Aller au contenu

Votre sortie du jour 2022


Messages recommandés

85 km aujourd'hui dans l'est de Bruxelles, direction Louvain puis Huldenberg et Overijse, là où avait lieu la Flèche brabançonne la veille.

 

Sortie en mode récupération et détente tout d'abord après la dure sortie de mardi, puis les jambes se sont réveillées et j'ai pu faire quelques bosses à fond, dont mon habituel Smeysberg et la très raide sente pavée au cœur même d'Overijse appelé Kardaan.

 

https://climbfinder.com/fr/montees/smeysberg

https://climbfinder.com/fr/montees/kardaan-overijse

 

Temps sec et ciel voilé, températures très douces (19° max à l'ombre), vent sensible de secteur nord-ouest qui ne m'a finalement pas fait regretter, frileux comme je suis, d'avoir opté pour le maillot cycliste à manches longues aujourd'hui.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, Jpfvelo a dit :

153 km ce matin , un petit tour a colembert , mais a chaque fois j arrive par le faux plat assez long d ailleurs , donc descente  aujourd hui a 49.9  ce n 'est pas une blague , ...puis je remonte   et redescends  , pour me rafraichir puis direction boursin , mais pas le fromage , le plat est une bonne côte ,a digéré lentement pour moi ,   bien sur une descente  c 'est pénible ces descentes ...et là au beau milieu  du chemin 3 biches et un plus jeune , arrêt pour photo  , mais le temps de sortir l engin  elles sont parties ...j aime bien ces moments pour moi magique ,bon je n aimerais pas m en prendre une sur le nez...j ai déjà vu ...monté du ventus d alembon  puis retour , un bon bol d air de 5h19 et 816m de d+  dimanche normalement 135km et 2500m d+ .ça va piquer    ah ça fait du bien ce soleil sur les mollets

ben dis donc t'enquille les bornes ! 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Jean-Pierre COURQUIN a dit :

une partie de ma famille habite le Haut-Pont et les autre a Wardrecques . nous partions au champ en barque de la maison dans l'ancien mode . En vélo je me souviens avec nostalgie de mes Lille-Hardelot .............

félicitations pour ta sortie

oui le haut pont , il y a toujours une fête avec des barques , joliment décorée de fleurs  quelque fois des joutes aussi , c 'est un quartier de st O comme on dit qui reste très vivant j allai aussi régulièrement  boire une bière ou un eau a la menthe ... dans le bistrot juste en face je ne sais plus le nom , mais tenue par une personnes aimable ; j y suis retourné après mes activités travail , pour remplir mon bidon  vélo  et bien tjrs aussi sympa  mais j  'avais eu a faire a mme    lille hardelot après une très longue inactivités  repart de plus belle  depuis 2-3 ans  , un max de monde , je l ai fait une fois    deux fois ....🤣 car pas un long passé cycliste ce qui est embêtant  c 'est l attente au bus le soir si pas d ' accompagnant   bien le bonjour de la haut 😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, Sylvain KARLE a dit :

Oui costaud ont se suis sur Strava .....avec Gérome on l'attend il va en iéch chez nous 😄 

j espère bien 😂  remarque il ne fait pas très chaud chez vous ça devrait pas trop me changer   ahahahah

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Jpfvelo a dit :

j espère bien 😂  remarque il ne fait pas très chaud chez vous ça devrait pas trop me changer   ahahahah

pas chaud ça dépend en été on monte pas loin de 40° certaines années en pic .....au niveau D+ c'est 2 a 3 fois + que chez toi donc faut s'accrocher pour rouler au dessus de 30km/h....mais on verra cela 😄

