a dit :

Johan a raison.

Je ne sais pas si il existe un embout qui soit shrader d'un côté et qui se visse sur une Presta sans obus.

Ceci dit, ça doit améliorer le truc comme le dit Gérard, parce que l'embout d'un gonfleur auto est difficile à plaquer sur la valve.

Le coté schrader se met coté gonfleur le presta (coté joint torique) ne se vise pas sur la valve. Il faut le maintenir fermement sur la valve (sans obus) le temps de claquer le pneu (ça ne dure que quelques secondes). 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 21/02/2022 à 21:53, Sébastien GUERRAZ a dit :

Voici maintenant un an tout juste que j'ai décidé de m'essayer au Tubeless. J'ai au préalable essayé de rechercher un maximum d'infos diverses, dans les revues, chez les revendeurs, sur les forums. J'ai sauté le pas au moment où je me suis offert une paire de mavic slr, jantes spécialement étudiées pour le Tubeless, sans fond de jante. C'était un détail important pour moi, hors de question de me prendre la tête avec des fonds de jante. J'ai choisi les pirelli tlr après maintes comparaisons des produits du marché. Environ 5500 kms de roulage divers et variés, pas énorme mais assez pour me faire une idée sur le sujet. J'avais quelques appréhensions sur le montage, après avoir lu et entendu tout et son contraire. Pour faire simple et rapide, je dirais que pour moi les avantages sont plus nombreux que les inconvénients. Je monte mes boudins à la main et sans outils (chose que je n'ai jamais réussi à faire avec aucun pneu à chambre), la gorge centrale mavic aidant pas mal je pense. Le confort au roulage est réellement supérieur à tous les tubetypes que j'ai eu l'occasion de rouler, et la douceur est vraiment appréciable. Je claque les pneus avec une simple pompe à pied, et m'aide parfois d'une cartouche co2 quand ça veut pas. Pour ce qui est du liquide préventif qui soit-disant sèche en quelques semaines, j'ai pu constaté par 2 fois (et malgré les températures extrêmes (0 à 25 degrés) où mon vélo dort) qu'après 6 à 8 mois les 30ml de liquide préventif étaient toujours présents, et bien liquides ! J'ai eu quelques crevaisons, toujours bien colmatées par le scellant, impressionnant d'efficacité ! J'ai juste été un peu déçu quand à l'usure des pneus, mais j'avais déjà le même souci en tubetype, je suis très loin des kilométrages que certains semblent réussi à faire. C'est vrai que je suis assez maniaque et je ne pousse jamais très loin l'usure. À ce jour je ne pense jamais revenir en chambres à air, pour moi il n'y a pas photo. Le mieux est quand même de se faire une idée tout seul, en essayant d'être objectif. Le seul point négatif du Tubeless à mes yeux reste son tarif onéreux, tout du moins pour les pirelli que j'utilise (mais que je ne troquerai pour rien au monde !). Sûr que pour les budgets serrés ce ne sera peut-être pas la solution idéale. J'ai pas mal questionné de gros rouleurs qui m'ont conforté dans mon choix, et je ne le regrette pas. Voilà, je tenais juste à faire part de mes impressions, puisque moi aussi il y a quelques mois j'étais bien content de pouvoir lire les expériences personnelles d'utilisateurs. 

Bonjour ,

Suite a ton message peut tu me dire quel préventif met tu ? et sui sur tes crevaison , est ce que le liquide ta crépi ( ce que dise certains ) ton vélo et équipements ? 

Merci pour ton avis 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...