Aller au contenu

Objectif 10.000 - 22


Michel DURY
 Share

Messages recommandés

Il y a 22 heures, Michel DUBIN a dit :

Merci Franck, et profites de tes garnements de neveux ... 🙂

Petits braquets obligatoires demain, surtout les 4 premières heures, même si la tentation de mettre trop gros la nuit devra tjrs être sous contrôle.. 😉

Je te jure que je ne fais pas le malin pour ces 520km d'une traite, surtout que j'ai mes billets de train de bon heure mercredi , donc faudra pas trop se louper quand même... 😉

 

 

Un beau défi.
Comme tout défi, on se demande si on va réussir. Il y a trois semaines, je doutais pour le mien.
Bon courage et bonne route

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

hello la compagnie ,

 

Est ce que Michel a réussi ses 500km et pris son train suspens ......on attend de ses nouvelles .

Départ a 12h00 de Louis pour ses 550 km e long de la Moselle de sa source a  Bussang dans les Vosges a son embouchure qui se jette dans le Rhin a Coblence .....

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Sylvain KARLE a dit :

hello la compagnie ,

 

Est ce que Michel a réussi ses 500km et pris son train suspens ......on attend de ses nouvelles .

Départ a 12h00 de Louis pour ses 550 km e long de la Moselle de sa source a  Bussang dans les Vosges a son embouchure qui se jette dans le Rhin a Coblence .....

Ciao la compagnie

Yes évidemment que je n ai pas lâché l affaire:

Départ 23h32 mardi (sans sommeil même si j ai essayé )

Arrivée 22h53 hier soir

513km 4030de deniv et 20h40  de roulage... sur pour la plante des pied et le haut du corps après 420km.

La fin fut interminable et la moyenne longtemps à 25 à légèrement chuté (Je perd 20 min à la fin mais rien de grave...)

Bon j abrege pour ne pas raté le bus puis le train puis un autre puis un autre...😆

Merci de vos encouragements les copains

Mich du Poitou pas encore mort...

  • Like 5
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)

Waaaaaa.... alors là Mich, tu es trop fort!!!!

 

J'en suis estomaqué, 513 km d'un coup, il faut le faire. Rentre bien et repose toi, puis raconte nous cette folle journée qui rentrera dans la légende de l'Objectif par la grande porte.

 

Tu es fait Citoyen d'Honneur du Club Très Fermé des Méritants Exceptionnels à la Folie Douce du 10.000, bravo!

 

 

image.jpeg.7ee46a7dc1d5328a868f1d421401312f.jpeg

Modifié par Michel DURY
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 35 minutes, Michel DURY a dit :

Waaaaaa.... alors là Mich, tu es trop fort!!!!

 

J'en suis estomaqué, 513 km d'un coup, il faut le faire. Rentre bien et repose toi, puis raconte nous cette folle journée qui rentrera dans la légende de l'Objectif par la grande porte.

 

Tu es fait Citoyen d'Honneur du Club Très Fermé des Méritants Exceptionnels à la Folie Douce du 10.000, bravo!

 

 

image.jpeg.7ee46a7dc1d5328a868f1d421401312f.jpeg

Purée moi qui n ai jamais eu de médaille. ..😊

Bises

Suis en route pour le boulot demain

Dommage car la montagne était magnifique ce matin 😢

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Michel DUBIN a dit :

Ciao la compagnie

Yes évidemment que je n ai pas lâché l affaire:

Départ 23h32 mardi (sans sommeil même si j ai essayé )

Arrivée 22h53 hier soir

513km 4030de deniv et 20h40  de roulage... sur pour la plante des pied et le haut du corps après 420km.

La fin fut interminable et la moyenne longtemps à 25 à légèrement chuté (Je perd 20 min à la fin mais rien de grave...)

Bon j abrege pour ne pas raté le bus puis le train puis un autre puis un autre...😆

Merci de vos encouragements les copains

Mich du Poitou pas encore mort...

Exceptionnel !!!  💪

Bonne récup tu en a besoin ......

Reprendre le travail demain tu est fou .....

Modifié par Sylvain KARLE
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures, Michel DUBIN a dit :

Ciao la compagnie

Yes évidemment que je n ai pas lâché l affaire:

Départ 23h32 mardi (sans sommeil même si j ai essayé )

Arrivée 22h53 hier soir

513km 4030de deniv et 20h40  de roulage... sur pour la plante des pied et le haut du corps après 420km.

La fin fut interminable et la moyenne longtemps à 25 à légèrement chuté (Je perd 20 min à la fin mais rien de grave...)

Bon j abrege pour ne pas raté le bus puis le train puis un autre puis un autre...😆

Merci de vos encouragements les copains

Mich du Poitou pas encore mort...

