Aller au contenu

Votre sortie du jour 2022


Messages recommandés

il y a une heure, Pierre-Yves DESSIMOZ a dit :

on ne va quand même pas rajouter des côtes, avec un vent pareil?

Figure-toi qu'en Bretagne ce n'est parfois pas une mauvais idée de rajouter des côtes, par exemple quand tu vas de St-Brieuc vers Morlaix par vent typique d'ouest, parce que dans les montées les collines t'abritent assez bien du vent et dans les descentes tu arrives à bien conserver l'avantage de la pente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Bernard MOREAU a dit :

En 86 ou 88, alors que je m'entraînais pour Bordeaux-Paris, j'avais fait une sortie d'environ 300 km et, entre midi et 14 h, du côté de St Maurice, j'avais croisé Yvan Eggs, skieur émérite, cyclosportif notoire et bâtisseur de chalets de Val d'Illiez. Il avait fait demi-tour pour rouler un moment avec moi (il s'étonnait de me voir si loin de mes bases) et je me demandais si tu le connais.

non pas du tout, le Val D'Illiez je n'y vais pas souvent en tout cas pas à cette période

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

47 km cet après-midi, quand il faisait moins froid (11°) que ce matin, ce qui a permis à pas mal de neige de fondre entre-temps, et à moi de grimper à la Bastille de Grenoble comme point d'orgue d'une sortie globalement plate… par ailleurs !

 

https://climbfinder.com/fr/montees/bastille-de-grenoble

 

Il restait quand même quelques petites plaques de neige au sommet (500 m d'altitude), mais rien de gênant. Et la route elle-même était complètement sèche.

 

Sensations pas fameuses, mais déjà bien content de grimper ce talus pour ma première sortie grenobloise.

 

Edit : en repartant du sommet, j'ai pris une petite photo de la stèle en l'honneur de Thierry Claveyrolat, « l'Aigle de Vizille », meilleur grimpeur du Tour de France 1990 et vainqueur à la Bastille dans une étape du Critérium du Dauphiné Libéré, décédé bien trop tôt en 1999. Cette stèle se trouve dans la dernière épingle à cheveux de l'ascension, une cinquantaine de mètres avant le sommet. En fond, le mont Saint-Eynard, un des sommets de la Chartreuse.

BFFAC862-782A-4511-9E58-A7252C014406_1_105_c.jpeg

Modifié par Franck PASTOR
Ajout d'une photo
  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Sylvain KARLE a dit :

sortie de 64km ce lundi 10° avec un vent du SO de ouf mais dans le dos cela m'a permis de faire un top 5 sur un segment Strava  😎

c'est l'allée de ton garage je présume, sinon, ton GPS aura bugué, je vois pas d'autres explications 😂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

bonsoir,

merci pour la photo de cette stèle .

 

sortie club ce matin , départ à 8h00 sous ciel bleu ,soleil mais 2° seulement il fera 20 ° au retour et tjs pas de vent , il y a de la gelée en campagne avant de rejoindre les plages Hyèroises ( var 83 ) et boire notre petit café noir accompagné de ses bugnes , pour le retour le col du Gambet et la grimpée du village de Pierrefeu pour rejoindre et descendre la vallée de Sauvebonne qui longe le Gâpeau qui a fait le plein d'eau grâce aux dernières pluies , au total 100.41 kms .

sportivement Serge .

Il y a 21 heures, Franck PASTOR a dit :

47 km cet après-midi, quand il faisait moins froid (11°) que ce matin, ce qui a permis à pas mal de neige de fondre entre-temps, et à moi de grimper à la Bastille de Grenoble comme point d'orgue d'une sortie globalement plate… par ailleurs !

 

https://climbfinder.com/fr/montees/bastille-de-grenoble

 

Il restait quand même quelques petites plaques de neige au sommet (500 m d'altitude), mais rien de gênant. Et la route elle-même était complètement sèche.