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La sortie classique du vendredi, en mode cool, au train sans mettre personne en difficulté. Seulement 9 au départ par 9°  et vent Est faible, soleil. Cuissard court et 1 ou 2  couches de moins en haut. 90kms vers la Vendée, en tournant bien les jambes. Cela sent bon la belle saison.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j ai donné le maximum , toute la journée  si je vous assure , a fond tout le temps , déjà le matin je me suis levé plus tard  7h20, ma chère et tendre m'a indiqué qu elle voulait marcher dans les bois , j ai sauté sur l occasion pour ne pas céder a la tentation ...en début d après midi je me suis dit il faut tenir encore un peu , j avais un couple d amis qui venaient boire le café a la maison , mais ils sont partis plus tôt que prévue  ,ils avaient d travaux de pose de papier peint , je me suis donc rabattu sur la course cycliste sur le petit écran , en alsace ou jura  ,avec une belle bosse pour l arrivée , entre autres encore un peu déçu par T pinot mais bon on verra plus tard , je me suis dit c 'est gagné    aujourd’hui j aurai réussi ma journée de repos , hélas ma femme est sorti en ballade avec les petit enfants   et j ai craqué   seul a la maison ,j ai sauté sur mon vélo et je suis aller faire deux petites heures ...

  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Enfin, première sortie aujourd'hui après de long mois d'attente et une fonte des neiges tardive. Certains accès de mes sorties habituelles sont encore bloqués par le neige mais encore quelques jours et ça va être bon. Je n'avais plus l'habitude de longue pause hivernale, un peu mal aux fesses, aux bras et aux épaules mais le wk de Pâques semble bon pour 4 sorties en ligne, vivement un peu de chaleur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bsr;sortie solo du jour en fin de matinée,pas parti avec le club car la sortie était prévue a 13,30 h ,70 kms 628 m D+, très cho,peu couvert,cuissard court,coupe vent de l Ardéchoise sans manche ,24 ° au départ 27 ° a l arrivée malgrès un vent du nord bien présent ;bonne route.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un petit 32 km aujourd'hui à me balader, dans les limites de la région de Bruxelles-Capitale, essentiellement dans la commune d'Uccle. Découverte au passage d'une côte (très correctement) pavée que je ne connaissais pas, le Kauwberg. Grande et belle prairie au sommet, ce qui n'est pas une vision habituelle à Bruxelles même…

 

https://climbfinder.com/fr/montees/kauwberg-dieweg

 

Il valait mieux m'économiser car dans deux jours, je ne ferai pas une balade, avec les 159 km des «Géants des Flandres» au programme…

Modifié par Franck PASTOR
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 19 heures, Sylvain KARLE a dit :

météo vraiment superbe et jour férié en Moselle trop cool ......84km avce 600m D+ j'étais content et keske je vois mon pote Gégé qui fait 180km avec 2000m D+ 😲 .....bon on est pas dans le meme monde 😄

c 'est un bon le GEGE  ,d ailleurs nous sommes tous bons ,un corps sain , dans un esprit sain .et  Thierry  m 'a surpris sur sa dernière sortie , héhé  , il cache son jeu ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour, "petite ballade" de 222Km aujourd'hui. 11h33 et 21Km/h de moyenne de déplacement...

 

1509036303_Capturedu2022-04-1620-03-49.png.5f7c278e0ca285e25a6c47181a448117.png

 

Vous allez me dire que c'était pas très rapide, voici comment ça s'est passé :

Ce matin départ vers 6h20, il faisait encore nuit, j'ai vu des petits lapins, des ragondins des chats et même un chat qui jouait avec un petit rongeur.

J'avais décidé de rouler tranquillement, je m'étais fixé comme objectif d'avoir une vitesse moyenne de déplacement comprise entre 20 et 25Km/h.

 

9h58, arrivée non loin de Lacanau ville

278163021_2222271251261641_3053457701886343889_n.jpg.35c442a76939dc6fbb80639317589f3b.jpg

 

9h43 70km, 1/3 du parcours. Il commence à faire chaud ^^ c'est la pause glouglou miam-miam !

