Aller au contenu

Votre sortie du jour 2022


Messages recommandés

Posté (modifié)

67 km cet après-midi, le long de la «Promenade verte» de Bruxelles, un circuit balisé pour piétons et cyclistes à l'intérieur de la Région de Bruxelles-Capitale. J'ai pris l'habitude de le parcourir une ou deux fois par an, au rythme de la promenade. Idéal pour une récupération… surtout psychique, car si les espaces verts traversés sont pour la plupart vraiment splendides et font du bien à la tête, les routes et pistes empruntés, par contre, sont souvent plus dignes d'un parcours de cyclo-cross que d'un parcours pour vélo citadin, même à gros pneus.

 

https://environnement.brussels/thematiques/espaces-verts-et-biodiversite/la-promenade-verte

 

J'aimerais d'ailleurs discuter avec ceux qui ont tracé ce circuit, par exemple comment ils ont pu passer outre le fait qu'à un endroit le parcours pour cyclistes emprunte… des marches d'escalier. Ou qu'à un autre la piste est saupoudrée d'une épaisse couche de gros graviers qui stoppent complètement le vélo et obligent à continuer à pied… Only in Belgium!

Modifié par Franck PASTOR
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 17/05/2022 à 19:43, Franck PASTOR a dit :

67 km cet après-midi, le long de la «Promenade verte» de Bruxelles, un circuit balisé pour piétons et cyclistes à l'intérieur de la Région de Bruxelles-Capitale. J'ai pris l'habitude de le parcourir une ou deux fois par an, au rythme de la promenade. Idéal pour une récupération… surtout psychique, car si les espaces verts traversés sont pour la plupart vraiment splendides et font du bien à la tête, les routes et pistes empruntés, par contre, sont souvent plus dignes d'un parcours de cyclo-cross que d'un parcours pour vélo citadin, même à gros pneus.

 

https://environnement.brussels/thematiques/espaces-verts-et-biodiversite/la-promenade-verte

 

J'aimerais d'ailleurs discuter avec ceux qui ont tracé ce circuit, par exemple comment ils ont pu passer outre le fait qu'à un endroit le parcours pour cyclistes emprunte… des marches d'escalier. Ou qu'à un autre la piste est saupoudrée d'une épaisse couche de gros graviers qui stoppent complètement le vélo et obligent à continuer à pied… Only in Belgium!

c 'est très simple , bcp de parcours  sont enregistré sans que celui qui l ' a crée ne l ait fait ...sur openrunner  il y en a des tas  et je me méfie de ce que je lis ,je contrôle  sur écran ou sur carte ..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

sortie club ce matin , départ à 8h00 sous 18° ,soleil ,ciel bleu et pas de vent , c'est un groupe de 8 qui démarre direction  Pierrefeu (var 83 ) 4 d'entre nous rentreront par le col du Babaou et les 4 autres ,dont moi , continuons notre route vers Collobrières pour aborder une série de 4 cols consécutifs dont La Taillude pour rejoindre Grimaud ou nous faisons la jonction avec nos 6 collègues qui ont fait le tour du Var en 3 jours , un arrêt à Cogolin pour une repas pris à la brasserie du centre Leclerc ( une très bonne adresse ) puis retour par le Col du Canadel , il fera jusqu'à 34° , ....au total 135 kms .

sportivement Serge.

e-19mai2022 (18).jpg

e-19mai2022 (21).jpg

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le Canadel par le versant nord , ça fait un moment que je ne l'ai pas fait (par le versant sud , par contre , oui) . J'adore l'endroit où tu passes sous un pont et qu'ensuite tu passes sur le-dit pont en te disant  que juste avant , tu étais en dessous ! Et la vue une fois au col ...Et l'apothéose si tu continues sur la route des crêtes en direction de Bormes , alors là tu en prends plein les mirettes avec la vue sur les Iles d'Or :classic_love:   Le problème c'est la D 98 entre La Londe et La Môle pas très sécuritaire pour les cyclistes .

