Aller au contenu

Tubeless


Marcel BONNARD
 Share

Messages recommandés

Posté (modifié)
Il y a 2 heures, Pierre-Yves DESSIMOZ a dit :

Crevaison en rentrant la tringle ...et comment dirait-on, crevaison par talonnage, lorsque l'on passe dans un nid de poule, dans ce cas il en résulte deux grandes fentes parallèles, qui indiquent la direction de la poubelle pour la caa?

C'est justement ça la "snake bite". Parce que ces deux fentes évoquent une morsure de serpent…

 

D'ailleurs, la crevaison par pincement, ça a toujours été ça pour moi : talonnage suite à un passage dans un nid-de-poule (ou, façon belge, d'une dalle de béton à une autre nettement plus basse) et PAF! J'ai une belle expérience en la matière… J'ai même réussi une fois à pincer mes deux pneus quasi simultanément, en roulant sur un gros caillou sur une piste cyclable.

 

La crevaison en rentrant la tringle, lorsque tu montes (mal) une nouvelle chambre à air, c'est autre chose encore.

 

Rien que pour éviter ces galères-là, ça vaut le coup de tester le tubeless, pour voir.

Modifié par Franck PASTOR
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, Gérard CRESPO a dit :

J'imagine que tu as décidé de baisser la pression pour avoir plus de confort?

c'est un peu ça,  car a mes yeux c'était  le seul avantage a l'utilisation  du tubeless compte tenu de mon expérience (mauvaise ) avec le tubeless , j'ai décidé de faire des essais juste pour voir et me faire une idée comme on dit "l'expérience ne vaut que si elle est vécue",  donc  je voulais le confort du tubeless sans les inconvénients. maintenant c'est juste un retour d'expérience qui pourra (peut être) servir a ceux qui souhaitent plus de confort sans avoir a passer aux tubeless, j'ai parler de la pression que j'utilise, de mon poids, il reste a dire que je roule sur des routes (ordinaires) qui sont loin d'être du billard mais qui ne sont pas des chantiers comme nous le décrivent nos voisins Belges.😉   

j'ai vu des post qui critiquent le Di2 car il semblerait que sur les courses pro beaucoup utilisent ce matos et il y a des incidents "technique" avec  (panne de batterie, ou mise en sécurité du ou des dérailleurs) ,    par contre pas de post  et  ou commentaire sur le tubeless qui est largement utilisé chez les pros malgré le nombre de crevaisons en course (préventif est inefficace) . 🤔 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, Franck PASTOR a dit :

C'est justement ça la "snake bite". Parce que ces deux fentes évoquent une morsure de serpent…

 

D'ailleurs, la crevaison par pincement, ça a toujours été ça pour moi : talonnage suite à un passage dans un nid-de-poule (ou, façon belge, d'une dalle de béton à une autre nettement plus basse) et PAF! J'ai une belle expérience en la matière… J'ai même réussi une fois à pincer mes deux pneus quasi simultanément, en roulant sur un gros caillou sur une piste cyclable.

 

La crevaison en rentrant la tringle, lorsque tu montes (mal) une nouvelle chambre à air, c'est autre chose encore.

 

Rien que pour éviter ces galères-là, ça vaut le coup de tester le tubeless, pour voir.

jusqu'au jour ou tu aurais une crevaison et là c'est peut être une autre galère.

avant de partir sur la route avec ce type de pneus moi je te conseil  de faire des essais de montages de pneus tubeless , de mise en place d'une chambre a air  pour pouvoir rentrer chez toi en cas de crevaison lorsque le préventif est par moment aussi efficace que de la poudre perlimpinpin.

il est mieux de se rendre compte des galères ou pas par soit même (mais dans son garage) et ensuite tu décides du type de pneus tu utiliseras sur la route. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, Patrick CHEVALIER a dit :

jusqu'au jour ou tu aurais une crevaison et là c'est peut être une autre galère.

avant de partir sur la route avec ce type de pneus moi je te conseil  de faire des essais de montages de pneus tubeless , de mise en place d'une chambre a air  pour pouvoir rentrer chez toi en cas de crevaison lorsque le préventif est par moment aussi efficace que de la poudre perlimpinpin.

il est mieux de se rendre compte des galères ou pas par soit même (mais dans son garage) et ensuite tu décides du type de pneus tu utiliseras sur la route. 