278568008_2222288304593269_2269415935194081354_n.jpg.38112a2fb22ec44e868cf0eec602a7c4.jpg

 

Je n'avais pas fait attention, mais c'est impressionnant la quantité de pollen de pin qu'il y avait dans l'air O_o

278402222_2222289711259795_2240058614373324639_n.jpg.3c6fa373c49d1d59bc69ba2401948a36.jpg

 

11h09 103Km, que de la piste cyclable pour le moment ^^

276134824_2222329057922527_3430259859147081424_n.jpg.95b38a733bd61ebb924b5a26867366bb.jpg

 

12h10, pause repas, 125Km

278296291_2222359307919502_7977625384083100990_n.jpg.1da215a21929c9ec0463c9d027f9f645.jpg

 

13h06, 140Km. Hier soir j'avais installé des prolongateurs sur mon cintre.

Sur des grandes lignes droites et plates c'est nickel et justement je voulais en profiter pour m'habituer aux prolongateurs !

Il s'est passé un truc génial : après des hésitations et la peur de tomber car ça me donnait l'impression d'être instable, j'ai trouvé comment me positionner dessus et j'ai commencé à bien pédaler. J'avais une respiration calme et profonde, et je maintenais mon effort. Et ça a duré un petit moment avant que je ne regarde l'écran de mon Garmin...

Mon rythme cardiaque était monté à 194Bpm, je ne suis jamais monté autant, et quand j'arrive à 170 d'habitude, je suis très essoufflé et je sens mon coeur battre très fort.

Là je n'étais pas plus essoufflé que ça, je be sentais pas mon coeur battre comme quand je monte dans les Bpms. J'ai cru que ma ceinture cardio avait un soucis, mais non !

Sauf que... j'avais mal installé les prolongateurs je pense, ils étaient relevés car lorsque je les ai installé, mon vélo était sur un support qui lève la roue arrière. Par conséquent, en les montant horizontaux, lorsque j'ai descendu mon vélo de son support les prolongateurs n'étaient plus horizontaux. Et je pense que c'est à cause de ça que quelques Kms plus tard, j'ai commencé à avoir une douleur au genou gauche...

 

278571405_2222389231249843_2267234798244928965_n.jpg.8006fe19c961ec3597ba33b76dd5a8f7.jpg

 

13h41, 150Km, pause étirement. Je commence à avoir mal à mon genou gauche... j'ai eu du mal à comprendre au départ, mais je pense que c'est un ligament qui commençait à s'enflammer. A partir de là, je commençais à avoir des douleurs lorsque je poussais.

278565848_2222407531248013_1394088753513477989_n.jpg.58921679a27f28ada7f0d1c7818230fd.jpg

 

J'aurais pu paniquer, parce que j'étais en pleine pampa et qu'il me restait encore un peu plus de 70Kms à faire.

Mais je me suis dit que quand on part à l'aventure (oui pour moi c'est une petite aventure ^^), il faut aussi accepter ce genre d'aléas.

Biensûr il faut essayer de prévoir et d'être prudent, mais il y a toujours des imprévus. Donc soit on peut se rouler en boule par terre et pleurer en position fœtale, mais ça ne fera pas avancer. Et il fallait bien finir cette boucle, j'étais hyper motivé pour le faire et il était hors de question que j'abandonne.

 

14h30, 164Km, La Brede. J'ai toujours mal quand je force. Je roule doucement pour éviter autant que faire ce peu d'aggraver la situation... ça commence à être handicapant mais la barrière psychologique des premiers 200Km approche et me motive à tenir le coup !

278465195_2222440401244726_5261648169110356817_n.jpg.90f6defa31e8797b4200c04ab7d7754b.jpg

 

Arrivée à Langoiran 1h plus tard. J'étais dans le dur, ma vitesse oscillait entre 9 et 15Km/h, les montées étaient douloureuses, alors qu'elles étaient pourtant assez faibles.

Même une montée à 3% était compliquée, donc j'adaptais mes braquets pour pédaler le moins possible en force.

Un peu dommage car c'était une partie sympa qui changeait de la piste cyclable. C'était de la route, heureusement peu fréquentée, avec de beaux paysages.

Et malheureusement, cette douleur me gâchait cette partie qui aurait pu être divertissante...