  • Like 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous,

Aujourd'hui une journée à deux faces qui s’annonçait bien avec du soleil et s'a terminé mal avec des orages, des fortes pluies et des tourbillons de vent. Enfin suivant la météo le mauvais temps n'arriverait pas avant 14h donc parti pour un tour de 72 km avec plusieurs possibilités de raccourcir la route suivant le changement de temps prévu.! Petit à petit pendant mon chemin j'ai vu le temps changer vers des orages et les derniers kilomètres j'ai commencé à sentir bien de l’humidité sur la peau. Une fois à la maison en ouvrant la porte du jardin ça a commencé à pleuvoir avec des grosses gouttes et j'étais entré à temps, pff.!

https://www.strava.com/activities/7173467314

A+

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Orage dans la nuit avec quelques pluies, bruine à 7h00, puis sec à 8h00 avec ciel bien gris foncé, 18/19° et peu de vent de NO, puis tout s'est arrangé avec du soleil vers 10h00, 85 kms avec le club, mais pas plus de huit partants, pour une sortie tranquille comme il se doit  le vendredi.  

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 20/05/2022 à 17:10, Claude MUNIER a dit :

Le Canadel par le versant nord , ça fait un moment que je ne l'ai pas fait (par le versant sud , par contre , oui) . J'adore l'endroit où tu passes sous un pont et qu'ensuite tu passes sur le-dit pont en te disant  que juste avant , tu étais en dessous ! Et la vue une fois au col ...Et l'apothéose si tu continues sur la route des crêtes en direction de Bormes , alors là tu en prends plein les mirettes avec la vue sur les Iles d'Or :classic_love:   Le problème c'est la D 98 entre La Londe et La Môle pas très sécuritaire pour les cyclistes .

et notre dames des anges  , c 'est pas beau là , j avais adorée  avec la petite fontaine avant la fin pour se rafraichir, je viens de regarder mes notes , le samedi 10 6 2017j avais rattrapé un groupe en jaune de hyères ,j étais descendu par le vallon de vaudreches  , apparemment par les fourches ça aurait été mieux car il y avait des gravillons et des mottes de terre  parti ensuite sur taillude et grimaud   ah les souvenirs  , j ai toutes mes notes pour y revenir un jour

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

59 km aujourd'hui, dans l'est de Bruxelles : vallée de l'IJse, de la Dijle, et bien entendu quelques petits raidards en passant.

 

Beau temps, peu de vent, températures agréables. Un temps idéal pour le vélo, quoi. D'ailleurs, il y avait des cyclistes de partout…

 

Malheureusement pour moi, vu le boulot que j'ai actuellement, les sorties vont difficilement dépasser les 100 km ces deux ou trois prochaines semaines… quand je pourrai sortir. 😖

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

110kms en groupe mixte 1 et 2 à 17, temps gris et lourd vent de NE faible, 18° à 8h00, une fois n'est pas coutume on part vent favorable vers la Vendée et son bocage. Un bon groupe avec ce qu'il faut de rouleurs pour bien avancer sans trop d'accoups. Le soleil réapparait ers 11h00 avec T° en nette hausse.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

sortie club ce matin ,départ à 7h30 sous des brumes maritimes mais il fait 16 °, direction la vallée de Sauvebonne ( var 83 )  pour rejoindre Collobrières , le pays de la châtaigne , et grimper le col des Fourches pour rejoindre Gonfaron , le pays des ânes qui "volent"  , le retour se fera par les vignes des Vidaux et des Daix , il fait 31° au bout des 101 kms .

sportivement Serge.

e-22mai2022 (9).jpg

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

154 kms hier sous un ciel gris et quelques mini gouttes de pluie..... les Ponts de Cé - Saumur-Chalonnes sur Loire - Les Ponts de Cé..... cette route du sud Loire est vraiment très agréable et peu fréquentée en matinée.J'ai agrémenté la sortie en allant chercher quelques bosses sur le retour.

