Aller au contenu

Votre sortie du jour 2022


Messages recommandés

aujourd hui   j ai fait plus de d+ que les pros du giro   ....je crois ....c 'est déjà ça ....693 m   sur 117 km j approche des 7000 au total ,quelques tours de cassel 

hier je suis aller voir les copains nagé en eau libre   (eau fraiche 15° )et sur le retour le vent favorable m a bien poussé a appuyer un peu sur les pédales  30 km   a 37.9 de moyenne en vélo clm  ; ça va bien quand même

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Jpfvelo a dit :

je dis un grand bravo a JOJO   du groupe de Bruno , il doit avoir eu une belle carrière cycliste   , j ai roulé jusqu a il y a deux ans avec un ancien pro des années 60  ( avec  MRS BAREZ  MAHE  POPIEUL ) qui tenait le rythme  de cette allure  jusque 80 bornes  et l année dernière il a lâché le groupe , il avait 77 ans , un sacré râleur  avec un bon coeur au propre comme au figuré .il en avait des histoires a nous raconter .....

y a des vieux coriaces ! 😉

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 07/05/2022 à 19:51, Sylvain KARLE a dit :

Bravo Serge grosse sortie ! 💪💪💪

Tu est sur la photo ?

bonsoir,

..le deuxième en partant de la droite ....

.....ce jour , pour ce qui sera mon unique sortie de la semaine , nous sommes 9 au départ sous 12°  à 8h00 , direction les vignobles par Pierrefeu ( var 83 ) puis Gonfaron ( le pays des ânes) avant de basculer dans l'arrière pays et la vallée de l'Issole et ses villages , Flassans et Besse retour vers Carnoules , Cuers et La Farlède au total 97 kms et il fait 26° , ciel bleu , peu de vent ....

sportivement Serge.

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

34 km aujourd'hui, intra-Bruxelles : pas sorti des limites de la Région. Ça suffit cependant pour faire quelques belles côtes, dont la classique rue du Mystère à Forest, et une découverte (pour moi), la rue du Château d'Eau à Uccle, que je déconseille fortement au Schtroumpf et autres âmes sensibles en raison de ses pavés vraiment ignobles. Bon, je suis quand même arrivé à passer ! 🙂

 

https://climbfinder.com/fr/montees/rue-du-mystere-forest

https://climbfinder.com/fr/montees/rue-du-chateau-eau-dieweg

Modifié par Franck PASTOR
  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

aujourd'hui 85 kms et 1300m de D+ temps magnifique comme partout en France je crois.

le plus important est la rencontre avec un cycliste Belge (impossible de me rappeler le nom de sa ville)  situé entre Louvain et Bruxelles amoureux de notre région .........

pour lui nous avons réussi le mariage parfait Vins et Vélo et ça dure ! nous nous sommes quitté après avoir roulé ensemble une dizaine de bornes .

comme quoi rouler seul permet entre de faire de belle rencontre.

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Jean-Pierre COURQUIN a dit :

aujourd'hui 85 kms et 1300m de D+ temps magnifique comme partout en France je crois.

le plus important est la rencontre avec un cycliste Belge (impossible de me rappeler le nom de sa ville)  situé entre Louvain et Bruxelles amoureux de notre région .........

pour lui nous avons réussi le mariage parfait Vins et Vélo et ça dure ! nous nous sommes quitté après avoir roulé ensemble une dizaine de bornes .

comme quoi rouler seul permet entre de faire de belle rencontre.

de retour de ma sortie de ce matin un gars me rattrape  ça déjà c 'est rare ....😜 il me dit bonjour , très poli comme je suis je lui réponds et là j entame la conversation , nous sommes bien en court , etc....il fait beau ,tu vas ou ,pas de chance il tourne après 2km lui a droite et moi a gauche , on se quitte en se souhaitant bonne route  et il me dit " A LA PROCHAINE " j ai adorée ce moment  bref , mais comme si on se connaissait depuis 10 ans ,ça fait du bien

