Aller au contenu

Conseil nouvelle paire de roue


Messages recommandés

Bonjour,

J'ai actuellement une paire de dura ace carbon 1380, sauriez-vous me conseiller une paire de qualité à peu près équivalente mais avec des jantes plus hautes (de l'ordre de 40mm) ?
Mon dérailleur est un sram rival avec cassette 10 vitesses si jamais c'est à prendre en compte.
Je souhaiterais si possible un système de chambre à air traditionnel.

Merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut, j'ai des DA C24, des Zonda, des Ksyrium elite , j'ai eu des R0, actuellement j'ai aussi des CSC carbon  24mm qui font 1260 grs.

De mon point de vue, le fait de monter en hauteur de jante peut se motiver pour une raison d"'inertie plus importante sur le plat et d'aérodynamisme. En contrepartie on a un poids plus élevé en périph.

J'ai essayé des 40 et je n'ai pas aimé, ce n'est sans doute pas adapté à mon physique (1.73, 66/67 kgs) plutôt grimpeur.

Donc je suis satisfait des carbone en 24 avec ce poids léger, je les préfère aux DA car elles sont plus confortables tout en étant aussi réactives.

Les amateurs de jantes à profil plus haut donneront certainement leur avis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, Bruno GUILLEVIC a dit :

Salut, j'ai des DA C24, des Zonda, des Ksyrium elite , j'ai eu des R0, actuellement j'ai aussi des CSC carbon  24mm qui font 1260 grs.

De mon point de vue, le fait de monter en hauteur de jante peut se motiver pour une raison d"'inertie plus importante sur le plat et d'aérodynamisme. En contrepartie on a un poids plus élevé en périph.

J'ai essayé des 40 et je n'ai pas aimé, ce n'est sans doute pas adapté à mon physique (1.73, 66/67 kgs) plutôt grimpeur.

Donc je suis satisfait des carbone en 24 avec ce poids léger, je les préfère aux DA car elles sont plus confortables tout en étant aussi réactives.

Les amateurs de jantes à profil plus haut donneront certainement leur avis.

Merci pour ta réponse, je suis plutôt un profil comme le tien mais là où je roule c'est majoritairement du plat. Et je compte garder mes dura ace pour quand je partirai rouler en montagne. Après j'ia dit 40 mais ça peut être 35 ou 45 je pense pas que la différence soit énorme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut  dis donc Bruno t en as du matos 😉  j ai pour ma part 1 paire de cosmics  50mm , que j aime bien  pour l esthétique du vélo , il y a bcp mieux mais plus chère , j ai des hyper sonic  hand made Belgium , très belle mais aussi très lourde exclusivement utilisé pour le plat  ou comme en ce moment pour me casser les jambes et les renforcer  pour la saison a venir , puis des campa eurus  pour faire des bosses ,plus des autres vieilles roues  pour les jours de boues .... franchement  pour moi ça ne joue pour  beaucoup que sur la beauté du vélo , ou alors  1km/h ,l effet placebo a peut être un rôle mais assez mineure ,a moins de mettre des sommes astronomiques  pour une paire qui allie l inertie et l efficacité dans les bosses .la hauteur de 40mm pour cela est un bon choix , je sais que je me contredit en écrivant cela  mais l aspect du vélo pour moi m incite a appuyer plus ....salut

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 20 minutes, customsclearance a dit :

Merci pour ta réponse, je suis plutôt un profil comme le tien mais là où je roule c'est majoritairement du plat. Et je compte garder mes dura ace pour quand je partirai rouler en montagne. Après j'ia dit 40 mais ça peut être 35 ou 45 je pense pas que la différence soit énorme.

 

Entre des jantes basses et des 35 mm, la différence sur le plan aérodynamique est très limitée. N'espère pas voir tes performances transcendées par des 40 mm. Je partage l'avis de Jpfvelo le gros avantage des jantes carbone de 35-45 mm par rapport à de bonnes roues alu est esthétique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 25 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

 

Entre des jantes basses et des 35 mm, la différence sur le plan aérodynamique est très limitée. N'espère pas voir tes performances transcendées par des 40 mm. Je partage l'avis de Jpfvelo le gros avantage des jantes carbone de 35-45 mm par rapport à de bonnes roues alu est esthétique.

Je confirme, je viens de mettre des roues carbones de 45 et je ne vais pas plus vite (ni plus lentement) mais par contre, j'ai un  beau vélo 😁

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Après avoir possédé des Giant SLR 0 30 mm (que j'ai toujours), des roues artisanales en 50 mm et des Vision 40 Metron SL, les différences sont quand même notables. Sur le plat, je ne suis jamais allé aussi vite qu'avec les roues les plus hautes (30 secondes de mieux sur un segment de 4,2 km plat à côté de chez moi et réalisé sans vent "extraordinaire" et ce après plus de 100 passages sur au moins 400 sorties en plus de 4 ans).
Les roues de 30 mm sont pour moi extraordinaires dans les relances, mais sur le plat, passé 37-40km/h, il faut relancer régulièrement.