bonne semaine à tous

Didier

IMG-20220522-WA0000.jpeg.ede0658f55c56ba922f65ee8eeb16108.jpeg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 21/05/2022 à 18:17, Jpfvelo a dit :

et notre dames des anges  , c 'est pas beau là , j avais adorée  avec la petite fontaine avant la fin pour se rafraichir, je viens de regarder mes notes , le samedi 10 6 2017j avais rattrapé un groupe en jaune de hyères ,j étais descendu par le vallon de vaudreches  , apparemment par les fourches ça aurait été mieux car il y avait des gravillons et des mottes de terre  parti ensuite sur taillude et grimaud   ah les souvenirs  , j ai toutes mes notes pour y revenir un jour

 

Le problème de Notre Dame des Anges , c'est que tu ne vois pas la mer :classic_sleep: .Je l'ai toujours montée par le versant nord ; pas facile , ce côté ! Par contre je n'ai jamais vu la fontaine ! ? ! Ceci-dit , je refais le plein à Collobrières .

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un ptit break d une semaine sur l île de Madère ,si vous voulez faire des vrais bosses n hésitez pas ,ça monte de partout ,mais pas pour les petits jarrets ,les pentes sont toutes entre 10% et 20 % j en ais même vu qui devait dépassé les 30 % ,jamais vu ça ,bien sur aucuns vélos,a part sur la ceinture de l île ,les embrayages chauffent dur ,tu ne passe qu en 1 ère ou 2 ème les mécanos ne doivent pas chômer ,j ai repris après 10 jours d arrêt,r entrée dans la nuit de Vendredi a Samedi,sur le vélo le Lundi ,une petite sortie de 53 kms avec 489 m D +.a la rue complet,grosse fatigue pas d énergie ,le soir les jambes flagada ,un peu fiévreux ,le mardi muscul,pas flamboyant mais bon !!! repos le mercredi ,puis re sortie jeudi pour un tour de 80 kms avec 647 m D+ ,les jambes des salsifis cuit a l eau ,la moindre bosse devient pénible ,bon je rentre fourbu.Le vendredi direction la pharmacie ,test pcr et la bingo ;positif au covid,certainement  chopé a l aéroport,ceci explique cela,repos jusqu a aujdh ,sortie de 75 kms 612 m D+,retour a la normale ,ptit vent dans le pif a l aller,renforçé dans le dos au retour,de bonnes sensations cela fait plaisir d avoir retrouvé le vélo dans des meilleurs conditions 🤗;bonne route. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Très belle ile , Madère , mais pas pratique pour le vélo : les routes sont très étroites , alors pour se faire doubler par une voiture un montée , il vaut mieux avoir amené son chapelet et réciter 3 notre père et 2 je sais pas quoi !

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Jacques LACROIX a dit :

Un ptit break d une semaine sur l île de Madère ,si vous voulez faire des vrais bosses n hésitez pas ,ça monte de partout ,mais pas pour les petits jarrets ,les pentes sont toutes entre 10% et 20 % j en ais même vu qui devait dépassé les 30 % ,jamais vu ça ,bien sur aucuns vélos,a part sur la ceinture de l île ,les embrayages chauffent dur ,tu ne passe qu en 1 ère ou 2 ème les mécanos ne doivent pas chômer ,j ai repris après 10 jours d arrêt,r entrée dans la nuit de Vendredi a Samedi,sur le vélo le Lundi ,une petite sortie de 53 kms avec 489 m D +.a la rue complet,grosse fatigue pas d énergie ,le soir les jambes flagada ,un peu fiévreux ,le mardi muscul,pas flamboyant mais bon !!! repos le mercredi ,puis re sortie jeudi pour un tour de 80 kms avec 647 m D+ ,les jambes des salsifis cuit a l eau ,la moindre bosse devient pénible ,bon je rentre fourbu.Le vendredi direction la pharmacie ,test pcr et la bingo ;positif au covid,certainement  chopé a l aéroport,ceci explique cela,repos jusqu a aujdh ,sortie de 75 kms 612 m D+,retour a la normale ,ptit vent dans le pif a l aller,renforçé dans le dos au retour,de bonnes sensations cela fait plaisir d avoir retrouvé le vélo dans des meilleurs conditions 🤗;bonne route. 