  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 10 minutes, Jpfvelo a dit :

de retour de ma sortie de ce matin un gars me rattrape  ça déjà c 'est rare ....😜 il me dit bonjour , très poli comme je suis je lui réponds et là j entame la conversation , nous sommes bien en court , etc....il fait beau ,tu vas ou ,pas de chance il tourne après 2km lui a droite et moi a gauche , on se quitte en se souhaitant bonne route  et il me dit " A LA PROCHAINE " j ai adorée ce moment  bref , mais comme si on se connaissait depuis 10 ans ,ça fait du bien

 

Vous vous revoyez quand ? 😍

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures, Thierry GEUMEZ a dit :

 

Vous vous revoyez quand ? 😍

je saurai a peine reconnaitre son bike ,  il était gris  avec des tubes ronds   et pas une marque  dont je me suis rappelé et avait l air assez ancien   sûr  plus de 15 ans ...lui assez grand  mais mince et la trentaine un coupe vent  délavé mais une bonne tête sympa , un peu comme Arnaud Demare  j adore ce mec  souriant  

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures, Gérôme BORGER a dit :

Il est où le beau mec? 🤔 Je vois rien...🧐

En plus il est tout pâle comme du fromage blanc... y a pas de soleil dans votre pays ou quoi?

Et, c'est pas pour dire, mais... il n'aurait pas quelques kilos de trop, astucieusement dissimulés derrière son vélo?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en tout cas  je ne mettrai pas de photo de moi , vous ne verrez pas mes tablettes de chocolat   , si   si   , sur les hanches ....un averti en vaut deux  dit on ,  vous vous moqueriez   mdr

tous des méquants  hein Sylvain

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

175 km aujourd'hui, dont les 166 km (169 selon compteur) de la Chouffe Classic dans les Ardennes.

 

https://www.lachouffeclassic.be/fr/#

 

Parcours bien corsé de plus de 2700 m de dénivellation (plus 150 - 200 m, puisque le parking était situé en haut de Houffalize, la ville où avait lieu le départ et l'arrivée) avec quelques murs solides comme je les aime : la côte de Haussire, Roche-à-Frêne, la côte de Beffe, la rue Saint-Roch…

 

Temps splendide, un peu froid au départ (10°), chaud ensuite (24° à l'ombre à l'arrivée, jusqu'à 33 au soleil !!), vent sensible…

 

Quelques stats : presque 8 h de vélo sur les 175 km (arrêts ravitos décomptés), soit 22,1 km/h de moyenne, 87 tours/min en cadence moyenne de pédalage, vitesse maxi de 68 km/h…

 

Plus de détail demain dans un compte-rendu sur le forum « Les événements route ».

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, Franck PASTOR a dit :

175 km aujourd'hui, dont les 166 km (169 selon compteur) de la Chouffe Classic dans les Ardennes.

 

https://www.lachouffeclassic.be/fr/#

 

Parcours bien corsé de plus de 2700 m de dénivellation (plus 150 - 200 m, puisque le parking était situé en haut de Houffalize, la ville où avait lieu le départ et l'arrivée) avec quelques murs solides comme je les aime : la côte de Haussire, Roche-à-Frêne, la côte de Beffe, la rue Saint-Roch…

 

Temps splendide, un peu froid au départ (10°), chaud ensuite (24° à l'ombre à l'arrivée, jusqu'à 33 au soleil !!), vent sensible…

 

Quelques stats : presque 8 h de vélo sur les 175 km (arrêts ravitos décomptés), soit 22,1 km/h de moyenne, 87 tours/min en cadence moyenne de pédalage, vitesse maxi de 68 km/h…

 

Plus de détail demain dans un compte-rendu sur le forum « Les événements route ».

J'ai pensé à toi pendant que je pédalais sur "La Magnifique". J'ai "lâchement" préféré le parcours de 125 km/2100 m D+. Garmin m'indique 128,6 km pour 2139 m D+ à la moyenne de 22,3 km/h. Pour la cadence, je suis à seulement 78 tr/min 😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 15 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

J'ai pensé à toi pendant que je pédalais sur "La Magnifique". J'ai "lâchement" préféré le parcours de 125 km/2100 m D+. Garmin m'indique 128,6 km pour 2139 m D+ à la moyenne de 22,3 km/h. Pour la cadence, je suis à seulement 78 tr/min 😉

Pourquoi «lâchement» ? Il ne faut faire que ce qu'on a envie de faire dans ce sport, sinon on sature vite. Comme je l'ai dit par ailleurs, l'essentiel est d'être satisfait de sa journée 🙂