Les roues de 50 mm étaient hyper rigides (montage artisanal à partir de moyeux Dt240) et filaient presque seules sur le plat, mais à partir de 7-8 % en montée, et malgré le fait de jouer du dérailleur (je mouline beaucoup), je suis pénalisé.

Pour moi, l'idéal se situe entre 38 et 45 mm, car tu as l'avantage du faible embonpoint en montée et sur le plat, l'inertie est meilleure. La forme de la jante importe beaucoup également, car une jante plus ronde est plus efficace dans bien des situations. Il ne faut pas oublier le rayonnage et la tension, les moyeux et les pneus : sur une même paire de jantes, j'ai pu observer de grosses différences (accroche, rendement et confort !). 

Sur un chrono de 27 km tout plat hormis les 2 derniers km (montée moyenne), j'ai réalisé les 3 meilleurs temps avec les roues à profil intermédiaire...alors que j'étais en retard au pied de l'ultime montée. Avec les roues de 30 mm et malgré l'ajout de prolongateurs, je suis à plus de 4 minutes de mon meilleur temps... Certes, le vent (à peu près identique lors de mes sorties sur ce parcours), la saisonnalité... peuvent faire varier la "performance", mais les sensations restent en faveur des 40 mm et ce, après de nombreux passages également.

 

Tu l'auras compris, chacun a son ressenti. Voici le mien qui est partagé par des amis bien meilleurs et anciens coureurs pour certains. Certains étaient en 64 mm avec des temps de fous, mais sont repassés sur des jantes plus basses.
Ayant eu des 24 mm pendant longtemps (les légendaires Ksyrium SLS alu à 1395 grammes sur un Cannondale Evo que je n'aurais pas dû revendre...), j'ai noté une différence, mais mon niveau moyen a également progressé au rythme des sorties.
Sur les pneus, là, j'ai pris plus de notes, en particulier depuis que je suis passé au Tubeless...à ne pas laisser de côté, mais ce n'est pas ta question.

Bonnes recherches,

Laurent

 

PS : si j'avais un modèle à te conseiller, ce serait en occas' les Giant SLR 0 42 mm ancienne génération. Un ami de 95 kg les a achetées : ancien coureur, sur le plat, il appuie très fort sur les pédales...et roule beaucoup. Elles n'ont pas bougé d'un pouce alors qu'elles sont de deuxième main. Moyeux Giant (dérivés de DT avec rochets) très fluides et nettement moins bruyants que DT !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, je suis plutôt comme Laurent... les jantes plates me semblent limitées lorsque ça roule fort...

J'ai/ai eu/ai essayé, pas mal de choses différentes entre 20 et 50mm, en Alu et/ou en Carbone et plus c'est haut et plus on roule vite sur le plat... NB : mon rythme sur le plat sans vent est entre 35 et 40km/h et je suis lourd (en ce moment pas loin  de 85kg).

En montées, les 50mm (à patins) que j'ai eues était assez lourdes et pénalisantes. J'ai fait des essais WTO33 vs WTO45, pour moi la WTO33 est plus polyvalente.

Sur mes tours test, (boucle de 12km avec 250m de D+), c'est avec des roues de 32 à 35 mm que j'ai fait les meilleurs temps.

Sur le seul "vrai" chrono que j'ai jamais fait (20km/200mD+), j'ai fait un très bon temps -pour moi- avec des 35mm (32'40" avec le passage au parc...)

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut encore relativiser les choses. Des cyclistes comme Pierre qui sont puissants peuvent se permettre n'importe quelles roues, ils arriveront toujours à s'en sortir. On en a deux trois dans le club comme ça, des cuisses comme des troncs d'arbre, rien à faire avec de telles locomotives tu vas pleurer si tu veux les suivre!

 

Les rikikis tout légers, on te promet que l'inertie des roues une fois lancées à 30 kmh va faire que tu conserves cette vitesse sans trop de peine.... mon oeil, c'est de la foutaise. Si t'as pas les muscles tu vas galérer et puis c'est tout.

 

Pour moi, je trouve que les avis de Pierre sont très bons, mais hélas inappropriés pour des poids plumes qui n'ont pas autant de "facilité" que lui. Il suffit de rouler avec quelqu'un de son gabarit pour s'en convaincre, on est dans un autre monde.

 

Je dirais que si tu n'es pas costaud au départ, ne compte que sur l'aspect esthétique, mais au niveau perf  tu n'auras pas grand chose de plus.

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Michel à partiellement raison, à part que moi non plus je ne peux pas me permettre n'importe quelle roues... 🙂

Je précise mon gabarit pour clarifier les choses...

Parce que il y a beaucoup de choses qui changent avec le gabarit, notamment la rigidité des cadres, des roues, des périphériques, l'efficacité  du freinage... Je pense qu'une large partie des désaccords que j'ai avec Bruno Guillevic tient d'ailleurs à ça...