 

Sensations pas fameuses, mais déjà bien content de grimper ce talus pour ma première sortie grenobloise.

 

Edit : en repartant du sommet, j'ai pris une petite photo de la stèle en l'honneur de Thierry Claveyrolat, « l'Aigle de Vizille », meilleur grimpeur du Tour de France 1990 et vainqueur à la Bastille dans une étape du Critérium du Dauphiné Libéré, décédé bien trop tôt en 1999. Cette stèle se trouve dans la dernière épingle à cheveux de l'ascension, une cinquantaine de mètres avant le sommet. En fond, le mont Saint-Eynard, un des sommets de la Chartreuse.

BFFAC862-782A-4511-9E58-A7252C014406_1_105_c.jpeg

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bsr;sortie solo cet aprem,direction le sud en passant par le fameux défilé de Ruoms ,très peu fréquenté a cette époque,surchargé l été,puis st Alban Auriolle ,remonté par la belle route de Bourbouillet,puis retour par Lablachere ,Rosière,Laurac,Largentiere et maison.Total 75 kms tout rond,648 m D+,vent tourbillonnant au départ ,qui c est transformé en vent du nord sur le retour et sur le pif 😬usant sur les derniers kms,cho,14 ° au départ  20 ° a l arrivée,heureusement en court,juste la veste mi saison ;bonne route.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

97 km aujourd'hui, avec au menu les quelques 60 km du Balcon de Belledonne et son profil ultra-torturé, dans le sens Allevard-Uriage, avec quelques variantes pour corser encore le parcours : montée au col du Barioz non pas par Saint-Pierre-d'Allevard mais par Salles-le-Haut (variante plus courte et donc plus pentue), et une fois le Balcon terminé, descente non pas sur Uriage mais sur Murianette, par Venon et Le Japin, ce qui rajoutait encore quelques méchantes petites bosses au passage.

 

Présentation et tracé (standard) du Balcon : https://www.alpes4ever.com/france/isere/les-plus-de-1000-m/balcon-de-belledonne/

 

J'ai fini bien entamé et avec des crampes aux deux cuisses, ce qui est souvent mon lot dans ce genre de parcours truffé de bosses en tout genre. Je préfère de loin les longues ascensions régulières, et à part le col du Barioz à l'entame du parcours, le Balcon n'en propose pas. Ceci dit, c'est une bonne simulation d'un parcours ardennais, et j'ai toujours Liège-Bastogne-Liège Challenge en tête pour fin avril…

 

Rayon anecdotes : je me suis fait courser par un chien dans la montée du col du Barioz. Belle poussée d'adrénaline… et sprint effréné ! 😮 Heureusement il n'a pas insisté et mes mollets sont restés intacts.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 44 minutes, Franck PASTOR a dit :

Heureusement il n'a pas insisté et mes mollets sont restés intacts.

S'il t'avait attrapé, le pauvre, il n'aurait pas eu grand chose à manger!

(je suis une vraie peau de vache parfois, purée j'ai honte)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Franck PASTOR a dit :

97 km aujourd'hui, avec au menu les quelques 60 km du Balcon de Belledonne et son profil ultra-torturé, dans le sens Allevard-Uriage, avec quelques variantes pour corser encore le parcours : montée au col du Barioz non pas par Saint-Pierre-d'Allevard mais par Salles-le-Haut (variante plus courte et donc plus pentue), et une fois le Balcon terminé, descente non pas sur Uriage mais sur Murianette, par Venon et Le Japin, ce qui rajoutait encore quelques méchantes petites bosses au passage.

