Aller au contenu

Ftp 3ème catégorie


Placard
 Share

Messages recommandés

Bonjour tout le monde et déjà bonne année! 🙂

Si je poste ce message sur ce forum c'est pour savoir quoi penser de mon niveau actuel en vélo de route (car j'ai pour projet d'essayer des courses prochainement...) et me rassurer ou au contraire me faire peur...😂

J'ai 18 ans je fais 60kg pour une ftp d'environ 270w (je trouve qu'elle est sous estimée étant donné les circonstances du test...) et je roule depuis 3-4 ans maintenant mais je n'ai jamais eu de plan (juste des sorties avec les copains et des séances sur home trainer quand j'ai des fourmis dans les jambes...😅).

Comme profil de coureur je suis plutôt "explosif" (quand je roule dans des bosses avec des gens qui sont en deuxième ufolep personne n'arrive à m'accrocher), un peu pas ouf sur le plat mais je commence à travailler dessus et sujet aux fringales (merci les 60kg😂).

D'après votre expérience je me situerais dans quelle "catégorie" de cycliste (bon niveau pour mon âge avec mon peu d'entraînements ou pas ouf...), serai-je bon dans une course et est-ce que je pourrais envisager d'essayer le clm malgré mon faible poids?

Pardon si c'est super long (félicitations d'avoir tenu jusqu'ici) et merci d'avance pour vos réponses 😅

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 17 minutes, Placard a dit :

Bonjour tout le monde et déjà bonne année! 🙂

Si je poste ce message sur ce forum c'est pour savoir quoi penser de mon niveau actuel en vélo de route (car j'ai pour projet d'essayer des courses prochainement...) et me rassurer ou au contraire me faire peur...😂

J'ai 18 ans je fais 60kg pour une ftp d'environ 270w (je trouve qu'elle est sous estimée étant donné les circonstances du test...) et je roule depuis 3-4 ans maintenant mais je n'ai jamais eu de plan (juste des sorties avec les copains et des séances sur home trainer quand j'ai des fourmis dans les jambes...😅).

Comme profil de coureur je suis plutôt "explosif" (quand je roule dans des bosses avec des gens qui sont en deuxième ufolep personne n'arrive à m'accrocher), un peu pas ouf sur le plat mais je commence à travailler dessus et sujet aux fringales (merci les 60kg😂).

D'après votre expérience je me situerais dans quelle "catégorie" de cycliste (bon niveau pour mon âge avec mon peu d'entraînements ou pas ouf...), serai-je bon dans une course et est-ce que je pourrais envisager d'essayer le clm malgré mon faible poids?

Pardon si c'est super long (félicitations d'avoir tenu jusqu'ici) et merci d'avance pour vos réponses 😅

Je retiens juste que tu associes poids léger et fringale 🤣

 

Si t'es fringale, que tu fasses 50 kgs ou 120 kgs, c'est juste que tu ne sais pas t'alimenter. 

 

On a bien des jeunes au club qui partent pour 3h sans même un bidon, plus rien ne m'étonne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 14 minutes, Thibaud CHERBONNEL a dit :

Je retiens juste que tu associes poids léger et fringale 🤣

 

Si t'es fringale, que tu fasses 50 kgs ou 120 kgs, c'est juste que tu ne sais pas t'alimenter. 

 

On a bien des jeunes au club qui partent pour 3h sans même un bidon, plus rien ne m'étonne.

Je rigolais je sais m'alimenter j'ai juste peu de réserve je connais mon corps avec le temps mais mine de rien je suis champion de la fringale si je ne prévois pas😅😂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 39 minutes, Placard a dit :

Bonjour tout le monde et déjà bonne année! 🙂

Si je poste ce message sur ce forum c'est pour savoir quoi penser de mon niveau actuel en vélo de route (car j'ai pour projet d'essayer des courses prochainement...) et me rassurer ou au contraire me faire peur...😂

J'ai 18 ans je fais 60kg pour une ftp d'environ 270w (je trouve qu'elle est sous estimée étant donné les circonstances du test...) et je roule depuis 3-4 ans maintenant mais je n'ai jamais eu de plan (juste des sorties avec les copains et des séances sur home trainer quand j'ai des fourmis dans les jambes...😅).

Comme profil de coureur je suis plutôt "explosif" (quand je roule dans des bosses avec des gens qui sont en deuxième ufolep personne n'arrive à m'accrocher), un peu pas ouf sur le plat mais je commence à travailler dessus et sujet aux fringales (merci les 60kg😂).