Toutes mes ficelles de caleçon !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, James JEAU a dit :

Toutes mes ficelles de caleçon !!

Merci James

A propos de ficelles heureusement que j en avais un bout hier pour tenir mon pantalon car oubli de cinture pour rentrer en train. Et ce n est pas avec ce que j ai mangé qu il tenait seul😆😆😆

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 29/06/2022 à 07:27, Sylvain KARLE a dit :

hello la compagnie ,

 

Est ce que Michel a réussi ses 500km et pris son train suspens ......on attend de ses nouvelles .

Départ a 12h00 de Louis pour ses 550 km e long de la Moselle de sa source a  Bussang dans les Vosges a son embouchure qui se jette dans le Rhin a Coblence .....

Effectivement grand hommage à Louis pour son défi, on attend tous son arrivé

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

837km pour 9000m de dv , décevant mois de juin, mais une lombalgie tenace m'interdit d'en faire plus au risque de ne plus rouler du tout  cet été, la peur de la chaleur me retient aussi, 25°c dans une ascension et soleil dans le citron, ce matin à 9h, mais quand même 90km et 1114 m de DV, maintenant je suis fourbu...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon alors, un petit CR pour les courageux ?

 

Lundi soir une tentative de "couchage" de bonne heure (19h30) pour dormir un peu avant ce défi avec boules Quies et compagnie... bilan le cœur qui cogne dur et le début de panique puis calme puis rien, pas de sommeil (peut être quelques micro siestes dans le doute?)... bref debout 23h00 et Basta on verra bien je pars à 23h32 (oui je suis méticuleux et précis comme garçon, voir obsessionnel, mais faut ça quand on est fou... 😉 ), comme ça la fin se ferra moins tard si il y a une fin...

Les 70 premiers km sont OK, 25 de moyenne, cool ça me calme un peu, le fait de passer par Poitiers dans la ville de nuit au bout de 20km c'est cool et inspirant avant ma vrai plongée dans la nuit et la campagne sud Vienne et Charentaise. Pause à 70km (Charroux) 10min : pipi, remplissage bidons, je continu et me cogne quelques toutes petites routes voir chemins jusqu'à la Rochefoucauld  (24,5km/h la moyenne chute avec la nuit et le déniv) et j'arrive vers Grassac (km140) avec le soleil levant vers 5h30 (la moyenne chute à 24 avec toutes ces bosses) et là: gros coup de mou donc je m’arrête illico presto suite aux recommandations de S.Barret (un Youtuber ultra distance super sympa dont je visionne les films et qui dit qu'aux premiers bâillements et fatigue, surtout en fin de nuit il faut mettre le clignotant tout de suite pour éviter le danger de la grande fatigue), bref pas fier, je me met dans mon sac à viande et ma couv de survie derrière une cours d'école pour tenter de dormir un peu en me disant que ça sent pas bon c't'aventure... mais bon après 20min allongé par terre avec de longue inspiration je me calme un peu et peu être une micro sieste? (la je n'ai pas eu l'impression mais on ne sait jamais en fait), et bien je re-pacte tout, je mange un sandwich fait mes insulines, rempli les bidons (et oui il y avait un robinet dehors à cette Ecole....Yessss).

Re-départ 6h30, Café ouvert à Rougnac (super sympa: double expesso) 7h00 et hop en avant vers Rochebeaucourt et Argentine, Gout rossignol (je n'invente pas les noms), Vertillac, et Mussidan 9h15 km 213 ==> pause Boulangerie et mise en tenue de jour moins chaude (il fait 19degré) puis franchissement de la Dordogne à Gardonne (km 240) vers 10h45 puis mis parcours (km257 à 11h30) et 12h00 à Allemans du Dropt (km 270) Yes j'ai remonté la moyenne et l'objectif s'affine (24,7 de moyenne): Boulangerie et pâtisserie (mia) plus remplissage Bidon.

Ensuite passage Garonne à Tonneins vers 13h15 et petit coup de fil à un ami 😉  (Olof mon pote suédois qui vit en famille à coté de Lavardac), pour une rencontre au km 330 vers 14h35 jusqu'à Nerac km 340, pour une pause boisson et papotage (ça fait du bien).

Roulage cool ensemble sur 10km avec son VTT Electrique pour m'accompagner un bout: cette phase m'a régénérée physiquement et psychologiquement: Ah le lien social, qui a dit que nous étions des animaux sociaux (pas moi, mais je dois l’admettre 😉). Séparation puis "gros roulage" genre 30-35km/h dans ce début de vallée de la Baïse: Condom (le Bonheur n'est'il pas dans le Prés?) pause station service (coca, eau???), Valence, et jusqu'à St Elix-Theux km 425 ou coup de mou et de chaud de fin d'AM (18h30), la moyenne roulée était montée jusqu'à 25,2 mais la, il faut refroidir la tête les pieds surtout (surchauffes et douleurs).