 

278580073_2222489657906467_2523708455628113487_n.jpg.ccc79b57b807fa23bfba2eefe7856474.jpg

 

Arrivé ensuite à Creon, encore une heure plus tard, j'ai pu rattraper la piste cyclable Roger Labépie, et cette portion de piste est bien roulante et descend un peu, ce qui m'a permis de retrouver une vitesse comprise entre 23 et 26 Km/h. Je n'avais pas besoin de trop forcer, juste accompagner le vélo pour maintenir sa vitesse tranquillement.

Et puis j'ai atteint les 200Km 🙂

 

278462939_2222552434566856_7633780001585842928_n.jpg.5d4f572c45c9e563c98d69c8c3e41699.jpg

 

278357375_2222570104565089_5373415996238020301_n.jpg.9dce2accff310115a7e391002a28834d.jpg

 

Arrivé à Bordeaux, je me suis confronté à la côte des 4 pavillons. Je voulais absolument terminer en la montant sans descendre du vélo.

J'y suis arrivé, malgré mon genou en vrac, et malgré ce problème, physiquement j'étais bien et ça c'était cool.

 

Et enfin, à 18h20, soit après près de 12h de route, j'ai enfin bouclé la trace !

276133278_2222659141222852_6863439319067084509_n.jpg.fb2f587656ea9beed0e30485de5c52d8.jpg

 

Je suis arrivé chez moi sans être affamé ni assoiffé, ce qui me fait penser que j'ai bien géré l'alimentation et l'hydratation.

En alimentation j'avais des barres de céréales, des pâtes de fruit, des nougats et deux portions de gel énergétique que j'ai utilisé vers la fin.

Pour le midi, deux sandwichs jambon/fromage/tomates sèches, deux bananes (je n'en ai mangé qu'une).

 

Pour l'hydratation, j'ai manqué un peu... J'avais apporté une gourde de 750ml que j'avais rempli avec une préparation isotonique et une gourde de 450ml d'eau du robinet.

J'ai vidé les deux gourdes et je les ai remplie sur le trajet, vers la moitié du trajet, à une fontaine d'eau potable.

Arrivé vers Bordeaux je n'avais plus d'eau de nouveau et j'aurais bien aimé pouvoir boire encore un peu. Mais comme j'étais à moins de 10Km de la fin, je n'ai pas voulu perdre de temps à chercher une fontaine.

 

Pour la navigation, j'ai utilisé mon Garmin et mon tel portable. J'ai fais la trace grâce à Komoot. Je gardais le tel rangé dans la sacoche avant et je n'utilisais que le Garmin la plupart du temps. Le Garmin a une autonomie proche des 10h je crois, pour éviter d'être en rade de batterie, j'avais emporté aussi une batterie externe et j'ai branché le Garmin dessus le temps de ma pose repas. Lorsque la trace était un peu compliquée, en cas de doute je m'arrêtais, je sortais le tél et je regardais la carte sur Komoot. Comme ça, j'ai économisé la batterie du tel et ça a très bien fonctionné.

 

Je suis très content d'avoir bouclé cette trace, je me rends compte que je suis physiquement capable de le faire, je n'y aurais jamais cru avant de me mettre au vélo ^^

 

Et maintenant, un bon gros dodo réparateur 😉

 

  • Like 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Fluoflashfun33 a dit :

Bonjour, "petite ballade" de 222Km aujourd'hui. 11h33 et 21Km/h de moyenne de déplacement...

 

1509036303_Capturedu2022-04-1620-03-49.png.5f7c278e0ca285e25a6c47181a448117.png

 

Vous allez me dire que c'était pas très rapide, voici comment ça s'est passé :

Ce matin départ vers 6h20, il faisait encore nuit, j'ai vu des petits lapins, des ragondins des chats et même un chat qui jouait avec un petit rongeur.

J'avais décidé de rouler tranquillement, je m'étais fixé comme objectif d'avoir une vitesse moyenne de déplacement comprise entre 20 et 25Km/h.

 

9h58, arrivée non loin de Lacanau ville

278163021_2222271251261641_3053457701886343889_n.jpg.35c442a76939dc6fbb80639317589f3b.jpg

 

9h43 70km, 1/3 du parcours. Il commence à faire chaud ^^ c'est la pause glouglou miam-miam !