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, Franck PASTOR a dit :

Pourquoi «lâchement» ? Il ne faut faire que ce qu'on a envie de faire dans ce sport, sinon on sature vite. Comme je l'ai dit par ailleurs, l'essentiel est d'être satisfait de sa journée 🙂

Concernant l'aspect "physique" de la question (je me suis expliqué dans mon CR de la Magnifique sur le volet "existentiel"), j'ai de plus en plus la conviction que je ne retire rien de positif à réaliser des efforts trop différents de ceux réalisés habituellement. Si je dois produire en un jour l'équivalent de la somme des efforts additionnés pendant une semaine, je puise trop loin dans mes réserves. En conclusion, soit j'adapte la difficulté de la rando à mon niveau d'entraînement actuel, soit j'augmente ma charge d'entraînement (à supposer que j'en sois capable) pour être en mesure de faire de plus grands parcours dans de bonnes conditions.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

Alors... je vous donne le contexte :

Dans la semaine, j'ai acheté une lampe pour vélo "raveman 1200".

Puissance 1200 lumen avec plusieurs niveaux de puissance, et une télécommande à fil qu'on peut mettre sur le cintre.

J'avais des petites lumières 300 lumens mais l'autonomie n'était pas géniale, et comme je voulais installer la lumière au bout de mes prolongateurs histoire de pouvoir utiliser mes prolongateurs pour transporter un sac de couchage, une tente etc (j'ai rajouté une barre pour fixer la lampe) et bien la télécommande est une très bonne idée pour gérer la lumière sans aller la chercher tout au bout.

 

Bref, je ne l'avais jamais utilisée encore et j'étais curieux de la mettre à l'épreuve en roulant la nuit avec, et de voir si l'autonomie promise était réelle. En plus, j'ai déjà entendu dire qu'il fallait au moins une fois tester de rouler en pleine nuit...

 

Toute la semaine il était prévu du beau temps et demain de la pluie, donc je voulais en profiter, mais j'hésitais entre deux choix :

- Aller de chez moi jusqu'à la pointe du cap ferret, rouler de nuit pour tester la lampe et arriver à destination au levé du jour pour apprécier le moment

- Faire un petit bout de la voie verte le long du canal du midi, accessible en passant par la piste Roger Labépie et en se dirigeant ensuite vers La Réole.

J'ai pour projet de faire un voyage jusqu'à Narbonne en passant par Toulouse, et sur plusieurs jours, et pour aller jusqu'à Toulouse, on peut emprunter cette voie verte.

 

Bon, je n'arrivais pas à me décider et finalement je me suis dit que ça pouvait être un beau challenge de tout faire en essayant de ne pas dépasser 24h (un jour).

Et pari gagné ! Mais ce ne fut pas facile ^^

 

2081877651_Capturedu2022-05-1423-46-41.png.3fa5cc8eb03462950a7455f457d54b31.png

 

J'ai pris peu de photos, parce que je ne voulais pas perdre de temps...

 

Vendredi, en rentrant du travail, j'ai préparé mon vélo, fait un bon repas, puis je me suis couché très tôt pour me lever à 23h30. Départ à 00h30.

J'ai donc commencé mon périple par la piste cyclable Bordeaux - Lacanau. J'ai eu un peu froid. J'ai vu beaucoup d'animaux et au début je psychotais un peu.

J'imaginais qu'un sanglier carnivore très très méchant pouvait surgir à tout moment des buissons, ou bien un gros ours zombie à mes trousses (très très méchant lui aussi), mais en fin de compte c'était les animaux qui avaient peur de moi 😛

J'ai vu des chats, des lapins (beaucoup), des crapauds, des jeunes cerfs, un hérisson (oui, un seul 😞 ). J'ai vu aussi un animal qui ressemblait à un gros chat noir avec le poil très touffu et une queue qui pouvait faire penser à un écureuil. Je pense que c'est le fameux "chacureuil touffu" des landes ^^

 

Plus tard, dans la journée, je verrais d'autres genre d'animaux, notamment des serpents... beaucoup ! Au moins une dizaine dont deux entrain de s'accoupler. La première fois qu'on voit un serpent en plein milieu de la piste, on fait pas trop le malin, et puis quand on voit qu'ils s'enfuient directe...