j y suis allé , et en ballade a pied un peu a l intérieure des terres c 'est dèjà compliqué , je n ai vu aucun vélo grimpé les côtes et croisé un seul vélo cyclo sur le bord de mer et une course cycliste autour d un hôtel c 'était la débandade de partout , il faisait un circuit de 2 km avec une bosse a 10 12% de 200m  a chaque tour  il y avait 15 20 participants   mais c 'est très joli et verdoyant   mais j avais préféré malte

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

sortie "petit café noir" du mardi au restaurant l'Escale du port de Miramar à La Londe les Maures ( var 83 ) départ à 7h30 sous 18° mais sensation de fraîcheur à cause des entrées maritimes de la nuit , ciel voilé , pas de vent et nous avons retrouvé .....la Route du Sel qui relie la plage de l'Almanarre au village de Giens qui a réouvert après 6 mois de fermeture , au final 92 bornes et il fait à présent 30° .

......jeudi si le temps le permet nous nous attaquons au Mont Caume , normal c'est l'ASCENCION .

sportivement Serge .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

Fallait le vouloir aujourd'hui, waaa...

 

Sortie à partir de 16h car on a eu beaucoup d'alternance de pluie et d'éclaircie et donc très risqué de se faire saucer. Là je vois un créneau mais je sais que je vais serrer les fesses. Ca va passer juste de juste et j'ai intérêt à bien choisir mon tour pour éviter les gros noirs qui parsèment le ciel.

 

Ok, je décide du chemin et zou, me voilà parti plein sud, face au vent, histoire de bien voir venir les gros et ne pas être surpris dans le dos.

 

Petit à petit je vois que ça se couvre, ça bourgeonne bien au loin et ça pleut de pisse de diplodocus à une vingtaine de kilomètres alors que je suis au milieu de ma sortie, il me reste 25 km à faire. Pas bon.

 

Je prends une tangente pour éviter la zone de pluie, ça passe, mais ça se forme de partout et ça se ferme depuis l'arrière et la gauche, j'ai les orages au cul de tous cotés, il me reste 13 km avant de rentrer à la maison.

 

Bourre bourre bourre petit schtroumpf!!!! Alleeeeeez vas-y et ne faiblis pas!!!! Et pet ça monte, j'ai trois cotes à franchir et je sens le froid du nuage qui tire toute l'énergie ambiante, il est sur mes talons, je tiens le coup et pédale pédale pédale encore pire que JP en bord de mer et que Pierre en descente de Peyressourde et que Johan en Hollande sous la mer, Enfin, sous le niveau de la mer, vous m'avez compris...

 

Arrivé à 2 km de la maison je suis épuisé - oui, j'ai changé de faç.... vous voyez?-, me retourne et là je vois la fin du monde juste derrière moi... là où j'étais il y a dix minutes c'est le déluge de fou, on s'attendrait à voir une baleine en plein champs tant ça tombe. Un autre gros orage à gauche, très près de moi, 'tain, j'ai pas encore fini, un autre juste devant et un quatrième à droite, le tout bien solide bien lourd bien pisseux. 

 

Les seuls derniers mètres carrés de ciel bleu sont pile au dessus de ma tête, ça ne va pas durer.

 

Derniers petits coups de cul pour finir juste sous l'orage qui se vide au moment où j'écris ces lignes, une fois de plus j'ai réussi un fabuleux cache cache pluie en rentrant au sec, un de mes plus beaux!