278568008_2222288304593269_2269415935194081354_n.jpg.38112a2fb22ec44e868cf0eec602a7c4.jpg

 

Je n'avais pas fait attention, mais c'est impressionnant la quantité de pollen de pin qu'il y avait dans l'air O_o

278402222_2222289711259795_2240058614373324639_n.jpg.3c6fa373c49d1d59bc69ba2401948a36.jpg

 

11h09 103Km, que de la piste cyclable pour le moment ^^

276134824_2222329057922527_3430259859147081424_n.jpg.95b38a733bd61ebb924b5a26867366bb.jpg

 

12h10, pause repas, 125Km

278296291_2222359307919502_7977625384083100990_n.jpg.1da215a21929c9ec0463c9d027f9f645.jpg

 

13h06, 140Km. Hier soir j'avais installé des prolongateurs sur mon cintre.

Sur des grandes lignes droites et plates c'est nickel et justement je voulais en profiter pour m'habituer aux prolongateurs !

Il s'est passé un truc génial : après des hésitations et la peur de tomber car ça me donnait l'impression d'être instable, j'ai trouvé comment me positionner dessus et j'ai commencé à bien pédaler. J'avais une respiration calme et profonde, et je maintenais mon effort. Et ça a duré un petit moment avant que je ne regarde l'écran de mon Garmin...

Mon rythme cardiaque était monté à 194Bpm, je ne suis jamais monté autant, et quand j'arrive à 170 d'habitude, je suis très essoufflé et je sens mon coeur battre très fort.

Là je n'étais pas plus essoufflé que ça, je be sentais pas mon coeur battre comme quand je monte dans les Bpms. J'ai cru que ma ceinture cardio avait un soucis, mais non !

Sauf que... j'avais mal installé les prolongateurs je pense, ils étaient relevés car lorsque je les ai installé, mon vélo était sur un support qui lève la roue arrière. Par conséquent, en les montant horizontaux, lorsque j'ai descendu mon vélo de son support les prolongateurs n'étaient plus horizontaux. Et je pense que c'est à cause de ça que quelques Kms plus tard, j'ai commencé à avoir une douleur au genou gauche...

 

278571405_2222389231249843_2267234798244928965_n.jpg.8006fe19c961ec3597ba33b76dd5a8f7.jpg

 

13h41, 150Km, pause étirement. Je commence à avoir mal à mon genou gauche... j'ai eu du mal à comprendre au départ, mais je pense que c'est un ligament qui commençait à s'enflammer. A partir de là, je commençais à avoir des douleurs lorsque je poussais.

278565848_2222407531248013_1394088753513477989_n.jpg.58921679a27f28ada7f0d1c7818230fd.jpg

 

J'aurais pu paniquer, parce que j'étais en pleine pampa et qu'il me restait encore un peu plus de 70Kms à faire.

Mais je me suis dit que quand on part à l'aventure (oui pour moi c'est une petite aventure ^^), il faut aussi accepter ce genre d'aléas.

Biensûr il faut essayer de prévoir et d'être prudent, mais il y a toujours des imprévus. Donc soit on peut se rouler en boule par terre et pleurer en position fœtale, mais ça ne fera pas avancer. Et il fallait bien finir cette boucle, j'étais hyper motivé pour le faire et il était hors de question que j'abandonne.

 

14h30, 164Km, La Brede. J'ai toujours mal quand je force. Je roule doucement pour éviter autant que faire ce peu d'aggraver la situation... ça commence à être handicapant mais la barrière psychologique des premiers 200Km approche et me motive à tenir le coup !

278465195_2222440401244726_5261648169110356817_n.jpg.90f6defa31e8797b4200c04ab7d7754b.jpg

 

Arrivée à Langoiran 1h plus tard. J'étais dans le dur, ma vitesse oscillait entre 9 et 15Km/h, les montées étaient douloureuses, alors qu'elles étaient pourtant assez faibles.

Même une montée à 3% était compliquée, donc j'adaptais mes braquets pour pédaler le moins possible en force.