 

Présentation et tracé (standard) du Balcon : https://www.alpes4ever.com/france/isere/les-plus-de-1000-m/balcon-de-belledonne/

 

J'ai fini bien entamé et avec des crampes aux deux cuisses, ce qui est souvent mon lot dans ce genre de parcours truffé de bosses en tout genre. Je préfère de loin les longues ascensions régulières, et à part le col du Barioz à l'entame du parcours, le Balcon n'en propose pas. Ceci dit, c'est une bonne simulation d'un parcours ardennais, et j'ai toujours Liège-Bastogne-Liège Challenge en tête pour fin avril…

 

Rayon anecdotes : je me suis fait courser par un chien dans la montée du col du Barioz. Belle poussée d'adrénaline… et sprint effréné ! 😮 Heureusement il n'a pas insisté et mes mollets sont restés intacts.

Salut, as tu emmené ton vélo à disques à Grenoble et combien de dénivelés réalisés?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 59 minutes, Pierre-Yves DESSIMOZ a dit :

Salut, as tu emmené ton vélo à disques à Grenoble et combien de dénivelés réalisés?

Oui, j'ai mon vélo à disques. Quant au dénivelé, je ne suis pas équipé pour le mesurer. Puisque le balcon de Belledonne a lui seul fait dans les 1500 m de dénivelé en 60 km d'après le site que j'ai pointé plus haut, et compte tenu des autres ascensions de mon parcours, je dois avoir fait dans les 2000 m aujourd'hui.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Michel DURY a dit :

S'il t'avait attrapé, le pauvre, il n'aurait pas eu grand chose à manger!

(je suis une vraie peau de vache parfois, purée j'ai honte)

Azraël, mon gros matou, viens ici ! Je vais t'emmener voir un ami en Hesbaye brabançonne, tu vas voir, tu vas l'adorer !

Modifié par Franck PASTOR
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Franck PASTOR a dit :

97 km aujourd'hui, avec au menu les quelques 60 km du Balcon de Belledonne et son profil ultra-torturé, dans le sens Allevard-Uriage, avec quelques variantes pour corser encore le parcours : montée au col du Barioz non pas par Saint-Pierre-d'Allevard mais par Salles-le-Haut (variante plus courte et donc plus pentue), et une fois le Balcon terminé, descente non pas sur Uriage mais sur Murianette, par Venon et Le Japin, ce qui rajoutait encore quelques méchantes petites bosses au passage.

 

Présentation et tracé (standard) du Balcon : https://www.alpes4ever.com/france/isere/les-plus-de-1000-m/balcon-de-belledonne/

 

J'ai fini bien entamé et avec des crampes aux deux cuisses, ce qui est souvent mon lot dans ce genre de parcours truffé de bosses en tout genre. Je préfère de loin les longues ascensions régulières, et à part le col du Barioz à l'entame du parcours, le Balcon n'en propose pas. Ceci dit, c'est une bonne simulation d'un parcours ardennais, et j'ai toujours Liège-Bastogne-Liège Challenge en tête pour fin avril…

 

Rayon anecdotes : je me suis fait courser par un chien dans la montée du col du Barioz. Belle poussée d'adrénaline… et sprint effréné ! 😮 Heureusement il n'a pas insisté et mes mollets sont restés intacts.

Tu tire trop gros !!!!!

J'ai pas pu m'empêcher 😅 

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, Sylvain KARLE a dit :

Tu tire trop gros !!!!!

J'ai pas pu m'empêcher 😅 

Tu ne crois pas si bien dire ! Je n'ai pas changé mes cadences de pédalage mais j'ai tiré plus gros que d'habitude dans ces bosses, pour les grimper à plus forte intensité. Toujours avec LBL Challenge en tête. Résultat, les crampes sont apparues en fin de parcours.

 

Mais mieux vaut avoir des crampes à l'entraînement que le jour J. 😎

  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis vache avec Franck, mais sérieusement dit, c'est un sacré coriace bien plus fort qu'il n'y parait. Il est modeste et n'en rajoute jamais, et il s'engage courageusement dans des épopées de fou!