Je pense que effectivement l'efficacité des roues sur le plat tient beaucoup à la puissance qu'on peut mettre... Autant en cotes, c'est le rapport poids/puissance qui tient lieu de juge de paix autant sur le plat c'est la puissance quasi uniquement...

 

Bon ceci dit, avec le gabarit il faut toujours relativiser... J'ai eu l'occasion la semaine dernière de rouler avec Fabien Pelous...(ça ne dira pas grand chose à nos amis Belges),  pas du tout ridicule sur un vélo malgré ses 125kg : "quand je vois sur le compteur que je passe les 350W je lève le pied..." m'a-t-il dit...

 

Une petite photo pour vous donner une idée... là il y a un vrai gabarit... mais pas de problème avec ses Sirocco en Alu 🙂

 

Bon, sinon, je prépare mon tour de Flandres, j'ai un peu de mal car la saison de ski est excellente mais j'espère que ce sera OK

pelous.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est certain que Fabien Pelous, même retraité depuis une dizaine d'années, il doit lui rester quelques centaines watts par cuisses ... A mettre en parallèle de sa stature générale évidemment.

 

Pour en revenir aux roues, avec le peu d'expérience que j'ai, et étant d'un gabarit proche de Pierre (un peu plus grand et plus lourd toutefois), je le rejoins ainsi que Laurent sur le profil : entre 35 et 40 c'est l'idéal pour la polyvalence. Jamais pénalisante en montée même pour un "petit" gabarit mais toutefois agréables à emmener sur le plat.
Si ton terrain de jeu n'a rien à avoir avec la montagne (et que tu as une paire déjà plus ou moins dédiée), c'est aussi le choix que je ferai.

En matière de choix, il y en a, et cela dépendra aussi du budget ... Mais par exemple Fulcrum Wind 40.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Pierre PLANA a dit :

Michel à partiellement raison, à part que moi non plus je ne peux pas me permettre n'importe quelle roues... 🙂

Je précise mon gabarit pour clarifier les choses...

Parce que il y a beaucoup de choses qui changent avec le gabarit, notamment la rigidité des cadres, des roues, des périphériques, l'efficacité  du freinage... Je pense qu'une large partie des désaccords que j'ai avec Bruno Guillevic tient d'ailleurs à ça...

Je pense que effectivement l'efficacité des roues sur le plat tient beaucoup à la puissance qu'on peut mettre... Autant en cotes, c'est le rapport poids/puissance qui tient lieu de juge de paix autant sur le plat c'est la puissance quasi uniquement...

 

Bon ceci dit, avec le gabarit il faut toujours relativiser... J'ai eu l'occasion la semaine dernière de rouler avec Fabien Pelous...(ça ne dira pas grand chose à nos amis Belges),  pas du tout ridicule sur un vélo malgré ses 125kg : "quand je vois sur le compteur que je passe les 350W je lève le pied..." m'a-t-il dit...

 

Une petite photo pour vous donner une idée... là il y a un vrai gabarit... mais pas de problème avec ses Sirocco en Alu 🙂

 

Bon, sinon, je prépare mon tour de Flandres, j'ai un peu de mal car la saison de ski est excellente mais j'espère que ce sera OK

pelous.jpg

"..;des désaccords que j'ai avec Bruno Guillevic...."

Je dirais plutôt points de vue différents que réels désaccords.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Michel DURY a dit :

Il faut encore relativiser les choses. Des cyclistes comme Pierre qui sont puissants peuvent se permettre n'importe quelles roues, ils arriveront toujours à s'en sortir. On en a deux trois dans le club comme ça, des cuisses comme des troncs d'arbre, rien à faire avec de telles locomotives tu vas pleurer si tu veux les suivre!

 

Les rikikis tout légers, on te promet que l'inertie des roues une fois lancées à 30 kmh va faire que tu conserves cette vitesse sans trop de peine.... mon oeil, c'est de la foutaise. Si t'as pas les muscles tu vas galérer et puis c'est tout.

 

Pour moi, je trouve que les avis de Pierre sont très bons, mais hélas inappropriés pour des poids plumes qui n'ont pas autant de "facilité" que lui. Il suffit de rouler avec quelqu'un de son gabarit pour s'en convaincre, on est dans un autre monde.

 

Je dirais que si tu n'es pas costaud au départ, ne compte que sur l'aspect esthétique, mais au niveau perf  tu n'auras pas grand chose de plus.

"...mais au niveau perf  tu n'auras pas grand chose de plus....."

De mon point de vue, je dirais même que ce sera plutôt quelque chose de moins.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si ça peut aider je roule sur des Zipp 303 en 42 et des Corima en 32 toutes les 2 à boyaux. J'ai un gabarit d'armoire à glace avec mes 1m77 pour 61/62kg et je roule dans une région vallonnée (l'Hérault).

Clairement je préfère les Zipp  que je trouve plus réactives que les Corima alors que je ne vois pas de différence en col.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...