Sinon les jambes nickel. Je mange même si l'appétit est moyen mais la glycémie indique bien que je dois manger en continu maintenant, n’ayant plus de stocks de glycogène endogène, donc pas le choix même si j'en ai un peu marre du sucré, bref dur mais ça va le faire.

A partir de la, les derniers 90km seront en gestion pur de la glycémie sans trop de pauses et en tenant compte de l'augmentations des douleurs aux épaules, mains, pieds, dos, fessiers mais pas des jambes ==> la cote de Lannemezan puis Montréjault, la beauté des Pyrénées ennuagées dans le soleil couchant, puis la remontée de Luchon dans la nuit avec les pieds qui font très mal sur une route "défoncée" de la veille pour reconstruction (chaque dénivellation fut douloureuse), mais bon je tiens le bon bout, avec certe une réduction de la moyenne à 24,7km/h.

Perte de 20min dans cette remontée faite avec du braquet car c'est ce qui arrive quand on fatigue, imperceptiblement ou ne mouline plus on "braquasse" même sans le vouloir et sans efficacité, mais c'est presque inévitable sauf à se concentrer la dessus mais on à autre chose à penser alors...

Bref, arrivée à l'appartement à 22h54 donc 23h22 après le départ avec 512,5km et 4022m de déniv en 20h45 roulées:

24.7km/h de moyenne roulée, 21,93km/h avec les pauses (2h37 de pauses  ==> pas mal avec ma pause de "mauvais sommeil" d'une heure..... la, je suis content car j'ai optimisé les pauses par la suite).

Super content et pas si fatigué même si les douleurs étaient présentes à la fin, mais ça s'atténue déjà bien en 2 jours donc pour un p'tit vieux je ne m'en sort pas trop mal 😉

 

 

  • Like 6
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 19 minutes, Michel DUBIN a dit :

Bon alors, un petit CR pour les courageux ?

 

Lundi soir une tentative de "couchage" de bonne heure (19h30) pour dormir un peu avant ce défi avec boules Quies et compagnie... bilan le cœur qui cogne dur et le début de panique puis calme puis rien, pas de sommeil (peut être quelques micro siestes dans le doute?)... bref debout 23h00 et Basta on verra bien je pars à 23h32 (oui je suis méticuleux et précis comme garçon, voir obsessionnel, mais faut ça quand on est fou... 😉 ), comme ça la fin se ferra moins tard si il y a une fin...

Les 70 premiers km sont OK, 25 de moyenne, cool ça me calme un peu, le fait de passer par Poitiers dans la ville de nuit au bout de 20km c'est cool et inspirant avant ma vrai plongée dans la nuit et la campagne sud Vienne et Charentaise. Pause à 70km (Charroux) 10min : pipi, remplissage bidons, je continu et me cogne quelques toutes petites routes voir chemins jusqu'à la Rochefoucauld  (24,5km/h la moyenne chute avec la nuit et le déniv) et j'arrive vers Grassac (km140) avec le soleil levant vers 5h30 (la moyenne chute à 24 avec toutes ces bosses) et là: gros coup de mou donc je m’arrête illico presto suite aux recommandations de S.Barret (un Youtuber ultra distance super sympa dont je visionne les films et qui dit qu'aux premiers bâillements et fatigue, surtout en fin de nuit il faut mettre le clignotant tout de suite pour éviter le danger de la grande fatigue), bref pas fier, je me met dans mon sac à viande et ma couv de survie derrière une cours d'école pour tenter de dormir un peu en me disant que ça sent pas bon c't'aventure... mais bon après 20min allongé par terre avec de longue inspiration je me calme un peu et peu être une micro sieste? (la je n'ai pas eu l'impression mais on ne sait jamais en fait), et bien je re-pacte tout, je mange un sandwich fait mes insulines, rempli les bidons (et oui il y avait un robinet dehors à cette Ecole....Yessss).

Re-départ 6h30, Café ouvert à Rougnac (super sympa: double expesso) 7h00 et hop en avant vers Rochebeaucourt et Argentine, Gout rossignol (je n'invente pas les noms), Vertillac, et Mussidan 9h15 km 213 ==> pause Boulangerie et mise en tenue de jour moins chaude (il fait 19degré) puis franchissement de la Dordogne à Gardonne (km 240) vers 10h45 puis mis parcours (km257 à 11h30) et 12h00 à Allemans du Dropt (km 270) Yes j'ai remonté la moyenne et l'objectif s'affine (24,7 de moyenne): Boulangerie et pâtisserie (mia) plus remplissage Bidon.