Un peu dommage car c'était une partie sympa qui changeait de la piste cyclable. C'était de la route, heureusement peu fréquentée, avec de beaux paysages.

Et malheureusement, cette douleur me gâchait cette partie qui aurait pu être divertissante...

 

278580073_2222489657906467_2523708455628113487_n.jpg.ccc79b57b807fa23bfba2eefe7856474.jpg

 

Arrivé ensuite à Creon, encore une heure plus tard, j'ai pu rattraper la piste cyclable Roger Labépie, et cette portion de piste est bien roulante et descend un peu, ce qui m'a permis de retrouver une vitesse comprise entre 23 et 26 Km/h. Je n'avais pas besoin de trop forcer, juste accompagner le vélo pour maintenir sa vitesse tranquillement.

Et puis j'ai atteint les 200Km 🙂

 

278462939_2222552434566856_7633780001585842928_n.jpg.5d4f572c45c9e563c98d69c8c3e41699.jpg

 

278357375_2222570104565089_5373415996238020301_n.jpg.9dce2accff310115a7e391002a28834d.jpg

 

Arrivé à Bordeaux, je me suis confronté à la côte des 4 pavillons. Je voulais absolument terminer en la montant sans descendre du vélo.

J'y suis arrivé, malgré mon genou en vrac, et malgré ce problème, physiquement j'étais bien et ça c'était cool.

 

Et enfin, à 18h20, soit après près de 12h de route, j'ai enfin bouclé la trace !

276133278_2222659141222852_6863439319067084509_n.jpg.fb2f587656ea9beed0e30485de5c52d8.jpg

 

Je suis arrivé chez moi sans être affamé ni assoiffé, ce qui me fait penser que j'ai bien géré l'alimentation et l'hydratation.

En alimentation j'avais des barres de céréales, des pâtes de fruit, des nougats et deux portions de gel énergétique que j'ai utilisé vers la fin.

Pour le midi, deux sandwichs jambon/fromage/tomates sèches, deux bananes (je n'en ai mangé qu'une).

 

Pour l'hydratation, j'ai manqué un peu... J'avais apporté une gourde de 750ml que j'avais rempli avec une préparation isotonique et une gourde de 450ml d'eau du robinet.

J'ai vidé les deux gourdes et je les ai remplie sur le trajet, vers la moitié du trajet, à une fontaine d'eau potable.

Arrivé vers Bordeaux je n'avais plus d'eau de nouveau et j'aurais bien aimé pouvoir boire encore un peu. Mais comme j'étais à moins de 10Km de la fin, je n'ai pas voulu perdre de temps à chercher une fontaine.

 

Pour la navigation, j'ai utilisé mon Garmin et mon tel portable. J'ai fais la trace grâce à Komoot. Je gardais le tel rangé dans la sacoche avant et je n'utilisais que le Garmin la plupart du temps. Le Garmin a une autonomie proche des 10h je crois, pour éviter d'être en rade de batterie, j'avais emporté aussi une batterie externe et j'ai branché le Garmin dessus le temps de ma pose repas. Lorsque la trace était un peu compliquée, en cas de doute je m'arrêtais, je sortais le tél et je regardais la carte sur Komoot. Comme ça, j'ai économisé la batterie du tel et ça a très bien fonctionné.

 

Je suis très content d'avoir bouclé cette trace, je me rends compte que je suis physiquement capable de le faire, je n'y aurais jamais cru avant de me mettre au vélo ^^

 

Et maintenant, un bon gros dodo réparateur 😉

 

Belle balade, et sacré courage pour finir malgré cette douleur au genou !

 

Il est possible aussi que la douleur soit due aux prolongateurs eux-mêmes, et non à leur position. Les empoigner fait souvent glisser vers l'avant de la selle, ce qui fait travailler les articulations de façon différente, particulièrement les genoux, et peut donc causer des problèmes, si on n'y est pas allé progressivement. C'était peut-être une erreur de partir tout de suite faire une distance aussi longue pour une première sortie avec des prolongateurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...