 

Je n'avais qu'une seule option de sortie et j'ai joué tout bon tout du long, le regard en permanence tourné vers un ciel dont la lecture fut un vrai régal, j'adore faire ça, youpie!

Modifié par Michel DURY
  • Like 2
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 27 minutes, Michel DURY a dit :

Fallait le vouloir aujourd'hui, waaa...

 

Sortie à partir de 16h car on a eu beaucoup d'alternance de pluie et d'éclaircie et donc très risqué de se faire saucer. Là je vois un créneau mais je sais que je vais serrer les fesses. Ca va passer juste de juste et j'ai intérêt à bien choisir mon tour pour éviter les gros noirs qui parsèment le ciel.

 

Ok, je décide du chemin et zou, me voilà parti plein sud, face au vent, histoire de bien voir venir les gros et ne pas être surpris dans le dos.

 

Petit à petit je vois que ça se couvre, ça bourgeonne bien au loin et ça pleut de pisse de diplodocus à une vingtaine de kilomètres alors que je suis au milieu de ma sortie, il me reste 25 km à faire. Pas bon.

 

Je prends une tangente pour éviter la zone de pluie, ça passe, mais ça se forme de partout et ça se ferme depuis l'arrière et la gauche, j'ai les orages au cul de tous cotés, il me reste 13 km avant de rentrer à la maison.

 

Bourre bourre bourre petit schtroumpf!!!! Alleeeeeez vas-y et ne faiblis pas!!!! Et pet ça monte, j'ai trois cotes à franchir et je sens le froid du nuage qui tire toute l'énergie ambiante, il est sur mes talons, je tiens le coup et pédale pédale pédale encore pire que JP en bord de mer et que Pierre en descente de Peyressourde et que Johan en Hollande sous la mer, Enfin, sous le niveau de la mer, vous m'avez compris...

 

Arrivé à 2 km de la maison je suis épuisé - oui, j'ai changé de faç.... vous voyez?-, me retourne et là je vois la fin du monde juste derrière moi... là où j'étais il y a dix minutes c'est le déluge de fou, on s'attendrait à voir une baleine en plein champs tant ça tombe. Un autre gros orage à gauche, très près de moi, 'tain, j'ai pas encore fini, un autre juste devant et un quatrième à droite, le tout bien solide bien lourd bien pisseux. 

 

Les seuls derniers mètres carrés de ciel bleu sont pile au dessus de ma tête, ça ne va pas durer.

 

Derniers petits coups de cul pour finir juste sous l'orage qui se vide au moment où j'écris ces lignes, une fois de plus j'ai réussi un fabuleux cache cache pluie en rentrant au sec, un de mes plus beaux!

 

Je n'avais qu'une seule option de sortie et j'ai joué tout bon tout du long, le regard en permanence tourné vers un ciel dont la lecture fut un vrai régal, j'adore faire ça, youpie!

Bravo Schtroumpf météorologue ! Tu as dû transiger un peu sur ta nouvelle façon de rouler mais tu es rentré sain et sauf, c'est toujours ça de pris. 

 

Tout absorbé par mon entraînement, mon cardio, mes capteurs, tout le toutim, j'ai refusé de tenir compte du ciel et me suis fait arroser. Oh, rien de très grave, mais je suis bon pour nettoyer le vélo... Je suis quand même content parce que la forme revient après 2 semaines plus cool 😊  Less is more... 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Michel DURY a dit :

Fallait le vouloir aujourd'hui, waaa...

 

Sortie à partir de 16h car on a eu beaucoup d'alternance de pluie et d'éclaircie et donc très risqué de se faire saucer. Là je vois un créneau mais je sais que je vais serrer les fesses. Ca va passer juste de juste et j'ai intérêt à bien choisir mon tour pour éviter les gros noirs qui parsèment le ciel.

