Aller au contenu

intervalles seuil ou 3030


Messages recommandés

bonsoir a tous voila sachant que j’habite dans un secteur assez plat quand je pars m'entrainer je fait donc mes intervalles de seuil et 3030 sur du plat ....j'ai pas trop le choix pas beaucoup de bosse 

et vous comment vous faites ?  vos intervalles toujours en bosses ? des 3030 ou du seuil sur une montée de 4km par exemple ?

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour le travail en résistance style fractionné, je trouve aussi que le vélo en extérieur est moins précis que le HT, ce n'est pas comme CAP. Si on dispose d'une belle bosse on peut s'y entrainer sur des répétitions sur des bouts droits pas fréquentés des répétitions de sprints minutés sur différents braquets, mais le HT c'est plus commode enfin je trouve.

Je fais souvent des séries successives de 10 fois 30/15 ou 60/30 c'est ce qui marche le mieux enfin c'est ce que je crois. En tout cas j'avais commencé ce travail dans les années 86/87 avec des hivers rigoureux et du verglas permanent et le résultat m'avait épaté. Idem lors du confinement  35 ans plus tard.

En période de préparation, je ne dépasse jamais 60 mnts au max, à peu près 2 x semaine en plus des 3 sorties hebdos. Une fois que je pense avoir mon niveau optimum (je le teste en sortie de groupe, c'est facile à voir) j'arrête le HT.

Modifié par Bruno GUILLEVIC
erreur frappe
  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me renseigne souvent sur les méthodes d'entrainement et apparemment les 30/30 et 30/15 sont de moins en moins utilisés dans les équipes. On privilégie apparemment des séances avec des série de 4 minutes à 95% de ftp suivie d'une minute à PMA réalisées 4 fois avec 5 minutes de récup' entre les blocs. Quelqu'un a déjà testé? Je pense attaquer ça la semaine prochaine après mon bloc de Sweet spot.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 8 minutes, dams a dit :

Je me renseigne souvent sur les méthodes d'entrainement et apparemment les 30/30 et 30/15 sont de moins en moins utilisés dans les équipes. On privilégie apparemment des séances avec des série de 4 minutes à 95% de ftp suivie d'une minute à PMA réalisées 4 fois avec 5 minutes de récup' entre les blocs. Quelqu'un a déjà testé? Je pense attaquer ça la semaine prochaine après mon bloc de Sweet spot.

Sur route oui peut être pas aussi régulièrement, mais en HT jamais.

Du temps ou je faisais aussi de la CAP c'était le tour de piste (800m) à bloc, puis 1/2 tour recup en trotting et rebelote  5 fois de suite, récup 4/5 mnts puis ça repart, le tout pendant une heure.

La progression était sensible pour les courses sur route du 10kms au 42.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, dams a dit :

Je me renseigne souvent sur les méthodes d'entrainement et apparemment les 30/30 et 30/15 sont de moins en moins utilisés dans les équipes. On privilégie apparemment des séances avec des série de 4 minutes à 95% de ftp suivie d'une minute à PMA réalisées 4 fois avec 5 minutes de récup' entre les blocs. Quelqu'un a déjà testé? Je pense attaquer ça la semaine prochaine après mon bloc de Sweet spot.

 

Cette méthode fait penser à celle dite de "Gimenez" : 1 bloc de 9 fois 1' à PMA/4' à 70% de PMA.

 

Sans avoir les compétences pour juger (je n'ai jamais été assidu dans les sorties qui ressemblent à des devoirs d'école 😇 ), j'imagine que les 30/30 sont plus utiles au début de la préparation et que le Gimenez est à réaliser en fin de préparation, pour respecter la progression de la quantité vers la qualité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Thierry GEUMEZ a dit :

 

Cette méthode fait penser à celle dite de "Gimenez" : 1 bloc de 9 fois 1' à PMA/4' à 70% de PMA.

 

Sans avoir les compétences pour juger (je n'ai jamais été assidu dans les sorties qui ressemblent à des devoirs d'école 😇 ), j'imagine que les 30/30 sont plus utiles au début de la préparation et que le Gimenez est à réaliser en fin de préparation, pour respecter la progression de la quantité vers la qualité.

Le Gimenez y ressemble mais ce ne sont pas les mêmes intensités. On a bien 1 minutes en PMA mais le reste se fait à environ 70% de la FTP de mémoire. La on a quelque chose de bien plus "musclé". 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, Bruno GUILLEVIC a dit :

Sur route oui peut être pas aussi régulièrement, mais en HT jamais.