Ensuite passage Garonne à Tonneins vers 13h15 et petit coup de fil à un ami 😉  (Olof mon pote suédois qui vit en famille à coté de Lavardac), pour une rencontre au km 330 vers 14h35 jusqu'à Nerac km 340, pour une pause boisson et papotage (ça fait du bien).

Roulage cool ensemble sur 10km avec son VTT Electrique pour m'accompagner un bout: cette phase m'a régénérée physiquement et psychologiquement: Ah le lien social, qui a dit que nous étions des animaux sociaux (pas moi, mais je dois l’admettre 😉). Séparation puis "gros roulage" genre 30-35km/h dans ce début de vallée de la Baïse: Condom (le Bonheur n'est'il pas dans le Prés?) pause station service (coca, eau???), Valence, et jusqu'à St Elix-Theux km 425 ou coup de mou et de chaud de fin d'AM (18h30), la moyenne roulée était montée jusqu'à 25,2 mais la, il faut refroidir la tête les pieds surtout (surchauffes et douleurs).

Sinon les jambes nickel. Je mange même si l'appétit est moyen mais la glycémie indique bien que je dois manger en continu maintenant, n’ayant plus de stocks de glycogène endogène, donc pas le choix même si j'en ai un peu marre du sucré, bref dur mais ça va le faire.

A partir de la, les derniers 90km seront en gestion pur de la glycémie sans trop de pauses et en tenant compte de l'augmentations des douleurs aux épaules, mains, pieds, dos, fessiers mais pas des jambes ==> la cote de Lannemezan puis Montréjault, la beauté des Pyrénées ennuagées dans le soleil couchant, puis la remontée de Luchon dans la nuit avec les pieds qui font très mal sur une route "défoncée" de la veille pour reconstruction (chaque dénivellation fut douloureuse), mais bon je tiens le bon bout, avec certe une réduction de la moyenne à 24,7km/h.

Perte de 20min dans cette remontée faite avec du braquet car c'est ce qui arrive quand on fatigue, imperceptiblement ou ne mouline plus on "braquasse" même sans le vouloir et sans efficacité, mais c'est presque inévitable sauf à se concentrer la dessus mais on à autre chose à penser alors...

Bref, arrivée à l'appartement à 22h54 donc 23h22 après le départ avec 512,5km et 4022m de déniv en 20h45 roulées:

24.7km/h de moyenne roulée, 21,93km/h avec les pauses (2h37 de pauses  ==> pas mal avec ma pause de "mauvais sommeil" d'une heure..... la, je suis content car j'ai optimisé les pauses par la suite).

Super content et pas si fatigué même si les douleurs étaient présentes à la fin, mais ça s'atténue déjà bien en 2 jours donc pour un p'tit vieux je ne m'en sort pas trop mal 😉

 

 

Trop génial ton CR Miche et encore félicitation , moi qui hésite a faire un 200km bientôt et toi qui a fait 500km j'ai honte .....

Bon ton prochain défi c'est quoi ? 😄

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 35 minutes, Sylvain KARLE a dit :

Trop génial ton CR Miche et encore félicitation , moi qui hésite a faire un 200km bientôt et toi qui a fait 500km j'ai honte .....

Bon ton prochain défi c'est quoi ? 😄

Si avec ta force et ton niveau, bien accompagné, quand tu veux tu fais 200km (pas forcément seul la première fois, ça aide)

Par contre t'as pas à avoir honte, j'ai jamais cru que c'était évidant de faire 200 avant d'en faire 1 il y a 10ans pas plus, en brevet avec un de mes ancien club FFCT. c’était formateur et pas si dur que je le pensais

Faut qu'on se fasse ça , c'est un minimum... 😉

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 29/06/2022 à 08:34, Michel DUBIN a dit :

Ciao la compagnie

Yes évidemment que je n ai pas lâché l affaire:

Départ 23h32 mardi (sans sommeil même si j ai essayé )

Arrivée 22h53 hier soir

513km 4030de deniv et 20h40  de roulage... sur pour la plante des pied et le haut du corps après 420km.

La fin fut interminable et la moyenne longtemps à 25 à légèrement chuté (Je perd 20 min à la fin mais rien de grave...)

Bon j abrege pour ne pas raté le bus puis le train puis un autre puis un autre...😆

Merci de vos encouragements les copains

Mich du Poitou pas encore mort...

bravo Michel

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon ben merci Mich, mais je rate le Galérien car j'ai annoncé un Cinglé, ne sachant si mon défi était réalisable en Juin.

Donc perdu par excès de prudence: ça ne me ressemble pas ça, argghhhhh, purée de Mich du Poitou qui pédale mais qui n'assume pas ses choix, guzzi schmurtzz et zut flut et flop... 😉

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...