D'après votre expérience je me situerais dans quelle "catégorie" de cycliste (bon niveau pour mon âge avec mon peu d'entraînements ou pas ouf...), serai-je bon dans une course et est-ce que je pourrais envisager d'essayer le clm malgré mon faible poids?

Pardon si c'est super long (félicitations d'avoir tenu jusqu'ici) et merci d'avance pour vos réponses 😅

 

Ta ftp de 270W et ton poids de 60 kg te classent dans la catégorie des grimpeurs. Mais sur le plat, le poids importe peu, il faut des watts. Tu n'as que 18 ans, tu ne peux que t'améliorer.

 

Quant à tes "fringales" malgré ton alimentation, ce serait peut-être la conséquence d'une tendance à rouler trop souvent à haute intensité  ou d'un manque d'endurance. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Thibaud CHERBONNEL a dit :

Tu prends quoi en solide/liquide sur tes sorties suivant la longueur?

Je bois 500mL par heure de roulage (c'est peut être beaucoup mais j'ai toujours été habitué à beaucoup boire) et concernant le solide je mange une barre céréales tous les 45 minutes mais ma question ce n'était pas comment m'alimenter maintenant je n'ai plus aucun soucis avec ça 😅

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Es tu sur qu'il s'gisse bien de fringale? et pas plutôt d'un épuisement du à une mauvaise gestion des efforts au long du parcours.

Quand on est victime d'une fringale on n'est presque plus capable de rouler, on finit parfopis à 20km/h et moins. Par contre si tu as trop puisé dans tes forces, tu as du mal à suivre et à tenir le rythme et donc saute à chaque accélération. C'est souvent le cas quand on est jeune et pas trop expérimenté en vélo, on a tendance à réagir à tout ce qui bouge et au bout du compte plus de munitions pour aller au bout.

Quand on regarde les pros en montagne, l'équipier qui emmène le train s'écarte passé un temps et ensuite il est laché grave et finit souvent à 10/15 mnts, ce n'est pas à cause d'une fringale, c'est juste qu'il s'est mis dans le rouge trop lingtemps.

Franchement avec une barre de céréales toute les 45 mnts je ne vois pas ce que tu peux  avaler de plus.

Sinon impossible comme ça de te dire si tu vas marcher en course ou pas,  il s'agit d'une discipline assez tactique et j'en connais beaucoup dotés d'une force hors du commun qui on eu toutes les peines du monde à gagner parce qu'il étaient souvent à contre temps et finissaient sans suffisamment de jus pour bien se placer. Commence donc les courses, ne reste pas ni trop derrière ni trop devant (pas toujours facile) et tu verras comment ça se passe. Au début l'important est de s'aclimater au rythme et analyser ses sensations après la course. Il faut toujours avoir pas mal d'humilité dans ce sport, ne pas se surestimer ni se sous estimer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 14 minutes, Bruno GUILLEVIC a dit :

Bonjour,

Es tu sur qu'il s'gisse bien de fringale? et pas plutôt d'un épuisement du à une mauvaise gestion des efforts au long du parcours.

Quand on est victime d'une fringale on n'est presque plus capable de rouler, on finit parfopis à 20km/h et moins. Par contre si tu as trop puisé dans tes forces, tu as du mal à suivre et à tenir le rythme et donc saute à chaque accélération. C'est souvent le cas quand on est jeune et pas trop expérimenté en vélo, on a tendance à réagir à tout ce qui bouge et au bout du compte plus de munitions pour aller au bout.

Quand on regarde les pros en montagne, l'équipier qui emmène le train s'écarte passé un temps et ensuite il est laché grave et finit souvent à 10/15 mnts, ce n'est pas à cause d'une fringale, c'est juste qu'il s'est mis dans le rouge trop lingtemps.

Franchement avec une barre de céréales toute les 45 mnts je ne vois pas ce que tu peux  avaler de plus.

Sinon impossible comme ça de te dire si tu vas marcher en course ou pas,  il s'agit d'une discipline assez tactique et j'en connais beaucoup dotés d'une force hors du commun qui on eu toutes les peines du monde à gagner parce qu'il étaient souvent à contre temps et finissaient sans suffisamment de jus pour bien se placer. Commence donc les courses, ne reste pas ni trop derrière ni trop devant (pas toujours facile) et tu verras comment ça se passe. Au début l'important est de s'aclimater au rythme et analyser ses sensations après la course. Il faut toujours avoir pas mal d'humilité dans ce sport, ne pas se surestimer ni se sous estimer.