 

C'est un bon client pour le chahuter de temps en temps, il n'y a pas plus gentil que lui, et je suis vraiment très vilain de casser du sucre sur son dos, mais on ne se refait pas (-:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Michel DURY a dit :

Je suis vache avec Franck, mais sérieusement dit, c'est un sacré coriace bien plus fort qu'il n'y parait. Il est modeste et n'en rajoute jamais, et il s'engage courageusement dans des épopées de fou!

 

C'est un bon client pour le chahuter de temps en temps, il n'y a pas plus gentil que lui, et je suis vraiment très vilain de casser du sucre sur son dos, mais on ne se refait pas (-:

t une ordure !!!! mais on t'aime bien  😄 se charrier fait parti du jeux et c'est amusant par ces temps moroses ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 23 heures, Franck PASTOR a dit :

97 km aujourd'hui, avec au menu les quelques 60 km du Balcon de Belledonne et son profil ultra-torturé, dans le sens Allevard-Uriage, avec quelques variantes pour corser encore le parcours : montée au col du Barioz non pas par Saint-Pierre-d'Allevard mais par Salles-le-Haut (variante plus courte et donc plus pentue), et une fois le Balcon terminé, descente non pas sur Uriage mais sur Murianette, par Venon et Le Japin, ce qui rajoutait encore quelques méchantes petites bosses au passage.

 

Présentation et tracé (standard) du Balcon : https://www.alpes4ever.com/france/isere/les-plus-de-1000-m/balcon-de-belledonne/

 

J'ai fini bien entamé et avec des crampes aux deux cuisses, ce qui est souvent mon lot dans ce genre de parcours truffé de bosses en tout genre. Je préfère de loin les longues ascensions régulières, et à part le col du Barioz à l'entame du parcours, le Balcon n'en propose pas. Ceci dit, c'est une bonne simulation d'un parcours ardennais, et j'ai toujours Liège-Bastogne-Liège Challenge en tête pour fin avril…

 

Rayon anecdotes : je me suis fait courser par un chien dans la montée du col du Barioz. Belle poussée d'adrénaline… et sprint effréné ! 😮 Heureusement il n'a pas insisté et mes mollets sont restés intacts.

bonsoir,

joli parcours , Franck, quand j'habitais en Savoie à La rochette on y allait de temps en temps , à présent 3 fois par an je vais à Arvillard pas loin d'Allevard .

 

....pour ma sortie du jour à 8h00 .....du vent ,du vent et du vent , mais il fait 12° au départ , nous sommes 8 "courageux" mais nous connaissons un parcours qui nous protège au max de ce mistral , il passe par le col de Rocbaron  en le grimpant par Cuers (var 83 ) puis la vallée de Collobrières pour grimper le col du Gambet avec vent dans le dos , et pour terminer les toboggans des Borrels et la Vallée de Sauvebonne là le vent est de face durant  6 kilomètres , au total 84 kms et il fait 20 ° au retour.

sportivement Serge. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 22 heures, Franck PASTOR a dit :

Tu ne crois pas si bien dire ! Je n'ai pas changé mes cadences de pédalage mais j'ai tiré plus gros que d'habitude dans ces bosses, pour les grimper à plus forte intensité. Toujours avec LBL Challenge en tête. Résultat, les crampes sont apparues en fin de parcours.

 

Mais mieux vaut avoir des crampes à l'entraînement que le jour J. 😎

j ai déjà eu des crampes  lors d un gand vewelghem  une horreur , a force de se tirer la bourre , pour ne pas se faire bordurer , j en ai encore des souvenirs cuisant , des relances a chaque virage , des fous   lol , les premiers regardaient si ça suivaient et hop ça repartaient  de plus belles ,il me restait 20 bornes a faire

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

velotaf de 17km ce vendredi et une pluie de malade le soir pour rentrer , des flaques partout , et je suis sec grace a mes 2 vestes pluies , surchaussure Vaude en plastoc et pantalon DKT de pluie a 15€ .....que les mains de mouillées gants trop fins .....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...