Aller au contenu

Vélo Route et Viticulteur Réticent


Messages recommandés

Bonjour,

En juillet 2020 une nouvelle portion de véloroute ( V62 ) a été inaugurée entre Ste Hélène sur Isère et Le Lac de Carouge à St Pierre d'Albigny, département de la Savoie.

https://www.savoie.fr/web/sw_53048/bonne-nouvelle-pour-les-amoureux-du-velo

Normalement tout le monde devrait être content, mais ce n'est malheureusement pas le cas.

Je trouve cette piste très bien pour les familles avec enfants et les personnes vélo loisir et même si je préfère prendre la D201 plus vallonée et moins monotone, il m'est arrivé malgré tout d'emprunté cette nouvelle portion de piste cyclable magnifique...sauf que,

Sauf qu'au niveau de Fréterive un viticulteur mécontent de voir passer les vélos, obstrue la voie avec 2 gros monticules de gravats, la prochaine fois je ferais une photo pour poster.

Cette personne particulièrement vindicative, ce fait prendre à partie dans les avis Google de son exploitation viticole (  lisez les une étoile ) : https://urlz.fr/h5Vz  ,

J'ai voulu en savoir plus et me suis directement adressé à la mairie de la commune concernée et ce viticulteur est malheureusement dans ses droits car voici ci-dessous a réponse qui m'a été faite

J'aimerais bien avoir vos avis sur cette affaire peu commune.

Merci

Réponse de la Mairie

Citation

Lors de l'étude préalable, une parcelle a été oubliée dans l'arrêté de déclaration d'utilité publique (DUP). Son propriétaire, qui est un exploitant agricole particulièrement vindicatif dans la commune, s'est opposé au passage de la véloroute et demande monts et merveilles, en échange de quelques dizaines de mètres carrés de terrain. Une nouvelle DUP a été engagée pour cette parcelle mais les délais administratifs et les recours éventuels peuvent demander un délai de l'ordre de 2 ans. Nous travaillons avec le département à une solution provisoire plus confortable mais il faut également obtenir diverses autorisations

 

Modifié par Serge NAVETAT
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est clair que si en matière de droit de propriété la mairie n'a pas reçu toutes les autorisations le viticulteur récalcitrant est tout à fait dans son droit.

Si la mairie avait esté en justice en convoquant le récalcitrant devant la juridiction compétente le projet aurait pris du retard c'est sûr mais maintenant le viticulteur est en position de force.

 

NB : "ester en justice" est un archaïsme signifiant prendre l'initiative d'un procès. Terme encore bcp utilisé dans les mots croisés ou fléchés mais toujours en usage dans les textes notariés.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share





×
×
  • Créer...