Oui oui c'est une fringale, lorsque cela m'arrive je n'ai plus d'énergie pour avancer comme vous le dites et mentalement je sens que je suis un peu dans les vaps du au manque de sucre sûrement... À mon avis (je suis presque sûr mais je peux me tromper...😅) ce n'est pas parce que je passe mon temps à rouler à bloc pendant les sorties longues, je le faisais par le passé et à part me fatiguer ça ne m'amener pas grand chose donc je me suis calmé dessus.

Ah oui effectivement il y a le côté tactique qui doit être plus important que le physique et d'ailleurs vous me conseillerez de toujours rester en tête du peloton pour accompagner les coups si je peux? Ou alors il vaut mieux attendre les derniers tours pour partir dans une difficulté ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Placard a dit :

Oui oui c'est une fringale, lorsque cela m'arrive je n'ai plus d'énergie pour avancer comme vous le dites et mentalement je sens que je suis un peu dans les vaps du au manque de sucre sûrement... À mon avis (je suis presque sûr mais je peux me tromper...😅) ce n'est pas parce que je passe mon temps à rouler à bloc pendant les sorties longues, je le faisais par le passé et à part me fatiguer ça ne m'amener pas grand chose donc je me suis calmé dessus.

Ah oui effectivement il y a le côté tactique qui doit être plus important que le physique et d'ailleurs vous me conseillerez de toujours rester en tête du peloton pour accompagner les coups si je peux? Ou alors il vaut mieux attendre les derniers tours pour partir dans une difficulté ?

C'est toute la difficulté de trouver la bonne startégie en course, cela varie sans cesse. Quelque fois c'est payant de partir tt de suite et se retrouver à plusieurs devant à tourner ensemble, d'autres fois non il vaut mieux attendre et tenter de choisir le bon coup, en tout cas en restant derrière c'est sur que ça n'ira pas: fatigue dans les relances, aucune visibilité de la course, ...

Tout est également fonction du niveau qu'on a par rapport au peloton, c'est clair que si on est dans les plus costauds, il ne faut pas trop attendre. Après c'est en essayant qu'on s'aguerrit et il faut se faire piéger plusieurs fois pour apprendre.

Attention en course ce n'est pas pareil quà l'entrainement, il faut savoir se faire mal, très mal, c'est tjs ceux qui savent le mieux aller au bout de leurs capacités qui arrivent placés.

Sinon pour l'hypoglicémie, c'est peut être que vous mangez trop de glucides trop tot et que en fin de parcours, l'organisme habitué à assimiler en a besoin de plus en fin de parcours. J'essaierai donc de ne rien prendre de  sucré pendant un bon moment et de n'en consommer que dans la dernière heure par exemple.

Personnellement sur des parcours de moind 3 heures je ne prends aucun sucre ou marginalement au cours de la dernière heure, même à des rythmes élevés (relances, bosses, accélérations brutales, vitesse élevée).   

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Placard a dit :

Oui oui c'est une fringale, lorsque cela m'arrive je n'ai plus d'énergie pour avancer comme vous le dites et mentalement je sens que je suis un peu dans les vaps du au manque de sucre sûrement... À mon avis (je suis presque sûr mais je peux me tromper...😅) ce n'est pas parce que je passe mon temps à rouler à bloc pendant les sorties longues, je le faisais par le passé et à part me fatiguer ça ne m'amener pas grand chose donc je me suis calmé dessus.

 

Si tu tombes en hypoglycémie malgré l'absorption en suffisance de barres de céréales et de boisson, Bruno l'a suggéré, c'est probablement un problème d'alimentation. Un peu de lecture https://entrainement-sportif.fr/hypoglycemie.htm

 

Si l'alimentation n'est pas en cause, il peut s'agir d'un diabète mais le mieux est alors de consulter un médecin.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Thierry GEUMEZ a dit :

Si tu tombes en hypoglycémie malgré l'absorption en suffisance de barres de céréales et de boisson, Bruno l'a suggéré, c'est probablement un problème d'alimentation. Un peu de lecture https://entrainement-sportif.fr/hypoglycemie.htm

 

Si l'alimentation n'est pas en cause, il peut s'agir d'un diabète mais le mieux est alors de consulter un médecin.

Merci bien pour la lecture c'était fort intéressant 😁!

J'essaierai de plus faire attention à mon alimentation afin de savoir dans quelle case je me trouve.

Et concernant le clm(si quelqu'un s'y connait ici...😅)quand faut il s'y mettre et il y a t'il un profil physique précis à avoir ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share





×
×
  • Créer...