Sans hésitations le tubeless, déjà depuis bientôt 10 ans, et en plus je ne retournerais pas. :classic_wink:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)
Il y a 8 heures, Patrick CHEVALIER a dit :

c'est un peu ça,  car a mes yeux c'était  le seul avantage a l'utilisation  du tubeless compte tenu de mon expérience (mauvaise ) avec le tubeless , j'ai décidé de faire des essais juste pour voir et me faire une idée comme on dit "l'expérience ne vaut que si elle est vécue",  donc  je voulais le confort du tubeless sans les inconvénients. maintenant c'est juste un retour d'expérience qui pourra (peut être) servir a ceux qui souhaitent plus de confort sans avoir a passer aux tubeless, j'ai parler de la pression que j'utilise, de mon poids, il reste a dire que je roule sur des routes (ordinaires) qui sont loin d'être du billard mais qui ne sont pas des chantiers comme nous le décrivent nos voisins Belges.😉   

j'ai vu des post qui critiquent le Di2 car il semblerait que sur les courses pro beaucoup utilisent ce matos et il y a des incidents "technique" avec  (panne de batterie, ou mise en sécurité du ou des dérailleurs) ,    par contre pas de post  et  ou commentaire sur le tubeless qui est largement utilisé chez les pros malgré le nombre de crevaisons en course (préventif est inefficace) . 🤔 

On sais peu de choses sur le vrai matériel des pros surtout en matière de pneus. 

Tu es sur que le tubeless est largement utilisé par les pros ?

Modifié par Gérard CRESPO
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Gérard CRESPO a dit :

On sais peu de choses sur le vrai matériel des pros surtout en matière de pneus. 

Tu es sur que le tubeless est largement utilisé par les pros ?

un consultant d'Eurosport qui est encore dans le milieu comme Steve Chainel en parle assez souvent😉

mais je comprend que cela puisse mettre mal a l'aise les pro tubeless puisque se sont des pneus increvable 🤣

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Patrick CHEVALIER a dit :

un consultant d'Eurosport qui est encore dans le milieu comme Steve Chainel en parle assez souvent😉

mais je comprend que cela puisse mettre mal a l'aise les pro tubeless puisque se sont des pneus increvable 🤣

Ce n'est pas mon état d'esprit.

Je veux simplement dire à ceux qui hésitent (comme ça a été mon cas) qu'il n'y a pas de risque à passer au tubeless et donc de choisir des roues compatibles. Je pense qu'il vaut mieux dans tous les cas et en tout domaine avoir le choix.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 41 minutes, Pierre-Yves DESSIMOZ a dit :

Je viens de voir des roues carbone bontrager de 35mm d hauteur et 27! de largeur, à patins, je suppose que le tubeless serait une indication, notamment à cause du freinage sur jante? 1500gr , une occasion à 1000FRS 2-3 ans d'utilisation, je pense, est ce que ça vaut le coup?

Si tu restes en pneu de 23, n'y pense même pas 😉

 

2-3 ans ? Je ne connais pas les Bontrager... Mes Bora One 35 ne freinent plus sous la pluie, elles ont 15.000 km dans les jambes...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 13 heures, Thierry GEUMEZ a dit :

Si tu restes en pneu de 23, n'y pense même pas 😉

 

2-3 ans ? Je ne connais pas les Bontrager... Mes Bora One 35 ne freinent plus sous la pluie, elles ont 15.000 km dans les jambes...

Les 23 on oublie effectivement, pour le freinage que l'on soit en tubeless ou pas, pas de différence au niveau de l'usure, même si trek prétend que les zones de freinage ont été bien améliorées! Comme ils sont tous passés au FAD, j'imagine que ces roues ne valent plus rien du tout...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...