Du temps ou je faisais aussi de la CAP c'était le tour de piste (800m) à bloc, puis 1/2 tour recup en trotting et rebelote  5 fois de suite, récup 4/5 mnts puis ça repart, le tout pendant une heure.

La progression était sensible pour les courses sur route du 10kms au 42.

peut être h sujet mais a bloc en cap quelle allure avait tu ? 4   - 4:15 au kilo sur 800m   sur 1 heure ça fait 2 x 4000 a bloc et au total   10 bornes ça fait de sacré séance ,progression sensible ça ne m 'étonne pas .faisait tu du vélo aussi a cette époque et la relation cap vélo les résultat se faisait sentir de la même manière ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j ai fait l acquisition d un HT  je fais aussi un peu de 30x30  je suis certain que cela apporte un plus , mais n 'est ce pas trop tôt dans ce début de saison ? , je ne voudrais pas être prêt trop tôt pour un objectif en juin

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, Jpfvelo a dit :

peut être h sujet mais a bloc en cap quelle allure avait tu ? 4   - 4:15 au kilo sur 800m   sur 1 heure ça fait 2 x 4000 a bloc et au total   10 bornes ça fait de sacré séance ,progression sensible ça ne m 'étonne pas .faisait tu du vélo aussi a cette époque et la relation cap vélo les résultat se faisait sentir de la même manière ?

Sur le tour de piste j'étais de mémoire autour des 3'.15/3'20''.

4' au kilo c'était ma vitesse en course sur route jusqu'au semi.Je n'ai jamais pu  descendre sous les 3h au 42 .195. Je courrais avec un pote qui faisait 2h35/2h40 au marathon et tournait sur piste en fractionné à 3'' au mille. A chacun son tempo selon ses forces et sa vélocité.

Effectivement à cette époque ( la trentaine) j'avais arrété la compet vélo et l'entrainement..

Plus tard j'ai repris pour des duathlon puis quelques tri. Mais l'entrainement sur les trois disciplines était trop fastidieux pour moi.

Contrairement à ce qu'on disait dans les années 70/80, je trouve que la dualité CAP vélo est plutôt profitable, en tt cas ça l'était pour moi et actuellement je connais pas mal de coureurs qui pratiquent aussi la CAP comme complément, notamment pour le travail en résistance (on appelle ça le cardio maintenant). Cela doit dépendre peut être du type de musculature qu'on a.

Actuellement (on dirait 3ème âge sans doute)  j'ai cessé la CAP, remplacée par la natation,  mais je ne dis pas que j'y retournerai pas un peu, en ayant soin de ménager mes articulations. 

Après tous ces paramètres sont éminemment persos et chacun  adapte le niveau d'effort à ses possibilités en conservant les principes.  Quoiqu'on fasse, on trouvera toujours des gens moins forts et des gens plus forts, donc pas de soucis ou d'état d'âme à se faire.

Vive le sport et l'activité physique, ça nettoie également bien l'esprit.  

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 15 heures, Jpfvelo a dit :

j ai fait l acquisition d un HT  je fais aussi un peu de 30x30  je suis certain que cela apporte un plus , mais n 'est ce pas trop tôt dans ce début de saison ? , je ne voudrais pas être prêt trop tôt pour un objectif en juin

 

L'exagération n'est jamais bonne, ni dans un sens ni dans l'autre.

 

Le jeune coureur qui ne travaille que l'intensité en hiver aura déjà utilisé toutes ses cartouches pour les premières courses de printemps et le "vieux" qui ne travaille jamais l'intensité devient de plus en plus, l'âge n'aidant pas, un "diesel".

 

Quant à ton objectif de juin, je pense que le pic de forme n'est jamais très éloigné du surentraînement : il faut s'en approcher progressivement (et prudemment) puis, l'objectif réalisé, ne pas oublier de prendre le temps de récupérer. 

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci Thierry d avoir cerner mon age 🤣  , pour moi  on va donc commencer  l intensité en début mars  "prudemment "🤣  la récup  en saison c 'est un peu compliqué il y a toujours  quelque chose qui suit l objectif et ainsi de suite .salut

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ah ouiiiiii,   Bruno  beau chrono  , j ai des copains qui sont axés que sur cap  ils sont   enfin  un ou deux dans tes chronos  et ils sont pour moi des extra terrestre ,quand je courre  j 'en croise  ou quand ils me dépassent  ce sont des fusées   ,en plus  ils ne transpirent pas comme moi  ,bel athlètes bruno ,tiens j ai vu un reportage hier  , il existe des pommes  GUILLEVIC   qui se trouvent en Bretagne , tes origines je crois ?SALUT

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 34 minutes, Jpfvelo a dit :

ah ouiiiiii,   Bruno  beau chrono , j ai des copains qui sont axés que sur cap  ils sont   enfin  un ou deux dans tes chronos  et ils sont pour moi des extra terrestre ,quand je courre  j 'en croise  ou quand ils me dépassent  ce sont des fusées   ,en plus  ils ne transpirent pas comme moi  ,bel athlètes bruno ,tiens j ai vu un reportage hier  , il existe des pommes  GUILLEVIC   qui se trouvent en Bretagne , tes origines je crois ?SALUT

Ah les pommes, la vache c'est vrai, mon grand père originaire de Cléguérec était (un peu) connu car colonel de la Légion étrangère et un producteur local a décidé de baptiser une variété de pomme à son nom.

