Aller au contenu

Aidez moi SVP à choisir le matos pour "claquer" les tubeless


Messages recommandés

il y a 51 minutes, Didier CHARAUDEAU a dit :

Salut Pierre,

 

   Ah! Les jantes en carbone! Il est vrai que ça transcende un vélo: je me souviens m'être fait prêté une paire d'hypéron à 2.500 balles qui m'avaient littéralement emballé. Vives, aériennes, confortables (boyaux), mais... si fragiles. Pas question de se prendre un nid de poule ou de freiner tout au long d'une descente de col. Compte tenu de mon terrain de jeu (routes des campagne pourries et montagne), j'ai sagement renoncé.

  Pour ce qui a trait aux FAD, mon bouclard a tenté de me convaincre sans succès. J'ai pu essayer un Scott Addict (RC40 je crois) dans le col du Prat de Bouc. Bon: ça monte pas mieux que mon SSix évo à patins et ça fait davantage de bruit (probablement toutes les gaines intégrées). En descente, ça freine en couinant beaucoup , et sans doute sur des distances inférieures aux FAP. Mais... avec mes 65 Kgs tout habillé et mes 65 ans (qui m'ont rendu prudent, je n'en vois pas l'intérêt. En outre, pour entretenir et réparer ce bazard au fin fond de Perpette les trois sommets, je te raconte pas la galère! Avec 10 Kgs de plus et 10 ans de moins, mon avis aurait sans doute été différent.

Didier, les roues ont beaucoup évolué depuis l'Hyperon... les roues en Carbone ne sont plus fragiles.

J'ai deux copains qui viennent de faire le tour des Flandres, l'un avec des Corima en 32mm l'autre avec des Mavic Ultimate... et les pavés ne sont pas terrible dans les Flandres... meilleurs que dans Arenberg mais guère mieux. Moi je n'aurai pas osé mais leur roues en carbone n'ont pas bougé, les miennes en aluminium avaient 3 bugnes que j'ai redressées délicatement à la pince...

Pour le freinage, autant j'ai eu des pbs avec les premières générations de roues en carbone (j'en ai fondu 2 paires à la fin des années 2000, début des années 2010) autant les dernières que j'ai eu ne m'ont pas posé soucis malgré un nombre de cols importants descendus.

Malgré tout suite à un absence quasi totale de frein dans une descente du Lautaret sous des cascades d'eau, j'ai décidé de passer aux disques et là forcément plus de problème.

Pour les FAD je suis toujours surpris par les gens qui me disent que ça couine... j'en suis à mon troisième vélo en FAD, je commence à avoir pas mal de copains qui en sont équipés et ça ne couine pas... 

Hormis lorsqu'il pleut ou là effectivement ça fait du bruit mais ça continue à freiner.

Je suis en Shimano, le copain avec lequel je roule le plus est en SRAM...

Pour le bruit du Scott... je ne comprends pas non plus... J'ai un Addict RC30 de 2020(Ultegra mécanique), je pense identique à un RC40 de 2022 et mon vélo ne fait aucun bruit... donc probablement un montage approximatif. A noter que le montage des gaines dans la potence n'est pas super simple. J'ai eu l'occasion de tout démonter... c'est un peu un chantier...

Modifié par Pierre PLANA
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 17 heures, Admin a dit :

Pour en revenir au sujet initial ce genre de matos est vraiment parfait : Compresseur Poggio

Bonjour, tu l'as vraiment essayé ?

J'ai un compresseur de ce type... bon Parkside acheté chez LIDL : le problème c'est la réserve d'air qui est quasi inexistante... plus faible même que sur une bonne pompe à pied. 

Si pour gonfler un peu "normal" de vélo ou de voiture il n'y a aucun soucis. Pour claquer un tubeless, la pression arrive sur un temps vraiment très (trop) bref et donc ce n'est pas plus efficace qu'une pompe à pied classique... (pour mon compresseur ParkSide).

Comme sur celui-ci, je ne vois pas non plus de réserve d'air, je suis dubitatif...

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Pierre PLANA a dit :

Bonjour, tu l'as vraiment essayé ?

J'ai un compresseur de ce type... bon Parkside acheté chez LIDL : le problème c'est la réserve d'air qui est quasi inexistante... plus faible même que sur une bonne pompe à pied. 

Si pour gonfler un peu "normal" de vélo ou de voiture il n'y a aucun soucis. Pour claquer un tubeless, la pression arrive sur un temps vraiment très (trop) bref et donc ce n'est pas plus efficace qu'une pompe à pied classique... (pour mon compresseur ParkSide).

Comme sur celui-ci, je ne vois pas non plus de réserve d'air, je suis dubitatif...

Tout à fait dans la présentation du compresseur Poggio le débit d'air n'est pas mesuré. A presque 300€ on aimerait avoir plus de précisions. Il est dit : "Son débit d’air est suffisant pour assurer le CLAQUAGE et le gonflage de la plupart des pneus tubeless "

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 39 minutes, Gérard CRESPO a dit :

Tout à fait dans la présentation du compresseur Poggio le débit d'air n'est pas mesuré. A presque 300€ on aimerait avoir plus de précisions. Il est dit : "Son débit d’air est suffisant pour assurer le CLAQUAGE et le gonflage de la plupart des pneus tubeless "

Le débit d'air est limité par le diamètre de la valve... le tout c'est d'avoir un volume d'air suffisant qui permette de maintenir le débit pendant un certains temps pour les pneus récalcitrants...

Une simple pompe à pied permet le claquage et le gonflage de la plupart des pneus tubeless. 

Par contre quand tu en as un qui a du mal à se gonfler, il faut du débit pendant plusieurs secondes (j'en ai récupéré chez le marchand de pneu en appuyant sur le pneu à l'endroit de la valve par exemple, mais dans ce cas, il faut avoir du débit quasi continu...).

Mon compresseur ParkSide un peu merdique a aussi un débit d'air suffisant pour assure le claquage et le gonflage de la plupart des pneus tubeless...

Modifié par Pierre PLANA
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...