 

Je suis arrivé quelques heures plus tard au niveau du belvédère du cap ferret, il faisait encore nuit, alors j'ai repris ma route. Je me suis quand même arrêté au moment où le jour se levait...

 

280291029_2245307998957966_172622563463003425_n.jpg.27abb906a94faba3ac3bffeb075884dd.jpg

 

J'ai vu le jour se lever, mais aussi se coucher, vers la fin de ma sortie (c'était sur la piste Roger Labépie, proche de Sauveterre).

 

280295531_2245789215576511_1027944881746678734_n.jpg.bbcdd9cdbd12595023ad61f657464482.jpg

 

J'ai bien aimé aussi la voie verte du canal du midi, je trouve vraiment que c'est un coin magnifique !

 

280794869_2245699295585503_5666379735581901365_n.jpg.c37bdd87d0bef2b893e5606d1d4ee73c.jpg

 

Alors bon, bilan de l'expérience :

- 400Km, d'une traite, c'est mon maximum, je ne me vois pas faire plus que ça.

- A partir de la moitié du parcours, j'ai eu des moments de vide, de fatigue, des passages à vide. Comme je me suis pas mal intéressé à la longue distance en regardant beaucoup de vidéos (notamment celles du Biking man que j'aimerais tenter un jour), j'avais cru comprendre que c'était normal, qu'il y avait des passages à vide et effectivement, après une petite pause, une barre de céréales, un coup de flotte et puis pourquoi pas une petite sieste, ça repars ! J'ai eu des passages à vide et puis quelques temps plus tard je retrouvais la forme. Et ça a été ça toute la deuxième moitié du trajet. Lorsque je suis arrivé à Sauveterre, qui était ma dernière étape avant la fin, il restait plus que 63Km, je me suis arrêté dans un bar et j'ai commandé un coca bien frais. Le coca plus la pause, pourtant relativement courte, m'ont reboosté et j'ai pu terminer en forme !

- Physiquement je ne dirais pas que c'est foufou, mais ça va c'est surtout de la fatigue ! J'ai les jambes en coton, une sensation pas très agréable dans les mains (partie "basse" des paumes de la main et petit doigt) par contre aucune tendinite ou autre blessure. C'est quand même incroyable la fiabilité de la mécanique biologique !

- Concernant la selle qui m'a été conseillée lors de l'étude posturale, une SMP WELL M1, les premiers 40 ou 50Km, je ne la sens pas du tout, rien, nada, comme si j'étais assis sur un nuage. Et puis après je commence à la sentir. Par moment ce n'est pas confortable, par moment je l'oublie complètement.

- Pour le ravitaillement, j'avais apporté deux sandwichs, deux bananes, une dizaine de barres de céréales et trois tubes de gel. Les tubes de gel, je les réserve pour les situation d'urgence, si je vois que je manque vraiment d'énergie. Peu après les 200Km, j'ai commencé à avoir des passages à vide, j'ai donc décidé de répartir les trois tubes de gel sur les 150Km restants (un à 150Km, un autre à 100Km et un dernier à 50Km) et je trouve que ça a bien fonctionné.

- Concernant l'eau, j'avais deux gourdes isotherme, une de 450ml et une de 750ml. La grande était remplie d'un mélange eau et poudre isotonique, la plus petite juste de l'eau. Les 100 premiers Kms, j'ai quasiment pas bu, je n'avais pas soif mais je me suis forcé à boire. à partir du moment où il a commencé à faire chaud, j'ai bu comme un trou !

J'avais anticipé en commençant par les pistes cyclables jusqu'à Lacanau, car il me semble difficile de trouver des points d'eau, donc autant commencer par ça. Ensuite l'après midi, j'ai trouvé des cimetières, j'ai sollicité des gens aussi lorsque je les voyais dans leur jardin. J'ai rempli mes gourdes au bar à Sauveterre également.

Contrairement à la dernière fois, j'ai mieux géré l'eau puisque je n'en ai jamais manqué.

 

Voilà voilà ! Bah maintenant je vais me coucher hein 😛

 

 

 

Modifié par Fluoflashfun33
  • Like 6
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...