 

Ok, je décide du chemin et zou, me voilà parti plein sud, face au vent, histoire de bien voir venir les gros et ne pas être surpris dans le dos.

 

Petit à petit je vois que ça se couvre, ça bourgeonne bien au loin et ça pleut de pisse de diplodocus à une vingtaine de kilomètres alors que je suis au milieu de ma sortie, il me reste 25 km à faire. Pas bon.

 

Je prends une tangente pour éviter la zone de pluie, ça passe, mais ça se forme de partout et ça se ferme depuis l'arrière et la gauche, j'ai les orages au cul de tous cotés, il me reste 13 km avant de rentrer à la maison.

 

Bourre bourre bourre petit schtroumpf!!!! Alleeeeeez vas-y et ne faiblis pas!!!! Et pet ça monte, j'ai trois cotes à franchir et je sens le froid du nuage qui tire toute l'énergie ambiante, il est sur mes talons, je tiens le coup et pédale pédale pédale encore pire que JP en bord de mer et que Pierre en descente de Peyressourde et que Johan en Hollande sous la mer, Enfin, sous le niveau de la mer, vous m'avez compris...

 

Arrivé à 2 km de la maison je suis épuisé - oui, j'ai changé de faç.... vous voyez?-, me retourne et là je vois la fin du monde juste derrière moi... là où j'étais il y a dix minutes c'est le déluge de fou, on s'attendrait à voir une baleine en plein champs tant ça tombe. Un autre gros orage à gauche, très près de moi, 'tain, j'ai pas encore fini, un autre juste devant et un quatrième à droite, le tout bien solide bien lourd bien pisseux. 

 

Les seuls derniers mètres carrés de ciel bleu sont pile au dessus de ma tête, ça ne va pas durer.

 

Derniers petits coups de cul pour finir juste sous l'orage qui se vide au moment où j'écris ces lignes, une fois de plus j'ai réussi un fabuleux cache cache pluie en rentrant au sec, un de mes plus beaux!

 

Je n'avais qu'une seule option de sortie et j'ai joué tout bon tout du long, le regard en permanence tourné vers un ciel dont la lecture fut un vrai régal, j'adore faire ça, youpie!

Bravo, mais quand même, un Belge qui fuit la pluie comme ça, c'est pas normal, je pense que ça ne peut pas être un vrai Belge, doit y avoir quelque chose qui s'est dénaturé en lui ! 😛

 

Aujourd'hui je n'ai pas sorti le vélo because toute la journée au boulot (période de fin d'années — bulletins à remplir — examens à préparer). Mais je te rassure, j'ai quand même pris un peu de flotte sur la tête puisque je vais au boulot à pied.

 

Je sortirai normalement demain… et pour une fois je joue de bonheur, ce ne devrait pas être sous la pluie !

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 18 heures, Franck PASTOR a dit :

un Belge qui fuit la pluie comme ça, c'est pas normal

Attends, si tu avais vu ce qui tombait, amamilla comme on dit à Bruxelles, c'était la grosse grosse drache! Des cunimbs en enclume, 4 dans le même ciel, toute la chaleur ambiante aspirée dedans comme ça, sluuuurp, que tu sens tes poils de jambe tout tirés car il est juste derrière, vas- y dedans si tu veux, 

 

Et puis c'est le jeu aussi et surtout, courser un cunimb, faut le faire. Savoir calculer sa trajectoire et passer avant qu'il ne coupe ta route, même s'il est à plus de 20 km de toi, il va te rattraper, crois moi. Voir en même temps les autres qui se développent et prendront le relais dans 10 ou 20 km, mais cette fois à gauche ou à droite ou devant. Adapter ta vitesse pour le laisser passer ou au contraire foncer car il est au cul et rentrer impérativement au sec dans un ciel de folie, j'adore tout ça!!!!

 

Par contre je déteste être mouillé, non non non, pas question!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...