Enfin c'est ce qu'on m'a raconté, car je ne suis pas né là bas et n'y suis pas retourné souvent, mon père étant marin et voyageant beaucoup. 

Sinon question CAP, on peut progresser beaucoup en s'entrainant, il faut courir mini 45mnts /jour au moins 6 jours sur 7, avec des séances résistance/fractionnés disons 1 fois la semaine ou les 15 jours. le pb c'est que les gars qui décident de faire de la CAP courent tjs en endurance et donc ne progressent pas ou peu en vitesse.

On voit des gars qui s'inscrivent au marathon avec 2 ou 3 séances hebdos soit 30/40 km par semaine et il en faut le double pour faire les 42 kms sans trop de dommages en un temps acceptable. J'avais couru le marathon de Nantes en 83 avec Pierre Lévisse le Champion de France de l'époque, il courait 2 fois 10km par jour,  soit 120/130 la semaine.

Merci de m'avoir rappelé les pommes, ça m'a fait revenir au bon vieux temps

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 19/01/2022 à 17:55, Bruno GUILLEVIC a dit :

Ah les pommes, la vache c'est vrai, mon grand père originaire de Cléguérec était (un peu) connu car colonel de la Légion étrangère et un producteur local a décidé de baptiser une variété de pomme à son nom.

Enfin c'est ce qu'on m'a raconté, car je ne suis pas né là bas et n'y suis pas retourné souvent, mon père étant marin et voyageant beaucoup. 

Sinon question CAP, on peut progresser beaucoup en s'entrainant, il faut courir mini 45mnts /jour au moins 6 jours sur 7, avec des séances résistance/fractionnés disons 1 fois la semaine ou les 15 jours. le pb c'est que les gars qui décident de faire de la CAP courent tjs en endurance et donc ne progressent pas ou peu en vitesse.

On voit des gars qui s'inscrivent au marathon avec 2 ou 3 séances hebdos soit 30/40 km par semaine et il en faut le double pour faire les 42 kms sans trop de dommages en un temps acceptable. J'avais couru le marathon de Nantes en 83 avec Pierre Lévisse le Champion de France de l'époque, il courait 2 fois 10km par jour,  soit 120/130 la semaine.

Merci de m'avoir rappelé les pommes, ça m'a fait revenir au bon vieux temps

 

Bonjour Bruno,

Dans mes souvenirs de lectures de magazines de course à pied, Pierre Levisse s'est même entraîné trois fois par jour.

Le matin au saut du lit.  Puis il allait à ses études (ensuite au travail) en voiture en mangeant ses tartines.  Le midi, rebelote, une dizaine de kilos pendant que les collègues déjeunaient à la cantine.  Enfin le soir de l'entraînement qualitatif.  C'était très loin d'une vie de professionnel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 56 minutes, Bernard HAULOTTE a dit :

 

Bonjour Bruno,

Dans mes souvenirs de lectures de magazines de course à pied, Pierre Levisse s'est même entraîné trois fois par jour.

Le matin au saut du lit.  Puis il allait à ses études (ensuite au travail) en voiture en mangeant ses tartines.  Le midi, rebelote, une dizaine de kilos pendant que les collègues déjeunaient à la cantine.  Enfin le soir de l'entraînement qualitatif.  C'était très loin d'une vie de professionnel.

Ah oui c'est tout à fait possible, sur la conversation qu'on a eu avec lui avant le départ, le sujet c'était comment aligner au moins 20 kms/jour et plus, de manière efficace et il nous avait fait cette réponse en expliquant qu'il était beaucoup plus intéressant et aussi plus faisable de multiplier les phases inférieures à 1 heure dans la même journée et donc une le matin et une en fin de journée de travail. C'était un gars très sympa et très ouvert, qui ne se prenait pas pour une star, il faut dire que dans ces années là, en province contrairement à la région parisienne, on était à tout casser 200 au départ dont pas plus d' une grosse trentaine à tourner en 3 heures et moins. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...